Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

 Viennoiseries... pains au chocolat & Croissants

 14/02/2017

Il y a un moment que je songeais à réaliser mes propres viennoiseries.

Voici chose faite et je ne regrette en aucun cas ! 
Je me pose juste la question mais

pourquoi je ne les ai pas faits avant ! ? !
On a souvent l'appréhension que ça soit trop

compliqué, trop long....

la pâtisserie devient magique ! Les résultats ont dépassé mes éspérances...

Ont obtient des viennoiseries dignes des pâtissiers ! Des croissants et des pains au

chocolat merveilleusement feuilletées et aérés qui laissent en bouche le bon goût du

beurre...
je les ai fourrés aux d'amandes pour encore plus de gourmandises !!!

Essayez...et vous m'en donnerez des nouvelles ;-)
Suivant le chocolatier Nicolas Berger, le pain au chocolat consistait en France en un petit pain ou un morceau de baguette fourrés d'un morceau de tablette de chocolat noir donnés aux écoliers pour leur goûter.
Il a ensuite été confectionné avec
de la pâte feuilletée ! ! !



Ingrédients (pour 6 personnes) : - 1 rouleau de pâte feuilletée
- 12 barres de chocolat noir
- 1 cuillère à soupe de lait
- sucre en poudre
   
Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7).
Dérouler la pâte feuilletée. Couper 6 rectangles.
Poser une barre de chocolat au bord d'un rectangle et rouler 2 fois.
Remettre une barre et rouler. Procéder ainsi pour les autres rectangles.
Mélanger le lait avec du sucre et badigeonner au pinceau le dessus des pains.
Enfourner environ 20 min (selon le four). Le dessus doit juste doré.
A la sortie du four laisser refroidir quelques minutes avant de déguster.
Bon appétit ! ! !
avez -vous essayé menthe pistache ?


L'existence du kipferl, ancêtre du croissant, serait attestée dans les pays de l'Europe de l'Est depuis le XIIIe siècle, mais sans que l'on en connaisse la recette (salée ou sucrée) ni la pâte (feuilletée ou pas).

À Paris, les premiers croissants sont vendus au no 92, rue de Richelieu, entre 1837 et 1839, quand les Autrichiens August Zang et Ernest Schwarzer y ouvrent la Boulangerie viennoise. Leurs versions des kipferl (en forme de croissant) et des kaisersemmel (pain kaiser ou petit pain de l'empereur) ont vite inspiré une foule d'imitateurs, et le croissant est déjà cité en 1850 comme un pain habitue].

Toutefois, les historiens de la gastronomie et de la cuisine française constatent que la recette actuelle du croissant n'est devenue un symbole culinaire français qu'au XXe siècle. De plus, au vu de la documentation, et comme pour la viennoiserie en général, on peut dire que les diverses origines directes du croissant (données ci-dessous) sont des légendes ou des mythes.

À partir des années 1950, le croissant est un élément traditionnel du petit déjeuner en France.

pour 1kg de  pate
-500 g de farine
- 180 g de beurre ramolli
- 15 g de levure de boulanger
- 50 g de sucre
- 28 cl de lait
- 10g de sel
- 2 cuillères à soupe d'eau
- 1 oeuf

 

Préparation de la recette :


Première étape  la pâte feuilletée levée.
Délayer la levure dans l'eau tiède. Dans un grand saladier, déposer la farine, le sel, le sucre, creuser un puits et incorporer petit à petit le lait.
Quand le lait est entièrement incorporé, ajouter le mélange eau levure et pétrir la pâte pendant 15 minutes sur le plan de travail.
Former une boule, la placer dans le saladier, couvrir d'un linge et laisser reposer deux heures.
Au bout de deux heures, étaler la pâte sur le plan de travail en forme d'étoile à quatre branches en gardant le centre plus épais.


Étaler le beurre au centre et replier les branches.
Étaler alors ce pâton en un rectangle. Replier ce rectangle en trois et faire pivoter le rectangle d'un quart de tour sur la droite. Allonger à nouveau la pâte en rectangle, la replier en trois et tourner d'un quart de tour à droite.
Recommencer une fois cette opération. La pâte feuilletée levée est prête.
Deuxième étape : les croissants.
Étaler la pâte feuilletée levée finement et découper des triangles.
Rouler les triangles en partant de la base pour finir par la pointe, leur donner une forme de croissant.
Laisser reposer les croissants deux heures. allumer le four thermostat 8 (240°C).
Après le repos, badigeonner au pinceau les croissant d'oeuf battu en prenant soin de ne pas les faire retomber.
Faire cuire 5 min à four chaud puis 10 à 15 min à thermostat 5/6 (160-170°C).

plusieur variante existe en salé également
jambon / gruyère ou encore tartare / saumon ...






 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :