Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Week end au fourneaux pour semaine de repos

 24/10/2012

Qui ne rêverait d’avoir chaque soir, en rentrant du travail, son dîner qui attendrait sagement au frais, joliment emballé et savamment étiqueté ? Ce miracle peut facilement devenir votre réalité, en cuisinant le week-end pour toute la semaine ! Pour mettre les pieds sous la table du lundi au vendredi, on vous dit tout !

Point trop en faire, il ne faut…

Le shopping alimentaire de fin de semaine, ça, c’était déjà à votre programme. Mais la popote en mode « intensif » vous effraie un peu ? Pas d’inquiétude, en suivant ces quelques conseils, votre week-end ne se transformera pas en un « cuisithon » épuisant.

-  Ne faites pas les courses et la cuisine le même jour, vous en ressortiriez lessivée. L’idéal est de se rendre à l’hyper le samedi matin, en famille si cela permet de gagner du temps. Accordez-vous une pause l’après-midi et le soir. Le dimanche matin, étalez les courses sur la table ou le plan de travail, et comme dans les restaurants « gastros », faites la « mise en place » qui consiste à peler, découper ou râper les ingrédients. Là encore, une aide familiale sera grandement appréciée. Du coup, la séance « fourneaux » du dimanche après-midi s’en trouvera simplifiée, voire même amusante, en piochant des lamelles de bœuf par-ci et des oignons émincés par-là. Et en musique, c’est encore mieux !

-  Concentrez-vous sur les plats principaux. Les entrées et les desserts n’ont pas besoin d’être cuisinés : un melon fraichement découpé, une salade tomate/mozzarella, des desserts tout prêts (crème caramel, yogourts, compotes) ou des fruits frais feront l’affaire.

-  Utilisez le même ingrédient dans plusieurs recettes : par exemple, le champignon peut être découpé cru dans une salade, être la base d’un délicieux velouté et accompagner des blancs de poulet avec une bonne sauce à la crème et à l’estragon.

Conseil + : avant les courses, faites de la place dans le congélateur et le réfrigérateur et vérifiez que vous avez une grande quantité d’emballages adaptés et de quoi identifier leurs contenus.

… mais tout bien planifier, ça, oui !

Le vendredi soir, laissez-vous aller à la rêverie gourmande en feuilletant des magazines de recettes et en visitant vos blog culinaire favori… Mais raisonnez par semaine et non au jour le jour pour concevoir des menus variés qui s’équilibrent entre eux.
Pour les 3 premiers jours de la semaine, les plats tiendront très bien au réfrigérateur, et pour les jours suivants, privilégiez les recettes qui se congèlent facilement.

-  Du lundi au mercredi : débutez la semaine en faisant le plein d’énergie avec des pâtes (nouilles sautées, spaghettis bolognaises, poêlée de pâtes). Le lendemain : une dînette autour de l’œuf : omelette aux pommes de terre, brouillades, œufs cocotte. Mercredi : on décline la pâte brisée, feuilletée ou la brick avec des quiches, des chaussons salés, des samoussas, réchauffés au four traditionnel.

-  Jeudi et vendredi, piochez dans le congélateur. N’oubliez pas de transférer les plats congelés vers le réfrigérateur le matin : ainsi, ils seront décongelés dans les meilleures conditions sanitaires pour la fin de journée. Pour varier les plaisirs, donnez dans le poulet un soir, puis dans la viande ou le poisson le lendemain.

-  Le samedi, jour des courses, détendez-vous autour d’un repas froid comme un plateau de fromages/salade verte ou un assortiment de charcuteries/melon. Du bon pain s’impose ! Dimanche, c’est relâche, vous l’aurez bien méritée après avoir cuisiné une bonne partie de la journée. Faites-vous livrer ou finissez les restes de la semaine. Ou bien encore, demandez à votre partenaire de la maison de prendre le relais !

Conseil + : votre organisation n’a pas à être militaire. Laissez un blanc de temps en temps : "Chéri, je n’ai rien prévu pource soir, on va au restau ? ".

Les petits plats qui venaient du Grand Froid

Si vous voyez sur vos recettes les mots " mijotés ", " braisés ", " gratinés " ou "en sauce ", il y a des chances qu’elles se congèlent facilement. Eh oui, les plats réconfortants aiment le grand froid… pour ensuite mieux nous réchauffer ! Voici quelques suggestions…

-  Pour des boulettes délicieuses : hachez 3 petits oignons blancs, ciselez une botte de coriandre et de persil plat. Dans un saladier, mélangez un kilo de bœuf haché, les oignons et les herbes, ajoutez 2 cuillères de chapelure, un œuf cru et une petite cuillère de cumin. Assaisonnez. Façonnez une vingtaine de boulettes, puis réfrigérez une heure. Faites cuire dans une casserole remplie de sauce tomate toute prête. D’autres déclinaisons faciles à congeler autour du bœuf haché : lasagne, hachis Parmentier, chili con carne.

-  Pour un poulet au curry et lait de coco : faites revenir 1 oignon émincé, une cuillère de gingembre râpé, deux gousses d’ail écrasées dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez 5 blancs de poulet coupés, et quand ils sont bien dorés, saupoudrez une petite cuillère de curry. Versez 40 cl de lait de coco et mélangez. Ajoutez de la coriandre ciselée, une cuillère de concentré de tomate, du jus de citron vert et assaisonnez. Encore du poulet ?  crumble de poulet, poulet sucré-salé à l’indienne

-  Et enfin, on n’oublie pas les bonnes soupes ! Le plein d’idées .

Conseil + : quitte à cuisiner, autant voir grand. Quand vous aurez acquis les automatismes, doublez voire triplez les quantités et emballez par portions équivalentes à un repas familial : tranquillité assurée pour 3 semaines !

Allez, vous vous y mettez le week-end prochain ?




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :