Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 3 495 166
Nombre de commentaires : 21 131
Nombre d'articles : 1 894
Dernière màj le 27/09/2020
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
blog de la gentillesse et de la bonne humeur, voulez vous m'aider à semer des graines de sucre dans ce monde qui a besoin de chaleur et d'amitié ?
<< 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 >>
quelques endives déjà cuites (2 ou 3 pour 2 personnes)
une barquette de pierrade de veau
du parmesan ou du gruyère
un peu d'huile d'olive
du poivre
de l'estragon 
1 oignon


préparez votre plat à four avec l'huile d'olive.
coupez les endives en petits morceaux et mettez-les dans le fond du plat
faites revenir  votre pierrade de veau avec les oignons dans une poêle (type Teffal).
placez votre viande et les oignons sur les endives



parsemez d'estragon puis de parmesan ou de gruyère selon ce que vous avez
poivrez


placez le tout dans votre four th 180° pendant 20 à 25 minutes.



Une belle histoire de courage, connaissez vous le bateau feu ? quand j'étais petite et qu'il y avait du brouillard, nous entendions la "corne de brume" qui permettait en mer de se situer ...



non ? alors un peu d'histoire pour ce bateau utile et méritant. Pour mieux lire le texte cliquez sur la photo...


témoin d'un travail hors pair. Volonté de surveillance, de sauvetage, d'alerte et de courage par tous les temps voici le Sandettié...





celle-ci est pour juin

 05/06/2012
j'ai trouvé sympathique de "végétaliser" le feu tricolore. Bien sûr, j'ai choisi le moment où le feu était rouge !!!

en bordure de canal, les services espaces verts laissent maintenant des bandes garnies de fleurs "sauvages", graminées qui se reproduisent d'elles-mêmes et dont le fauchage est tardif. Je trouve que c'est une excellente idée parce que nous retrouvons d'anciennes espèces qui bordaient nos chemins ...



il vous faut :
une pâte feuilletée toute faite
2 tomates
1 sachet de gruyère(100g)
2 gros oeufs ou 3 petits
150g de ricotta
romarin frais ou séché
poivre
restes de jambon (genre chiffonade de jambon, coppa, ou jambon sec)


étalez votre fond de pâte
couvrez le fonds avec le gruyère (pour empêcher que le jus des tomates détrempe la pâte)


coupez les tomates en rondelles et posez les dessus
au centre placez le jambon coupé en petits morceaux et ajoutez le romarin.


séparément battez énergiquement  2 ou 3 oeufs (suivant la taille) avec 150 g de ricotta. Ajoutez un peu de poivre.
versez sur la tarte.

laissez cuire 30 minutes grille au milieu four 180 °.
le résultat n'est pas liquide du tout et le parfum du romarin ajoute sa petite note particulière.



Saint Eloi

 02/06/2012
Marc et Sylvie ont fait un super reportage sur une abbatiale  et çà m'a donné l'envie de vous faire découvrir notre église. je vais le faire petit à petit parce qu'il me faut retrouver les détails et infos qui la concerne ... mais voici un avant goût.
Elle est dédiée à Saint Eloi, Patron des orfèvres


elle est composée de trois nefs avec un portail central dont voici les deux statues principales.




Autrefois, elle abritait un couvent et était reliée au beffroi.


qui est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'Unesco.


vous pouvez monter pour moitié par ascenseur pour arriver au niveau du carillon, puis gravir quelques marches pour arriver sur la plate-forme d'où l'on a un panorama splendide sur la ville.



tag à tag à da !

 02/06/2012

 j'ai été "tagée" par Coccinelle. Ok je joue le jeu ... je réponds au questionnaire...

Quelle est votre gourmandise ?
le gingembre confit

1 - Que détestez vous le plus ?
le mépris, l'indécision et les faux-fuyants

2 Que vous apporte votre blog ?                            
l'ouverture, l'échange, la sympathie.

3 - Quels meilleurs souvenirs avez vous de votre mariage ? ou citez une petite anecdote..
le tremblement de la main de mon mari dans la mienne quand il a dit "oui".


4 - Quel est l'un des plats que vous préférez ?   
trop de bons plats pour en préférer un.En plus, c'est épisodique !
   
5 - Votre dessert préféré ?
les fraises

6 - Quelles sont vos activités manuelles préférées ? 
l'aquarelle, la peinture et la tapisserie des pièces, la randonnée, la photo (pas forcément dans cet ordre là)

7 - Quel prénom auriez vous aimé avoir ?
Aurore

8 - Préférez vous les saveurs salées ou sucrées 
ni sel, ni sucre, ni piment juste le goût des aliments !

9 - Votre plus grand regret ?
grand comment ? 1 mètre, 2 mètres .... (lol)

10 - Qu'est ce qui vous fait le plus souffrir physiquement ?
le manque d'air

11 - Définissez votre caractère !
  étonnante et inattendue 




enigme n° 5

 26/05/2012
voilà voilà : le goéland est venu se poser sur le coin de l'immeuble en face, puis il est venu l'été suivant sur la rabarde du balcon longtemps avant de repartir .... puis il est revenu encore  :

se faire observer ?
nous transmettre un message ?
nous indiquer quelque chose ?

pourquoi vient-il ainsi ????  quel messager est-il ? pourquoi nous ? ou pourquoi à cet endroit ? dans quel but ? ...

à vous les copinautes ... à vos imaginations....amusez vous bien .....



jolie idée pour la nuit nationale des musées : faire participer le visiteur à une enquête policière : l'occasion de jouer les policiers tout en découvrant le musée !!!
les responsables du musée ont accepté de jouer le jeu...

 article du journal "la Voix du Nord" du 21 mai : "Pour le moment, il faut patienter quinze minutes, le temps que le groupe précédent avance à la fois dans les lieux et dans son enquête. Ah ! cette fois, c'est bon, on entre dans le vif du sujet. Un policier - le lieutenant Bonin - accompagne un groupe d'une vingtaine d'adultes et une fillette, direction une salle avec un écran. Apparaît en noir et blanc sur la musique de Nestor Burma la commissaire Woltrager, chapeau sur cheveux bouclés, pipe à la main, machine à écrire sur bureau encombré. Elle plante le décor de « la mort mystérieuse du gardien », Éric, retrouvé face contre terre au milieu des collections, une vilaine plaie dans le dos. « Résultat d'un coup porté par un droitier », assure le médecin légiste.

Pour mener leurs investigations, les visiteurs disposent d'un crayon de bois et d'un « livret d'enquête ». Ils notent les réponses des suspectes. Ne serait-ce pas Ann, médiatrice au Musée portuaire ? Christine, responsable de la documentation, désormais veuve d'Éric ?

Noémie, stagiaire depuis quatre mois, maîtresse du gardien ? Isabelle, directrice des lieux, employeur du défunt ? ou alors Marie-Laure, conservatrice, sa responsable hiérarchique ?

Les mêmes questions à chacune

Chacune est soumise aux mêmes questions : « que pouvez-vous me dire sur la victime ? » « et sur vos collègues ? » qui soupçonnez-vous et pourquoi ? » « avez-vous un alibi pour le soir du meurtre ?

 » Elles répondent avec plus ou moins d'aplomb, de franchise, de sincérité. Chacune invoque un alibi, invérifiable : « J'étais seule chez moi. » Il reste les indices : des traces du sang de la victime sur des vitrines, un petit bateau disparu de sa bouteille, des photos des femmes en train d'écrire (quatre droitières, une gauchère).

Au terme de leur déambulation dans les salles et les étages, la commissaire Woltrager, cette fois en chair et os, reçoit les visiteurs. Et leur demande : « Alors, qu'avez-vous découvert ? » La vérité éclate : la coupable, c'est Marie-Laure ! Éric l'a surprise alors qu'elle remplaçait un tableau par une copie. Elle redoutait que les visiteurs ne dégradent les oeuvres originales. Triste fin pour la conservatrice du Musée... mortuaire. • L. L."




il est revenu !

 24/05/2012
je ne vais pas vous le montrer chaque fois, vous allez vous lasser non ? mais comme il est revenu je n'ai pas pu m'empêcher d'admirer le soleil couchant sur son plumage et ces mimiques de clown. N'empêche, ce coup-ci nous avions ouvert la porte du balcon et j'ai mis un pied dehors sans qu'il s'envole... impressionnant d'audace cet oiseau !


puisque nous venions d'arroser les fleurs, nous pensons qu'il était intéressé par l'eau ... il devait avoir soif


en tout cas il aime nous faire des poses !




bon une dernière et puis c'est tout hein ?



je me souviens d'une recette de ma mère avec les haricots blancs et des filets de harengs.
ne me demandez pas les quantités je ne saurais vous renseigner, vous ferez suivant votre inspiration !
il faut
des filets de harengs déjà cuits emballés sous cellophane comme on en trouve en supermarché
des oignons
des haricots blancs cuits à part
des pommes de terre cuites à part
une vinaigrette

vous faites cuire vos haricots et à part vos pommes de terre. vous laissez refroidir.
le soir, vous coupez les filets de harengs en petits morceaux, vous les mettez dans un saladier, vous ajoutez les haricots blancs, les oignons crus en lamelles, les pommes de terre en petits morceaux. vous versez dessus une vinaigrette et vous mélangez le tout. Placez au réfrigérateur 1 heure environ et dégustez !



côté terre

 20/05/2012
ballade côté terre ce matin. Nous avions repéré près de cette vielle écluse...


une poule d'eau qui couvait.... Ce matin nous sommes allés lui faire une petite visite pour voir où elle en était....


c'est là que oh surprise, nous vîmes arriver Papa poule d'eau et deux petits


quand à Maman Poule d'eau elle reste au nid.... donc il y a encore des petits à venir


pendant que Papa qui voulait prendre son bain tout seul (en haut sur l'image précédente), renvoie les deux plus grands vers la maman


ne voulant pas déranger (et surtout ne pas attirer le regard des autres passants dans ce coin un peu retiré - on ne sait jamais les mauvaises intentions), nous sommes allés voir leurs copains les canards... dans leur palace avec plage privée et descente douce vers le canal...


puis nous avons levé le nez vers les arbustes en fleurs ... la viorne


les boules de neige ...


d'autres arbustes que je ne saurais nommer...


les pins et leurs jeunes cônes gluants...


et pour le retour nous avons admiré cette superbe souche bien entourée avant de rentrer vous raconter tout çà !



quand vous avez jardiné et que vous avez de la terre sous les ongles, ce n'est pas toujours facile à enlever. Prenez un petit bol, emplissez le de farine et plongez vos doigts dedans. faites les bouger puis brossez vos ongles... tout s'en va, la farine a absorbé l'humidité de la terre et la poudre ainsi transformée s'en va toute seule. Cà marche aussi avec de la semoule fine.



encore une bonne !

 19/05/2012
ce matin envie de faire un savarin. recette : 3oeufs, du sel, du sucre, de la levure, DU LAIT, DE LA FARINE,...

je commence : séparer les blancs des jaunes (OK c'est fait) mélanger les jaunes avec le sucre et faire blanchir (OK c'est fait) battre les blancs en neige (OK c'est fait) et là ;;;;;; stupeur : ajouter les blancs à la préparation et saupoudrer la préparation de levure.... !!!!!!!!
ben et ma farine ???? et mon lait????? pouiffff ! pas dans la recette !
bon heureusement que j'en étais pas à mon premier gâteau. J'ai ajouté la farine, la levure le lait puis enfin les blancs d'oeuf... il est beau mon gâteau (la photo a été prise sur le net, je vous livrerai ma recette à la prochaine réalisation !)



ce matin, j'écoute la météo sur la radio : mauvais temps sur l'ensemble de la France, vents à 90 kms sur la Corse et la vallée du Rhône, averses et orages sur l'ensemble du pays  et juste juste après ....
la pub : pour habituer votre peau progressivement au soleil utilisez phyto....

mdr ! elle était bonne celle là !



et le long de la digue du côté industriel, la marée était haute, le vent avait soufflé, accumulant du sable où la flore maritime vient s'accrocher.
on dirait une crinière de cheval ...


nous sommes revenus le long du chenal


en raison du temps, il n'y a pas encore beaucoup de fleurs. Les corbeilles d'argent osent fleurir



et les boutons d'or aussi ...


un peu d'or, un peu d'argent, l'air marin, les fleurs, les oiseaux, les bâteaux.... de quoi rêver !



<< 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :