Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 36 590 740
Nombre de commentaires : 41 235
Nombre d'articles : 6 842
Dernière màj le 17/10/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 >>
Un plat complet qui ravira les plus gourmands!
Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 1 chou-fleur (1 kg environ)
- 4 à 6 pommes de terre (facultatif) Je n'en ai pas mis
- 3 à 4 oeufs durs
- 3 oignons
- 1/2 litre de lait demi-écrémé
- 3 cuillères à soupe bien pleines de Maïzena
- 70 g de fromage râpé (le gouda est légèrement moins gras que l'emmental)
- sel, poivre, muscade


Préparation :

1 - Détaillez le chou-fleur en bouquets et lavez-le. Faites-le cuire à l'eau bouillante salée pendant 10 mn ou mieux quelques minutes à la vapeur en cocotte minute. Puis égouttez-le.

2 - Émincez les oignons très finement. Faites-les revenir à sec dans une casserole jusqu'à ce qu'ils soient translucides puis commencent à dorer.

3 - Dans un bol, délayez la Maïzena avec un peu de lait. Versez le reste du lait sur les oignons, ajoutez la Maïzena délayée et, sur feu doux, remuez au fouet jusqu'à épaissisement de la sauce. Poivrez et muscadez en fin de cuisson.

4 - Disposez les bouquets de chou-fleur dans un plat à gratin et recouvrez-les des oeufs durs coupés en morceaux.



5 - Nappez de béchamel allégée, parsemez le fromage râpé.



6 - Enfournez dans un four préchauffé à 240°C (thermostat 8), laissez cuire 10 mn, en finissant si besoin avec quelques minutes sous le gril.



Source : recette de famille



Raclette en tatin

 30/03/2008
Ingrédients pour 4 à 6 personnes :



- 1 pâte à tarte feuilletée Croustipate
- 1,5 kg de pommes de terre
- 200 g de fromage à raclette
- 5 tranches de viande des grisons
- 10 cl de crème liquide
- 5 cl de vin blanc sec
- Sel et poivre


Recette:

1 - Épluchez les pommes de terre et faites-les cuire à l’eau.
Egouttez-les et laissez-les refroidir.

2 - Préchauffez le four à 180°C (Th.6). Déroulez la pâte feuilletée.

3 - Coupez-les pommes de terre en rondelles pas trop épaisses. Coupez le fromage en lamelles.

4 - Beurrez un moule à manqué d’environ 26 cm de diamètre.



5 - Étalez une couche de rondelles de pommes de terre. Salez et poivrez. Ajoutez les lamelles de fromage puis de viande des grisons, recouvrez avec le reste des pommes de terre. Salez et poivrez.



6 - Versez dessus la crème et le vin blanc.



7 - Recouvrez la préparation avec la pâte feuilletée en rabattant bien les bords à l’intérieur du moule. Piquez la pâte avec une fourchette.



8 - Enfournez pour 30 minutes environ. En fin de cuisson, recouvrez le moule avec un plat et retournez le tout en faisant attention de ne pas vous brûler. Servez chaud avec une salade.



Astuce : Pour une Tatin plus économique, remplacez la viande des grisons par du bacon. Du reblochon fera aussi bien l’affaire. Pour ne pas la rater, le secret est dans la manière dont vous rabattez la pâte. Elle doit bien rentrer à l’intérieur du moule.

Source : pâte feuilletée Croustipâte


Le formica

 30/03/2008

Incontournable dans les années 60 et catalogué ringard dans les années 80, le Formica n’a pas dit son dernier mot ! Avec le retour en force du vintage, il fait son come-back dans la maison.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Formica est une marque déposée par une entreprise américaine qui, en 1927, inventa ce fameux matériau à base de résine plastique dit « stratifié décoratif ». Il est arrivé en Europe en 1946.
Succès mondial oblige, le terme Formica est devenu le mot usuel pour désigner le mobilier en stratifié.

Ah, quel bonheur d’avoir un mari bricoleur qui recouvre tout de Formica ! », chantait une pub de 1956 pour la firme Formica. Résistant, facile d’entretien, hygiénique et pas cher, c’est le matériau révolutionnaire des années d’après-guerre. Décliné dans toutes les couleurs, il squatte cuisines, bureaux, bars, restaurants du monde entier.

Après des années de bons et loyaux services, le Formica passe de mode, on le trouve finalement vraiment moche ! Avec le retour aux valeurs authentiques, les meubles en Formica finissent sur le trottoir ou bien chez Emmaüs, vite remplacés par des meubles en bois ou mélaminés de grands distributeurs, Ikea en tête.

La production de meubles en Formica n’a jamais cessé, mais, avec le grand retour des seventies et l’explosion récup’, ceux que l’on préfère sont les modèles des années 50-70, qui donnent à nos intérieurs une touche kitsch! 
Le ringard (à petite dose), c’est branché ! Pour, définitivement, se réconcilier avec le Formica, on n’hésite pas à le customiser avec de jolis stickers. 




Un petit air 50's

 30/03/2008
Ah! les années 50..... toute mon enfance! que de souvenirs en revoyant ces meubles et ustensiles remis au goût du jour.... Et dire que c'est la mode actuelle..... 


La balance esprit vintage!




La chaise tulip



Un réfrigérateur haut en couleurs


Un grille-pain acidulé

Buffet « fifties »

Un tabouret de bar aux lignes épurées

 




Le bleu!

 29/03/2008
Celles et ceux qui me lisent régulièrement doivent savoir maintenent que le bleu est ma couleur préférée!
Mais que peut-il se cacher derrière cette couleur?

Le bleu est l’une des couleurs primaires, avec le rouge et le jaune. Couleur froide, il est le symbole de la paix. Mais il n’en a pas toujours été ainsi : au Moyen Age, le bleu était considéré comme une couleur chaude. Ce n’est qu’au XIXe siècle qu’il a acquis sont statut de couleur froide, sans doute par association avec l’eau.

Couleur du ciel et de la mer, le bleu est très présent dans la nature. Autrefois difficile à produire, ses pigments étaient très chers. Le bleu était un symbole de richesse. Il était même la couleur de la royauté.

Comment l’utiliser?

Le bleu, comme toutes les couleurs froides, a l’avantage d’agrandir les pièces. Il convient donc parfaitement aux petits espaces. Les nuances les plus claires éclairciront également les pièces un peu sombres. L’utilisation du bleu est également recommandée dans les pièces exposées au sud. En effet, les couleurs froides ont la capacité de rafraîchir les pièces qui bénéficient d’un ensoleillement important.

Associé à la nuit et au sommeil, le bleu est particulièrement conseillé dans les chambres car c’est une couleur apaisante.



Déclinés dans leurs versions pastel, les bleus sont des teintes de choix pour les chambres des bébés et des jeunes enfants.

N’hésitez pas non plus à l’utiliser en-dehors des chambres : il est réputé favoriser le calme et adoucir les rapports humains. Dans une pièce dédiée au travail, une dominante de bleu facilitera l’effort intellectuel et la créativité.
Rappelant également la mer, le bleu est très utilisé dans les salles de bains. Il est en effet le symbole de la pureté et de la fraîcheur. Vous remarquerez d’ailleurs que de nombreux produits d’entretien l’utilisent. La couleur bleue est donc idéale pour cette pièce consacrée à l’hygiène.

Avec quelles couleurs l’associer ?

Le bleu se marie facilement à de nombreuses autres teintes. Grand classique de la déco, le duo bleu et blanc est sans doute le plus apprécié de tous. La tradition des arts décoratifs l’a d’ailleurs longtemps utilisé : on le retrouve ainsi dans le domaine des arts de la table, sur les carreaux de Delft, sur les Azulejos portugais… Avec le bleu et blanc, difficile de se tromper !

Le bleu est également la couleur de prédilection des déco « bord de mer ». Du bleu ciel au bleu marine, il se mariera à merveille avec du blanc bien sûr, mais aussi du beige et de l’écru pour un résultat très nature. Pour une déco marine encore plus marquée, optez pour des accessoires et des tissus à rayures bleues. Effet garanti !





Les dernières news!

 29/03/2008
Nous avons repris, ce matin, la direction de la Lorraine. Nous sommes bien arrivés ce soir malgré un voyage la plupart du temps sous la pluie.
J'ai toujours beaucoup de mal à quitter notre maison aux volets bleus. Le coeur était bien triste ce matin! Je trouve là-bas une quiétude que je ne ressens pas en Lorraine. Difficile à expliquer et peut-être à comprendre!

J'ai quelques recettes à vous donner que je n'ai pas encore eu le temps de taper. Et puis, je voulais aussi vous montrer la belle table que j'avais faite à Pâques. Je vais avoir le temps ces jours-ci de me mettre à jour!

Bonne journée à vous!    


Ce dimanche 30 mars à 2 heures du matin, nous devrons avancer nos horloges d'une heure, ce qui veut dire que nous dormirons 1h de moins. 

Cela fait 33 ans que nous réglons nos montres, pour l'heure d'été à la fin du mois de mars et pour l'heure d'hiver, fin octobre.


A la suite du choc pétrolier de 1974, cette mesure a été instaurée 1 an plus tard en France dans le but des faire des économies d'énergie, en réduisant l'éclairage et en profitant de la lumière solaire 60 minutes supplémentaires chaque jour. Une mesure d'ailleurs adoptée par de nombreux pays dans le monde, et depuis 1998 par tous les membres de l'Union Européenne.

Donc n'oubliez pas de régler vos montres et réveils dans la nuit du samedi, sous peine d'arriver 1h en retard lundi matin. A 5h, il sera en réalité 6h.




La super trouvaille!

 27/03/2008
J'aime beaucoup les fleurs et les plantes d'appartement. J'en ai de nombreuses dans notre maison en Lorraine. Mais voilà! comment prendre soin d'elles pendant nos absences répétées en Charente-Maritime! De plus, je voulais ne pas trop ennuyer nos voisins qui s'occupent de notre maison. 
Je suis allée glaner des conseils dans les jardineries et voilà j'ai trouvé un système d'arrosage qui me ravit à souhait!
Du coup, je vais pouvoir avoir aussi des fleurs dans notre maison à Meschers!
Pendant notre séjour, nous avons commencé à réfléchir quant aux plantations. J'aurais voulu toutes les faire avant de partir mais je n'étais pas très en forme ces jours-ci alors mes projets ont pris un peu de retard..... 
Hier, devant la maison, nous avons planté des fleurs de rocaille. Nous sommes allés à Royan les acheter dans une jardinerie. J'ai un petit trottoir devant la maison et je voulais le garnir. Nous avons déjà des pieds de roses trèmières qui se sont semés tous seuls car il y a un gros pied au coin de la maison. J'ai choisi des plantes qui ne montent pas trop hauts pour ne pas les écraser en sortant. J'ai aussi essayé de varier les dates de floraison et les couleurs. Celles-ci passent du violet au rose au jaune et au blanc. Je suis impatiente de les voir fleuries!





Nous avions aussi acheté 2 bacs et 1 jardinière pour mettre devant la maison (près du banc et de la porte de la cuisine). Nous les garnirons lors de notre prochaine venue faute de temps Le devant de la maison étant au soleil à partir de 10h du matin, il faut que je plante des fleurs qui aiment le soleil direct.

A propos de l'arrosage, j'avais acheté un système d'arrosage pour mes plantes en Lorraine. J'en ai tellement que je ne voulais pas les perdre et surtout je ne voulais pas trop ennuyer mon voisin qui s'occupe de notre maison pendant nos absences. Je lui ai téléphoné pour savoir comment ça se passait et il m'a dit que c'était !

Du coup, j'ai acheté le même système pour Meschers. Je l'ai trouvé en jardinerie. C'était le dernier en rayon. J'ai sauté dessus ...

Voilà comment je vais procéder. Quand nous serons absents, je rentrerai toutes mes plantes à l'intérieur de la maison dans la salle-de-bains qui est éclairée par un vélux. Le système a besoin d'une alimentation en eau et fonctionne avec une petite pompe qui distribue quotidiennement de l'eau dans chaque pot de fleurs. Mais ce qui est très bien fait, c'est que l'on peut choisir le débit que l'on veut en fonction des besoins des plantes : 15ml ou 30ml ou 60ml par jour.

Voici quelques photos de l'installation que nous avons faite chez nous en Lorraine avant de partir!



"Jeanne" dans la jungle!!!!......



Vous voyez que les fleurs ne manquent pas. Lors de notre prochain voyage, je vais en emmener à Meschers. Maintenant que j'ai trouvé ce système, c'est pour pouvoir avoir des plantes dans les deux maisons même pendant notre absence.


Tout sur l'huître!

 26/03/2008
Son histoire, les conseils pour la choisir, la cuisiner et la conserver.

Connaissez-vous l'histoire de l'huître?

Déjà à l'époque préhistorique, on ramassait et mangeait les huîtres. Sous l'Antiquité, les Grecs se régalaient aussi de ce savoureux mollusque et se servaient de sa coquille (ostrakon) pour voter l'exil des indésirables, ce qui donna naissance au mot ostracisme.
On la retrouve aussi dans les banquets des Romains qui la faisait venir de Gaule.
En France, très appréciée par nos plus grands monarques, à commencer par François Ier et Henri IV (qui en avalait parfois jusqu'à 20 douzaines !), l'huître a peu à peu acquis une place privilégiée dans notre gastronomie.

C'est au 19ème siècle que l'ostréiculture, avec les premiers parcs d'élevage, a commencé à se développer. Attaquée par des épizooties au début du 20ème siècle, l'huître s'est vue décimée. Les producteurs ont alors dû repeupler les côtes à l'aide de l'huître japonaise, une espèce plus résistante, qui s'est depuis très bien acclimatée. Elle est d'ailleurs toujours très consommée chez nous aujourd'hui. Mais en conséquence, elle est devenue un produit rare, et donc, un produit cher.

 

Comment la déguster?

 

En fonction du mode de dégustation prévu, reportez-vous au classement de l'huître. Plus le numéro est petit, plus elle sera grosse. Ainsi l'huître n° 0 est la plus grosse des creuses (la plus grosse des plates étant la n° 00 ou n° 000) tandis que la n° 5 sera la plus petite. Préférez les n° 5 pour un apéritif, les n° 3 ou 4 pour une entrée. Prévoyez alors 9 à 12 pièces par personne, ou seulement 6 sur un plateau de coquillage. Les plus grosses (n° 0, 1 et 2) sont idéales pour la cuisson ; là aussi, 6 pièces sont nécessaires pour satisfaire chaque convive.

Conservez-la 4 à 5 jours après la date d'expédition (inscrite sur les bourriches), dans une pièce fraîche et aérée (cave, garage) ou dans le bas du réfrigérateur. Elle doit être disposée à plat, partie creuse en dessous, afin qu'elle garde son eau. Elle doit absolument être consommée, ou préparée, vivante : lorsqu'elle résiste à l'ouverture, sa fraîcheur est garantie.
La règle d'or, à suivre pour profiter de la saveur optimale de votre mollusque, est de ne jamais la poser sur de la glace, qui détruit son arôme. Ecaillée, l'huître recouverte de son jus peut se conserver quelques mois au congélateur. Sa texture en sera altérée, mais elle se prêtera très bien à la cuisson.

Consommez-la après l'avoir ouverte à l'aide d'une fine lame, par incision du côté arrondi de la coquille, qui permet de sectionner le muscle adducteur.
Dans l'idéal, ouvrez-la seulement 30 minutes avant la dégustation et jetez la première eau. Elle en fabrique, en effet, une seconde qui s'avère être bien plus goûteuse.
Vous pouvez la servir, fraîche (8°C est la température parfaite), posée sur un lit d'algues ou de gros sel. Crue, l'idéal est de la déguster nature. Dans tous les cas, évitez de la noyer sous le jus de citron ou le vinaigre à l'échalote, qui risque de "casser" sa saveur. Appréciez-la également sur une tranche de pain de seigle tartinée de beurre, salé bien sûr.

Elle se déguste aussi chaude. Elle permet toutes sortes de cuisson : à la vapeur, au four, en potage, sur la braise... L'idéal étant de ne pas la faire cuire plus de 5 minutes.

Côté vin, l'huître se marie très bien avec le vin blanc très sec et peu fruité (Muscadet, Chablis, Meursault...) ou avec certains rouges peu tanniques. Et si vous l'accompagnez avec du champagne, c'est encore meilleur.

Source : Le Journal des Femmes




Nettoyage du rotin!

 26/03/2008
Les beaux jours arrivent et vous allez ressortir votre salon de jardin. Ou bien, vous avez  peut-être chez vous des meubles en rotin et vous voudriez en faire le grand ménage de printemps! Voici quelques conseils!

Si votre meuble en rotin est verni :
- Brossez votre meuble avec de l’eau additionnée de lessive Saint-Marc et de quelques gouttes d’ammoniaque. Rincez-le et laissez-le sécher. Vous pouvez terminer en appliquant de l’huile de lin à l’aide d’un chiffon doux.

- Une autre recette fonctionne particulièrement bien. Elle a l’avantage, à la fois, de nettoyer et de nourrir votre meuble. Pour cela, additionnez un litre d’eau chaude, un demi-verre d’huile de lin et une cuillerée à soupe de térébenthine. Emulsionnez, frottez le meuble à l’aide d’un chiffon, rincez à l’eau froide et laissez sécher.

Si votre meuble n’est pas verni :
- Additionnez de l’eau savonneuse, du sel cristallin et brossez votre meuble. Rincez-le avec de l’eau froide salée et laissez-le sécher. Terminez en passant un chiffon doux.

Sachez que si votre meuble est de petite taille, vous pouvez le nettoyer dans votre baignoire…c’est plus pratique !

Attention : n’utilisez  jamais de détergent pour le nettoyage du rotin, vous risqueriez de l’abîmer.


Source : http://www.linternaute.com/




Petite déco marine!

 25/03/2008
Mon mari a terminé de peindre les toilettes qu'il a installées en bas à Meschers. Il y en avait à l'étage. C'était pratique pour la nuit mais pas la journée.... 
Voici ma déco marine! 
Pour garnir l'intérieur des petits cadres, je pense faire de petites broderies au point compté sur le thème de la mer naturellement  ...





Cet après-midi, je sors ma machine à coudre car je vais faire un rideau pour séparer notre cuisine à Meschers du cellier. Il n'est pas nécessaire que la chaleur aille se promener dans le cellier!
Lors de notre dernier séjour là-bas au moment des fêtes de Nouvel An, j'avais acheté du tissu à Royan. Et le temps m'a manqué pour réaliser ce rideau.
Alors, je file (sans jeu de mots!!!!) le coudre.
Je vous mettrai une photo ce soir pour vous le montrer terminé (j'espère). En attendant, voici les motifs!    
==============================================

Je suis fière de vous présenter mon rideau terminé. J'avais acheté des anneaux en plastique blanc pour qu'ils puissent coulisser sur une barre qui est déjà installée entre les 2 montants de la porte. 
J'appréhendais un peu la pose de ces anneaux car il ne fallait pas trop couper de tissu pour qu'il soit bien concé dans l'anneau. J'ai fait un test sur une chute de tissu et tout s'est bien passé!
Je ferai une photo du rideau installé à Meschers.

==============================================

Chose promise ....... voilà le rideau installé à Meschers entre la cuisine et le cellier!




Le zamioculcas

 25/03/2008
Cette plante m'a été offerte par mes enfants et mon petit Maël  à l'occasion de la fête des grands-mères!

 

Découvrez-la!


Elle a voyagé! la voici à Meschers.

Description :

C'est une plante tropicale originaire de Zanzibar, Tanzanie. Elle est de plus en plus cultivée comme plante d'intérieur, étant esthétique et facile à entretenir. Elle est aussi appelée Plante ZZ, des initiales de son nom scientifique Zamioculcas zamiifolia.

Elle mesure entre 30 cm et 1 m. Le zamioculcas est une plante vivace au feuillage persistant. Elle possède des feuilles charnues, épaisses et droites qui portent des folioles épaisses, luisantes, alternées et elliptiques. La croissance de la plante est très lente. Les fleurs sont rares et discrètes, elles sont brunâtres, entourées de spathes vertes.


Culture d'intérieur :

Cette plante est cultivée en tant que plante d'ornement pour ses feuilles belles et brillantes. En France, la plante se trouve facilement dans les grandes jardineries, les magasins d'ameublement ou les supermarchés.
Elle peut être laissée à l'extérieur pourvu que la température ne baisse pas en dessous de 15°C. Elle préfère une température comprise entre 18°C et 26°C. Une tempéraure chaude augmente la production de feuilles. Dans les régions tempérées, elle est cultivée en tant que plante d'intérieur.


Entretien :

La plante se porte mieux avec une lumière claire et indirecte mais peut se contenter d'un endroit peu éclairé. Dans ce dernier cas, si vous apercevez une pousse poindre hors du sol, placez aussitôt votre plante à bonne lumière jusqu'à ce que la nouvelle feuille soit parvenue à maturité.



Elle a besoin d'une atmosphère humide, d'arrosages suffisamment espacés pour laisser sécher la terre. Elle ne supporte pas l'excès d'arrosage, car les tiges renflées conservent l'eau, si vous arrosez trop les tiges se ramollissent. Elle se multiplie par bouturage ou séparation des touffes.

Effectuez des apports d'engrais ordinaire liquide une fois par mois pendant la période de croissance (de mars à septembre).
Rempotez dans un mélange léger constitué de terreau de feuilles et de sable. Placez une bonne couche de drainage au fond du pot et ne tassez pas trop le compost. Le zamioculcas se rempote tous les 2 ans environ.


Source : différents articles sur le net



Ca y est, la lampe bâteau que j'ai réalisée au cours de tiffany est installée à Meschers .... J'avais déjà publié précédemment un article pour vous montrer comment je l'avais réalisée. Voici le lien pour le lire.






Je ne sais pas si vous vous souvenez de l'histoire de mon service à huitres....
Il est à Meschers à présent et il a été inauguré pour Pâques. Nous nous sommes régalés avec de bonnes huitres achetées au marché!




<< 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :