Les blogs
du village
plaisance 17

plaisance 17

Vivre en charente maritime

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 674 735
Nombre de commentaires : 1 066
Nombre d'articles : 283
Dernière màj le 15/05/2018
Blog créé le 22/08/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Partager, échanger, surprendre ceux que j'aime...Et tous les autres, encore inconnus dans ma vie.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 >>
une plateforme spectaculaire qui permet d’observer l’océan et la vasière


La réserve  de St Froult fait partie de la réserve naturelle de Moëze-Oléron. Le centre du nouveau dispositif se situe à la ferme de Plaisance à Saint Froult,  réhabilitée et réaménagée en espace muséographique.

Avec l’aménagement  de 4 nouveaux sentiers de découverte, la réserve s’est faite pédagogique et nous fait découvrir des milieux (flore) et des espèces (faunes)  très variées. Cet espace est devenu un milieu où cohabitent espèces animales, végétales et les activités humaines agricoles, ostréicoles, scientifiques et touristiques.

Dans un article précédent, j’ai rapporté quelques photos de cette réhabilitation à la découverte d’un des sentiers : le sentier des Lais de mer. (Lais= de laisser, c’est-à-dire ce que laisse la mer).

Au bout de ce sentier, se trouve une plateforme spectaculaire qui permet d’observer l’océan et la vasière,  et l’horizon sur 360° de Saint Froult à l’île d’Oléron,  par les clochers de Moëze, de Marennes,  par le pont d’Oléron et si le temps le permet Fort Boyard.

J’ai pu trouver une reproduction de cette plateforme dans un magazine Rochefortais, qui vient illustrer cet article.

Vous pouvez redécouvrir le village de St Froult avec les articles suivants :

-        Du village de Saint Froult (cliquer ici)

-        Un peu d'histoire (cliquer ici)

-        La renaissance du littoral (cliquer ici)




Dans mes souvenirs, la pâte du gâteau s'échappait par les trous de l'ananas. Je n'ai pas réussi à retrouver la recette. J'ai donc fait quelques essais et ..euréka! il faut poser les ananas sur la pâte et non l'inverse.
Ce gâteau à l'ananas est facile à réaliser comme toutes mes autres recettes, il est léger et économique.
- Battre les 3 oeufs , avec 70g de sucre semoule, blanchir l'appareil
- ajouter le beurre fondu (70g) puis
- 170g de farine avec 1 sachet de levure chimique, progressivement.

- Beurrer un moule, verser la pâte et poser les rondelles d'ananas en boîte, disposées à votre gré. (il faut une boîte d'ananas.)
- pour le gâteau sur la photo, j'avais mis 5 rondelles sous la pâte et 3 au-dessus.

- Mettre au four préchauffé à 180° (th 6) pendant 30'

- une fois cuit (vérifier avec le couteau qui doit ressortir sec du gâteau), attendre 5 à 10' pour le démouler et verser le jus d'ananas sur le gateau.


Composition des massifs qui vont embellir la terrasse





Naissance d'un jardin

 28/11/2011
Aujourd'hui, les plantations du jardin.
Installée définitivement depuis quelques mois, j'ai décidé d'embellir le jardin, et d'offrir aux insectes et aux oiseaux de nouveaux lieux de villégiature.En espérant que ces changements ne perturberont pas le couple de huppes fasciées qui revient chaque année en avril dans le jardin ! Jamais je n'avais vu ces oiseaux avant de venir m'installer ici! Hélas, la cigogne qui s'était aventurée jusque sur ma terrasse n'a jamais tenté d'y revenir.
Je vais donc suivre pas à pas le développement de mon jardin.J'ai choisi une variété de plantes, arbustes et arbres,  aidée par un horticulteur de la Pépinière de Corme Royale, www.pepinieresdecormeroyal.fr .
Et grace à internet, j'ai pu avoir un aperçu des massifs , des haies, et arbres d'ornement d'ici quelques années.
Je me suis composée un classeur sur toutes les variétés que nous plantons.( Ci dessous en photo.)J'ai photographié le jardin avant, et je suivrais les progrès avec des photos de l'aprés!



Danielle Mitterand

 22/11/2011
Hommage.



Dans la réserve naturelle de Moeze-Oléron,  la réhabilitation de la ferme de Plaisance à Saint Froult et la création de quatre sentiers à la découverte chacun d'un aspect différent de ce milieu naturel très riche, ont sublimé ce littoral. Aujourd'hui, nous avons parcouru l'un des sentiers "le sentier des Lais de mer"; la beauté des lieux et la douceur automnale jouaient de concert pour ce très beau Dimanche.
J'ai rapporté quelques clichés à partager avec vous



La pêche au carrelet

 17/11/2011

La pêche au carrelet n’utilise pas d’appât, et n’a pas d’indicateur que le poisson a mordu. C’est une pêche au hasard. Seuls les poissons de passage au moment de la remontée du filet sont capturés. La plupart du temps, le filet est plus vide que plein.
La pêche commence dès que la marée montante couvre suffisamment l’estran au pied du carrelet. Le pêcheur descend le filet dans l’eau et quelques minutes plus tard, il remonte doucement le filet  pour ne pas affoler les poissons qui s’y trouveraient  puis il remet le filet à l’eau et ainsi de suite.

Le pêcheur doit effectuer un tri : le plus souvent il garde les carrelets, les anguilles et les mulets, les crevettes (le plus souvent), et les poissons... de la chance !



L’avenir des carrelets


Si la pratique de la pêche au carrelet depuis des pontons n’est pas très ancienne et date surtout de la fin du 19ème siècle, elle s’est bien développée et ancrée dans la culture locale faisant partie intégrante d’un mode de vie puis d’une tradition.

C’est parce que la pratique fut sérieusement menacée de disparition, suite notamment à un décret de 1990 ne mentionnant plus les carrelets comme engin de pêche autorisé, que fut constituée  l’association pour la défense de la pêche maritime de loisirs et de traditions, plus simplement appelée "les Carrelets Charentais" en mai 1991, par un groupe de passionnés.

La reconnaissance des carrelets sur pontons est plus particulièrement une victoire obtenue par Michel CREPEAU, maire de La Rochelle et ancien ministre, lorsqu’il écrivit en novembre 1993 un plaidoyer visant à influer sur le nouveau schéma d'aménagement du littoral charentais : « Je pense que non seulement les carrelets doivent être utilisés mais, plus encore, classés, protégés et entretenus. Je sais que tous les amoureux du littoral charentais (photographes, peintres, ou simplement esthètes) me comprendront. ».

Grâce à cette action déterminante, les carrelets sur ponton furent en effet inscrits dans le patrimoine Charentais .Ils sont désormais protégés, et chaque propriétaire doit veiller à son entretien selon des règles précises.

L’état par l’intermédiaire de la DDE, n’autorisait plus la construction de nouveaux carrelets. Prochainement de nouveaux carrelets (18) sur l’ensemble du littoral charentais seront autorisés la construction.




Photo d'un carrelet le long du rivage à Port des Barques, face à l'île d'oléron


Balade  sur l’île Madame : les carrelets

Les carrelets sont des constructions qui jalonnent le rivage .Selon les départements ils sont d’architectures différentes .En Charente maritime,  bien sur près de chez moi ( à Port des Barques, le long du rivage, et de Rochefort à Port des Barques le long de la Charente) on trouve essentiellement des carrelets à ponton :

La passerelle (1) permet d’accéder du rivage à la cabane (2) proprement dite qui contient,  à l’intérieur, un mécanisme de treuil  pour faciliter le levage du filet et à l’extérieur un mât (3) qui soutient une poulie par laquelle passe le câble qui soutient le filet (4)




Photos Wikimedia Commons autorisation CC BY-SA-1.0 (Pep. Per)

En arrivant sur l’île, prenait le chemin sur la droite, vous arriverez rapidement au Fort.

Comme les autres forts de la région, le fort de l’île Madame, situé à l’embouchure de la Charente était destiné à défendre l’arsenal de Rochefort, contre les anglais. Il fut construit au début du  XVII siècle. Il comprend  trois niveaux intérieurs, construits à différentes époques et un niveau supérieur aujourd’hui détruit.

De triste mémoire, il fut le cauchemar de prêtres déportés en 1794, avant d’être celui de  nombreux soldats détenus pendant la commune,(1871-1872)

En mémoire des prêtres,  une grande croix de galets, formée à même le sol, marque l'endroit où ils  furent ensevelis. Ce site donne lieu à un pèlerinage annuel, en août, en apportant un galet du continent pour le déposer sur la croix. Les prêtres moururent de maladie et d'épuisement. Certains étaient des prêtres réfractaires, ayant refusé de prêter serment à la nouvelle constitution, soumettant au pouvoir civil l’organisation de l’église.

Pendant la Commune de Paris, (1871/1872) des combattants furent internés dans les forts du littoral charentais. Ils y furent détenus dans des conditions très difficiles, les déportés y creusèrent un puits pour s’approvisionner en eau douce, d’où son nom, le Puits des fédérés ou Puits des insurgés (cf montage photo article précédent)

Démilitarisé après la 2ème Guerre Mondiale, il est classé monument historique après la seconde guerre mondiale. Il fut transformé en centre de vacances  des Armées jusqu’en 1981. Ce qui explique la construction d’un restaurant panoramique sur la terrasse de la caserne, le niveau supérieur, détruit depuis.

Depuis 1992, le fort est privé. Et comme le souhaitait le Conservatoire du Littoral, le nouveau propriétaire a la charge de sa remise en valeur et de son exploitation. Depuis 2010  le fort est ouvert aux visiteurs pendant les journées du patrimoine, en septembre.




Moelleux d'automne

 15/11/2011
Recette du moelleux potiron à l'orange: (pour 6)

Préparer la crème d'orange :
-Rapez le zeste d'une orange bio et pressez le jus de 2 oranges bio
-mélangez avec du lait (10cl) et faire chauffer doucement
-fouettez 2 jaunes d'oeufs avec 20g de sucre et verser le lait chaud dessus.
-remettre sur le feu sans cesser de remuer jusqu'à l'obtention d'une crème.(c'est un peu long, mais mieux vaut mettre le feu doux et ne pas cesser de tourner)
Versez cette crème dans un moule à glaçons (il en faut au moins 6), mettre au congélateur pendant au moins 2 heures.
Préparer l'appareil:
- faire cuire à la vapeur 160g de potiron ( épluché), et faire une purée
-râpez 1/2 zeste d'orange, et faire fondre 80g de beurre.
- battez 2oeufs avec 100g de sucre, ajoutez successivement la purée de potiron,150g de farine avec 1/2 sachet de levure chimique,le zeste d'orange et le beurre fondu
Verser l'appareil dans 6 moules en silicone,et laisser reposer au frais pendant 1 heure.
Cuisson:
Mettre délicatement, sans trop l'enfoncer, 1 glaçon à l'orange au coeur de chaque moelleux.
Mettre au four préchauffé à 180° pendant 20'.
Attendre 10minutes environ avant de démouler.
Servir avec une salade d'orange, bien fraîche



L'île Madame

 01/11/2011



Quelques photos de l'île, prise au début du mois d'octobre, une journée un peu grise, mais agréable pour marcher.
j'y ai ajouté une vue aérienne de l'île où on distingue (en haut de la photo) la passe aux boeufs.


L’île Madame.

Les historiens ne sont pas tous d’accord sur l’origine du nom. Celle la plus communément admise,  doit son nom à Mme de Rohan Soubise (cf. article sur Saint Froult) qui était la maîtresse de Louis XIV, dont toutes les propriétés portaient le nom de «Madame ».

C’est l’île la plus petite de Charente maritime ; Elle est située face à Port de Barques, dont elle dépend administrativement, à l’entrée de l’embouchure de la Charente.

Elle est accessible à marée basse de Port des Barques, c’est une balade très agréable et accessible compte tenu de sa petite superficie (Environ 800m de long sur 400m de large) aux amoureux de la marche. On y accède, à marée basse par une voie constituée de sable et de galets formée naturellement, appelée la passe aux bœufs. (Même phénomène que la voie qui mène au Mont Saint Michel.) La encore, la passe bœufs est facilement accessible aux petits marcheurs puisqu’elle ne mesure qu’1Km.

Bien sûr, il faut s’assurer des heures des marées pour retrouver la terre ferme sans risque !

Si le temps est clair, le majestueux Fort Boyard, l’île d’Aix, la presqu’île de Fouras, vous offriront leurs magnifiques silhouettes.

Ne vous fiez pas à sa petite superficie, il y a tant à voir que parfois, vous y reviendrez nécessairement pour tout découvrir : le fort, les casemates, le puits des insurgés, la croix des prêtres déportés, les carrelets, la ferme aquacole…




C'est de Port des Barques que débuta son périple. Sa notoriété est telle qu'en 2002, les USA le firent citoyen d'honneur.
Avez vous deviné de qui il s'agit ?

Vous êtes nombreux à l'avoir deviné, il s'agit en effet du marquis de La Fayette.

En 1780, à bord de la frégate Hermione, La Fayette  traversa l’Atlantique pour rejoindre l’Amérique, et combattre aux côtés des insurgés qui luttaient pour l’indépendance des Etats Unis.

Ce n’était pas le premier voyage de La Fayette en Amérique, il avait noué des relations privilégiées avec la révolution américaine et c’est lui qui popularisa la cause des insurgés américains auprès des français. Il dut néanmoins financer en grande partie sur sa fortune, le voyage vers l’Amérique, n’ayant pas obtenu l’autorisation officielle du roi de France.

 Il avait 22 ans quand il appareilla avec ses soldats en direction des Amériques, précisément à Port de Barques. C’est la raison de la stèle qui se trouve sur le port.

Bien sûr, la vie du Marquis de La Fayette ne se réduit pas à ce fait d’armes, mais sa participation à l’indépendance des Etats Unis, marqua à jamais les américains.

Le jour de ses obsèques, (il est décédé à 76 ans) les américains saluèrent  de façon exceptionnelle la mémoire de La Fayette :

Des représentants des États-Unis portaient les coins du drap mortuaire, La terre utilisée pour l'enterrer était partiellement venue d'Amérique, spécialement envoyée pour cet usage. Les deux chambres du congrès américain lui décernèrent les mêmes honneurs funèbres qu'au président Georges Washington, avec qui il avait lié des liens d’amitié.

La mise à l'eau prochaine ( en juillet 2012) de la copie conforme de l'Hermione fera l'objet de nombreuses manifestations et célébrations; une nouvelle occasion de découvrir Le marquis de Lafayette, je ne manquerai pas d'être sur place et de relater dans ces pages l'événement, avec quelques photos de cette nouvelle Hermione.




......4m² de pierres ,sans commodités, avec juste une petite lucarne au-dessus de la porte.
C'était un lieu redouté par les villageois de Saint Nazaire sur Charente, village tout prés de Saint Froult.

Avez vous deviné?

 En  1794 : 
- 24 heures à un citoyen pour ne s'être pas acquitté de la taxe des sabots qu'il a vendus.
- 24 heures pour le citoyen boucher de son état, pour avoir de son chef, enchéri la viande de 5 sous par livre.
- 3 heures à un villageois pour avoir tenu des propos déplacés sur l'arrêté établissant un marché à Saint Nazaire sur Charente.

Vous l'avez compris, c'était la prison municipale!



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :