Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 39 759 937
Nombre de commentaires : 43 293
Nombre d'articles : 7 131
Dernière màj le 08/08/2020
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 >>
Située entre Meschers et Royan, Saint Georges-de-Didonne a la plus grande et la plus belle plage "en ville" de Charente-Maritime.

La grande plage est l’image emblématique de Saint-Georges-de-Didonne. Elle est tout simplement superbe avec plus de deux kilomètres de sable fin, enchâssée entre deux falaises calcaires, la falaise de Vallières au nord côté Royan et la falaise de Suzac au sud.

J'ai pris ces photos en début de soirée lors de notre balade au marché nocturne qui se situait tout le long de la promenade qui borde la plage.
L’aménagement de la promenade le long de la première moitié de cette longue plage est une réussite. Elle est très appréciée, en toutes saisons, des promeneurs et des cyclistes de tous âges.

La longueur de la plage est impressionnante mais sa profondeur est tout aussi remarquable.
Ses dimensions sont telles que chacun y trouve la place qu’il souhaite et peut y pratiquer les activités de son choix, même aux périodes de haute fréquentation.

Vue vers Meschers (au loin les falaises)



Vue vers Royan (au loin le phare)






Le phare en pierre de taille, construit en 1901, haut de 36 mètres, a fière allure sur la corniche dominant la mer. Il n'est plus en service depuis 1969.
Il est ouvert à la visite tous les jours pendant les mois de juillet et août.

Nous avons emmené les enfants découvrir de cette plage. Au programme, jeux de raquette,



châteaux dans le sable,



toboggan pour Maël,



balade sur un vélo à 6 places!



Excellente journée en famille!




La région Poitou-Charente est la 3ème région productrice de melons en France. La réputation du melon charentais n'est plus à faire.
Un peu d'histoire :

Certainement né en Inde ou dans les déserts de l'Afrique, le melon garde de ses origines son épaisse écorce protectrice.
Dès 500 ans avant notre ère, le melon, petit et peu sucré, est cultivé en Égypte.
Plus tard, les Grecs et les Romains en raffolent, dégusté salé et poivré. Il ne cesse d'évoluer jusqu'au 15ème siècle, devenant le gros fruit sucré que nous connaissons.
Ramené d'Arménie par des moines italiens qui en font culture dans leur domaine Cantaluppo (d'où le nom de la variété Cantaloup), il gagne enfin peu après le Sud-est de la France.
Il se rapproche de la capitale en s'installant en Anjou et en Touraine et achève sa remontée de l'hexagone en Charente (le fameux Charentais).


Les différentes variétés :

- Le Charentais (et charentais brodé, dont l'écorce est recouverte d'une résille), renferme dans une écorce verte pâle, une chair orangée et très sucrée. Turquin, morin, barbarin, sucrin, citrolin, muscadin... sont autant d'espèces de cette variété.

- Le Galia, dont la chair est verte, mais tout de même sucrée,sous son écorce brodée.

- Les melons jaunes et verts, qui ont une chair blanche et une forme oblongue. On le produit partout dans le monde.


La culture :

Vers la fin mars, les jeunes pousses venant des serres, sont transférées vers les champs. C'est à partir de cette période que les champs nous apparaissent brillant au soleil à perte de vue en raison des cultures sous protections plastiques.
Il faut en moyenne trois mois et demi pour avoir un beau melon à maturité.
En Charente-Maritime, la récolte a lieu de juin à septembre mais la pleine production est en juillet et août. Les producteurs font appel à de nombreux saisonniers pour la cueillette très tôt le matin.
Le tri avant conditionnement est important. Les melons qui sont jugés insuffisamment denses ou pleins sont éliminés.


Comment le choisir :

Choisissez-le lourd, c'est le signe qu'il est gorgé de sucre. Regardez son pédoncule : s'il n'est plus là ou bien s'il est craquelé, le melon a de fortes chances d'être mûr à point. Fiez-vous aussi à son agréable odeur : il doit être bien parfumée, mais pas trop sinon il est trop mûr… N'oubliez pas que le fruit va continuer à mûrir chez vous, donc choisissez-le en fonction du jour de dégustation.
Et halte aux idées reçues ! Les melons n'ont pas de sexe, donc la taille du pédoncule n'influe en rien sur la qualité du fruit, au même titre que sa couleur d'ailleurs. Elles dépendent simplement de la variété.


Sa conservation :
 

Conservez-le quelques jours dans un endroit frais, en évitant le réfrigérateur où il risque de parfumer de son odeur prononcée le reste des aliments. Mais s'il est déjà très mûr, emballez-le dans un film plastique et enfermez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur.


Où en acheter en pays royannais :




Si vous séjournez dans la région de Meschers, allez faire un tour chez SolDive au Domaine des Brandes.
Achetez à un prix défiant toute concurrence, une caisse de melons, remplie devant vous. 
Les melons jugés indignes de votre caisse feront le bonheur des cochons et des moutons.

Nous nous y sommes rendus et avons testé! les melons sont extra.



Nous avons aussi acheté des salades, des tomates, des courgettes, des aubergines et des oignons. Les prix sont très intéressants. Nous allons y retourner cette semaine faire le plein à nouveau....




Si vous laissez vos fruits rouges en barquette, ils risquent de s'abimer.
Disposez plutôt un torchon dans un plat, mettez-y les fruits nettoyés au préalable puis rabattez le torchon.
Ils ne s'écraseront pas et leur durée de fraîcheur sera rallongée.
  




Pensée pour vous!

 26/07/2008

Je vous souhaite un



Toute ma petite famille est couchée et je passe vous faire un petit coucou avant d'aller me reposer....
Les journées sont bien occupées avec mes enfants. Nous leur faisons découvrir la région. Ils sont enchantés et le coin leur plaît beaucou
p.....

A une autre fois!




Moules marinière

 24/07/2008

Ingrédients pour 6 personnes :

- 3 litres de moules de bouchot
- 2 oignons
- 100 g de beurre
- 1/2 l de vin blanc sec
- sel, poivre
- 1 bouquet de persil


Ma façon :

1 - Lavez les moules à l'eau courante sans les faire tremper. Egouttez-les.

2 - Dans le faitout où cuiront les moules, faites doucement fondre, dans le beurre, les oignons coupés en rondelles. Ne les laissez pas prendre couleur. 

3 - Hachez le persil, ajoutez-la aux oignons fondus. Mouillez avec le vin blanc, mettez le faitout à grand feu et ajoutez les moules. 

4 - Faites ouvrir les moules en le secouant pour faire monter dessus ce qui sont dessous. Servez dès que les moules sont toutes ouvertes et se détachent des coquilles.

Les moules, cuites trop longtemps, rétrécissent dans les coquilles. Si elles doivent attendre, retirez-les du feu et tenez la casserole couverte.



Et tout le monde 
se régale avec ce plat accompagné de vin blanc et de frites !






La moule est un coquillage bivalve filtreur de la famille des mollusques. Elle a pour nom scientifique : Mytilus edulis. 

Sa culture s’appelle la mytiliculture. On peut trouver sur le marché des moules de corde, de parc, de pêche (retrempées), et surtout les moules de bouchot.  Acheter toujours les moules bien brillantes et pleines d’eau, ce sera un gage de fraîcheur.

Elle a un apport faible en kcal 67 pour 100 gr et est intéressante pour sa teneur en fer et en cuivre.

Il ne faut surtout pas trop cuire les moules sinon elles deviennent dures.

Il y a un petit truc à savoir pour être sûr de ne pas trop cuire les moules : mettre à feu très vif avec couvercle et retirer du feu immédiatement après que l'écume monte et passe par dessus les moules !

 

Les moules sont vendues actuellement grattées et lavées, quasi prêtes à la cuisson, mais lavez-les quand même à grande eau. Si elles ne sont pas nettoyées, grattez-les et nettoyez-les.

 

En France, on cuisine quatre variétés de moules :

La meilleure et la plus consommée est le bouchot, qui tire son non des bouchots, pieux sur lesquelles cette moule est élevée.

La bouzigue, très charnue et idéale pour les farcir.

La hollandaise, qui n’est pas une moule d’élevage mais pêchée en milieu naturel.

L’espagnole, très grosse mais moins goûteuse.

                           ****************************

Les moules de bouchot sont celles que je cuisine ici en Charente-Maritime. 

La technique des bouchots : les très jeunes moules sont captées au printemps sur des cordages en fibre de coco sur les côtes charentaises et vendéennes, puis sont placées en baie pour une phase de pré-grossissement et finalement enroulées sur les bouchots. Ce sont des pieux enfoncés dans l'estran sur lesquels sont fixées les moules.
Elles sont récoltées un an à 18 mois plus tard.

La moule de Bouchot comme l'huître de Claire, le pineau ou le cognac a enraciné en Charente-Maritime une tradition de qualité.  




Au Moyen-âge, le brassage de la bière était un artisanat domestique, on brassait pour l’usage privé.
Il arrivait que l’on brassait trop de bière et dans ce cas-là, on suspendait une cruche à la façade de la ferme, ce qui signifiait que tout le monde était invité à venir boire un pot.

C’est ainsi que sont nées les auberges.




Mes enfants découvrent le port de Meschers.



Le chenal d'entrée vers le port



A marée basse





Nous quittons le port et prenons la route qui longe les falaises. En contre-bas, nous admirons les carrelets. 





A côté de mes fleurs "fétiches"....



je vous adresse un petit coucou et vous dis à bientôt. 




P'tit déj en famille!

 23/07/2008
Quel bonheur de se retrouver tous ensemble autour d'un bon p'tit déj'!
Campaillettes toutes fraîches, jus d'oranges pressées, confitures maison et nous voilà en forme pour passer de bon moments en famille.
 



Le carrelet

 23/07/2008
Voici la dernière oeuvre que Roger a réalisée en marquéterie : un carrelet de Meschers. Il est accroché face à mon bureau. Je le trouve superbe! 



En bas de cet article, vous verrez la photo du puzzle terminé, encadré et accroché!
Je vous laisse le découvrir.

Voilà le nouveau puzzle que mon mari a commencé. Cette fois-ci, c'est un voilier.






Ca avance sérieusement!




Il se dépêche de le terminer car il s'est installé dans la chambre d'amis pour le réaliser. Quand mes enfants vont arriver à la mi-juillet, c'est là qu'ils dormiront! 

Juste fini avant notre départ! voici la pose de la dernière pièce. Quel instant mémorable......



A notre retour à Meschers, vous aurez droit à la photo du puzzle en entier. J'ai oublié de la prendre.....

La voilà!




Nous sommes allés choisir hier l'encadrement. Nous attendons car il faut commander la baguette.
A plus pour le puzzle encadré et accroché....  

Le voici :

Pas mal, non?




Rapidement!

 22/07/2008
Je vous adresse un petit coucou ensoleillé. Je profite de mes enfants et suis bien occupée.
Nous allons à la plage, nous les emmenons découvrir le coin, nous traînons et discutons.......
Voilà rapidement quelques nouvelles.
A bientôt pour plus de détails!
  



OUF!

 20/07/2008

Mes enfants sont arrivés à bon port vers 19h30.... La maison leur plaît beaucoup. Ils sont enchantés et nous aussi.



Maël était tout impatient de voir la plage, le sable et la mer. C'était une découverte pour lui! Alors, après le repas, nous avons fait une petite promenade digestive jusqu'à la plage. Elle n'est pas loin, nous pouvons y aller à pied.
C'était un bonheur de le voir s'approcher des vagues et de vite courir sur le sable. 
Le programme de la journée de demain est déjà tracé. Le matin, petite balade dans le bourg (centre de Meschers où se trouvent tous les commerces). Puis, promenade sur le marché qui se terminera ensuite au port.
Et l'après-midi, mais pas avant 16h30, nous irons à la plage des Nonnes.
Je vous laisse car             




C'est l'attente!

 19/07/2008

Ca y est, c'est le grand jour! ma fille Virginie, son mari Victor et leur petit Maël arrivent à Meschers pour passer leur vacances avec nous.
Ils ont encore plus de route que nous à faire quand nous venons à Meschers car ils habitent au Luxembourg.

Je viens de recevoir un SMS, ils sont à Poitiers. J'ai hâte qu'ils arrivent car je ne serai rassurée qu'à ce moment-là!

Mon repas de ce soir est déjà prêt et aussi celui de demain midi. Comme ça demain matin, nous pourrons aller tranquillement nous promener dans Meschers et faire un petit tour au marché.

C'est un grand moment pour moi car c'est la première fois que mes enfants vont découvrir notre maison. Ils l'ont bien sûr vue en photos mais ce n'est pas pareil!

Que d'émotions pour moi qui ai déjà réalisé un rêve en achetant cette maison à Meschers. Tous les ans, pendant les étés de mon enfance, nous venions en vacances un mois ici. Mon père y a vécu enfant et voilà pourquoi beaucoup de souvenirs me rattachent à ce coin.

La roue tourne! quand mes enfants étaient petits, c'était moi qui partais avec eux en voiture en vacances chez ma mère qui habitait Antibes....
Je roulais toute la journée pour n'arriver que le soir! Et maintenant, c'est à mon tour de les attendre et de les gâter.....

Vous comprendrez aussi pourquoi je serai peut-être moins présente sur mon blog .....








Terrine de ratatouille

 19/07/2008
Cette présentation change de l'ordinaire. Elle m'a plu pour accompagner des saucisses et des côtelettes au barbecue.

Simple et bon marché
Pour 6 personnes
Préparation : 30 min
Cuisson : 1 H 40
Réfrigération : 6 H

Ingrédients :

-10 œufs
- 6 grosses tomates
- 3 courgettes
- 2 poivrons rouges
- 1 poivron vert
- 2 aubergines
- 3 oignons
- 2 gousses d'ail
- huile d'olive
- 1 morceau de sucre
- sel et poivre

Préparation :

1 - Coupez séparément en dés les poivrons, les aubergines et les courgettes. Pelez et émincez les oignons. Pressez les tomates pour faire partir l'eau et les pépins.

2 - Faites rissoler 3 min les courgettes et les aubergines dans 5 cuil. à soupe d'huile chaude. Remuez souvent. Retirez-les avec une écumoire.

3 - A leur place, faites revenir 5 min les oignons, les poivrons et l'ail émincé pelé. Ajoutez les tomates hachées et, 10 min après, les courgettes et les aubergines. Salez, poivrez, sucrez et laissez mijoter à découvert pendant 35 min.

4 - Préchauffez le four à th 6 (180°).

5 - Huilez un moule à cake.

6 - Fouettez les œufs dans une terrine, salez-les et poivrez-les. Ajoutez la ratatouille un peu refroidie. Versez la préparation dans le moule.



7 - Placez-le au bain-marie Glissez au four pour 45 min. Laissez refroidir.



8 - Réservez 6 h au frais. Servez la terrine découpée en tranches entourée d'une concassée de tomate au basilic.

Source : Cuisine et Vins de France




<< 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :