Les blogs
du village
plaisance 17

plaisance 17

Vivre en charente maritime

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 638 147
Nombre de commentaires : 1 065
Nombre d'articles : 283
Dernière màj le 15/05/2018
Blog créé le 22/08/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Les réponses...

 29/10/2013
Nos animaux, parfois injustement, servent souvent à illustrer nos propos ( un temps de chien, un froid de canard...)
Mieux ils illustrent aussi nos traits de caractère ou nos comportements!
Mais les retrouverez vous à l'aide des huits vignettes ci-dessous? 
Les réponses :
Fier comme un coq
Détaler comme un lièvre
Monter sur ses grands chevaux
Faire l'autruche 


Les réponses:

Ronger son frein
Bête comme une oie 
être un ours mal léché 
Rouler des yeux de merlan frit. 



Avant de valider les com sur les 2 premiers montages, et pour le mot de la fin, que diriez vous de la dernière photo?

La réponse en fin d'article.

Vous l'avez surement remarqué, les légumes et les fruits sont très souvent utilisés dans les expressions populaires.

Ce week-end je jardine mon potager en carré pour la seconde année. Je vous ai concocté 2 devinettes en images.

La première : l'argent n'a pas d'odeur... 4 expressions à trouver  


La seconde : méli-mélo d'expressions un peu surannées...3 expressions un mot pour un autre à trouver.


Sur le même thème, que diriez vous de cet homme?


C'est une grosse légume  (un VIP quoi)



Aux petits oignons...

 07/04/2013

En faire tout un plat!

 


Allez, cette fois je vous ai mis ... les images (mais que les images).A vous de trouver l'expression qui correspond à chaque fruit et à chaque légume. 

Comme il y a de nombreuses expressions pour chaque fruit et légume, amusez-vous à chercher autant que de réponses possibles. Les expressions régionales sont bienvenues. 

Les réponses

 

Voici les expressions que j’avais choisies…mais votre imagination, mémoire et vos facéties nous ont menées beaucoup plus loin…Bref le film n’était pas un navet.
 

1)Avoir la banane (avoir le sourire)

2)Partir en cacahuète (situation qui dérape)
3) presser le citron (exploiter quelqu’un)
4)Ramener sa fraise (donner son avis, sans que ce soit demandé)
5)Choper le melon (avoir la grosse tête)
6) coquille de noix (bateau de petit taille ou qui ne tient pas très bien la mer)
7) Avoir la tête comme une pastèque

(avoir l'impression d'avoir une tête enflée parce qu'on a trop réfléchi)

8)Prendre une prune (prendre une contravention)

 



Les réponses (non exhaustives)
 

 a)Cœur d’artichaut (inconstant en amour: une feuille pour tout le monde)
 b)Appuyer sur le champignon (accélérer)
 c)Faire ses choux gras (tirer profit)
 d)Rien dans la citrouille (rien dans la tête)
 e)Maigre comme une échalote (maigre, longiligne)
 f)En avoir gros sur la patate (être déçu, voire triste)
 g)Avoir un petit pois dans la tête (être bête, ça marche aussi avec le pois chiche)
 h)Raconter des salades (raconter des mensonges, des histoires)




Vous devriez trouver..



Vous avez aimé le jeu précédent sur les expressions, je vous propose donc, plus facile quelques expressions autour de l'eau ( il y en a beaucoup)

Avec les 8 mots  ci-dessous, associé au mot eau, vous pouvez retrouver  8 expressions très connues. Lesquelles?
 
 Bec, bébé, vase, chat, verre, fontaine, moulin, gaz.

A vos neurones !




Avec ces 12 mots vous pouvez retrouver 6 expressions en voie de disparition…mais connues de vous c'est sûr!

Chaque expression emploie deux de ces mots. (toutes ont une connotation culinaire)




Qui trouvera ou approchera les six expressions; alors quelles sont ces expressions ?
les mots :

   - café   - eau    - bouillon   - boeuf   - seigneur   - bavette  
   - 11h    - vignes     - langue     - tailler   - fort   - boudin


Vous êtes quelques unes à aimer la cuisine et notre belle langue française. Malgré cela en cuisine comme en orthographe, on oublie parfois les fondamentaux.Et le web contribue a "officialiser" les erreurs.
Merci de votre participation et de votre ingéniosité. 

Réponse au questionnaire :

-     Faire un millefeuilles:

Réponse : Faire un millefeuille ou un mille-feuille mais faire 3 mille- feuilles ou 3 millefeuilles

-     Battre des blancs d’œufs:

Réponse : Les jaunes d'œuf et les blancs d'œuf sont comme la soupe de tomate : ils sont déterminés par une catégorie générique. 

Mais si vous faites une soupe avec plusieurs variétés de tomate, ou une omelette avec plusieurs variétés d’œufs (poule, caille, autruche) vous ferez une soupe de tomates, ou vous battrez les blancs d’œufs !

L’utilisation de verbe battre est correct car si vous ne battez pas, vos blancs ne monteront pas. Monter c’est l’objectif à atteindre, battre c’est le moyen à utiliser.

    Emonder des tomates:

Monder et  émonder ont des sens différents, et donc des emplois différents.
Correct : "On émonde un arbre" (= on coupe les branches qui dépassent) 

Incorrect : Mais on n'émonde ni une tomate ni une amande ! On se contente de les monder, ce qui consiste à enlever la peau, tout bêtement : il n'y a qu'une pellicule à enlever.

-     Se vanter de son robot multifonctions:

Réponse : se vanter de son robot multifonction (il y a des malines qui ont remplacé multifonction par culinaire…c’est de la triche mais c’est bon ! et marrant)

Par définition votre millefeuille est multicouche.

-     Ou des crêpes que vous avez faites sauter.

Réponse : que vous avez fait sauter.
La règle est en passe d'être oubliée même sous les meilleures plumes. Le participe passé "fait" ne s'accorde JAMAIS devant un verbe à l'infinitif. 

Voilà les 6 fautes du texte… la septième était un bonus (mais n’était pas culinaire.)  Il ne faut jamais oublier la négation ne ou n’,  donc ce n’est pas bien…

Références : Projet voltaire (site d’entraînement à l’orthographe) et dictionnaire Littré.




Une petite devinette bien moins compliquée que celle de cath en cours, et il n'y a rien à gagner ( je ne sais rien faire de mes doigts, hélas).
Le texte :
 - faire un millefeuilles
 - battre des blancs d'oeufs
 - émonder des tomates
 - se vanter de son robot multifonctions
 - ou des crêpes que vous avez faites sauter.
       ... C'est pas bien !

Car il y a 6 fautes, oui mais lesquelles ?

 


La signification est sujette à controverse :

 

-      Soit la déformation de l’expression tomber dans les pâmes (se pâmer voulait dire s’évanouir)

-      Soit d’une lettre de George Sand où elle utilise l’expression «  être dans les pommes cuites », pour signifier son état de fatigue extrême.

-      C’est dernière hypothèse qui est la plus probable.



Les Pommes célèbres :
 

-      Du jardin d’Eden : dans la bible, c’est après avoir croqué un fruit interdit, une pomme, qu’Adam et Eve furent chassés du paradis. Celle-ci est donc associée au péché originel.

               Depuis elle symbolise l’acte sexuel : « croquer la pomme »
 



-     Au logo d’Apple bien sûr, la firme avait choisi ce symbole en référence à Newton. Le logo initial représentait newton endormi sous un pommier.

Pendant deux ans, au cours de leurs expositions, la firme Apple offrait des pommes au grand public !



Et dans le pur anonymat : ma Pomme

Mais aujourd'hui, un petit clin d'oeil de ma pomme... 



Je continue ma rubrique qui m'amuse beaucoup, m'occupe, même si le beau temps revenu, j'ai commencé un bon nettoyage de mon potager en carrés.

Alors d'où vient cette expression ? Amusez vous, faites comme moi, imaginez les réponses...
La mienne, qui me plaisait bien, est totalement saugrenue et fausse évidemment.


Madeleine vient de publier sur son blog, un article fort intéressant sur les œufs. 
Ne voulant pas ramener ma fraise ou pire mettre les pieds dans le plat, j'ai décidé d'y mettre mon grain de sel...pour un peu plus de ...piment!

Comment reconnaître les œufs de bonne qualité ?

Chaque œuf possède une carte d’identité constitué de chiffres et de lettres. Les lettres indiquent le pays d’élevage, FR pour France, et les chiffres devant FR les conditions d’élevage des poules (0, 1, 2,3).

 

Le chiffre 3 : il correspond à des œufs de poules élevées en cage, 13 à 18 poules par m².

Le chiffre 2 : il correspond à des œufs de poules qui ne sont pas élevées en cage, mais au sol dans un bâtiment sans accès à l’extérieur, 8 poules au m²

Le chiffre 1 : il correspond à des œufs de poules qui  sont  élevées en plein air avec un minimum de 4m² de terrain par poule.

Le chiffre 0 : correspond aux mêmes conditions que le chiffre 1 mais en agriculture biologique

Pour tout vous dire, j'ai appris cela la semaine dernière dans une émission de cuisine...avec Norbert!



Quelle expression illustre mon petit  Riz  au lait de ce matin ?

                                       La cerise sur le gâteau

 

Cette expression familière, (traduite mot à mot de l’anglais) bien connue, est une métaphore.

Par comparaison avec les gâteaux sur lesquels on pose une belle cerise pour rendre la pâtisserie plus appétissante, cette expression illustre :

  1 Un détail qui vient parfaire une réalisation, (On inaugure le nouveau stade et   cerise sur le gâteau, il fait soleil)

  2 Identifie un avantage supplémentaire (ex : Ma rubrique m’occupe pendant l’hiver et cerise sur le gâteau, elle est lue et commentée…un peu)

  3 Ou plus ironiquement signifie un désagrément de plus (il pleut des cordes et cerise sur le gâteau, mon parapluie s’est envolé)

 

Et, cerise sur le gâteau, voici la recette de mon riz au lait :

 

1 litre de lait entier

 1 gousse de vanille

150g de riz à grains ronds

 120g de sucre

 

Porter à ébullition le lait avec la gousse de vanille fendue.

 Dès l’ébullition, jeter le riz dans la casserole  (ne pas rincer, ni faire bouillir le riz dans l’eau auparavant, il faut que le riz garde tout son amidon pour être moelleux)

 Faire cuire à petit feu (thermostat 5) pendant 40’, en remuant de temps en temps. Couvrez la casserole mais glisser une cuillère en bois pour maintenir légèrement ouvert le couvercle.

 Au bout de 40’, (et seulement à ce moment-là, le riz cuit mieux) incorporez le sucre.

 Verser dans des petits pots, ou des saladiers à votre gré, et laissez refroidir avant de déguster.

 ET… ajoutez:

 

 "The cherry on the cake», traduction exacte de la cerise sur le gâteau.

 




On connaît tous cette expression, mais d’où vient-elle ?

1)     Du nom de la madeleine biblique

2)     Du nom de la madeleine de Proust

3)   Du nom des anciennes fontaines appelées madeleine

 La réponse est la proposition 1

Il suffit déjà de remplacer le 'm' de 'madeleine' par une majuscule, pour comprendre que la Madeleine qui nous intéresse ici est une femme. Mais laquelle ?
 

 

C’est l’histoire de Marie, la Magdalénienne,  plus connu sous le prénom de Marie-Madeleine ou Madeleine.

Apprenant  la venue du  christ  dans la  ville   de Magdala, cette ancienne  prostituée  envahie par le remords a tellement pleuré devant le Christ en lui confessant ses péchés, qu'elle a pu lui laver les pieds de ses pleurs, avant de les sécher avec ses cheveux.
Il n'en a pas fallu beaucoup plus pour qu'elle devienne le modèle de notre expression.
Complément : la première apparition de cette locution semble être chez Balzac. Il utilisait l’expression "faire la Madeleine"  qui voulait dire  "affecter le repentir".

 

Quant aux  tendres gourmandises fondantes de notre enfance, celles-là même que Proust évoque dans La Recherche du Temps Perdu... Elles n’ont jamais fait pleurer… Mais ce peut être un très bon moyen de consoler et de sécher les larmes…

 

 

 

Réf : dictionnaire des expressions françaises (auteur : G Planelles)

 




Pour illustrer et approcher le sens de cette expression, je vous propose de résoudre le problème suivant :

Un loup, une chèvre et un chou veulent traverser une rivière.

La barque ne peut contenir qu'un seul passager à la fois, ce qui pose problème au passeur car nos trois compères ne s'entendent pas !

Dès qu'ils sont sans témoins, leur instinct est le plus fort : le loup dévore la chèvre, la chèvre mange le chou...

Comment les faire passer ? Et ménager chacun…

Bravo Sylvie ! c'est une excellente réponse.

Ps: je me suis toujours demandé pourquoi le loup n'avait pas mangé le passeur... 




Dans la nouvelle rubrique, après avoir mis les pieds dans le plat, on annonce la fin des haricots. 

Quelle expression culinaire est synonyme de la fin des haricots ?






C’est la fin des haricots est l’équivalent de l’expression légumière : 
    - les carottes sont cuites. 
Tout est fichu, c’est la fin de tout, il n’y a plus d’espoir…

 

Autrefois, les enfants (les adultes aussi) jouaient aux cartes, aux dés, ou aux osselets en se servant des haricots comme jetons. La fin des haricots signifiait pour un joueur la perte de son capital et de la partie.

Réf : Bernard Pivot «  100 expressions à sauver »

Complément historique :

La phrase "les carottes sont cuites", je répète "les carottes sont cuites"a fait partie de celles, nombreuses, qui ont servi de code à la radio de Londres pour déclencher des actions ou opérations dans les territoires occupés par l'Allemagne pendant la seconde guerre mondiale.

Les messages de la radio anglaise permettaient aux Forces Françaises Libres de communiquer avec la résistance Française. Ces messages et leur signification étaient convenus d'avance. Ainsi, lorsqu'ils étaient diffusés, les résistants savaient s'ils devaient ou non, agir. 


En bref : lorsque les carottes sont cuites, c’est la fin des haricots !


 




Les pieds dans le plat

 05/02/2013
Nouvelle rubrique sur mon blog, vous trouverez ici des devinettes, des expressions, souvent en lien avec la cuisine et le jardin.

Lorsque l’on dit « mettre les pieds dans le plat »,  à quoi le mot plat fait-il référence ?

  1 : Le plat de service à table  -
  2 : Le plat de la main  -
  3 : Une étendue d’eau peu profonde

Réponse: la 3 
 

Cette expression s’applique à une situation où une personne aborde une question délicate de façon maladroite et avec manque de tact sans en avoir conscience. Elle commet une indiscrétion et met mal à l’aise son auditoire.

 

Cette locution a pour origine le rapprochement de deux termes : « gaffer » signifiant en provençal «  patauger dans la boue », et « plat » désignant au XIXème siècle une étendue d'eau peu profonde donc boueuse. Ainsi celui qui met les pieds dans le plat « fait une gaffe » et remue la boue c’est-à-dire qu’il trouble son auditoire en abordant un sujet maladroitement.

 

Source : étude nutrinet-santé  (lien ici)

 




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :