Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Pouvoir d'achat toujours et encore.

 22/05/2015

J’écoutais une émission où un intervenant disait que les 3 sujets qui reviennent régulièrement sont le chômage, la sécurité et le pouvoir d’achat.

En ce moment les 2 premiers se font discret et le pouvoir d’achat souffre ce qui en fait un bon sujet pour vendre du papier

L’étude de 60 Millions de consommateurs qui a établi la liste noire des hausses de prix ne vient que confirmer cela : manger coûte de plus en plus cher mais pas forcément à cause du prix des matières premières.

On y retrouve des hausses de 45% sur les Barilla N°5 chez Carrefour ou de 40% sur les yaourts Yoplait chez Auchan waou... et il y est bien évidemment rappelé que quand les prix des matières premières augmentent les industriels le répercutent mais lorsqu’il baisse c’est le silence radio…forcément !

Disons le tout de suite, la formule la plus chère c’est d’aller tout le temps au supermarché

. Malgré les beaux discours, parfois pleurnicheur ...vous savez à qui je pense.... à souhait, le fait d’aller au super marché vous fera dépenser plus. Les produits de première nécessité sont souvent plus chers qu’ailleurs et les fruits et légumes sont de mauvaise qualité. Les produits de grande marque sont très chers et, en plus de cela, le super marché est un système savamment étudié pour vous faire consommer plus :

 publicité visuelle, ambiance sonore, emplacement des rayons, sélection des références : tout est pensé pour alourdir votre ticket de caisse.

La théorie du mix-marketing (ensemble cohérent de décisions relatives aux politiques de produit, de prix, de distribution et de communication d’un produit ou d’une marque) est mise en œuvre chaque jour dans ces enseignes. Il est ainsi souvent dans l’objectif d’une marque d’étudier l’emballage pour que le produit paraissent plus gros qu’il ne l’est. Avec l’apposition de cercles concentriques (Théorie de Gestalt) sur l’un des angles de l’emballage, l’illusion existe et notre perception des choses est altérée. Bien sur il suffit de comparer les prix au kilo pour se rendre compte du subterfuge mais le problème c’est que nous aimons bien les jolis emballages, quitte à payer plus cher…

Le facing, les prix psychologiques sont encore d’autres moyens employés : tout est fait pour vous faire faire des choix instinctifs et non rationnel (basé sur le rapport qualité/prix).

Il est très épuisant de lutter, la meilleure solution est d’éviter de s’y exposer.

1 – Pour dépenser moins, vous devez faire une liste des articles dont vous avez besoin. Ah ah on y revient souvent !

2 – Vive le hard discount :

 Le meilleur moyen pour réduire ses factures alimentaires c’est d’aller un peu plus souvent chez les ED, Aldi, Lidl, Norma and co.... Si comme moi leurs étalages vous dépriment et la qualité des articles vous importe, soyez sélectif. J’ai établi une liste d’articles qui ne souffrent pas ...à mon sens...d’être générique :

 

1.papier toilette

2.essuie tout ...oui je ne m en passe pas!

3.jus d’orange (100 % pur jus)...penser a les faire vous gagnerez pour votre santé!

4.lait

5.farine

6.sucre

7.produit de nettoyage (lessive, produit vaisselle, nettoyant divers) ....si ils ne sont pas fait maison !

8.yaourt ....si il ne sont pas fais avec la yaourtiere !

9.fromage de base

10.gel douche ....si vous ne le faite pas vous même!

11.condiments

Ces articles là n’ont pas d’intérêt à être acheté dans un super marché classique. Dans certains cas on achète de la farine spéciale ou d’autres produits particuliers, et donc pas chez un hard discounter, mais dans la plupart des cas ces articles peuvent être acheté les yeux fermés.dsl pour l 'expression au passage ...hi hi hi

 

3 – Vive le marché :

 les fruits et légumes sont moins chers sur les marchés. C’est prouvé par plusieurs enquêtes de consommation et en plus de ça ils sont bons. Que ce soit chez un hard discount ou au super marché du coin, je suis toujours tombé sur des fruits et des légumes à vous dégouter de la nature. Ils ne tiennent pas 2 jours, n’ont aucun goût et finissent souvent à la poubelle. Récemment encore, je trouvais sur le marché un producteur qui vendait ses pommes et ses poires moins cher qu’en supermarché et qui était très bonne.

Si vous en avez la possibilité, allez directement chez un producteur. Au moins aucun intermédiaire ne s’engraisse au passage.

Allez au marché pour vos fruits et légumes et surtout prenez des choses de saison. Qu’est ce qui est de saison ? Allez voir le ..... ou encore sur ekopedia.

Vous allez voir, c’est incroyable, les tomates ne sont pas produites toute l’année !! hi hi hi

4 – Planifiez vos repas.

Difficile à faire mais c’est le meilleur moyen pour n’acheter que des choses nécessaires. Solution intermédiaire :

définir des repas types, qui plaisent à toute la famille, pour remplir 1 ou 2 jours voir la  semaine.

5 – Mangez Bio ....c'est manger simplement mieux !

 Comparez les prix. Sur un grand nombre de produits, le bio n’est pas plus cher que les grandes marques. Mangez Bio c’est manger mieux. Les produits bio à privilégier sont les œufs, le lait et le beurre car ce sont eux qui “souffrent” le plus des traitements industriels classiques.

Les possibilités de manger pour moins cher et mieux à la fois ne manquent pas. Comme toujours pour y arriver cela demande un peu d’énergie et de prise de contrôle de la situation. En clair, si vous continuez à allez bêtement au supermarché le samedi après midi pour y faire l’ensemble de vos courses votre marge de manœuvre est minime ....ou alors la qualité sera sacrifiée.

Alors, vive les petits producteurs et les marchés ?

 

Pour faire suite à l’article

Comment dépenser moins ? es ce possible ? et apporter un côté plus pratique, voici comment adopter une meilleure stratégie pour vos achats alimentaires...




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :