Les blogs
du village
chez seve and co

chez seve and co

Deguemer mat! lieu de partage & d'échanges

S'inscrire à la newsletter du village


S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Evidemment ...

 28/01/2016
Comme tous les parents normalement constitués, j'aime mon enfant à un point qui peut, parfois, m'aveugler et donc, par la force des choses, biaiser mon objectivité la concernant.

Rajoutez à cela le fait que n'importe quel parent a de toute façon du mal à encaisser certaines remarques concernant son propre enfant, nous voilà bien.

Il n'empêche que je garde espoir et que j'espère qu'un (très) grand nombre d'entre nous arrive à accepter certaines vérités.

Je pense que c'est mon cas !!

Mais du coup, quand on me sort de VRAIES inepties la concernant ou quand j'entends des gens le faire à propos d'autres enfants, je me permets de monter dans les tours assez rapidement.

Voici le TOP 5 de ce qui me fait péter un câble,
ou autrement dit
"qui es-tu pour juger les enfants des autres ?"

 

1/ "Elle est hyperactif, non ?"

Non.

NON !
Alors, bon, oui, elle bouge, mais je dois te rappeler que c'est un enfant. Ceci étant, l'hyperactivité est un réel souci, une pathologie qui empêche beaucoup d'enfants de pouvoir évoluer sereinement en société.

TOUS LES ENFANTS ne sont pas hyperactifs.

TOUS LES ENFANTS EXCITES ne sont pas hyperactifs.

Parce que tu as vu ma fille 3 minutes sauter sur place, parce qu'elle attendait impatiemment que je lui file son goûter, ne fait pas d'elle une hyperactive. Car en fait un enfant. Impatient, certes, mais rien d'autre (et sache au passage que les parents de vrais hyperactifs le prennent assez mal, cette confusion permanente que tu fais).

2/ "Elle est précoce cette petite !"

Haha, que ce soit clair, en ce moment, il y a deux catégories de mômes : hyperactifs OU précoces.


J'espère vraiment que c'est une mode qui va vite passer. En attendant, on est en plein dedans.

Et NON, je ne pense pas que ma fille soit précoce non plus. Elle est TRES curieuse, elle plane mais pour le moment, rien ne la differencie vraiment d'un autre enfant pas "précoce".

Alors on enlève vite cette petite étiquette de son front et on attend de voir, ok ?

3/ "Elle est "dys" quelque chose ?"

Il vient de se gameler en dictée, et BIM, tu juges qu'il est dys, comme ça, gratos...

Wokayyyyy... en fait, je retire : il y a 3 catégories de mômes en ce moment, et celui-ci en fait partie.

4/ "Elle est en surpoids non ?"/ "Elle est un peu maigrichon, non ?"

But du jeu : faire flipper ET culpabiliser. En même temps. Le grand combo gagnant de la personne qui se mêle. Parce que soyons clairs, 9 fois sur 10, c'est vrai que "visuellement", il est un peu maigre ou un peu boulot, mais que sait-on de sa vie à ce moment-là ? (pour preuve, j'ai été traitée d'anorexique, à 8 ans... Bah mes larges cuisses et mes poignées d'amour emmerdent ces gens là, depuis !)

5/ Elle ressemble à son père, c'est fou !

C'est pas son père.

Voilà.

Perdu.
Arrête de supposer. S'il te plaît Crane moue.




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :