Les blogs
du village
chez Séo and Co

chez Séo and Co

Deguemer mat ! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 044 801
Nombre de commentaires : 1 911
Nombre d'articles : 2 080
Dernière màj le 30/05/2024
Blog créé le 06/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Des paroles inspirante ! ! !

 14/01/2017

……On peut garder un respect entier vis-à-vis des personnes qui pratiquent n’importe quelle doctrine. Il faut avoir un point de vue séculier, et respecter toutes les pensées, y compris celle de ceux qui prêchent l’incroyance.

…..Il faut considérer l’aspect le plus fondamental de notre condition, nous somme tous des humains et nous avons le droit de ne pas souffrir, nous avons le droit à une vie heureuse, c’est la chose la plus fondamentale. Du fait que l' humain en majorité ne sont pas des croyants, il faut trouver un moyen d’étendre la notion d’éthique à tous. Mon premier et principal engagement est de promouvoir l’éthique séculaire, et par là, j’entends la promotion des valeurs humaines fondamentales.

……Le fondement d’une réflexion éthique, c’est la prise de conscience que l’autre peut souffrir. En me mettant à la place de l’autre, en ressentant la tristesse ou la souffrance qu’il peut ressentir, je prends conscience de mon devoir de le respecter. C’est aussi le fondement d’une discipline personnelle.

….Nous sommes des animaux sociaux et nous ne sommes pas les seuls à l’être. Il y a des animaux ou des insectes qui se regroupent et vivent en communauté comme les abeilles ou les fourmis. En vivant ensemble ils dépendent les uns des autres, ils dépendent de l’action et du soin prodigué par les autres. Et même s’ils n’ont pas comme nous des structures élaborées, des gouvernements, des institutions, cette collaboration se maintient. Dans notre cas, il est clair que nous dépendons entièrement des autres. Le fondement d’une vie heureuse se construit chez les autres, avec les autres. De ce fait il semble évident, que si nous sommes si interdépendants, il est indispensable que nous sachions nous relier aux autres de manière positive et constructive.

…….À toutes les étapes de la vie, nous avons besoin de donner et de recevoir ces marques d’affection. C’est dans notre nature, d’être en harmonie avec elles.

…….La peur, la colère, la haine brisent notre intérieur. Or le calme vient de l’intérieur. La confiance qu’on a de pouvoir faire face aux forces extérieures vient de l’intérieur.

.....Cette force nous vient aussi de notre relation avec les autres. Réciproquement on doit être concerné par les autres, et conduire notre vie de manière honnête, transparente, avec franchise et sagesse, et c’est cela qui est la clé du calme et de la force intérieurs. C’est aussi cela qui nous permet, lorsque que nous faisons face à des situations difficiles, de dissiper la colère et la haine, de les empêcher de naitre dans notre esprit. La clé de ce calme intérieur, c’est d’avoir bon cœur, c’est la bonté altruiste.

……. Le fait d’être excessivement centré sur soi-même, créé des perturbations, on se sent en perpétuelle insécurité, on garde ses distances, on n’a pas confiance en l’autre, on ferme nos portes intérieures aux autres. Lorsqu’on est prêt à témoigner des marques d’affection, de compassion, on s’ouvre aux autres et avec les autres, on se sent avec eux comme dans une grande famille. Nul besoin de faire de la publicité à propos de soi, nul besoin de se mettre en avant, d’adopter une attitude artificielle.

…… Dans le passé, le monde était plus grand, les distances étaient plus longues à parcourir, les peuples plus éloignés. La plupart de ce qui nous affecte aujourd’hui, l’économie, le réchauffement climatique, l’accroissement de la population, ce sont autant de problèmes qui concernent l’ensemble de l’humanité. En ce sens, le monde est devenu plus petit. Maintenant le bien-être d’une nation, le bien-être d’une famille ou d’une personne dépend d’une solution globale, nous sommes tous affectés par les décisions globales qui sont prises universellement. C’est la reconnaissance de cela qui doit nous faire prendre la mesure de l’enjeu. Nous devons sincèrement promouvoir le sens de la coopération qui s’étend à l’ensemble de l’humanité. Et pour qu’il puisse y avoir une coopération, il faut avoir une vision large des choses, or cela se construit sur la confiance. La confiance est basée sur l’honnêteté, le fait de se comporter de façon transparente. L’honnêteté entraîne la confiance et avec la confiance peut naître l’amitié. Si nous avons des comportements égoïstes, il est très difficile de développer l’amitié. Nous devons faire des efforts sincères et soutenus afin de développer la bienveillance, l’amour altruiste.

….. Même les plus merveilleuses des religions ne pourront être universelles. Seules les valeurs transmises à travers l’éducation sont universelles.

….. Si on favorise la paix, le dialogue dans l’éducation, il y aura plus de chance que chacun puisse se comprendre. La notion de non violence et la promotion de la paix pourraient avoir une influence sur les comportements.

…. L’une des attitudes et des qualités que nous devons développer le plus, c’est le sentiment de responsabilité globale. La paix dans le monde ne naît pas de quelques prières, nous devons agir, chacun d’entre nous doit agir, nous devons tous faire quelque chose et agir avec persévérance pour changer notre attitude.

…. Le XXe siècle a été le plus sanguinaire de toute l’histoire de l’humanité. Si nous pouvions seulement en tirer les leçons et construire un siècle de dialogue, pour résoudre les conflits. Lorsque nous avons des problèmes nous devons nous asseoir face à face, et parler.

….Pour cela introduire d’avantage les notions de valeurs humaines au travers de l’éducation et de façon séculaire ; réduire le faussé qui sépare les riches et les pauvres aux niveaux international et individuel ; faire en sorte de réduire la corruption et toutes ces autres formes de conduites qui minent notre société. Nous avons besoin de volonté, de détermination, et cette force ne peut venir que de l’intérieur, si nous nous sentons le plus intimement concerné par le sort de l’humanité.

de Brice and me




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :