Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 3 180 466
Nombre de commentaires : 19 875
Nombre d'articles : 1 772
Dernière màj le 14/02/2020
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
blog de la gentillesse et de la bonne humeur, voulez vous m'aider à semer des graines de sucre dans ce monde qui a besoin de chaleur et d'amitié ?
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Merci Fanfan et Véro pour cette jolie de voeux d'une planète qui a inspiré bien des poètes et des amoureux ! Vénus !!!



Une carte cocooning

 17/01/2020
Merci Chantal pour cette jolie carte de voeux qui allie paillettes et chaleur du bois... de quoi rêver au coin du feu.



12 tonnes de fonte et 7 mètres de large... Un tulliste, spécialiste qui surveille le bon fonctionnement de la machine est seul aux commandes et parfois, surveille deux métiers s'ils sont côte à côte ...


Il faut avoir l'oeil pour surveiller les bobines, le tissage... et l'oreille aussi pour repérer le bruit révélateur d'un souci mécanique ! Un tulliste met 7 années pour se former...

Revenons à notre "fil rouge" !!! quand il apparaît c'est que les bobines sont presques vides et qu'il est temps d'arrêter la machine pour recharger en fil. Il n'y a pas de noeuds entre les fils des bobines !!!...

Quand les défauts apparaissent, le tulliste les marque et ils seront réparés par les raccomodeuses...


Les machines ont l'assistance de l'ordinateur dont les programmes vont transmettre les données au Jacquard... 


Les "cartons" ont la particularité d'être lus à l'inverse... les trous correspondent à ce qui ne sera pas tissé ! ...



de ces imposantes machines, seront tissées les plus fines dentelles, le tulle servant de support au dessin... 

La dentelle aura cette particularité que, quel que soit l'endroit de la découpe, il n'y aura pas d'effilochage...


Sur cette photo, on voit bien le support tulle et les broderies et sequins par dessus...


Il y est ajouté parfois des plumes...


La dentelle est parfois rebrodée... on y ajoute des strass, des perles, des paillettes... c'est une spécificité locale...

"On comprend pourquoi Kate Middleton a choisi cette dentelle de Caudry lors de la confection de sa robe de mariée. La pièce est constituée de 2000 motifs de dentelles réincrustés à la main."

Ci-dessous, un modèle créé par Catherine Valentin, qui créée des broderies pour costumes de scène (spectacle et cirque) et pour la mode.



Terminons par un bouquet de plumes !! 

"La Ville de Caudry figure parmi les derniers plus grands pôles dentelliers français en activité. Labellisée Ville et Métiers d’Art, elle conjugue le charme d’une ville de haute technicité avec les richesses d’une cité d’histoire et de tradition. Car dans les fabriques caudrésiennes où se conjuguent modernité et savoir-faire ancestral, est façonné un véritable joyau d’art intemporel : la dentelle.

C’est cette richesse créative des entreprises caudrésiennes et ce savoir-faire unique, reconnus par les plus grands noms de la Haute Couture que le musée tend à mettre en valeur."




Une carte fleurie

 13/01/2020
Merci Annick pour cette carte-aquarelle, elle est bien jolie cette fenêtre bleue...


et tu vois ton gentil présent à tout de suite trouvé sa place !



Merci Ghislaine pour cette carte tout en couleurs et sourire !




"Le musée est installé dans la fabrique de dentelle de Théophile et Jean-Baptiste Carpentier qui date de 1898.

Ce bâtiment est typique de l’architecture industrielle de la fin du 19° siècle. la brique, matériel de construction peu onéreux, était cuite sur place. La structure métallique est encore visible sur les voûtes du plafond. Les grandes fenêtres métalliques laissent passer la lumière naturelle nécessaire au travail des fils."



Un héritage de savoir-faire puisqu'aujourd'hui trois générations se sont succédées à la tête de l'entreprise.



Lors de cette très intéressante visite, nous découvrons les métiers Lievers...

"La dentelle Leavers : John Heathcoat, fabricant de bas est le premier inventeur de la machine à fabriquer du tulle en 1809. Cela sera largement perfectionné par M. Leavers, c’est d’ailleurs le nom qu’on donne à ces métiers. Ces machines intègrent environ 15 000 fils ou les possibilités de motifs sont très variées. La ville de Calais en a fait sa spécialité, on la distingue des autres par sa finesse, sa précision et son extrême solidité qui en fait une dentelle haut de gamme.  

A partir du métier Leavers, on peut décliner de la dentelle de Calais ou Caudry. Quelle est la différence ? Celle de Caudry est plus large et se destine plus à la Haute-Couture tandis qu’à Calais elle est étroite pour élaborer des petites pièces cernant plus le milieu de la lingerie."



On n'imagine pas tous les métiers et machines nécessaires pour fabriquer la dentelle...
tout d'abord, l'esquisseur crée son modèle sur papier calque, qui sera ensuite reproduit sur des ordinateurs...


Il faut mettre le fil en bobines...



Il faut parfois jusqu'à 10 000 fils sur les rouleaux qui iront sous le métier...




La wheeleuse prépare ensuite des sortes de cames comme sur les machines à coudre... ça ressemble à des disques double. Chaque forme contient 120 mètres de fil environ... qui se terminent par un fil de couleur... je vous expliquerai pourquoi...


Le remonteur place ensuite les disques-bobines autour d'un cylindre sur un chariot. Il place 4 à 5 000 bobines sur le cylindre  !!!...


Voici à quoi ressemble le disque-bobine... imaginez 120 mètres de fil dedans... Le fil est moins épais qu'un cheveu...


Maintenant allons voir le métier par lui-même et le tulliste... ce sera l'objet du second article de notre visite...



Merci Dely pour ce charmant présent ! il va me permettre de ne pas devoir changer le porte monnaie de sac en sac et il va m'accompagner dans mes balades avec Philippe, il a juste le format qu'il faut !
Merci aussi pour cette jolie carte fleurie, elle est très belle !



Une belle carte

 04/01/2020
Merci Nadou pour cette jolie carte et tes bons voeux !



Bonne Année 2020

 01/01/2020
Je vous souhaite une belle et bonne année 2020 ! En premier lieu, la santé et de beaux échanges sur nos blogs. A bientôt !



Je vous présenterai en 2020 un article , suite à notre visite du musée de la dentelle de Caudry mais je préfère finir l'année en cours par de sublimes réalisations... suivez-nous...

Une magnifique exposition était présentée...


Toutes plus rafinées, les unes que les autres...


Aériennes ! de la haute couture...


A Caudry, on travaille souvent pour l'Opéra de Paris...

Un travail remarquable ! il faut des km de tulle pour que le tutu tienne et le costume doit être adapté à chaque danseuse, ajusté sans empêcher les mouvements. Le bord du tutu doit en plus arriver à hauteur des mains comme sur la photo !



Ces costumes sont signée Eugène Lacroix... pour "le songe d'une nuit d'été"...


Des costumes de cirque somptueux !...




Cette cape est tout en transparence...


D'autres costumes de cirque...




Puis nous passons au cabaret...


Pour le Moulin Rouge...


"Costume de Corrado Colabucci : revue féérique - Costume du final - année 1999.
Costume composé d'une jupe réalisée dans 15 mètres de boa, d'un collier enfilé de perles, d'une ceinture et d'un string brodés de perles et de strass.
coiffe en plumes de nandou.

Depuis 1999, ce costume marque le final du prologue de la revue "féérie".
Au fur et à mesure du tableau, les danseuses dévoilent le faste du costume en provoquant la surprise, les boules de plumes rouges deviennent une jupe aux tiges volantes. 

Ce costume représente 153 heures de travail et pèse 7 kgs."


pour un autre tableau...


Cette robe était celle destinée à Jeanne Avril, meneuse de revue du Moulin Rouge. Elle est faite en dentelle Chantilly, l'une des plus fines dentelles réalisables sur métier...


Bien sûr... pour le French Cancan !!!...




Il faut un final à cet article bien sûr... la dentelle de Caudry est réputée dans la Haute Couture et souvenez-vous...
la robe de mariée de Kate Middleton était en dentelle de Caudry !

Bonne fin d'année !...



Cette année, je voulais faire plus léger... j'ai donc réalisé une bûche framboises et groseilles...
A préparer la veille ...

J'ai d'abord préparé la crème aux framboises que j'ai réservée au frais, puis le gâteau.

pour la crème, il vous faut :
1 boîte de framboises au sirop que vous égoutterez en conservant le jus.
vous obtenez environ 140 à 150g de fruit, que vous compléterez avec des groseilles.  (j'en avais au congélateur)
1 coupelle de mascarpone (200g)
du sucre en poudre (150g)
2 blancs de gros oeufs ou 3 si les oeufs sont petits

Dans un saladier, mélangez le mascarpone et le sucre intimement.
Ajoutez ensuite les fruits (si vous ne voulez pas les grains, passez au tamis avant)
puis ajoutez vos blancs battus en neige avec une pincée de sel.
Réservez au réfrigérateur...

Pour le biscuit :

j'utilise une plaque que je recouvre d'une feuille de papier sulfurisé et que je beurre et que je farine.
Préparez un torchon mouillé pour la sortie du four
préchauffez le four à 180°

4 oeufs
1 pincée de sel
100 g de sucre roux
100 g de farine
réservez 3 blancs d'oeufs que vous montez en neige avec la pincée de sel.
dans un saladier, mélangez  l'oeuf entier, les trois jaunes et le sucre roux.

Bien fouetter pour aérer le mélange. Ajoutez la farine petit à petit puis les blancs en neige.
versez sur la plaque et laissez cuire en surveillant 7 minutes.

A la sortie du four, renversez votre biscuit sur le torchon et roulez pour conserver le biscuit moelleux.
Laissez refroidir.

Assemblage
Déroulez votre biscuit, imbibez-le de jus de frambroise, tartinez de la crème aux fruits, insérez quelques groseilles entières, roulez le tout en forme de bûche...

Recouvrir le gâteau de la même crème et mettre au réfrigérateur une nuit.

Avant de présenter votre dessert, garnissez de framboises fraîches.



Jolie carte de Noël !

 29/12/2019
Merci Lisette pour cette jolie carte pleine de féérie !



Animations en ville

 29/12/2019
Autour de la statue de Jean Bart, la patinoire tourne à plein régime !...


Serait-ce le froid qui a amené cet ours polaire ?...


Il semblerait que même le petit train vienne du Pôle Nord !...


Rassurez-vous, c'est de la fausse neige !...


Même s'il ne fait pas chaud tout en haut, la vue doit être superbe !...


les lutins bondissants vous souhaitent une belle fin d'année !



Lundi 23 décembre... une petite balade au soir...


Une ambiance...


On ne s'en lasse pas !... 



Au marché de Noël, une jolie découverte : le monde des santons...
(clic sur les photos)


Pas plus grands que 7 cm, décorés main... un monde enchanteur de personnages qui donnent bien envie de créer un village !...


du joli travail !



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :