Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 911 397
Nombre de commentaires : 16 276
Nombre d'articles : 1 391
Dernière màj le 11/02/2018
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
blog de la gentillesse et de la bonne humeur, voulez vous m'aider à semer des graines de sucre dans ce monde qui a besoin de chaleur et d'amitié ?
<< 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

non ce ne sont pas ...

 27/11/2016
des détritus, ni des pelures de fruits mais bel et bien des champignons !...



Soupe au cerfeuil

 27/11/2016
Une fois de temps en temps, une bonne soupe au cerfeuil... quel régal !

(Cerfeuil, carottes, pommes de terre, oignons, vert de salade, sel, poivre) 



marche à Rosendaël

 25/11/2016
Aujourd'hui, nous allons de la mairie de Rosendaël au quartier Excentric. Je vous en avais déjà parlé ici

Nous passons tout d'abord devant la Villa Myosotis "
C'est en 1894 que la Villa Myosotis voit le jour. Elle fut bâtie en bois car les servitudes militaires de l'époque interdisaient les constructions en dur dans le secteur. Alliant élégance et légèreté, Cette villa reçut un prix à un concours d'architecture à Paris en 1900.

Restaurée intégralement en 1993, cette bâtisse était entourée à l'origine d'un vaste jardin comprenant gloriette, roseraie, kiosque et pièce d'eau."


 


Nous arrivons dans le quartier Excentric. J'ai profité que la journée soit froide mais claire et ensoleillée pour vous montrer quelques nouvelles portes...


souci du détail, les portes de garage ou de cave reprennent le même motif que la porte d'entrée...


bluffant ce héron juché sur son toit ne paraît-il pas vrai ? et pourtant non, il scrute l'horizon à la même place au fil des jours...


Nous revenons vers notre point de départ en faisant une boucle... Ici la maison est surmontée d'un clocheton qui se termine par une jolie girouette avec un cheval blanc...


Il fait beau et nous agrandissons un peu la boucle prévue en passant par l'église Notre Dame de l'Assomption...

"Jusqu’en 1860, date de son érection en commune séparée, le hameau de Rosendaël dépendait administrativement des communes de Coudekerque-Branche et de Téteghem. Mais dès 1842, il est érigé en paroisse. (Patrimoine de  France)"


C'est pourquoi l'église actuelle n'a été ingaurée que le 15 août 1906. La cloche de l'église s'appelle Marie-Caroline et elle pèse 313 kgs 1/2...


L'église est constituée d'une allée centrale et de deux bas-côtés avec un joli dôme voûté...


Le décor de la pierre ne se signale qu'au niveau des châpiteaux par des feuilles d'acanthe...


l'orgue, de facture moderne, est placée derrière le maître autel ...


le soleil joue aux ombres chinoises avec la lumière à travers les vitraux ...


détruits par la guerre, les vitraux ont été remplacés... style moderne...


ou style ancien  ..


le chemin de croix est en émail...


Nous continuons notre chemin...  voici un des témoins du passé des brasseries. L'eau n'était souvent pas potable et la bière par sa fabrication permettait de ne pas transmettre le choléra ou la peste. Certains eurent l'idée de créer leur propre bière et eurent une ascension fulgurante. Ils se firent construire de somptueux hôtels particuliers... comme celui-ci, propriété du brasseur Emile Gantois...

j'aurai l'occasion de vous en présenter d'autres...

Le tour est bouclé, la marche terminée, il faisait beau... une belle matinée !



le vert des poireaux est allé dans la soupe. Il nous restait les blancs mais avec le vent et le temps gris, pas trop envie de manger froid...

4 fines tranches de jambon
blancs de poireaux déjà cuits
1 petite boîte de sauce beurre blanc à l'échalotte
sel, poivre
pommes de terre en rondelles
1 oignon
un peu d'huile pour le plat

huilez le plat à four.
découpez le jambon en lanières puis en deux pour mieux servir ensuite
fendez les blancs de poireaux dans la longueur puis en deux pour la même raison.
précuire les rondelles de pommes de terre et l'oignon... égouttez...
dans le fond du plat posez le jambon puis les poireaux puis une nouvelle couche de jambon...


posez dessus les rondelles de pommes de terre et l'oignon.
salez, poivrez
versez la sauce beurre blanc dessus
décorez avec les restes jambon/Poireaux...
20 à 25 minutes au four à 180 °... bon appétit !



jeu de mots n° 11

 22/11/2016
petit clin d'oeil à Chantal qui sait que j'aime jouer avec les mots...

La famille Ly a ouvert un magasin de produits vietnamiens...



Ce matin au supermarché au rayon "fromages" je découvre un joli pot : "le vrai sirop de Liège"... une belle découverte...

le site de la siroterie Meurens qui le produit  (ici) vous donne toutes les explications sur ce produit... 
" Ni gelée, ni confiture, ni marmelade, le Vrai Sirop de Liège® est une recette unique à haute teneur en fruits développée en 1937 avec des pommes, des poires, des dattes… .
 Il faut 4 kilos de fruits frais (pommes, poires, abricots, pruneaux, dattes) pour obtenir 1 kilo de Vrai Sirop de Liège® et pas moins de 7 kilos de fruits frais pour sa variante sans sucre ajouté.

 • Simplement sur une tranche de pain à tout moment de la journée 
 En accompagnement d’un plateau de fromages, selon la tradition qui l’associait au fromage de Herve (AOC) ou à la maquée (fromage frais)  (c'est pourquoi je l'ai trouvé au rayon fromages...)
 Dans vos préparations culinaires : marinades, saucesvinaigrettes, salades et bien sûr en desserts.
• Sur des crêpes. 
 

En pleine saison c’est-à-dire de mi-septembre à début décembre environ, ce sont 150 à 200 tonnes de fruits qui sont transformées chaque jour."

Le sirop se présente sous une forme gélifiée, un peu comme de la pâte de fruits mais plus souple...
Vous trouverez sur ce site les recettes réalisables avec le sirop... une jolie découverte pour un produit intéressant et délicieux. Je l'ai goûté ce midi avec un yaourt nature humm ! 

Gigi du blog "Simplement Gigi" nous en avait déjà parlé ... : (cliquez sur les titres...)

LAPIN à LA BIÈRE et SIROP de LIÈGE
lapin à la Bière et Sirop de Liege
RECETTE LAPIN
SIROP de LIÈGE
Le sirop de Liège (sirop de pommes et de poires) Pour MARIE-VICTORINE et les Copinautes

 




Nous avions un coussin qui devenait "malade", le tissus au dos se fendait... bref il était tristounet. Alors j'ai décidé de le relooker...

le but étant de faire un coussin puis de le mettre dans la housse que je vais faire avec le motif de devant...


après avoir tout décousu et réservé le bourrage, j'ai mesuré un nouveau rectangle dans un nouveau tissu, tiré les fils pour que ce soit droit, piqué, surfilé et je l'ai retourné en laissant une ouverture de la grandeur d'une main pour le remplissage...


puis j'ai bien fermé l'ouverture... ma première étape est terminée...



j'ai surfilé le carré avec le motif parce qu'avec le tissage, les fils se défaisaient rapidement. J'en ai profité pour le laver... ouf il ne déteint pas !..


quand il sera sec et repassé, j'envisage de le coudre avec ce tissu que j'ai trouvé chez "Toto soldes" pour faire une housse dans laquelle je glisserai le coussin marron... 

je vais me risquer à mettre un passepoil ...si ça ne va pas ... il n'y aura pas de passepoil lol ! ...

affaire à suivre... 



après cette journée de tempête, rien ne vaut une bonne soupe. C'est Philippe qui l'a faite... poireaux, pommes de terre, carottes, oignons, ail, persil... on va se régaler !



eh voilà ! une amie blogeuse vient à Dunkerque... l'occasion rêvée de se rencontrer...


nous avons passé une très très belle journée ensemble... repas en toute simplicité...


balade/découverte...


malgré le temps de novembre, ce fut une merveilleuse journée d'échanges et de chaleur humaine...



balade dunaire... quelques marguerites et un hôte de passage...


plus loin... les lapins de garenne ont fait des dégâts !...


il y en a partout ! ... le sable creusé reste au bord de l'entrée...


"Le lapin de garenne est un petit mammifère qui apprécie énormément les dunes. En effet, le sable meuble est un bon endroit pour y creuser un terrier et s'y installer en famille. De plus, la mousse tortule et autres végétaux abondent pour le plus grand régal de ces petits gloutons !"

eh bien nous en avons eu la preuve !...  




sécurité oblige, le défilé de la Saint-Martin a lieu dans le jardin du LAAC.

C'est une complète réussite tant pour la sécurité que pour le décor !

D'aussi loin que je me souvienne on a toujours fêté Saint-Martin à Dunkerque et ce, bien avant ma naissance !!!

Les familles sont accueillies vers 17h30  dans l'entrée du musée pour rencontrer ...


le grand Saint-Martin ! 
pour ne pas le confondre avec le Père Noël ou Saint-Nicolas, Saint-Martin a revêtu son aube violette...


Passant du presque noir du jardin aux lumières du musée, beaucoup d'enfants ouvrent de grands yeux à la vue de Saint-Martin !


on leur a conté l'histoire...

voici une interview exclusive de Saint-Martin (interprétation de Jean Chatroussat, feru carnavaleux et amoureux des belles histoires pour les enfants (paru dans le journal La Voix du Nord) ) :

"Tu as quand même des fans…

« Parce que c’est grâce aux enfants du Dunkerquois que j’ai pu récupérer mon âne. L’intrépide s’était égaré dans les dunes de Leffrinckoucke pour y gober des chardons. La légende dit bien que j’étais si content que j’ai transformé les crottes de mon âne en petits pains briochés appelés «voolaeren» (la racine du mot veut dire «saleté» puisque les délicieuses brioches sont nées d’une crotte) ; on prononce «folars», mais mon ami Jean Chatroussat tient beaucoup à l’orthographe flamande. D’ailleurs, la vraie recette des «voolaeren», que l’on soit bien clair, c’est celle aux raisins."



ils ont créé leurs lanternes... et ont des étoiles dans les yeux...


"Pourquoi appelle-t-on ton histoire « la légende de saint Martin » ?

« Ce que je vais vous dire est un secret qui ne doit absolument pas être dévoilé aux enfants. En réalité, il est impossible que j’aie pu mettre un pied dans le Dunkerquois, à moins peut-être dans mes rêves. À l’époque où j’ai vécu (au IVe siècle), Dunkerque et les dunes étaient sous les eaux. Cette légende pittoresque, comme toutes les légendes, est inventée. Mais il faut que les enfants continuent d’y croire ! »

que Saint-Martin se rassure... ils y croient !!! 



et l'interview continue ...

Pourquoi as-tu donné ton nom à « l’été de la Saint-Martin » ?

Parce que quelques jours avant le 10 novembre, ma fête, il fait (souvent) très beau ; il a été prouvé qu’à cette période, il y a le plus d’étoiles filantes. Ceux qui ne me fêtent pas appellent cette période l’été indien, d’autres me remercient en la désignant comme l’été de la saint Martin. La vérité ? Je n’y suis pour rien ! Mais il est vrai qu’on me célèbre aussi dans les pays germaniques avec une fête de lumières. »

et les lumières, les petits y ont bien travaillé !  



avec amour et inventivité !!


simple avec souvent une bouteille plastique comme support... aujourd'hui heureusement il existe des leds, avant c'était des bougies et même si c'était plus pittoresque, ça restait dangereux et des lanternes ou des betteraves prenaient feu...


les enfants sont attendrissants, timides ou non pour faire la photo avec Saint-Martin ou se déclarant "trop grands" pour une photo... ils sont quand même venus avec leur lanterne pour le concours...


tellement mignon ! J'aime beaucoup celui-ci ! la petite fille l'a fait toute seule et de sa propre imagination bravo !


j'ai dit "mignon" ? et bien modernité oblige... en voici un !


il y en a pour tous les goûts... du château "ma tant tire lire lire"...


en passant par un panier fleuri..


sans oublier le "petit âne gris"...


jusqu'à la lanterne en papier vitrail...


ils vont se présenter pour le concours des lanternes...
c'est une affaire très sérieuse et le jury est expérimenté !!! 
le petit carnet avec la note passe de mains en mains et la moyenne déterminera le ou les gagnants !


et me direz-vous la tradition de creuser une betterave ?... eh bien même s'il n'est actuellement pas trop facile de trouver une betterave fouragère à Dunkerque... on se débrouille et le résultat est là !


et si vraiment on ne trouve pas de betteraves ? ... eh eh on utilise une courge buternutt bien sûr !!!


que l'on concourt d'un côté pour les lanternes, de l'autre pour les betteraves,  tout le monde aura droit aux folards et aux friandises...


voici les folards vendus en boulangerie. Ils existent nature, aux raisins ou aux pépites de chocolat...


mais il est temps que Saint-Martin s'en aille à la recherche de son âne.. tiens ! il a oublié quelque chose ??? !!!...


dehors, il fait nuit noire et les arbres du parc prennent des allures fantomatiques !


les nuages se teintent de rose au passage du faisceau lumineux du phare... le temps comme souvent en novembre, n'est pas clément et le vent et la pluie viennent augmenter la difficulté des recherches !



mais il faut absolument retrouver l'âne de Saint-Martin !


alors ébloui par les "flashes"  Saint-Martin s'en va sur le chemin...


tient bien ta mitre grand Saint, le vent est là !!


Heureusement l'âne est retrouvé !!  la fanfare entame la chanson de Saint-Martin et les enfants joyeux partent en défilé tout autour du plan d'eau et du jardin... 
(je précise ici que seul l'anier mène l'âne, que personne ne va sur son dos et qu'il est veillé à ce qu'aucun mal ne lui soit fait !)


Au retour, il y eut une nouvelle distribution de folards et de friandises...
Je crois bien qu'il n'y avait pas que les petits pour se réjouir malgré le mauvais temps !!



Il vous faut :
200 g de farine
125 g de sucre roux
75 g de beurre
5 clémentines
2 kiwis
1 sachet de levure
3 oeufs
1 éclichon d'Armagnac (facultatif)

préchauffez le four à 180°. Beurrez et farinez votre moule.
Faites fondre le beurre
presser les clémentines réservez le jus

dans un saladier mélanger, la farine, le sucre la levure. 
ajoutez progressivement le beurre, le jus des clémentines, l'Armagnac.
Ajoutez en dernier les oeufs entiers. 

Versez dans le moule et faites cuire 30 minutes...
décorez avec les kiwis (ou un autre fruit)
 



merci Mamy Gigi pour cette carte joliment colorée et "savoureuse" ! 
nous ferons cette recette c'est sûr !
 



J'y suis allée pour mes balconnières et pour du terreau pour hiverner les géraniums...

j'ai été accueillie par un renne écossais ... !


qui m'a dit... le village du Père Noël c'est par ici !...


en effet, les automates s'activaient déjà ...


et dans le magasin la neige était déjà tombée !!!


alors bien sûr j'ai fait un petit tour dans les rayons...




je me serais crue au pays des bisousnours !!!


malgré le vilain temps dehors, ce moment de douceur m'a fait du bien !



West Cappel en automne

 06/11/2016
notre petite balade de l'après-midi de ce jour-là... départ du château...


le parc est toujours aussi beau...


j'aimerais bien pouvoir m'y promener...


derrière le château, des boeufs sont encore dans la pâture ...


les pommes de terre ont été ramassées, cette parcelle sera bientôt retournée pour préparer la prochaine culture...


Nous nous éloignons du village...


le temps est très changeant, tantôt soleil... tantôt gris...


On sent que l'automne est là, l'humidité est présente partout...


le village de Bambecque est niché en contrebas...


cette ferme est construite sur un monticule et est entourée d'eau...


le ciel s'assombrit mais c'est beau quand même ! ...


nous nous rapprochons du village, c'est l'époque des choux de Bruxelles...


le soir arrive vite...


rentre vite petite coccinelle il va commencer à faire froid ! ...


et voilà la boucle est bouclée, nous avons bien marché ! ...



<< 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :