Les blogs
du village
plaisance 17

plaisance 17

Vivre en charente maritime

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 674 142
Nombre de commentaires : 1 066
Nombre d'articles : 283
Dernière màj le 15/05/2018
Blog créé le 22/08/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Partager, échanger, surprendre ceux que j'aime...Et tous les autres, encore inconnus dans ma vie.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 >>
les débuts des petits pois dans un carré..


La croissance..


En beauté, protégés par les capucines..


la première cueillette


Et la recette, toute simple :
  - Ecossez les petits pois,
  - Faire revenir les lardons et un oignon blanc nouveau dans une cocotte
  - Puis jetez  les petits pois dans la cocotte
  - Quant les petits pois sont bien brillants, mouiller avec de l'eau
On peut aussi, ajouter un coeur de laitue.

Ajouter sel, poivre et 1/2  sucre, faire cuire 15' à 20'

Accompagnez de côtelettes d'agneau




Le potager en carré tient toutes ses promesses en juin, et les plantations de rosiers en automne réjouissent le jardin d'agrément.
Le petit voisin à quatre pattes aiment bien s'y aventurer, y compris pour m'observer de l'autre coté de la fenêtre..





 Julien Viaud de son vrai nom, passa une grande partie de sa vie à voyager (il était marin, mais aussi écrivain, journaliste, dessinateur, et passionné de photographie), et une autre à transformer sa maison natale en s’inspirant de ses lointains voyages.

J’ai nommé ma première série de photos, « le jardin de Pierre Loti, acte I » car il se mettait en scène dans les réceptions qu’il organisait dans sa maison devenue un décor de théâtre très exotique.

On retrouve dans le jardin, sur les façades, des traces de ses voyages au Japon, en Egypte, en Turquie… 
Pierre Loti, le jardin, acte II.



En progressant dans les jardins, la végétation fait place aux colonnes..


Parsemé dans les pierres, un jardin d'ombre se dévelloppe ..là des variétés d'Heucheres qu'affectionnaient les peintres tant les feuillages et hampes légères de clochettes sont riches de couleurs








Les fougères, agapanthes, papyrus, chèvrefeuilles, hostas et le majestueux palmier s'épanouissent à l'ombre de ces immenses façades


Une dernière porte dérobée.. enfin croit-on


Et soudain...on s'étonne, on  retrouve la mise en scène du voyageur, et..quelques facéties dans les détails..










La dernière cour du jardin... quasi monacale,  un atelier (du peintre,du photographe?) derrière ces verrières du  bleu que nous aimons tant en charente maritime, et cette belle jarre au pied d'une immense façade..trace d'orient.. dégorge de verdure, comme une corne d'abondance.






Et reprendre doucement son propre chemin...



Exceptionnellement, le jardin de la maison de Pierre Loti était ouvert au public...j'y ai passé une partie de l'après-midi et comme promis, j'ai rapporté quelques clichés pour vous...avec une pensée particulière pour Mamie Thérèse.

Dans la semaine, je retournerai visiter la maison de Pierre Loti, qui doit fermer à la rentrée pour rénovation.

Ce soir, je vous emmène découvrir une partie du jardin....


Un tout petit jardin...


Entre les belles pierres


Demoiselles de Rochefort ?


Dansez sur les murs...


Une entrée mystèrieuse ... bien gardée.


Balisée de Vermeil...


l'allée nous mène à l'ancien puits


Et au-dessus..les belles et curieuses façades  intérieures de la maison.


Ô...ici se cache un autre jardin de la maison...


Prochainement, dans l'acte 2...Un  jardin ...peu...ordinaire.



Muffins du parrainage

 01/06/2012
Pour le 2 juin, dans le cadre de la fête du parrainage en charente -maritime, je concocte  quelques gateaux : le fameux cake au citron déjà réalisé dans cette rubrique, et des petits muffins pour les enfants au chocolat au lait.
Voici la recette, et le résultat au mileu de mes surfinias et de l'euphorbe de ma terrasse.
Recette pour une douzaine de Muffins ou mini Cakes :

   - Mélangez 200g de farine avec 80g de maïzena, 200g de sucre semoule et 8g  (3/4 d'un sachet) de levure.
   - fouettez 4 oeufs dans un bol et incorporez le mélange précédent, progressivement.
   - ajouter 200g de beurre fondu à la préparation.

Bien mélanger

   - faire fondre 170g de chocolat au lait patissier ( 1 tablette) avec 4 cuillères à soupe d'eau froide : 1'30 au micro-ondes et bien mélanger

Ajoutez l'appareil et le chocolat pour obtenir une pâte lisse. J'ai utilisé le batteur/fouets pour rendre la pâte bien homogène

Répartir   au 2/3  des moules individuels et déposer les pépites de chocolat au lait sur la surface. (100g environ)

Enfournez dans le four préchauffé à 180°, pendant 18 minutes.

Laissez bien refroidir avant de démouler.


Les massifs plantés en novembre s'acclimatent, quelques arbustes commencent à fleurir, salvia,ceanothus.
Ceux des années antérieurs sont définitivement adaptés: massifs de rosiers, et lavande.
Le célèbre pont transbordeur de Rochefort a repris son activité. Souvenez vous, c'est sur cette nacelle que les demoiselles de Rochefort ont dansé (Catherine Deneuve et sa soeur Françoise Dorléac)


les carrés en mai

 10/05/2012
Pas à pas, les progrés du potager.
Après les semaines de pluie et une lutte acharnée contre les mauvaises herbes dans les massifs, les carrés au potager se sont, eux, plutôt bien tenus. Quelques plants de tomates ont trop souffert de la pluie, ils ont été remplacés par des plants offerts par mon charmant voisin .(variétes de St Pierre, de Coeur de Boeuf et tomates jaunes).
Mais si aujourd'hui nous avions 29° (!), la fin de semaine annonçant les saints des glace...je risque d'avoir du dégat..
j'ai quand même déguster 4 belles bottes de radis, je n'achète plus de salades depuis deux semaines (les miennes sont belles), et persil, ciboulette et thym ont pris une belle ampleur..


J'ai essayé la recette de Maëva  du blog Aux saveurs de chez moi.

C'est vraiment une recette facile à réaliser. Ce cake est très agréable à manger froid avec une salade verte du jardin.
Cliquez sur le lien Maëva ci-dessus pour avoir la recette.


Je me suis inspirée de la recette de Chantal Thomass qui utilisait un mélange de fruits rouges et essentiellement du champagne. Recette délicieuse que je fais de temps en temps mais j'aime varier les sabayons aussi je vous propose une recette que je fais souvent avec les premières fraises.
Vous aurez reconnu à l'arrière plan le cake au citron de Madeleine.
Mélanger 5 jaunes d'oeufs, 2 cuillère à soupe de crème fraîche (épaisse à 30%), 80g de sucre semoule, 1 sachet de sucre vanillé.

Fouettez au bain-marie jusqu'à ce que le mélange soit bien  mousseux et augmente de volume.

Ajouter petit à petit 1/2 verre du mélange 50/50 de vin blanc et de Ratafia de champagne ( ou tout autre ratafia de votre région)

Rincer et sécher les fraises, équeuter les , coupez dans le sens sens de la longueur, répartissez dans des ramequins plats (.Il faut 300g  de fraises environ) pour 4 à 6 ramequins

Versez le sabayon sur les fraises, sans les recouvrir totalement et faites gratiner quelques minutes au four (c'est très rapide )

le sabayon se déguste tiede.


C’est la saison du maquereau, il permet de multiples déclinaisons en cuisine, et en filets c’est un bonheur pour tous. Le poissonnier a gentiment accepté de lever les filets.

Mais j’ai peaufiné la chasse aux arêtes une fois à la maison. C’est un peu fastidieux mais permet une dégustation en toute tranquillité.

Ce soir j’ai concocté des filets de maquereau sous une compotée de poivrons/tomates et vin blanc, pour servir frais demain.

 Maquereaux 3 moyens

Réserver les filets rincés et essuyés dans un plat, versez de l’huile d’olive en filet.

Compotée

Eplucher :

-        3 poivrons (rouge, jaune, vert) en lamelles

-        1 oignon rouge en rondelles

-        4 tomates épépinées, émondées, et coupées en quartier

Faire revenir : les poivrons et l’oignon avec 3 gousses d’ail non épluchées dans de l’huile d’olive

Quand ils commencent à compoter, ajouter les quartiers de tomates, continuer la cuisson jusqu’à ce que les tomates soient cuites.

Verser 1 verre de vin blanc (ici un sauvignon), seulement après que les légumes soient cuits. Laisser 5 minutes à cuisson moyenne.

Saler/poivrer

Verser  la compotée sur les filets, ainsi recouverts.

Ajouter 1 pincée de Piment d’Espelette et laisser refroidir avant de mettre au réfrigérateur toute la nuit.

Soit : votre plat bien frais est servi tel quel en entrée

Soit : en plat principal au diner servi avec de pommes de terre au sel, chaudes.




Intriguée ce matin par une branche accrochée à mon portillon,  j’ai compris en traversant le village qu’il y avait là une coutume locale.

En effet, à l’arrivée du mois de Mai, on fête  le renouveau de la nature en plantant le “mai”, arbre vert et décoré, symbole de son réveil printanier.

Et c’est vraiment d’actualité car ce matin nous avons un beau soleil, les oiseaux chantent et la nature semble revivre, il était temps.

Ce buisson fleuri ou non (souvent de l’aubépine) accroché aux maisons, mais aussi aux granges, aux étables fait l’objet de nombreuses traditions et de multiples croyances (souvent en lien avec la fécondité).

Dans certains villages, on plante cette branche devant la mairie, ou devant l’église pour honorer son maire ou son curé. Mais non… je ne suis ni l’un, ni l’autre !!




1 mai 2012

 01/05/2012



J'ai mis à profit ce dimanche au temps maussade en rangeant mes photos de l'ordinateur et oh surprise, j'ai trouvé une photo du couple de huppes fasciées qui était venu l'an passé à la même époque.Je ne me souvenais pas d'avoir réussi à les photographier ensemble.
J'ai agrandi et recadré la photo pour mieux les distinguer. il va falloir que je me décide sur l'achat d'un  appareil plus perfectionné.



Le potager subit les assauts de la pluie et du vent, si certains légumes (radis, salades, petit pois, haricots verts) n’ont pas l’air d’en souffrir, les légumes fruits (tomates, courgettes, poivrons) font triste mine…Mais on m’avait prévenu…Trop tôt, beaucoup trop tôt et gare au mildiou. Têtue, j’ai persisté…erreur de jeunesse.

Et comme beaucoup, j’avais entendu parler des Saints de glace ; Mais, ce n’est que depuis que je cultive un petit jardin que je suis allée voir de plus près…

Et là je me dis que j’aurais dû m’y intéresser plus tôt car déjà que nous subissons le froid et surtout la pluie sans discontinuer depuis près d’un mois, voilà que des Saints censés protéger mes cultures vont y semer leur grain de gel !

Et ça ne s’arrange pas : les trois Saints de Glace, comme les Mousquetaires, étaient en vérité quatre !

             - Saint-Mamert  le 11 mai

"Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace."

            - Saint-Pancrace  le 12 mai

"Saint Pancrace, Gervais et Boniface apportent souvent la glace"

          - Saint-Servais le 13 mai


"Avant Saint-Servais : point d'été, après Saint-Servais : plus de gelée."

           - Saint-Urbain le 25 mai


"Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré."

 


Les  "Saints de Glace" n’apparaissent plus dans le  calendrier. C’est l’église catholique qui les a supprimés considérant qu’il s’agissait de pratiques païennes. Ces « St patron » avaient pour mission de protéger les cultures ; en effet une chute brutale des températures, allant jusqu’au gel, avait été constatée à ces périodes chaque année.

S’agit-il d’une pure superstition ? Comme toujours, les avis divergent et même si des explications scientifiques viennent conforter l’existence de ce phénomène, la béotienne que je suis se contentera d’observer ces jours prochains de l’existence du phénomène. (A vos thermomètres…)




Pour qui voter?

 23/04/2012
Ces colleurs d'affiche ne manquent pas d'humour!


<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :