Les blogs
du village
33gourmande
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 746 468
Nombre de commentaires : 8 277
Nombre d'articles : 2 571
Dernière màj le 14/06/2019
Blog créé le 22/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

21 AVRIL - ESPELETTE

 18/05/2019
Visite traditionnelle quand nous sommes dans ces 1ères montagnes du Pays Basque : Espelette célèbre petit village grace à son AOP du piment qui se décline sous toutes ses formes.......... même dans le chocolat et les apéritifs à base de plantes


rassurez vous c est purement foklorique ces grappes de piments à sécher sur les façades qui rappelent la spécificité du village et les traditions


par contre les façades blanches et rouges sont typique de cette partie du Pays Basque





fleurs sauvages

 05/05/2019
au détour de nos ballades nous avons pu admirer quelques fleurs sauvages magnifiques












plus près de l hotel cette magnifique glycine qui fera un bel ombrage à cette terrasse détente


ansi que ce beau cerisier rempli qui sert à l hotel pour préparer de succulentes confitures de cerises noires bien sûr!!!!!!!!!!!!!!!



notre hotel

 05/05/2019
un charmant établissement au coeur d un bien symphatique village sur la route de Saint Jean Pied de Port qui a la particularité d être en 2 parties :

en effet, trop petit malgré ses 30 chambres ils ont eu l opportunité de racheter un beau batiment derrière chez eux et ont pu ainsi augmenter leur capacité de couchages à 45 chambres - nous étions donc logés dans cette annexe et un peu de sport le matin et le soir pour venir à la salle du restaurant


l hotel principal tout en bas - le grand batiment à étages avec sur la droite la piscine couverte et les batiments abritant le spa et les sallles de massage 

(étant donné que nous y étions pour le we de paques nous n avons pas pu en profiter et la piscine n est ouverte qu à partir de mai!!!!!!)


d accord la pente est un peu raide et très étroite, surtout au retour......


notre chambre bien spacieuse et agréable avec son placard très original



Souvenir

 05/05/2019
À Espelette j ai trouvé cette belle nappe style moderne Basque et après 2 petits ourlets de finition la voilà en place 😂


Des torchons pour mes filles et ma bru


Sans oublier mon DE bien sûr 🤣


Et pour la 1ère fois depuis longtemps un objet personnalisé au nom de ma petite fille Mila un joli magnet



Sous la pluie, (eh oui nous étions en novembre), nous décidons de faire le tour de cette magnifique cité médievale entourée de ses 1643 mètres de remparts et ses 10 tours de garde admirablement bien conservée


nous avons donc suivi la rue circulaire sous la pluie afin d admirer les remparts car en cette saison plus beaucoup d activités les habitants ont pu reprendre leurs train-train habituel les boutiques étant pour la plupart fermées surtout celles destinées aux touristes, la plupart des restaurants et des cafés...........

n oublions pas que la ville se situe sur le canal du rhone et que des nombreuses excursions partent de cette halte -


un petit salut à la statue de St Louis qui trône au milieu d une place magnifique bien calme en cette saison et nous quittons cette belle citée tout en regrettant de ne pouvoir aller visiter les salins du midi puisque le circuit est interrompu pour l hiver dommage!!!!!!!!!!!!!!!!(mais moi je l avais fait il y a bien des années et en plein été)




pour continuer la journée nous partons pour le bout de la Camargue et les Saintes Maries de la Mer où nous faisons escale sur une petite plage où le spectacle de la mer bien agitée et des surfeurs nous a ravi


au coeur de la Camargue nous pouvons admirer du haut des petits belvédères mis en place pour admirer paysage et faune -


en cette période peu de mouvements nous avons pu admirer ces imposants toros qu il vaut mieux admirer de loin!!!!!!!


quelques oiseaux


sans oublier les fameux flamands roses devinés très très loin, heureusement j avais amené mon téléobjectif mais malgré tout ils sont loins...............



Comme nous ne pouvions nous diriger vers les grandes villes à nous la nature et les grands espaces, ce jour là nous décidons de faire les gorges de l ARDECHE au moins on est sûrs de ne pas être bloqués!!!!!!!!!!!!!!!!
tout d abord le clou de ce parcours magnifique : le fameux pont d ARC un pont naturel en roche très connu des amateurs de sports nautiques l été là bien sûr il y a nettement moins de monde


au plus près de l eau pour avoir une autre impression


dans un cadre somptueux




nous prenons la route pour admirer les magnifiques paysages et points de vue qui s offrent à nous














tout cela sur un joli parcours agrémenté de petit belvèdères d où on peut admirer et imortaliser ces beaux sites


on y fait aussi des rencontres insolites


et on peut aussi rencontrer l humour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



vacances novembre.2

 22/12/2018
nous sommes allés voir un autre pont célèbre dans la Région, je veux dire le pont d AVIGNON ou pont Saint Benezet construit à partir du XIIème siècle plusieurs fois endommagé par les crues, reconstruit jusqu au XVIIème puis abandonné depuis - mais en fait cette particularité en fait un site incontournable d Avignon.................







vacances novembre

 22/12/2018
bien sûr au cours de ces vacances nous n avons pas seulement visité Nimes mais nous en avons profité pour découvrir ou redecouvrir les alentours à commencer par le célèbre et incontournable PONT DU GARD un chef d oeuvre antique qui malgré le temps est impressionnant
notre amie Dély nous en avait fait un reportage il y a quelque temps et j ai même retrouvé "son" olivier plus que centenaire!!!!!!!!!!!!!!!


maintenant le site est très structuré et propose des circuits découverte à travers la garrigue mais hélas nous étions un peu hors saison et il n y avait qu une seule visite organisée pour  avoir les commentaires mais nous en avons bien profité tout de même - 
les photos parlent d elles même











NIMES 3

 12/12/2018
une petite halte sur l Esplanade Ch. de Gaulle pour admirer la magnifique fontaine


une porte étrange


et un autre symbole évoquant la situation géographique aux portes de la Camargues et aux arènes


nous faisons l impasse sur la Maison Carrée pour partir pour la Tour Magne située tout en haut des jardins de la Fontaine - mais nous prendrons la route car le temps est compté pour espérer pouvoir faire la visite - mais hélas nous arriverons 5 minutes trop tard - dommage pour le point de vue magnifique sur la ville 


cet imposant vestige resterait de l enceinte romaine de Nimes érigée au 3ème siècle avant JC elle mesurait 18m. - A l époque romaine et pour affirmer leur puissance elle a été surélevée jusqu à 36 m. - aujourd hui avec l usure du temps elle ne fait plus que 32 . de hauteur
on a tout de même un peu de mal à s imaginer la vue d ensemble de ce vestige -
elle a peut être servi de tour de guet ou de signaux
une visite plus approfondie nous aurait peut être éclairé mais............


pour autant il aurait fallu gravir cet imposant escalier en colimaçon construit à l intérieur - pas sûr que j aurai pu aller tout en haut!!!!!!!!!!!!!!!



NIMES 2

 12/12/2018
après cette belle visite nous allons flaner dans le quartier de la vieille ville uniquement pietonnier ce qui n est pas étonnant vu l éroitesse des ruelles au détour des ces ruelles nous découvrons cette étrange façade d une maison située juste en face de l hotel de ville


une fontaine avec le symbole de la ville : le crocodile


symbole qui se retrouve sur tous les "cabochons" de jointure des grands pavés et sur tous les piquets de délimitation


la Tour de l Horloge à l origine attenante à la Maison Consulaire, elle servait à sonner les heures, appeler les conseillers pour sieger, et prévenir les incendies - lors du départ de la mairie pour l actuel hotel de ville en 1702 le batiment reste en place en 1754 la tour menace de s effondrer mais elle est reconstruite à l identique - à la fin du XXème siècle la Maison Consulaire est détruite mais la Tour sauvegardée comme symbole du quartier - elle agrémente la jolie petite place où fleurissent de nombreuses terrasses de café


la Cathédrale Notre Dame et Saint Castor église romane du XI et XIIème siècle dont le fronton et la corniche s inspirent de la Maison Carrée
la nef a été reconstruite au XVII puis rénovée au XIX - malheureusement elle était fermée le jour où nous étions (chose que je n avais jamais vu mais comme elle est considérée comme un musée....)


une autre Eglise juste aux abords de l Esplanade C. de Gaule : la Sainte Perpetué



NIMES

 12/12/2018
Nous étions un peu venus dans ce joli coin de France pour visiter cette belle ville que nous ne connaissions pas et aussi nous avions attendu la fin des importants travaux du centre ville - 
bien sûr nous nous garons dans le centre ville pour être de suite dans la partie la plus interessante : le quartier des arènes et la vielle ville l Ecusson


les arènes datent de l époque romaine et ont bien subit l outrage du temps et ont besoin de soins constants ce qui limite un peu les visites néanmoins nous ne resistons pas à la curiosité et nous ne pouvons qu être admiratif devant ce monument qui nous vient de loin et aussi devant l ingéniosité des concepteurs 
C est une des plus belles arènes encore visibles mais elle a en plus la particularité d être de forme ovale de 133 m. de long sur 101 m. de large pour une hauteur totale de 21 m. - la piste de 68 m. sur 38 m. accueillait les combats de gladiateurs et détail très surprenant était construite sur une fosse d où sortaient les animaux et combattants directement sur la piste
l enceinte pouvait accueillir 24 000 spectateurs sur 34 rangées de sièges desservies par une galerie et une centaines d escaliers aussi appelés vomitoires ce qui facilitait la sortie rapide du public


60 arcades richement sculptées de personnages divers et variés ornent l extérieur - certaines sont encore presque intactes 
on pouvait également rajouter une immense toile ou velum pour protéger le public du soleil et des intempéries


un petit aperçu de l intérieur pour se rendre compte de l épaisseur des murs et aussi de l abrupt des escaliers 





tout d abord d Aigues Mortes visitée sous le "crachin" mais en cette saison c était un peu prévisible.............


ainsi que de Nimes la belle 
mais j y reviendrai plus longuement 



hélas toutes les bonnes choses ont une fin et il faut déjà songé au retour malgré cette semaine passée plus souvent sous la pluie et la grisaille mais de bonnes ballades tout de même 
Afin de célébrer les 45 ans de mariage de mon beau-frère et ma belle-soeur nous allons déjeuner dans un petit restaurant sur le port : le Chalut une excellente adresse qu ils fréquentent souvent et la cuisine faite à partir des produits de la pêche locale


puis comme nous sommes tout à côté nous allons dire au revoir au Belem


l occasion aussi de faire une belle photo du port inédite car d habitude ce côté est réservé aux autorités portuaires et le trafic d agrumes donc interdit au public




un dernier petit selfie


et comme à chaque fois nous n oublions pas d aller de l autre côté de la frontière pour un peu de ravitaillement bon pas très recommandable mais tant qu on peut en profiter


et aussi quelques douceurs : du chocolat exotique, du touron aux amandes, aux cacahuettes mon péché mignon!!!!!!!!!!!!!


on n oublie pas le salé pour accompagner l apéro : des anchois bien sûr et des petits poivrons farcis mais au thon pour moi car l anchois je pratique avec modération


sans oublier quelques spécialités d une poissonerie exceptionnelle que nous aimons bien - mais hélas cette fois on avait oublié de prendre les blocs de glace qui nous aurait permis de ramener du beau poisson bien frais - 

de quoi se régaler en pensant aux vacances 



Nous sommes allés à Palau del Vitre ou Palais du Verre en catalan est un petit village où une famille de verriers s est installé au XIIIème siècle et a prospéré jusqu au XVIIIème pour manquer de s éteindre au début du XIX ème - toutefoir depuis quelques années cet artisanat reprend vie et d autres ateliers sont venus s installer - 
Nous avons la chance d assister au travail en direct des verriers et aussi de visiter leur exposition de pièces magnifiques hélas pour préserver leur travail les photos sont bien sûr interdites




Nous faisons ensuite un petit tour dans ce charmant petit village pour admirer la tres belle petite eglise Saint Sébastien datant du XVIIème



le point culminant de cette côte vermeil : le phare béar, son sémaphore, l ancien fort militaire et une vue exceptionnelle sur toute la côte


le sémaphore


le fort militaire encore en activité pour l entrainement des troupes d élite


de cette plateforme on a une vue exceptionnelle sur Banuyls


le site de l ancienne usine de fabrication des explosifs Nobel et transformé en plage avec un très beau jardin arboré





en attendant la "star" nous avons pu admirer le mouvement des bâteaux toujours impressionnant et fascinant pour nous qui vivons loin de cette activité 
tout d abord le 1er à quitter la place pour laisser le quai libre : c est un navire qui vient regulièrement pour le commerce des agrumes


puis c est le chalutier habituel qui rentre de sa pêche quotidienne le José Maria
de M. Diaz bien connu des port vendrais pour son poisson vendu directement au bâteau


puis la "foule" s agite un peu voilà le Belem dans l alignement de l entrée du port


il est précédé du bateau pilote qui a amené le pilote à bord pour le passage de la "barre" d entrée - ici ils l appele la pilotine!!!!!!!!!!!!!!


le Belem passe alors devant nous 


suivi du bateau promenade qui avait organisé une sortie en mer à sa rencontre mais hélas vu le temps il n avait pas fait le plein complet mais peu importe les chanceux ont eu la chance d admirer le Belem toutes voiles dehors au large -



pour vous toutes

 17/10/2018
une petite carte postale de notre séjour à Port Vendres, sous un ciel peu conforme à ce que l on peut espérer trouver dans ce coin de France mais on fait avec 
là entre 2 averses on a réussi à aller à Banuyls visiter le nouveau Biodiversarium qui nous a plongé dans la vie et l activité de cette cité Balnéaire avec la flore et la faune sous marine de la méditerranéé.


et on a même eu la surprise d apercevoir au lointain le Belem qui doit arriver demain dans le port de Port Vendres pour une saison d hivernage
on espère pouvoir aller demain voir toutes les festivités prévues pour son arrivée - espérons que le temps sera clément.............



escapade en Perigord/2

 12/10/2018

parmi toutes les visites possibles offertes dans cette belle Région, j ai choisi, suite à un article de notre amie Laurence (les recettes du mas du loup) d amener toute la petite famille au Moulin de Lapeyre 
avant toutes choses il faut prendre des forces au bout du parking nous découvrons cette bele table en bois qui servira pour notre pique nique


nous voilà partis donc à la decouverte de ce site magnifique autour du Moulin de Lapeyre un moulin qui date de la Révolution mais laissé à l abandon depuis des années, il a été sauvé et restauré patiemment par un groupe de passionnés pendant près de 8 ans -
Il fait donc partie d un écomusée dédié aux métiers d autrefois -


le moulin restauré permet la production traditionnelle d huile de noix ainsi que de farine à l ancienne qui est ensuite transformée en pains qui sont cuits dans le four à pain traditionnel au feu de bois - et pour en avoir consommé je peux vous assurer que c est "divin"


le Moulin ainsi que sa roue


à côté de l atelier pain et huile, l autre partie de la grange a été amenagé en petit café où l on peut, après la visite du site, prendre un rafraichissement et admirer de beaux meubles anciens et fabriqués dans les ateliers


Dans les divers batiments on peut aussi admirer une belle collection de machines agricoles - des voitures anciennes - l ancêtre de la locomotive, des outils d autrefois de 1870 à 1950
un atelier important, la forge où un forgeron explique son métier avec une belle démonstration
dans l atelier bois on peut admirer outre du vieux mobilier, une impressionnante collection d outils divers pour le bois, la terre, la coutellerie 


et on termine ce beau voyage dans le temps par un atelier coutellerie où un artisan coutelier nous explique la fabrication de la lame en passant par la confection des manches et au montage complet d un couteau traditionnel "LE PERIGORD" relancé par leurs soins - mais hélas pas de photos car nous étions nombreux passionnés par les explications 

(un grand merci à Laurence qui m a incité à faire cette visite)



nous devions nous rencontrer avec mon frère au cours de ces vacances alors nous avons opté pour le nord de la Dordogne pour passer 2 jours en famille puisque nos filles avaient aussi décidées de se joindre à la rencontre
Mon frère ayant un camping car il nous fallait trouver un hébergement familial pas trop loin de son camp de base - finalement nous avons trouvé dans un ancien village vacances en cours de rénovation ce charmant petit chalet assez vaste pour nous loger tous et surtout avec un bel extérieur


nous avons pû ainsi passer 2 soirées avec mon frère, sa femme et ma nièce tous autour d une belle table et on en a profité pour fêter mon anniversaire tous ensembles autour d un beau et bon gâteau : une charlotte aux fraises et framboises arrosé de pétillant de savoie que mon frère avait amené de chez lui


et pendant que les adultes se remémorent leurs souvenirs d équeutages des haricots verts (que nous avions amenés de notre jardin) séance que nous pratiquions tous les étés chez mes parents quand nous étions plus jeunes!!!!!!!!
les petites nous imitaient avec leur dinette pendant que Mila et ma nièce jouaient à des jeux plus "ados"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



l heure des vacances à sonnée je pars la 1ère alors Papy & Mamy sont venus me chercher -
et pas de temps à perdre il faut faire la valise car un long voyage nous attend

comme Papa & Maman travaillent encore on doit se débrouiller tout seul alors on commence par prendre le bus pour rejoindre la gare de Massy puis là on prend le RER pour la gare Montparnasse mais comme cela n est pas direct il faut qu on prenne un peu le métro (sinon ce n est pas drôle!!!!!)


ouf enfin à la grande gare, on prend quand même le temps de manger car cette 1ère partie de voyage a été un peu longue..............
une bonne assiette de pâtes et nous voilà dans le TGV mais comme c était l heure de la sieste je n ai pas eu le temps de m ennuyer car il va très très vite


mais voilà on arrive à la gare de Bordeaux et il faut encore prendre un TER pour aller enfin à la Réole 
nous voilà enfin arrivés et après un petit trajet en voiture, les vacances vont pourvoir enfin commencer


et je retrouve mes petites habitudes!!!!!!!!!!!!!!!


mais maintenant je suis assez grande pour aider Mamy à faire la cuisine



2ème jour en Medoc

 23/09/2018
le lendemain nous étions attendus à Soulac sur mer, une balade nostalgique pour moi puisque j y ai vécu 2 ans étant beaucoup plus jeune mais là hélas le mauvais temps s était aussi invité dans la promenade 
nous nous sommes donc contentés de front de mer avec sa belle plage




à travers le parapluie nous avons pû admirer de belles villas qui ont fait la réputation de cette station balnéaire


afin de se faire bien remarquer il était de bon ton de nommer sa villa et bien sûr d avoir le meilleur emplacement afin d avoir le moins de chemin à faire pour aller se baigner.........................


hélas la plupart maintenant sont à l abandon car les familles qui venaient en villégiature sur la côte ont bien changés 
d ailleurs il y avait une petite anecdote sur le train qui venait en ce temps là jusqu à la gare de Soulac on l appelait le train des "cocus" car les riches familles bordelaises qui possedaient ces villas amenaient femmes et enfants au début de l été en voiture et pendant les deux mois venaient passer les we en prenant le train donc étaient amenés à voyager seuls................... mais tous les hommes ne travaillaient pas tout l été sur Bordeaux...............................



2 jours à l Océan

 22/09/2018
Un rendez vous très matinal nous obligeait à nous rendre dans le Médoc donc pour être sûr d être à l heure nous avons décidé de partir la veille et dormir sur place
Nous en avons donc profité pour aller faire un petit coucou 👋 à l Océan 
Nous voilà donc sur la plage du pin sec bien sûr largement déserte à cette époque mais quel plaisir il faisait 32 et l eau bien qu un peu fraîche était bien agréable mais pas de maillot on s est contentés de bains de pieds 👣






Un petit selfie pour immortaliser le moment 



nous avons passé une petite semaine chez Aurore et en circulant quelle surprise de rencontrer un moulin d autrefois en plein milieu d un carrefour
 
(pour celles qui ont demandé c était du côté de Villejuif et Ivry sur Seine en tout cas sur le chemin des crèches de ma fille et ma petite fille)


et juste derrière cette structure très moderne (dont je n ai pas l explication hélas)


juste avant de prendre le périphérique on découvre la Capitale avec la Tour Eiffel, la Tour Montparnasse




Située dans les montagnes sur la commune de Casteil cette  belle Abbaye est  une belle ballade à faire, à condition de pouvoir aller jusqu au bout de cette "ascension"!!!!!!!!!!!!!!!! car si le chemin fait le 1600 m. pour un dénivellevé de 300 m. et est donné pour 20 mm à 1 heure de marche la pente est tout de même un peu raide par endroit  et même le moine avec son quad avec attelage motorisé à eu du mal à les franchir!!!!!!!!!!!!!!

moi j ai "calé" dans ce virage.....................





mais Claude qui a eu le courage d aller jusqu au bout à eu la belle surprise de cet ensemble édifié au Xème siècle par Guilfred comte du Conflent et Cerdagne au coeur du massif du Canigou

habité pendant 8 siècles par des moines bénédictins qui l abandonnèrent en 1783 car ils n étaient plus que 5 et très agés -



une photo prise sur le net montre l ampleur du monastère et le travail de reconstruction effectué


en effet en 1902, les ruines furent rachetées par "l Evêque du Canigou" qui lança un appel au peuple catalan - plus de 2000 personnes répondirent et au fil des ans la reconstruction fût engagée et l Abbaye repris sa forme actuelle -

en 1988 une nouvelle congrégation fût officiellement chargé de son entretien et ce sont eux qui la font toujours vivre



un site grandiose qui vit grâce à la communauté qui organise des visites, accueille les presque 30 000 de touriste par an ainsi que les personnes qui veulent faire un séjour de "retraite" - ils font également gite étape pour les randonneurs

pour la célébration des 1000 ans de l Abbaye elle a même reçu la bénédiction papale de Benoit XVI -




LE CANYON DE LA FOU

 27/08/2017

ce jour là nous étions à la recherche d un peu de fraicheur donc direction ce site magnifique et insolite des gorges (ou canyon) de la Fou les plus étroites connues à ce jour

situé sur la commune d Arles sur Tech, ce petit ruisseau "la Fou" qui en catalan signifie "précipice" a creusé tout au long des millénaires son petit chemin au creux des falaises sur une hauteur de 200 à 250 m. et qui s écoule paisiblement tout au fond

tout d abord il faut s équiper car malgré le filet installé au dessus de nos têtes et en raison de l étroitesse par endroit du passage il est plus prudent pour ne pas prendre de coups sur la tête mais bien sûr aucun danger potentiel



la passerelle metallique installée pour permettre la visite s étend sur une longueur de 1500 m. sur un dénivellé de 157. ce qui donne un pente d environ 9% - pour passer des palliers plus importants quelques escaliers ont été installés et par endroit la largeur n excède pas 1m. et pour se croiser on doit se ranger


par endroit c est un peu "étouffant" mais la ballade est vraiment très agréable de plus de temps en temps des petits refuges ont été aménagés avec un petit banc pour se reposer


les escaliers d une vingtaine de marche afin de ne pas rendre l excursion trop pénible


mais de temps en temps un petit arrêt s impose pour reprendre son souffle!!!!!


longtemps la légende a prétendu que l endroit était hanté par les sorcières et génies hostiles - ce site aurait aussi été habité par des rapaces et aussi par des Trabucayres, détrousseurs de diligences qui s y cachaient pour échapper aux soldats.................

la plus belle légende reste cependant celle d un jeune berger qui avait perdu une brebis de son troupeau et qui la récupéra vivante et indemne suspendue dans le vide



et comme dans toutes les grottes ou défilés d autres légendes se perpétuent suivant la croyance populaire et on trouve de petites "chapelles" avec leur lot de traditions : piècettes jetées dans le cours d eau comme offrande ou porte bonheur


Claude étant allé jusqu au bout du chemin moi je n ai pas pû continuer car les escaliers étaient trop nombreux et j ai profiter d un petit promontoire installé dans la partie la plus large pour admirer le ballet de quelques truites dans un petit bassin naturel et qui ne craignaient pas les pêcheurs!!!!!!!!!!!!!!!!!!


le temps de prendre aussi un peu le soleil et admirer la flore très abondante



MONTBOLO

 19/08/2017

ce charmant petit village avait attiré notre attention par son nom qui nous a rappelé notre voyage au Gabon et le nom du centre commercial principal de Libreville M'Bolo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! mais là s arrête la "ressemblance" -

nous avons été charmés par cet endroit qui n a rien d ancien ni de pittoresque mais qui dégage une belle atmoshère

on arrive par la Mairie et un immense parking à l entrée qui permet de déposer la voiture et de découvrir à pied ce petit village tout simple



une table panoramique permet d avoir une vue d ensemble sur le balcon du Vallespir - on peut apercevoir en contrebas Amelie les Bains


derrière l Eglise on découvre l autre versant de la vallée et un charmant petit jardin bien entretenu


une sculpture très figurative explique la légende qui anime ce village




après la visite de la petite église nous découvrons cet immense parc de repos où l on trouve : tables de pique-nique, espace barbecue, espace "four", espace vaiselle, toilettes, une aire de boules, des jeux pour les enfants et une belle pelouse pour se reposer ou pour les jeux de ballons bref une bel espace destiné au repos et certainement aussi à l animation du village -

un bel endroit pour déguster notre sandwich tout en se délectant du paysage environnant




CASTELNOU

 16/08/2017

un  autre petit village escarpé bati autour de son chateau fort -

(hélas je n avais plus de batterie alors je n ai pas pû faire de photos de la ballade)

ce chateau fût construit entre 988-990 pour servir de capitale militaire et administrative à la vicomté du Vallespir -

son parc méditerrannéen regroupe de nombreuses essences du sud

et en visitant ses salles d exposition on se plonge dans les secrets et la vie au Moyen Age - une visite très interessante



une joli petit village au coeur d un massif boisé


la vue du Chateau en arrivant à l entrée du village



EUS

 16/08/2017
après la visite sur le blog de Chantal, j avais eu envie d aller aussi visiter ce charmant petit village en terrasse qui domine la vallée du Conflent juste en face du Canigou - une visite que nous n avons pas regretté du tout


dans ce tout petit endroit tout se fait à pied dans de petites ruelles pavées t pittoresques - il faut monter tout en haut pour aller voir l Eglise et son clocher magnifique de 1739 - qui hélas le jour de notre venue était fermée car le monsieur chargé d ouvrir et de faire visiter n était pas là


mais des ouvertures de l ancien chateau nous avons pû admirer le panorama offert sur la plaine et la chaine montagneuse en face


en déambulant dans les ruelles où l on se croise à peine


dans ces endroits escarpés la végétation abonde - dont les figuiers de barbarie tout juste en fleurs


pour trouver un petit endroit pour nous restaurer il faut descendre cet escalier vertigineux et on se retrouve sur une petite placette très agréable où sous les arbres on peut y déguster quelques salades et autres petits plats vites préparés avec un accueil très sympathique des "demoiselles" du lieu


c est à regret que nous quittons cet endroit magique et reposant



ce site magnifique et naturel a été classé en 1981 comme "monument naturel et site à caractère artistiue, historique, scientifique, légentaire ou pittoresque" et mérite vraiment le détour -

après une promenade sur un chemin d environ 800m.  au cours de laquelle on peut admirer une très belle exposition d un artiste qui recycle les matérieaux en feraille en très belles oeuvres



4 haltes sont également proposées pour expliquer la situation, les ruisseaux qui parcourent le site, la végétation et la faune que l on peu trouver, l histoire des hommes qui ont tenté d y vivre et les cultures qu ils ont pû entreprendre afin de comprendre la formation de phénomène géologique


puis on arrive au coeur de ce décor qui semble féérique car sculpté par les eaux comme aurait pû le faire une armée de sculpteurs


une maquette du site située à l entrée nous donne une idée de ce lieu magique


de très belles cheminées de fées aussi appelées demoiselles coiffées témoignent de l érosion rapide du site la roche dure reste ainsi en suspens


il faut s imaginer qu il y a des millions d années il y avait là une colline d une hauteur de 10 à 12 mètres et que les pluies ont ravinées au fil du temps pour former ainsi ce panorama spectaculaire - les différentes couleurs témoignent des couches -


encore de belles photos pour rêver encore et encore

avec ce beau mur ciselé



ou encore celui ci




et il y a fort à parier que si l on y revient dans quelques années le paysage aura sensiblement changé car déjà quelques brèches apparaissent

 

on peut également trouver ce genre de site sur les rives du lac de Serre Ponçon aussi appelé site des demoiselles coiffées ou alors en Cappadoce en Turquie (site que nous avons déjà visités) ou alors encore plus loin dans le Brice Canyon aux USA en espèrant qu ils continuent à être préservés afin que beaucoup de générations futures puissent les contempler aussi




vacances de JUIN

 12/08/2017

c est à Amélie les Bains dans les Pyrénées Orientales que nous avons posé nos valises dans cette jolie station thermale nichée au coeur d une belle vallée où coule le Tech

notre hôtel était justement situé au bord



la ville est très étendue et située de part et d autre du torrent : l hôtel de Ville, l Eglise Saint Quentin rebatie au XIXème siècle sur les fondations de l Eglise batie en 869, remaniée, détruite puis rebatie

 

et bien sûr les Thermes : les Thermes Romains classés Monuments Historiques batis sur des bains antiques qui dateraient de l Epoque romaine ouverts le matin pour les soins thermaux pour les rhumatismes et les affections des voies respiratoire

et les Thermes du Mondony plus récents et plus modernes  qui offent en plus une activité de bien être



il fait bon se promener dans les petites ruelles bien sympathiques


encore de belles images de cette jolie petite ville - un mur très original


Amélie vue d en haut


et un chateau mystérieux (qui surplomble la ville et qui était situé juste en face de notre chambre) qui hélas ne se visite pas car longtemps laissé à l abandon il est devenu dangereux - en y allant de plus près il semble que quelques travaux soient en cours et cela serait bien de le réahiliter car la batisse semble interessante



nous continuons notre périple et arrivons au phare de CHASSIRON au bout de l Ile face à l Océan



ce phare construit à partir de 1833 fait 46 m. de hauteur et son signal permet aux navigateurs de se reperer -

on peut accéder à la plate forme supérieure afin d avoir une belle vue d ensemble qui porte très loin mais cela n était pas le but de notre promenade du jour..................



la marée était haute qui cache les écluses à poisson et les nombreux récifs


on immortalise la promenade du jour


et on en profite pour visiter et revisiter le jardin au pied du phare en forme de rose des vents il est planté de graminés, de vigne, d arbres fruitiers, de rosiers divers et variés et offre un bon moment de détente pour tous grâce à de petits bancs disposés çà et là


notre dernière étape sera le port de la Cotinière le plus important port de pêche de l Ile pour déguster un dernier verre

encore une bien belle journée passée en agréable compagnie qui nous a fait grand plaisir car nous avons pû la passer avec Françoise (La Guillaumette) et Roger que nous avions connu l an passé lors de notre séjour à Royan et qui nous ont fait l amitié de renouveller notre rencontre - merci à eux et je vous dis à une prochaine fois!!!!!!!!!!!!!!!!




Bien sûr nous ne pouvions pas revenir dans ce coin sans faire un petit coucou à nos amis royannais - rendez vous fût pris pour aller faire une ballade sur l Ile d Oleron un peu plus approfondie

notre choix s est porté sur le ville Le Château d Oleron, capitale ostreicole de l Ile et sa citadelle Vauban

après être venus nous chercher à notre hôtel nous voilà arrivés bien vite. Un petit tour en petit train nous permet d avoir une idée d ensemble du site sur un parcours d environ 5 km à travers la Citadelle, le port ostréicole et une partie de la ville accompagnée par de précieux commentaires de la conductrice/guide



puis à pied nous nous promenons dans la Citadelle décidée par Vauban (une de plus!!!) Citadelle érigée sur l ancien château des Ducs d Aquitaine, des maisons et des édifices religieux - Malheureusement elle sera en partie détruite à son tour sous les assauts de l aviation alliée qui voulait mettre "à genou" une poche de résistance de l armée allemande - aujourd hui remise à peu près en état elle abrite surtout des salles d exposition et sert à diverses manifestations culturelles


on peut y croiser d étranges touristes!!!!!!!!!!!!!

outre ces belles sculptures en fer vous aurez reconnu nos amis Françoise et Roger avec leur fidèle Hinès



nous partons à la découverte d une petite partie de la ville


une petite halte sur la place de la République le temps de se restaurer un peu


et de découvrir cette belle fontaine réalisée en 1851 et qui représentait l unique ressource en eau douce de la ville gràce à un astucieux système de récupération des eaux pluviales des halles dans un réservoir souterrain -

Elle a été classée monument historique en 1937

derrière on peut admirer les Halles édifiées en 1891!!!!!!!!!!!!



puis nous reprenons notre promenade par la Mairie situé sur l emplacement de l Hopital Royal de la Marine et des Pauvres établi vers 1689 - le bâtiment est ensuite devenu un arsenal vers 1830 - en 1881 l actuelle Mairie est construite pour accueillir une école de garçon puis le siège de la Justice de Paix du canton -

 



nous passons devant la gendarmerie établie dans l ancien bâtiment qui servait à percevoir l octroi puis nous passons la porte d Ors pour rejoindre le port


et nous nous dirigeons vers les cabanes ostréicoles : autrefois ces cabanes servaient au travail des ostréiculteurs qui arrivaient directement le long des chenaux et préparaient leurs huitres en les nettoyant, les triant, les sélectionnant, les emballant et les expédiant ensuite - tout ce travail se fait maintenant directement sur les marais mais ces cabanes au lieu d être détruites ont été restaurées avec le soutien de la ville et servent d ateliers d artistes et d artisans d art pour y exposer et vendre leur travail - elles sont ouvertes toute l année et constituent ainsi un pôle d animation permanente




voilà une belle découverte de ce bout de l Ile d Oleron que nous ne connaissions pas car bien souvent nous venons seulement pour la journée et faisons le tour en voiture en nous arrêtant seulement pour aller à la plage



vacances MAI

 20/06/2017

nous voulions faire un tour avec le train des Mouettes qui circule entre La Tremblade et Saujon et que j avais suivi sur des blogs amis mais hélas il ne circule que les we hors saison!!!!!! dommage nous avons alors décidé de faire le circuit en voiture et nous nous sommes arrêtés à la 1ère gare soit MORNAC sur SEUDRE

un charmant petit village médieval au milieu des marais : un peu d histoire tout d abord

les Seigneurs de Mornac qui ont fait leur fortune grâce au sel et à la pêche au XIème siècle, édifient un château fort puis une enceinte ainsi qu une église fortifiée afin de se protéger des convoitises de leurs voisins - remarquablement préservé ce village à traversé le temps et offre maintenant aux visiteurs plusieurs boutiques d artisanat le long de sa rue principale qui descend vers le port qui bénéficiait au Moyen Age d un  emplacement strategique permettant le négoce entre Bordeaux et La Rochelle pour l exportation du sel



les Halles qui semblent avoir été bâties au Moyen Age en dehors des anciens remparts aux portes de la ville - elles auraient aussi servies de théâtre de rue pour les comédiens de passage


l Eglise Saint Pierre batie au XIIème siècle


le marais salant qui a fait la prospérité du village


hélas nous y sommes arrivés à marée basse donc pas de visite non plus de ce beau marais

mais une belle découverte de ce petit village atypique il faut également signaler le musée ferroviaire installé dans l ancienne gare où un groupe de passionnés a rassemblé le matériel et les documents liés à l histoire ferroviaire -

bref une belle découverte que nous referrons mais cette fois ci à bord du petit train



nous reprenons notre route pour aller à SAUJON petite station thermale

(La ville s'est d'abord développée au XVIIe siècle comme port fluvial sur la Seudre avec son avant-port de Ribérou.

Grâce à sa position privilégiée elle devient dès la seconde moitié du XIXe siècle une importante halte ferroviaire, puis, au siècle suivant, un carrefour routier incontournable. Grâce à ce rôle de transit et d'échanges, Saujon est devenue une ville de forte tradition commerciale et de services, particulièrement renommée pour ses foires mensuelles

Depuis la fin du XIXe siècle, Saujon est également devenue une station thermale et une station touristique faisant partie de la Côte de Beauté.)

infos prises sur le net car nous n avons pas pû visiter le centre ville était en partie bloqué par des travaux -



Nous nous sommes arrêtés sur le port du RIBEROU le petit port fluvial de Saujon aménagé sur les rives de la Seudre.

Ce quartier portuaire, en plein réaménagement urbain entamé dès l'époque de la Monarchie de Juillet conserve de belles et hautes maisons bourgeoises, en pierres de taille, issues du commerce fluvial alors très actif au XIXe siècle et des maisons traditionnelles, bordées de roses trémières, qui lui confèrent un aspect « village » au milieu de la ville



pour finir la journée nous passons le Pont de l Ile d Oleron direction SAINT TROJAN et son petit port


puis nous prenons le petit train de Saint Trojan qui nous amène à travers la fôret de pins et pendant 6 kms au Pertuis de Maumusson une grande plage de sable blanc au bord de l Ocean et accessible uniquement par ce petit train ou à pied


cette plage de 5 km de long est le paradis des amateurs de bronzage, marche à pied.....


à la gare terminus, la machine fait la manoeuvre pour repartir dans l autre sens et après une halte de 30 minutes on repart ou alors on reste bronzer sur la plage en attendant le prochain train qui démarre à 18h et 19h en pleine saison

 

sur le parcours au loin on peut apercevoir Ronce les Bains et sa grande roue



les amateurs peuvent également s arrêter à la plage de Gatseau bien abritée et surveillée en été plus propice aux baignades en famille ainsi qu aux pique-niques

puis on passe à côté de la gare-chantier de ce petit train où sont entretenus machines et wagons et en approchant de Saint Trojan on passe à côté de centre équestre

et voilà le retour en gare où l on peut prolonger la détente par un petit arrêt au bar-brasserie "le buffet de la gare"




RONCE LES BAINS en charente est le symbole type d un art de vivre d une station de vacances où on peut s évader complètement entre la nature, les plages, la mer, le fête et la bonne "bouffe"!!!!!!!!!!!!!!!!!!

crée en 1860 à la grande mode des bains de mer

nous avions choisi pour ce petit séjour de 3 jours l Hôtel de la Plage rendu célèbre par une série télé où Bruno Solo était l un des artistes vedette et le type même de ces hôtel de bord de mer



en se promenant sur la plage on peut admirer ces belles villas qui ont fait le renom de cette station


certaines sont même construites dans les arbres


de belles plages de sable fin permettent des promenades tranquilles

on se trouve juste en face de l Ile d Oléron et de son pont



l été sur la place principale sont installés la grande roue et quelques manèges

de l autre côté on se croirait presque sur les quais à Bordeaux grâce aux lampadaires installés - il y a même un café qui porte le nom de bordeaux!!!!!!!



nous ne résistons pas à un tour de cette grande roue qui nous permet d avoir une vue impressionnante sur la Région et de constater que la mer et la forêt sont bien présentes et comme c est un peu la marée basse cela permet de découvrir les parcs à huitres et moules



Claude avait une envie de plage mais ne voulait pas se baigner "dans les cailloux" nous voici donc partis pour des plages plus sablonneuses - 1er arrêt donc à Port Barcares le temps d une petite baignade pour un seul courageux...


puis un petit tour sur le bord de plage pour admirer d etranges sculptures


ainsi que ce beau bateau le Lydia échoué volontairement il y a des années pour en faire un casino qui depuis a quitté le navire maintenant il sert pour des réceptions et abrite aussi l Office de tourime


puis direction les baraques de pêcheurs de Port Leucate un petit village où sur les terrasses ont peut déguster : huitres, moules, palourdes, bûlots directement à la sortie de l eau.............


on s installe sur la dernière table au plus près de l eau et on commande
huitres pour les messieurs, ma belle soeur a pris une assiette de moules et palourdes crues et moi une belle assiette de crevettes roses dont il y a un élevage tout à côté le tout arrosé d un petit vin blanc du coin




encore une bien belle journée!!!!!!!!!!!!!!!



nous laissons la montagne pour nous rapprocher de la mer et continuer nos petites vacances par une halte à Port Vendres







dans un coin perdu nous en avons profite pour faire une dernière marche dans la montagne de quoi se rassasier une dernière fois


de quoi aussi faire de belles photos et de ramener de beaux coups de soleil!!!!





Les Orgues de l'île sur tet


Vu sur le blog de Chantal qui m à donné envie d'y faire un petit tour le village de EUS (dommage l Église était fermée 😧)


Mais nous nous sommes consolés avec une petite salade sur une bien belle terrasse ombragée qui se méritait bien😝😝😝😝😝😝


Puis l Abbaye de St Michel du Canigou mais là j ai calé à mi chemin tant c était dur et long à monter j ai tenté le stop mais sans succès 😂😂😂😂😂




Aujourd'hui peu de photos car nous sommes allés au pas de la case en Andorre faire le plein pour nous et les enfants 😂😂😂😂😂😂
Mais au retour on a tout de même fait une petite pause réconfort à Villefranche de lonchat 



cette fois ci nous sommes partis en Pays Catalan pour un petit séjour de repos tout d abord à la montagne puis nous irons à la mer


voici quelques photos prises sur le net car c est un peu complique pour la connexion (il faut que je vienne dans le salon pour avoir une bonne connexion)





2ème journée

 23/05/2017
nous commençons notre périple par le circuit du train des mouettes qui relie La Tremblade à Saujon mais qui à cette période ne circule que les week end dommage pour nous
notre 1ère étape est donc pour Mornac sur Seudre un joli petit village d artisans en tous genres




dommage nous y étions en pleine marée basse donc on n a pas pû faire la ballade dans les marais (il faudra y revenir!!!)




2ème étape prévue Saujon mais le centre ville tout en travaux et l OT fermé nous ont un peu rebutés donc après un petit arrêt au port du Ribérou


nous prenons la direction de l Ile d Oléron pour faire un tour avec le petit train de Saint Trojan qui nous amène à travers la forêt sur une plage tout au bout du sud de l Ile -





en allant nous promener vers les contreforts de la Montagne Noire, nous avons pû admirer cette magnifique vue sur la chaine des Pyrénées qui dans la brume nous a tout de même offert ses magnifiques sommets enneigés


puis nous arrivons à la SALVETAT S/AGOUT célèbre pour son eau pétillante, malheureusement l usine ne se visite que l été mais nous poussons un tout petit peu plus loin pour aller faire un petit tour au bord du Lac de la Raviege qui l été doit être un paradis pour beaucoup de vacanciers : plage, pédalos, école de voile, de ski nautique, acrobranche, + toutes les activités de plage


puis nous redescendons vers BIZE MINERVOIS pour un rendez vous à l OLIVERAIE  DE L OULIBO pour une découverte du monde de l olive - c est un coffret de "SMARTHBOX "bulles de bonheur à 2" que nous avions reçu en cadeau - et comme nous étions dans cette région nous en avons profité

une bien belle visite dirigée par un passionné qui débute par une promenade dans l oliveraie proche de la coopérative afin de nous présenter les oliviers, la taille, la récolte, les différentes sortes d olives

puis on s installe dans le moulin (très moderne bien sûr) pour suivre un petit diaporama qui explique et présente toutes les machines nécessaires pour la transformation en huile - le guide nous fait ensuite déguster les olives produites et goûter l huile récoltée - la visite s achève bien entendu sur la boutique où l on a que l embarras du choix pour faire des petites courses



une visite très instructive même s il s agit de la partie "industrielle" de cette production bien entendu nous ne sommes pas encore en Provence avec ses vieux moulins mais le principe est le même quand à la production




pour rentrer chez nous le lendemain, nous avons choisi de prendre le "chemin des écoliers" et au passage d admirer les beaux paysages et quelques clochers rencontrés dans la campagne toulousaine


et lorsque nous apercevons ces cheminées fumantes cela veut dire que la maison n est pas bien loin!!!!!!!!!!!!!!! (- d une heure encore)



nous continuons notre ballade à travers la ville et après suivi la rue principale - commerçante et pietonne - nous arrivons sur les boulevards qui suivent l ancienne enceinte de la ville dont quelques murs subsistent


le fronton de ce bel immeuble qui abrite la Caisse d Epargne est magnifique ainsi que celui d une ancienne école filles-garçons actuellement en travaux pour la transformer en centre de formation pour adultes -


puis nous arrivons aux abords de la Cité Médievale par le Pont Vieux du XIV qui était le seul lien entre la ville et la cité et qui est réservé maintenant aux pietons - sur les bords de l Aude de beaux jardins ont été amenagés et l on peut voir une échelle des crues avec le niveau de la crue la plus important en 1861 -

à l entrée du pont on peut aussi admirer une petite chapelle du XVI Notre Dame de la Santé point de départ du chemin du piémont pyrénéen vers Saint Jacques de Compostelle -



un "gros effort" plus tard, nous entrons dans la Cité par la porte la plus connue la Porte Narbonnaise et le pont levis où nous sommes accueillis par Dame Carcasse - cette fois ci nous ferons le tour par l extérieur en suivant les lices côté droit jusqu à la Porte de l Aude qui nous permettra de rentrer pour aller manger sur la Place Marcou puis de repartir vers la Basilique Saint Nazaire - le Théatre de la Cité et ressortir par la Porte de l Aude avant de retraverser la ville pour rejoindre notre hôtel au pied de la gare et du Canal -







pour fêter l arrivée du presque printemps nous sommes allés faire un petit séjour à Carcassonne, l occasion de visiter un peu plus cette belle ville célèbre par sa Cité Médievale que l on visite le plus souvent mais la ville mérite aussi qu on s y arrête un peu

nous avions choisi de poser nos valises à l Hotel Terminus un bel établissement près de la gare très typé années "Belle Epoque" et qui en a gardé tout le charme et la spendeur



dès l entrée on est saisi par ce charme ancien et somptueux - et même  la modernité est bien intégrée dans ce cadre


notre ballade à travers la ville pour rejoindre la Cité nous a permis de découvrir de nombreuses curiosités : la place A.Chenier un bel espace vert qui cache un grand parking souterrain, le portail des Jacobins ancienne porte de la ville médievale, le Dôme



Belle vue

 10/03/2017
Quelle surprise au cours de notre ballade du jour au détour d un virage les Pyrénées dans toute leur spendeur





Carcassonne

 10/03/2017
Une façon nouvelle de découvrir et redécouvrir cette belle Cité - cette fois ci nous sommes arrivés par la ville à pieds et non pas du parking ce qui donne une autre vision!!!!!!


Mais pour la pause déjeuner. On profite de la belle place Marcou certes touristique mais en cette saison on n à pas trop le choix


Au menu une belle salade locale : foie gras et gésiers



nous ne pouvions éviter la magnifique promenade sur le sentier des douaniers à travers ce site magnifique pour admirer ces rochers sculptés au fil du temps et du vent!!!!!!!!


il vaut mieux être équipé en bon marcheur


l un des 1er blocs de rocher nous met tout de suite dans l ambiance : un monde féérique où l imagination de chacun peut interpréter ce qu il voit


le promontoire du sémaphore permet d avoir une vue d ensemble sur la baie mais nous ne nous y sommes pas attardés car le plafond était bien bas et les photos bien tristes


de petits stèles en granit bien sûr vous permettent de savoir où vous en êtes à peu près dans la ballade


il faudrait presque s arrêter à chaque pas tant le décor change et que d autres formes peuvent être suggérées même sur le même rocher!!!!!!!!!





retour en Bretagne

 28/02/2017

vu le temps d aujourd hui!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! non je rigole auprès de mes amies bretonnes -

d ailleurs lors de nos vacances nous n avons eu qu une après midi de pluie

 

c est sur la grande plage de Perros Guirec que nous posons notre sac pour un petit casse croute (encore parmi les mouettes)



et tout en dégustant nos sandwichs nous admirons les belles villas alentour




et la baie magnifique bien agréable en cette saison car déserte!!!!!!!!!!!



PORT BLANC

 25/02/2017
pour la 3ème partie de notre périple breton nous posons nos valises dans cette petite station balnéaire de Cotes d Armor avec la belle plage de sable fin et juste en face de notre hôtel ce très gros rocher avec en son sommet un tout petit oratoire







ROSCOFF

 17/02/2017

une petite halte dans ce petit port typique conservé en l état et afin de le préserver un autre port de pêche a été construit un peu plus loin afin de ne pas ternir l authenticité de ce lieu

nous arrivons à marée basse ce qui permet de découvrir ce paysage très accidenté de Bretagne - on distingue bien l Ile de Batz qui a l air rattachée au continent mais pour y aller il faut prendre une navette



nous nous installons sur les rochers pour déjeuner devant le Centre de Thalasso ouvert en 1899 par le docteur Bagot qui le 1er a découvert que l eau de mer chauffée pouvait soigner les rhumatismes


et il va falloir se battre avec les mouettes pour préserver notre déjeuner car elles nous ont vu de loin!!!!!!!!!!!!!


une ballade dans cette vieille cité bien conservée permet de découvrir de belles façades de maisons en pierre


un petit clin d oeil aux célèbres oignons de Roscoff dont la fête se passe au mois d Août

mais paradoxalement nous n avons pas vu de cultures autour mais des champs entiers d artichauds et de choux-fleurs il est vrai que nous étions début octobre



l Eglise Notre Dame de Croatz-Batz du XVIème siècle  avec son clocher à lanternons superbe -

dans l enclos on peut aussi admirer 2 magnifiques ossuaires








un "Enclos Paroissial" j en avais entendu parler mais jamais vu ni visité

on s est arrêté pour voir celui de SIZUN

tout d abord la définition : c est un lieu de rencontre des morts et des vivants - cela date de l âge d or de la Bretagne au XVI et XVIIème siècle ou la Province était l une des plus riches du Royaume grâce essentiellement

au commerce du lin avec les ports du Nord et de la Méditerrannée -

Toute cette richesse profite aussi à l Eglise qui pour montrer sa puissance et son aisance fait édifier église, chapelle, calvaire et tout entouré d un mur d enceinte

 

l Enclos de Sizun est l un des plus beaux il s ouvre sur une porte monumentale



l Ossuaire du XVI-me siècle qui n est que scultures en tout genre il abrite maintenant un musée des Arts et Traditions Populaires


le clocher-porche du XVIIIème


la Chapelle


et l intérieur de l Eglise avec sa voute toute en bois peinte,

un enchantement pour les yeux - on pourrait y passer des heures à détailler toutes les peintures et sculptures tant il y en a!!!!!!!!!!!!!




QUIMPER

 11/02/2017
nous finirons la journée par une petite halte à Quimper en prenant juste le temps d aller admirer la Cathédrale Saint Corentin






sur cette belle place on peut aussi admirer la Maison de la Faiencerie d Art Breton qui existe depuis plus de 3 siècles



BREST

 11/02/2017

notre visite sera un peu brève par manque de temps car nous avons vraiment flané à Camaret

à l entrée ce magnifique rond-point avec son homard géant nous indique que le célèbre musée Océanopolis n est pas loin



nous nous arrêterons près du Pont de la Recouvrance afin d admirer la rade


le Chateau de Brest chateau médieval du XIIIème siècle fortifié par Vauban au XVIIème

c est au pied de ce chateau que lorsque nous étions venus la 1ère fois nous avions pû admirer le bateau d Eric Tabarly



la Tour Tanguy du XIVème siècle qui faisait partie des fortifications qui contrôlaient l embouchure de la rade - elle abrite aujourd hui un musée sur l histoire de la ville


et le fameux téléphérique qui passe au dessus de la rade et dont j avais entendu parler et que je comptais prendre pour avoir une belle vue d ensemble de la ville mais hélas il n était pas encore ouvert et depuis il semble qu il connaisse beaucoup de difficultés pour fonctionner

il parait que la ville d Orleans veut installer le même pour faciliter les transports




CAMARET

 11/02/2017
nous continuons la ballade en Bretagne avec un tour sur le site majestueux de Camaret et sa pointe de Pen-Hir et ses 3 rochers des  "tas de pois"


un panorama à couper le souffle


et autour des ses falaises qui tombent à pic on peut admirer également de belles étendues de sable


surplombant cette lande un monument en forme de Croix de Lorraine à la gloire des Bretons de la France Libre


pour naviguer entre les rochers il vaut mieux connaitre les manoeuvres et la navigation!!!!!!!!!!!!!


en repartant sur la ville de Camaret on admire au passage les alignements de Menhirs de Lagat-Jar moins connus que ceux de Carnac


un petit tour sur la digue naturelle de la rade de Camaret afin d admirer la Tour Vauban et la Chapelle Notre Dame de Rocamadour ainsi nommée soit par son étape pour les pelerins venus du Nord et qui débarquaient là avant de prendre la route de Rocamadour soit du breton "roch'" et "adour" qui veut dire "rocher au milieu de l eau" -



Nous commençons notre ballade par le Cap de la Chèvre au Sud : un cap très rude et sauvage seulement habité par un sémaphore d où on a encore un spectacle à couper le souffle


le sémaphore et un monument érigé à la mémoire des aviateurs qui ont péri lors de la seconde guerre mondiale : une aile d avion qui semble sortir de la terre - au pied un monument où sont inscrit les noms de ces valeureux soldats


et toujours en visuel la Pointe du Raz



LE MENEZ HOM

 23/01/2017
sur les conseils de nos hôtes nous nous rendons sur ce site magnifique un point culminant à 300m entièrement "pelé" du bout de la Montagne Noire et d où on a une vue à 360° sur la mer, et la vallée intérieure -


c est également une étape d un circuit "dans les pas du Roi Marc'h"


par temps très clair on peut apercevoir la rade de Brest


les aiguilles de Camaret qui plongent dans la mer


la Pointe du Van près de la Pointe du Raz  et plus loin dans la brume l ile de Sein




une vue également très dégagée sur l intérieur des terres et un pont à haubans magnifique le Pont de Terevez qui enjambe l Aulne



DOUARNENEZ

 23/01/2017

 

Ce port de pêche l un des plus important de Bretagne dédié à la sardine abrite un musée très original que nous ne pouvions manquer de visiter : un musée de bateaux à flot avec de nombreux bâteaux hors d usage et qu une Association de passionnés restaure au fil du temps et des moyens afin de les faire visiter et rappeler ainsi leur utilité dans l histoire de la pêche -

c est dans la ria du Port-Rhu que 7 bateaux sont exposés et visitables



mais il y en a des centaines amarés et tous aussi beaux les uns que les autres


la visite débute par ce baliseur - on monte à bord et on peut aisément imaginer la vie de ces marins en pénétrant dans la cabine, la cuisine, le carré, les commodités (très sommaires) - la salle des machines.....


puis le SAINT DENIS un remorqueur à vapeur construit en 1929


le NIZWA un cotre arabe qui vient d OMAN et qui a fait partie d une exposition en 2015 "dans le sillage de Sindbad"


l ANNA ROSA une galeasse qui servait au transport du poisson séché et salé dans le Nord de l Europe - un beau navire tout en bois - cabine, carré, chambrettes et surtout on peut aller jusqu au fond de la cale admirer le travail des charpentiers




le DIEU PROTEGE une gabarre sablière


l ESTRAN un goémonier qui oeuvrait sur les côtes bretonnes

 

tous ces bateaux ont été déjà restaurés et sont ouverts à la visite - dautres sont en attente ou en finition -

la visite peut également se compléter avec le Musée où on peut découvrir tous les savoir-faire et traditions des marins - la vie des conserveries où travaillaient souvent les épouses des maris partis "au travail en mer" -

mais hélas nous n avons pas eu le temps de nous y rendre car on était en fin de journée et pris par le temps on a préféré commencer par l expo des navires à quais très originale........




LA POINTE DU RAZ

 17/01/2017

le but de la journée!!!!! et aussi un peu du voyage des souvenirs, nous avions fait ce voyage il y a plus de 40 ans comme "voyage de noces" et pour nous il était important de refaire ce "parcours" breton

nous admirons au passage l Eglise de Penmarc'h Saint Nonna du XVIème siècle admirable mais très entourée dans le village ce qui fait qu on n a aucune perspective et c est bien dommage car c est un petit joyau



un petit arrêt sur le Pont qui enjambe la ria du Goyen  à AUDIERNE afin d admirer cette belle cité aux belles maisons


puis nous arrivons sur le site de la Pointe du Raz le bout du bout de notre beau pays - site qui a bien changé car victime de son succès il a été bien détérioré par l affluence des visiteurs - maintenant un parking est aménagé et on découvre petit à petit le magnifique spectacle de ces rochers qui  s éfillochent dans l Océan - on aperçoit aussi l Ile de Sein qui semble si proche


une petite halte afin de s imprégner de la majesté du lieu


puis nous faisons le tour en essayant d aller le plus loin possible enfin du moins Claude car c est beaucoup trop "accidenté" pour moi!!!!!!!!!!


de l autre côté du promontoire on peut admirer la Baie des Trépassés



La Pointe de la Torche

 16/01/2017
un endroit magnifique - un coin sauvage battu par les vents et très prisés des amateurs de planche à voiles, et autres engins aliant l eau et le vent!!!!!!!!!!! qui peuvent s en donner à coeur joie sur cette plage de 30 kms qui va de Saint Guénolé à Audierne - en son milieu un petit promontoire qui permet aux promeneurs d avoir un très beau point de vue (à condition que le vent vous laisse aller jusqu au bout)









après le Morbihan

 15/01/2017
nous posons nos valises dans le Finistère (sud) à Saint Guénolé un symphatique petit port de pêche mais surtout célèbre pour ses rochers impressionnants


ils sont comme posés sur le rivage




à l entrée du village on découvre cette surprenante Tour Carrée un vestige d une Eglise du XVème siècle dédiée aux pêcheurs



souvenirs de vacances

 12/01/2017
je vais reprendre mon récit de mes vacances en Bretagne de cet automne cela me rappellera de bons souvenirs!!!!!!!
en attendant voilà mes petits "trophées" souvenirs de nos principales étapes et encore il a fallu que je me freine car la place commence à manquer!!!!!!!!!!!





LORIENT II

 24/10/2016
après avoir visité le plus interessant de la vieille ville, nous partons pour la  découverte de la réabilitation de l ancienne zone militaire : LA CITE DE LA VOILE ERIC TABARLY un lieu magnifique dédié à la mer
le site est immense et propose plusieurs activités : musées, visites guidées de la base de sous marins, univers de la voile avec possiblité d en faire espace jeux pour les enfants, aire de pique nique
nous nous contenterons de commencer par pique niquer dans l un des "petits salons" aménagés dans un espace de verdure


puis nous partons à la découverte de  l espace "voile" avec les bateaux d Eric Tabarly les fameux "pen duick"








nous avons décidé de visiter le sous marin exposé le FLORE S645 un authentique sous marin de 58 m de long pour 6.7 m de large qui pèse 800 tonnes et qui jusqu en 1989 a parcouru 15 fois le tour du monde en 41 000 heures de plongées - il a été désarmé en méditerranée avant de rejoindre Lorient son port d origine et mis à sec sur le "slipway" en 1995 -


tout d abord on visite le musée consacré à la construction et l utilisation des sous marins dont Lorient était le siège de l escadrille des sous marins de l Atlantique jusqu en 1997


puis on monte à l intérieur du sous marin - au début je ne voulais pas faire la visite car j avais peur de l enfermement mais on circule facilement dans un espace certes très restreint mais bien aéré - on a tout de même du mal à s imaginer un équipage entier cohabitant  dans ce couloir truffé d écrans, machines et laissant peu de place à la vie à bord - tout est calculé au millimètre près surtout pour la technique et la mission du sous marin - l équipage doit s adapter au monde du "travail" -







LORIENT

 23/10/2016
Voué au commerce maritime au cours du 17ème siècle, ce petit port prend de plus en plus d ampleur et se structure et se renforce profitant ainsi de sa particularité maritime - après le trafic maritime, la construction navale et la marine militaire feront le bonheur de ce port
malheureusement la 2ème guerre mondiale et la construction d une base de sous-marins allemands en feront une cible priviligée par les forces alliées et toute la ville sera presque entièrement anéantie - ce qui fait qu il a peu de bâtiments anciens attestant de l histoire de la ville - néanmoins quelques vestiges subsitent le beau bâtiment de la Chambre de Commerce et d Industrie qui date de 1927


une vue magnifique sur le bassin à flot - avec le bateau bus qui permet aux Lorientais de se déplacer plus rapidement en évitant le centre ville




nous prenons la promenade aménagée de l enclos du port et découvrons à la pointe la Maison de l intercommunalité d Pays de Lorient  structure toute en verre


puis nous longeons l Arsenal avec quelques bâteaux de la marine


la Maison de l Imprimeur qui date du 18ème siècle et qui abritait l imprimerie de la Cie des Indes qui éditait les catalogues de ventes des marchandises qui transitait alors dans les entrepôts -
toute cette partie appelée aussi le Péristyle est aujourd hui en pleine mutation et est réhabilité avec de nouvelles constructions plus modernes


sur le côté caché par la végétation se trouve un immense réservoir d eau aménagé par la Marine en 1875 qui alimentait en eau potable les casernes de l Arsenal il pouvait contenir jusqu à 3000 m3 d eau


en haut de la rampe des fours à chaux (aménagés au 18ème et dont il ne reste que quelques portes mais cachées sous la végétation) on arrive à la Tour de La Découverte : tour de guet élevée en 1786 et qui a miraculeusement échapée aux bombardements - du haut de ses 38 mètres, elle permettait de guetter le retour des navires de la Compagnie des Indes et de surveiller la contrebande sur les côtes de l Ile de Groix située en face -


on peut également admirer 2 moulins installés au 17 et 18ème siècle toujours par la Compagnie des Indes afin de moudre le blé pour la boulangerie du port qui fabriquait le "pain du marin" ou "biscuit de mer" pour les navires marchands


au 19ème siècle l un d eux est transformé en observatoire de marine - une fenêtre est percée tout en haut afin de permettre au guetteur d observer chaque nuit le ciel afin de pouvoir régler la mécanique de précision des instruments de navigation


l Hotel Gabriel situé à l entrée du Port il abritait les ventes aux enchères des précieuses marchandises ramenées d Inde et d Asie - édifié en 1740 en pierre de taille avec son magnifique toit en ardoise il symbolise la puissance et la prospérité de la Cie des Indes au 18ème siècle
aujourd hui il abrite les Archives Municipales


pour accentuer encore plus cette puissance, une imposante place d Armes lui fait face -
afin de ne pas dénaturer ce bel ensemble, un parking souterrain a été construit sous cet espace


nous redescendons vers le bassin à flot pour faire une petite halte dans le mail République un large espace pietonnier planté de magnolias et palmiers de chine qui permet de faire un trait d union entre le quartier de la Nouvelle Ville et les Quais - des bancs sont installés tout le long de cet espace qui est vraiment un havre de paix et de tranquilité malgré le passage important des pietons



cette jolie péninsule vaut absolument le détour - certes il n y a qu une seule route possible pour y accéder mais on peut soit flâner du côté baie de Quiberon avec ses belles plages de sable fin soit opter pour la côte sauvage et ses rochers abrupts qui tombent directement dans la mer en créant des paysages magnifique - notre 1er arrêt est pour la plage et le petit port de Portivy d où on aperçoit le Fort Penthièvre qui date du XVIIIème siècle reconstruit au XIXème et qui est toujours en activité


la plage très belle et très large est bien sûr désertée en cette saison est le domaine des mouettes et autres oiseaux marins


nous laissons la voiture sur l un des parkings aménagés et partons à la découverte de cette belle lande où de nombreux sentiers de promenade sont dessinés afin de protéger la flore du pietinnement des visiteurs et nous amènent à la Pointe du Percho pour admirer le fracas des vagues sur les rochers - un spectacle dont on ne se lasse pas






le temps étant de plus en plus couvert nous finirons notre balade par le petit port de Port Maria à Quiberon pour y admirer cette belle demeure étrange perdu au milieu de la pointe le Chateau Turpault (chateau privé) et faire un tour sur la jetée en face de la criée et du départ des navettes pour les iles Houat, Hoedic, Belle-Ile et un aperçu sur la grande plage de Quiberon -
Hélas nous n irons pas plus loin du moins en photos car la pluie s est invitée pour la soirée



VANNES

 13/10/2016
On pouvait pas éviter la promenade dans la "Capitale"!!!!!!!! de plus le parking près du port est très pratique, un peu cher mais si on veut réserver ses forces pour la visite de la vieille ville c est l idéal - tout d abord on a pris le petit train pour faire le tour et pour ensuite repartir vers les quartiers qui nous ont le plus attirés et de plus à ce moment il est tombé un petit crachin mais qui heureusement n a pas duré.................


ensuite on rentre par la Porte Saint Vincent et la balade peut commencer la ville a eu la chance de ne pas être détruite pendant la guerre ce qui fait que l on peut y admirer de très très belles maisons anciennes (certaines sont en cours de restauration ou consolidation)






incontournable la promenade sur les remparts enfin du moins sur la partie accessible car malheureusement on ne peut s y promener totalement


la vue sur les jardins sans cesse renouvelés est toujours aussi appréciable



ROCHEFORT EN TERRE

 12/10/2016
Cette jolie et pittoresque petite cité bretonne vaut largement le détour ce n est pas pour rien qu elle a été élue "Village Préféré des Français" - ne cherchez pas de panneaux publicitaires ou autres enseignes accrocheuses, ni fils électriques, ni antennes  il n y en a pas mais de belles façades en pierre datant du XVIIème siècle attirent le regard et pour celles qui sont venues après elles sont habillées de belles plantes grimpantes qui en ce début d automne se parent de mille couleurs!!!!
et que dire des fleurs c est un enchantement pour les yeux
on peut l aborder par le haut au tout début de la rue principale ou par le lavoir qui permet d avoir une vue d ensemble du village


les vieilles façades toutes plus belles les unes que les autres


la Mairie et son énorme glycine qui au printemps doit être magnifique


partout on peut trouver de petites places aussi richement fleuries


pour trouver les boutiques il suffit de lever les yeux et d admirer les enseignes toutes aussi belles les unes que les autres


l Eglise (actuellement en travaux) vaut aussi le détour - on peut y admirer toute une série d animaux sculptés


une charmante petite ville qui mérite bien son titre et que nous avons eu plaisir à découvrir à notre tour
Annick en avait parlé souvent sur son blog ce qui m a incité à la mettre au programme de notre petit séjour morbihannais



nous étions partis pour quelques jours en Bretagne sur les traces d un "pélerinage" sur nos souvenirs d il y a plus de 40 ans!!!!!!!!!!!! mais cette fois ci à l envers c est à dire que nous commencons par le 56/Morbihan près de Vannes, puis le 29 SUD vers Pont l Abbé en finissant vers Paimpol dans le 22 - nous avions fait ce voyage en avril 1974
et bien sûr nous ne pouvions pas nous arrêter près de Vannes sans aller faire connaissance de notre amie ANNICK et de son mari (le blo de Titanique) qui nous attendaient de pied ferme pour nous faire visiter leur beau jardin (bon un peu en berne cette année à cause du temps mais il y a tout de même de beaux restes - je n ai pas fait de photos car nous connaissons toutes pour en faire la visite tous les jours ou presque)
puis la maison avec les travaux entrepris (un vrai chantier..) et enfin nous voici installé devant un bon repas concocté par Annick


une entrée toute en fraicheur dans une jolie présentation


comme plat une belle idée encore d Annick (simple et goûteuse!!!!) des sots-y-laisse de dinde accompagnés de coco de paimpol, d un peu de brocoli et d une sauce hummmmmmmmmmm sans oublier les herbes du jardin


pour finir ce délicieux repas une coupe de fruits frais du jardin bien sûr

pour les recettes, je laisse le soin à Annick de vous les donner car c était elle la cuisinière en tout cas encore merci pour ce repas bien sympathique et très agréable


après un bon café nous sommes partis découvrir Rochefort en Terre qu Annick nous a souvent présenté en période de Noël avec ses superbes décorations mais il était aussi agréable de découvrir ce charmant petit village breton élu "plus beau village de France 2016" dans la célèbre émission sur la 2 - et qu elle m avait donné envie de découvrir


une belle ballade à découvrir dans un prochain article bien sûr



le jour le plus ensoleillé et chaud de notre semaine nous en profitons donc pour aller à la plage - direction la Tranche sur Mer où nous nous arrêtons sur la plage située près du phare de la Pointe du Grouin du Cou


mais hélas la plage n a pas encore été nettoyée et est remplie d algues vertes mais peu importe il y avait déjà beaucoup de monde sur le sable
aussi bien des promeneurs


que des oiseaux : mouettes/grues...........




puis nous descendons jusqu à l a Pointe de l Aiguillon pour une belle promenade à travers les petits sentiers aménagés


au loin dans la brume le pont de l Ile de Ré


puis un peu de farniente pendant que M fait trempette moi je me contente de "buller" au soleil
une bonne fin de séjour qui nous laissera de très très bons souvenirs et d images plein la tête



Sur ce site on trouve un embarcadère bien sûr mais aussi un par ornithologique sur les oiseaux migrateurs qui viennent séjourner dans la région -
comme nous avions déjà fait la ballade, nous choisissons de parcourir le parc qui s étend sur 8 hectare et compte pas moins de 70 espèces d oiseaux -
on commence par une présentation des poules locales : les marans déclinées dans toutes ses couleurs possibles, des canards domestiques, des paons, des petites chèvres, un couple de faisans -


puis à travers des petits parcs on peut observer une multitude de races de canards différentes tous aussi colorés les uns que les autres




dans une grande volière un couple de cicognes avec son petit encore au nid


des oies, des oiseaux, des ibis, des grues, des cygnes, bref tout se qui vole et se déplace au gré des saisons -
avec à chaque fois une petite pancarte explicative de l espèce et de ses habitudes de vie


une promenade très interessante et très instructive d ailleurs une petite animation est prévue pour les enfants avec un jeu de piste animé par un petit oiseau "Momo le Gobe Mouches" et à la fin un film sur la vie de ces oiseaux dans le Marais
il y a aussi un petit point restauration bref de quoi passer une belle journée dans la nature



LE MARAIS POITEVIN

 24/06/2016
nous voici donc au coeur de ce marais qui s étend sur 96 000 hectares entre l Océan, la Vendée au nord, Niort à l est et la plaine d Aunis au sud -
Cette immense baie maritime s est progressivement comblée par les dépôts d alluvions et à partir du Xème siècle sous l action de la nature et des hommes sont apparus 2 marais complémentaires et solidaires : le marais desséché situé près de l Océan et le marais mouillé façonné par la main de l homme -
A partir du 1er Empire les propriétaires ont creusé des fosses, des conches et des rigoles au gré de leurs besoins - maintenant des écluses et barrages permettent des maintenir au mieux le niveaux d eau tout au long de l année
Surnommé la "Venise Verte" cet espace présente un paysage original et unique où le "maraichin" sur sa barque à fond plat pêche, cultive, mène ses troupeaux, transporte le bois, le foin. Maintenant elles servent essentiellement au tourisme nouveau débouché pour continuer à entretenir ces voies de circulation
De nombreux embarcadères jalonnent ce marais et nous avons eu bien du mal à en choisir un (car en termes de prix c est à peu près égal) -
nous avons donc choisi un tout nouveau embarcadère qui a vu le jour en avril dernier et qui propose une immersion plus axée sur la faune et la flore au fil de l eau
Situé non loin de la Sèvre Niortaise sur la commune de La Ronde il est situé sur un noeud hydraulique avec de nombreuses écluses


l occasion d admirer la flore spécifique les saules argentés, les iris d eau, le frêne tétard avec ses troncs d arbres coupés régulièrement et qui est utilisé comme bois de chauffage - il est coupé à 1.5 m du sol afin que les troupeaux qui restaient sur les parcelles ne puissent l empêcher de se développer car elles ne pouvaient ainsi atteindre les nouvelles pousses - Ces arbres constituaient aussi le trésor des enfants car plantés à leur naissance ils pouvaient en disposer à leur majorité et avoir ainsi un petit pécule -


le printemps assez froid a ralenti la vie sur le Marais et on n a pas pû observer beaucoup d animaux - malgré tout on a pû voir les hérons, une écrevisse (sûrement venue en éclaireur pour savoir s ils pouvaient sortir) une maman ragondin et ses petits (ici aussi appelés lièvre des marais!!!!) des martins pêcheurs mais si vifs qu on ne peut les photographier, beaucoup de libellules dont il existe une trentaine d espèces d après notre guide


nous nous sommes aussi rendus sur d autres embarcadères celui d Arçais où il y a une très belle ballade à faire le long du chemin de halage qui permet de mieux comprendre l importance de ces barques indispensables pour aller d une rive à l autre - des panneaux en céramique expliquent la vie du Marais




"Capitale" de ce Marais : Marans située tout près de la mer qui explique un beau port de mouillage pour de nombreux voiliers
et aussi un embarcadère pour découvrir le début du Marais
à noter le clocher de l Eglise très singulier car fait d une armature en métal


sur la route nous pouvons admirer les champs de céréales aux différentes couleurs bordés de centaines de coquelicots qui rajoute une note colorée



tout d abord nous arrivons sur notre lieu de séjour une chambre d hôtes au coeur du Marais Poitevin à Cram-Chaban et la maison s appele "la chabanaise" une belle maison charentaise très très fleurie


notre chambre : les Papillons décorée avec goût par la propriétaire (il y a 3 chambres situées sous les toits et toutes avec un thème différent) - dans le couloir d accès un petit frigo situé en face de chaque porte d entrée  pour le bien être de chacun


après l installation, un petit tour dans le jardin très grand, très fleuri et très bien entretenu qui amène au repos et au "farniente" sous les arbres et auprès d un immense bassin à poissons


les hôtes sont charmants et prévenants tout à l écoute de leurs "clients" pour leur apporter bien être et chaleur humaine - la table du petit déjeuner déjà donne le ton..........
les confitures sont bien sûr "maison" avec les fruits du jardin et  une touche d originalité - j ai ramené un pot de courgettes/orange un régal!!!!!!!!!!!!!


la table d hôtes est tout aussi appétissante (dommage nous n avons pas eu l occasion de déguster leur spécialité : les écrevisses du marais car comme le temps est un peu frais, elles ne sont pas encore sorties de leur hibernation) mais le menu est tout aussi alléchant : spécialités fromagères autour du fromage de chèvre bien sûr, et une aile de raie (la mer n est pas loin) aux câpres accompagnée de petits champignons du marais et suivie d un plateau de fromages locaux bien sûr et pour finir une poire melba (du jardin)!!!!!!!!!!!!




le jardin planté de nombreuses fleurs, plantes, arbres décoratifs et fruitiers, volières de perruches est aménagé de telle façon que même au maximum de leur capacité cad 3 couples + les propriétaires chacun peut avoir son espace de détente pour admirer les plantations
une adresse à recommander
www.lachabanaise.com



en traversant le Pays d Aunis, nous faisons une nouvelle halte à Surgères "pays" du bon beurre de Surgères qui bénéficie d une AOP - mais notre attention est plûtot attirée par la vieille ville avec un ancien chateau fortifié entouré d une enceinte médiévale de 600 m. de long qui abrite l EGLISE ROMANE


construite à la fin du XIème siècle - elle est depuis 1862 classée au monuments historiques - sa façade de 23m de longueur offre des motifs et des sujets sculptés d une grand précision


le LOGIS SEIGNEURAL aujourd hui transformé en Mairie qui date du XIIème siècle et restauré au XVIIIème sous sa forme actuelle par François de la Rochefoucauld


la TOUR HELENE une tour ronde de 6m de diamètre et de près de 10m de hauteur elle est le dernier vestige du logis médiéval (avec le bâtiment de la Mairie) qui date du XIIème siècle et qui s étendait jusqu aux remparts - elle doit son nom à Hélène de Fonsèque, fille du seigneur des lieux et dame de compagnie de Catherine et Médicis et muse du poète Pierre de Ronsard


en son honneur on peut se promener dans un magnifique jardin de roses




la PORTE RENAISSANCE qui date du XVIIème siècle et qui marquait l entrée privée du chateau - les 2 blasons peints datent du XXème siècle et représentent les armoiries des seigneurs de Surgères devenues celles de la ville et à droite les armoiries des "La Rochefoucauld"


nous quittons ce bel espace de détente et d histoire par le porche fortifié porte d entrée qui fait partie de l enceinte


pour nous rendre dans la partie ancienne de cette petite ville pour y admirer la place du marché et ses halles médiévales entièrement restaurées en 1885 suite à un incendie et qui abrite aujourd hui outre le marché, un théatre et une salle de bourse qui fixait le prix des denrées -



Une petite halte au pied de ce pont si spectaculaire construit entre 1898 et 1900 et qui a remplacé un bac qui permettait de traverser la Charente pour les véhicules et pietons sans gêner la naviguation des navires qui sortaient des chantiers de Rochefort pour rejoindre la mer en naviguant sur la Charente


au départ il existait une nacelle qui glissait à l aide de cables de part et d autre des rives de la rivière - puis devant l importance et l accroissement du trafic elle a été remplacée par un pont levant qui se soulevait lorsqu un navire s annonçait mais cela prenait souvent beaucoup de temps - en 1967 il a cessé de fonctionner et a été remplacé par le Viaduc de l Estuaire mis en circulation en 1991 - le pont était destiné à être démentelé mais une association a permis de la sauver en obtenant son classement aux Monuments Historiques -
de 1994 à 2015 une nouvelle nacelle permettait aux pietons et cyclistes de retraverser à nouveau ce qui a permis de relancer un peu le tourisme - actuellement il est fermé pour presque 3 ans afin de le remettre en état avant de relancer cette curiosité (il fait aussi partie d une Association qui regroupe les 8 exemplaires de ce genre de pont à travers le Monde)


afin d indiquer qu une des activités principales générées au pied de ce pont était la construction navale une coque de navire spécifique à la naviguation sur la Charente est exposée à l entrée du petit parc de la Maison du Pont dans laquelle on peut admirer une exposition sur l histoire de ce lieu



après notre étape royannais et notre belle rencontre, nous reprenons notre route pour la dernière étape mais en route nous faisons de petites visites -
tout d abord une petite citée fortifiée rencontrée sur la route perdue au milieu des marais BROUAGE S/MER autrefois la mer venait jusqu aux portes et elle était sur une ile - cela donna l idée au Seigneur des lieux de construire un port pour le commerce du sel et de le doter de moyens de défense en faisant construire par Piere de Conté d Argencourt, puis Vauban au XVIème siècle un rempart de 2 kms de long tout autour de la Cité




le port ostréicole


de cette vie de garnison on peut encore admirer de vieux bâtiments - la poudrière Saint Luc


la halle aux vivres restaurée par des passionnés et qui abrite maintenant un centre de conférences, et un musée qui évoque les différentes étapes de la vie du village


tout à côté bien sûr la Tonnellerie qui abritait les réserves "liquides"


la promenade sur les remparts permet de faire le tour (ou presque car il fallu les percer pour faire passer une route) -
un grand escalier permettait de charger ou décharger les navires venant accoster


tout le parcours est balisé et de nombreuses plaques guident le promeneur en racontant l histoire de la cité qui a vu naitre entre autres vers 1567 Samuel de Champlain grand naviguateur qui fondera Québec en 1608


pour donner une vue d ensemble de ce village si curieux j ai pris sur le net cette vue aérienne qui fait mieux comprendre la situation géographique actuelle mais il semblerait que la mer soit en train de regagner le terrain perdu et qu un jour où l autre elle redonne à Brouare son statut d ile fortifiée et de petit port............



après les grottes, direction TALMONT petite village si emblématique de ce côté de l estuaire que l on ne présente plus........ il y avait bien longtemps que nous n y étions pas venus que cela nous a fait plaisir de le redécouvrir






dans le petit cimetière attenant on peut découvrir d étranges tombes à côtés de caveaux traditionnels mais toujours au milieu des fleurs sauvages


quel bonheur de flâner dans les ruelles fleuries


en cette saison nous ne trouverons qu un seul pied de roses trémières fleuries - ces roses qui ont fait la renommée de ce village


et que dire de tous ces pieds de rosiers tous plus beaux les uns après les autres et avec Françoise nous les avons presque tous sentis!!!!!!!!!!!!!! hélas il a fallu faire une sélection et dommage il n y a pas l odeur mais je peux vous assurer que c était ennivrant!!!!!!!!!!!!

la soirée se terminera avec un petit restau et la promesse de se revoir bientôt d un côté ou de l autre - et nous nous continuons notre route

encore merci à Françoise et Roger pour ses bons moments passés ensembles (et une double carresse aussi à Hinès)



après avoir dégusté un petit café chez La Guillaumette, nous voilà partis pour une après midi promenade toujours sous la grisaille mais avec le soleil dans nos coeurs -
A la demande de mon mari qui avait vu un reportage sur cet endroit nous partons vers Meschers visiter les grottes de Matata
un petit coup de fil à tous nos proches pour les prévenir?????? non ce sont de petits audiophones qui vont nous faciliter la visite et nous fournir toutes les explications nécessaires


cet écomusée de l estuaire est situé dans la cité troglodytique et à travers une dizaine de grottes aménagées retrace la vie dans cet habitat de la préhistoire jusqu à nos jours


d un restaurant très célèbre qui a accueilli de nombreuses célébrités à son apogée on a même gardé la cuisine


bien entendu une évocation de la pêche pratiquée dans l estuaire a une part importante avec la présentation du fameux caviar d esturgeon d aquitaine qui lui aussi a fait la réputation des lieux mais a été supplanté par le caviar de l Est - malgré tout quelques essais de relance de ce précieux mets sont en cours mais plus en amont -


le temps de faire un petit coucou aux promeneurs nautiques et nous repartons pour notre prochaine destination toujours en compagnie d Hines qui a aussi profité pleinement de la visite





bien sûr nous ne pouvions pas programmer un petit séjour à Royan sans envisager de faire ENFIN connaissance avec ma "bloggeuse" préféree que je connais depuis bientôt 9 ans sur ce site je veux parler de Françoise/La Guillaumette bien sûr - le rendez vous avait été organisé depuis un petit moment et là c est le grand soir


après avoir visité la belle maison de Françoise et Roger ainsi que leur petit jardin terrasse très cosy, nous nous mettons à table afin de déguster le bon et beau menu concocté par Françoise - tout d abord un petit coup d oeil au menu fait comme d habitude par Roger


de quoi avoir l eau à la bouche


nous attaquons le vif du sujet!!!!!!!!!!
Roger ouvre la 1ère bouteille sous l oeil attentif de mon petit mari et voilà que déjà Françoise amène la 1ere petite douceur : un petit velouté aux asperges qui réchauffe un petit peu avec ces températures un peu frisquettes qui nous ont empéchées de profiter pleinement d une soirée sur la "place des amis" de nos hôtes - mais le reste du menu va largement compenser




comme plat principal nous avons eu une belle assiette de la mer avec les soles de Royan accompagnées d une excellente petite sauce au safran (en autre) et d un petit citron directement pris dans le jardin......... et le tout bien évidement cuisiné à l aide du Thermomix..........
bref la cuisine de Françoise correspond bien à l idée que l on s en fait lorsqu on lit son blog avec bien sûr le goût et les odeurs en plus


le dessert autour de la fraise et de la rhubarbe ne peut que ravir nos papilles, surtout la petite soupe de rhubarbe/fraise qui était à tomber par terre -
la soirée a été tellement agréable que nous décidons de passer l après midi du lendemain ensembles en promenade mais hélas pas sur la mer, vu le temps ce qui me ravit un peu car je ne suis pas très à l aise sur l eau...........



sur tout la façade atlantique la ville a aménagé un très beau chemin pietonnier qui permet d aller d un bout à l autre de la ville, nous l empruntons donc pour une belle promenade en toute tranquilité


nous suivons ainsi les 5 plages (appelées ici : "conches") principales de Royan


malgré le temps maussade quelques irréductibles (ou inconscients???) font trempette


malgré le brume et le manque de soleil, on peut apercevoir la rive d en face avec le port du Verdon et ses grandes grues ainsi que le bac qui repart de la Pointe


ainsi que le Phare de Cordouan que nous n irons pas encore visiter car ce temps ne permet pas d en savourer pleinement la découverte - décidement cela fait beaucoup d autres raisons de revenir!!!!!!!!!!!!!


sur la dernière conche celle de Pontaillac (tout près de notre hôtel) nous pouvons admirer une belle rangées de carrelets



découverte de ROYAN

 08/06/2016
nous commencons notre visite par l Esplanade Kerimel de Kerveno qui longe le port de plaisance et borde la grande Conche, plage sur laquelle ont lieu les plus grands festivités de Royan notamment le célèbre concert d "un violon sur le sable" et c est le coeur névragilque de la ville


la plus grande plage de Royan qui s étend sur 2650 m2 de sable très fin bien à l abri des vents pour la plus grande joie des plaisanciers


nous allons aussi visiter le marché couvert de Royan dont l architecture est particulière : une coque, un coquillage???

construit en 1955 il représente en fait une coque en voile batie en béton armé de 8cm d épaisseur et reposant sur 13 points d appui - restauré en 2003 et classé Monument Historique il aurait inspiré le CNIT à la Défence, le marché de Nanterre et semble t il aussi une Eglise à Melbourne..............


et nous admirons les nombreux stands de victuailles très appétissants que cela soit à l intérieur qu à l extérieur où de petits producteurs présentent les produits de leurs jardin ou petites exploitations - tout cela donne vraiment envie


tout comme sa voisine d en face (ou presque) Royan possède encore de belles maisons qui ont échappées aux bombardements passés et typiques des bords de mer




et l ancien se mêle bien au moderne sans heurts


bien sûr nous ne manquons pas la belle Cathédrale Notre Dame batie dans les années 1950 mais qui hélas est victime d erreurs de construction et qui doit subir un très sévère et nécessaire relooking - dommage donc de ne pas avoir pu l admirer de l intérieur mais cela fera l objet d un nouveau séjour royannais!!!!





on continue

 08/06/2016
notre périple dès le mercredi matin en prenant le bac à LA POINTE DE GRAVE pour rejoindre plus facilement ROYAN de l autre côté de l estuaire - malgré le temps maussade, la traversée a été tranquille car j appréhendais beaucoup le "roulis" !!!!!!!!!!!!! voilà notre bac qui arrive en cette saison un peu creuse, le même bac fait la rotation mais en plein été, il y en a 2 qui tournent -
le coût de la traversée est assez cher mais cela compense les pratiquement 200 kms pour redescendre sur Bordeaux avant de remonter sur Royan (nous avons payé 23.80€ pour la voiture + 3.20 € x 2 pour nous)


le temps de laisser descendre les voyageurs qui arrivent de Royan, nous voici prêts à embarquer - ce matin là peu de monde l été n est pas encore là et seul le pont inférieur sera utilisé et à peine rempli (heureusement il y avait 2 poids lourds et 4 camping cars)


nous voilà sur le pont et disons au-revoir au Médoc


au passage nous faisons un petit coucou au phare de Courdouan planté majestueusement au milieu de l estuaire


et après une vingtaine de minutes de traversée nous arrivons à ROYAN on aperçoit la célèbre Eglise >Notre Dame, ainsi que la Grande Roue


après avoir débarqué, nous allons nous garer le long des quais du port de plaisance pour la découverte de la ville



cela faisait bien longtemps que nous n avions pas fait la visite sur les terres de mon enfance alors j avais programmé mon voyage dans ce sens - une première étape à Pauillac pour un petit repas chez l une de mes tantes (du côté de mon père) et nous voilà arrivés à Soulac s/mer - après l inévitable ballade sur le boulevard de la mer où  il y avait beaucoup de vent mais cela fait du bien de respirer l air de l Océan et du large


nous faisons une petite promenade en ville tout d abord à Notre Dame des Terres qui est maintenant bien désensablée et est largement mise en valeur par une belle esplanade


au passage nous admirons ces belles soulacaises qui n ont vraiment pas changées malgré les années


nous regagnons notre location dans une petite résidence de vacances pas très fréquentée en cette saison mais bien symphatique - inutile de dire que nous n avons pas "abusé" de la piscine pourtant mise gracieusement à notre disposition et à volonté comme nous l a indiqué le gérant!!!!!!!!!!!!


la journée du lendemain sera consacrée encore à la famille chez le frère de ma mère qui avait eu la bonne idée d inviter ma tante l occasion d évoquer de bons souvenirs


un dernier tour à la plage du côté de l Amélie



coucou le retour

 07/06/2016
après une petite semaine de "voyage" nous sommes rentrés chez nous et nous pensions avoir ramené le soleil et la chaleur mais pas complètement après un dimanche sur la plage et un retour sous la chaleur nous voici rattrapés par l orage et ce matin retour de la grisaille - mais enfin nous avons tout de même passé une belle semaine pleine de souvenirs et de rencontres - le temps de trier toutes mes photos et je viens vous raconter..............
en attendant une petit idée d une de nos escales!!!!!!!!!!!



nous décidons de faire une halte dans la CITE DE CARCASSONNE afin d aller voir la Basilique Saint Nazaire que nous n avions pas pû visiter car elle était en travaux
nous entrons par la Porte Narbonnaise porte principale de la Cité et qui date de 1280


nous arrivons sur la place Auguste Pierre Pont devant la cathédrale juste à temps pour voir passer une troupe de joyeux ménestrels


l EGLISE SAINT NAZAIRE joyau de la Cité qui date du XIème siècle


suite aux travaux les vitraux ont repris tout leur éclat







ce n est pas qu une ville axée sur son centre historique c est une ville en plein essor et des quartiers magnifiques tous très différents - nous prenons le tram pour aller au bout de la ligne et découvrir un endroit dédié à la détente avec la patinoire, le planétarium, l aquarium, le multiplex, un immense centre commercial à ciel ouvert l ODYSSEUM et surtout la PLACE DU XXème siècle qui accueille dans son centre l espace "MEMORIA MUNDI" qui a défrayé la chronique par les statues commandées par l ancien maire Georges FRECHE - on y trouve des statues géantes de Charles de Gaulle, Jean Jaurès, Winston Churchill, Franklin Roosevelt, Lénine installées en 2010 puis Gandhi, Golda Meir, Gamal Nasser, Nelson Mandela et Mao suivirent en 2012 -








un autre coin le quartier futuriste de Port Marianne  (en pleine extansion)  avec ce bâtiment en forme de NUAGE, imaginé et crée par Ph. Starck il abrite un complexe de bien être, remise en forme, centre de soins


ce qu il y a de bien c est que chaque quartier est bati selon une logique architecturale et que tous les bâtiments ont le même style


pour construire ces nouveaux quartiers il a bien fallu grignoter sur la nature et ce sont des vignes qui ont été sacrifiées, afin de symboliser cette nature une allée de peupliers a été préservées en parc naturel -


afin de découvrir au mieux cette ville nous avions décidé de prendre l option "découverte en city-bus" ce qui permet ensuite de mieux visualiser les coins qui ont attiré notre attention et le quartier ANTIGONE nous a vraiment frappé par son architecture uniforme et visionnaire crée à partir de 1978 il est con çu par un architecte Catalan et offre ainsi à Montpellier un attrait supplémentaire
on y trouve l HOTEL DE REGION grand batiment de verre situé sur la rive du Lez et en face s étend ce grand quartier composé de la PLACE DE L EUROPE grand espace vert où trône une copie de la statue de Samothrace


dans ce quartier on peut aussi trouver la piscine olympique ainsi que l Hotel de la Métropole


toutes les places, statues, bâtiments, rues portent un nom en relation avec la grèce antique


l HOTEL DE VILLE de Montpellier, un grand rectangle essentiellement en verre dans les nuances de bleu - il a tout de même la particularité d être autonome en énergie et est doté de toutes les technologies modernes et est accessible à tous - il a été concu par Jean Nouvel et François Fontès


on revient vers le Centre Ville en admirant au passage le CORUM ou Palais des Congrès et Opéra Berlioz un immeuble imposant en marbre rose


a ses pieds dans un petit jardin se trouve l une des portes antiques de la ville retrouvée lors de fouille et reconstituée symbole d un lien entre l ancien et le moderne


le Musée FABRE un imposant musée des beaux-arts crée en 1825 par un peintre de Montpellier François-Xavier Fabre et la façade protégé du cinéma Pathé conservée en l état


nous remontons l ESPLANADE CHARLES DE GAULLE une immense allée bordée de platanes avec son jardin public, des jeux pour enfants, le KIOSQUE BOSC l un des premiers batiments en béton armé qui accueille les animations et spectacles de plein air aux beaux jours, le PAVILLON POPULAIRE un petit batiment transformé en galerie d art photographique et l ESPACE Dominique BAGOUET lieu d art et de patrimoine culturel


une dernière ballade nous attendait un peu en dehors de la ville l occasion encore de prendre le tram puis un bus navette : le ZOO DE LUNARET une belle promenade entièrement gratuite pour permettre aux visiteurs de déhambuler dans un parc de 80 hectares et d admirer au passage de nombreux animaux dans des enclos aménagés en pleine nature
c est un endroit magique qui permet de s évader et aussi aux familles d occuper les enfants de manière ludique
(j avais été attiré par ce lieu par un reportage de notre blogeuse Syssie qui en avait parlé lors de son séjour montpellièren)

Voilà notre séjour bien rempli s achève j espère vous avoir donné l envie de découvrir cette ville magnifique où l on dit souvent qu il fait bon vivre et en croire les gens souriants et heureux croisés lors de nos promenades il semble que cela soit justifié



nous nous retrouvons dans le quartier Saint Anne - aussi appelé le "CARRE SAINTE ANNE"  toujours dans la vieille ville pietonnière - l Eglise a été désacralisée et transformée en lieu d exposition (c est une artiste grenobloise qui y expose ses oeuvres actuellement Carole Benzaken - oeuvres très modernes et très figuratives) -


si tous les signes religieux sculptés sont occultés par des panneaux de bois (qui servent de supports pour les expo) les vitraux et l orgue n ont pas été recouverts -
à l extérieur de ce "carré" on trouve le CONSERVATOIRE DE MUSIQUE  ainsi que de nombreux ateliers de luthiers


l ancienne prison et l arrière du Palais de Justice (en raison du prolongement du circuit du tram il y a beaucoup de travaux sur cette partie)


sur l autre rue principale l entrée du PALAIS DE JUSTICE (aussi en travaux de réfection) construit en 1853 sur l emplacement de l ancien chateau des Guilhem (seigneurs de Montpellier)


l ARC DE TRIOMPHE - édifié au XVIIème siècle en hommage à Louis XIV par l Intendant du Roi, il est bati à la place d une des 8 portes de l ancien rempart


et en traversant le Boulevard on trouve un espace incroyable : LA PLACE ROYALE DU PEYROU  qui sert d écrin à la statue équestre de Louis XIV,  le Chateau d eau, l aqueduc et aussi un immense  parc de promenade


de cette immense esplanade on a une vue magnifique sur la ville dont les bâtiments ne devaient pas être plus haut que ce point afin de ne pas gâcher l horizon




le CHATEAU D EAU DU PEYROU sous ce petit temple réalisé au XVIIème siècle se trouve une gigantesque citerne destinée à recueillir les eaux amenées par l Aqueduc afin d alimenter la ville


l ACQUEDUC SAINT CLEMENT construit en 1754 par un ingénieur Henri Pitot de Launay afin d alimenter en eau potable la ville de Montpellier en l amenant depuis les sources de la ville de Saint Clément - pour la construction il s est inspiré du fameux Pont du Gard


en revenant vers le centre ville nous passons devant la PREFECTURE installée dans l une des maisons très bourgeoise batie du temps de la spendeur des vignerons montpellièrains -


et les halles couvertes Castellane



on continue la ballade à travers ce beau quartier pietonnier : la TOUR DES PINS seconde tour vestige de l enceinte fortifiée qui en comptait 25 - son nom un peu étrange vient de 2 pins qui ont poussé au sommet et ont été conservés en l état


le COUVENT DES URSULINES construit en 1641 - transformé en prison pour femmes à la Révolution il abrite aujourd hui le Centre Chorégraphique National Montpellier Danse et l Agora


un ensemble imposant composé du CONSERVATOIRE D ANATOMIE qui date de 1851 et qui abrite une imposante collection de pièces humaines (près de 5600) qui servait aux étudiants en médecine -
bien sûr tout à côté on trouve LA FACULTE DE MEDECINE née en 1220 elle est la plus ancienne école de médecine du monde occidental encore en activité (c est sur un édit signé en 1181 par le Seigneur Guilhem VIII de Montpellier qui stipule que "quiconque, quelles que soient sa religion ou ses origines a le droit d enseigner la médecine à Montpellier" qu elle fût crée)




le 3ème grand élément de cet ensemble est LA CATHEDRALE SAINT PIERRE d une église batie en 1364 par le Pape Urbain V, ancien étudiant à Montpellier - elle sera transformée en cathédrale en 1536 - son style particulier la fait ressembler plus à une forteresse médiévale qu une Cathédrale





on ne peut pas commencer la visite de cette ville par la plus célèbre de ses places : la PLACE DE LA COMEDIE centre névralgique et point de départ de la découverte du vieux Montpellier - C est l un des plus vastes espaces pietionniers elle est bordée par de très beaux immeubles anciens  


on y trouve la statue fontaine des 3 Grâces (Aglaé, Euphrosine et Thalie sculptée par Etienne d Antoine en 1773 - située juste devant l OPERA-COMEDIE théâtre dédié à l Opéra qui date de 1888


et la nuit c est tout aussi magique


à partir de cette place on s enfonce dans de nombreuses petites ruelles certaines très étroites qui débouchent souvent sur de petites places - au cours de nos promenades aussi bien dans l ancienne ville que dans les quartiers plus récents nous avons été interpellés par ces vélos plantés au milieu des façades une mode inspirée d un artiste new yorkais


l EGLISE SAINT ROCH le saint protecteur de Montpellier construite au XIXème siècle sert de halte aux pelerins de Saint Jacques de Compostelle - à l intérieur de très beaux vitraux et la relique de Saint Roch


à l extérieur un très beau trompe l oeil ainsi que des bornes peintes par les artisans et commerçants du quartier


la TOUR DE LA BABOTE l une des 2 tours vestiges des remparts du XIVème siècle qui protégeaient la ville - cette Tour a été surélevé au XVIIème pour abriter l Observatoire astronomique de l Académie des Sciences  - on peut également y trouver de nombreuses associations et dans le petit square un très bon restaurant (Il Mercato où nous avons passé une excellente soirée) et un bar y ont élu domicile



une curiosité de cette belle ville que nous avons découverte essentiellement à pied et en tram c est justement son réseau très coloré
4 lignes de Tram sillonnent la ville et toute la Métropole sur 56 kms et même jusqu à proximité des plages
Mais la principale curiosité se sont des rames de différentes couleurs symbolisant les 4 éléments dont le design et les décors sont signés d artistes différents (Garouste, Bonetti et Christian Lacroix)
tout d abord la ligne 1 la plus ancienne crée en 2000 dont le symbole est facile à trouver : il s agit de l AIR représenté par la couleur bleue avec des hirondelles géantes blanches
de plus chaque rame porte le nom d une commune de la Métropole


la ligne  2 crée en 2006 représente la TERRE avec ces rames fleuries qui elles portent le nom d une personnalité historique locale


la ligne 3 quand à elle symbolise la MER avec ses décors très colorés et ses rames portent le nom d espèces animales ou végétales du territoire méditerrannéen - elle a été mise en service en 2012


la ligne 4 mise aussi en service en 2012 elle symbolise le FEU et est dédiée au Roi Soleil - ses rames portent les noms des figures emblématiques de Montpellier et elle porte (avec la signe 3) la signature de Christian Lacroix

ce réseau tram est jumelé avec un très important réseau de bus et avec sa gare ferroviaire en centre ville c est un atout pour circuler aisément dans tous les quartiers emblématiques du moins pour les touristes - mais même en voiture je trouve que la circulation est assez fluide -



une jolie carte de Chantal m attendait au retour de notre petit séjour et oh surprise elle venait du même coin de France !!!!!!!
merci à toi Chantal d avoir pensé à nous et nous aurions presque pû nous croiser!!!!!!!!!!!!!!!


@+ pour une découverte de cette belle ville!!!!!!!!!


en passant au retour par la belle Cité de Carcasonne


sans oublier le petit souvenir traditionnel chez moi



Balaruc suite et fin

 19/04/2016
nous quittons le bord de l étang pour visiter cette charmante petite ville avec tout d abord l office de tourisme qui se situe dans des anciens thermes très très belle batisse en pierres


avec sur le parvis cet étrange bassin où l on peut venir prendre un bain de pieds tout en discutant


un espace bien être qui offre une large palette de soins


un parc bien ombragé permet aux curistes de venir se détendre, se reposer sur les nombreux bancs et également s adonner aux jeux de boules (marseillaise et lyonnaise) sans oublier une aire pour les enfants


les jardiniers de la ville sont également très actifs pour bien fleurir tous ces espaces


aux abords on peut admirer les vestiges des thermes gallo-romains


ainsi que l église


et son clocher particulier
ici tout est fait pour faciliter la vie des nombreux curistes qui viennent profiter des bienfaits des bains de boue - un large choix d activités et de commerces de proximité ainsi que de nombreux petits restaurants -



un petit tour dans BALARUC LES BAINS charmante station thermale située sur une petite presqu ile ce qui permet d avoir un sentier découverte tout le long et de faire ainsi de belles promenades à pied


nous avons ainsi découvert la promenade g. brassens/spinosi son ami de toujours et ce très beau trompe l oeil que l on peut admirer grâce à l un des nombreux bancs installés le long de la promenade


un peu plus loin une autre peinture permet de reprendre son souffle ou quelques forces avant de continuer


à aucun moment on ne perd le contact avec l Etang



ma ballade autour de l Etang de Thau et notre visite à SETE -
comme c est une ville "lacustre" il y a donc beaucoup de ponts et en tous genres!!!!!!!!!!!!!!


aussi beaucoup de bassins avec différents bateaux


nous étions à la veille d une grande manifestation à l occasion des 350 ans de la création du port et de nombreux voiliers étaient attendus - nous avons eu la chance d en voir 2 qui venaient d arriver : le MARITE le dernier morutier français en bois


et le NAO VICTORIA un étrange navire en bois noir replique du navire de MAGELLAN du XVIème siècle


tout en haut du MONT SAINT CLAIR d où j ai pu faire de magnifiques photos d ensemble (cf mon article précédent) - il y a une très belle chapelle à l attention des pelerins du chemin de Saint Jacques : ND de la Salette


et en redescendant du sommet de ce mont, nous nous sommes arrêtés dans un endroit sauvé de la construction "massive" sur cet espace : la fôret domaniale des Pierres Blanches où il fait bon flâner au milieu des pins


puis pour finir notre ballade sétoise nous nous sommes arrêtés dans un quartier en pleine construction toujours autour de la mer et des canaux le quartier des QUILLES qui fait penser à ces cartes postales de Miami aux USA où les bateaux sont amarés au pied des maisons ou des immeubles


et en se balladant on peut aussi voir que on pourrait presque se nourrir directement sur place avec ces moules qui "poussent" le long des poteaux d amarrage




cette carte permet de mieux comprendre l architecture de ce quartier - et de l autre côté de la route une plage magnifique du bord de la méditerrannée



nous en avons profité pour faire une petite promenade à Sète et plus particulièrement au sommmet du Mont Saint Clair d où on a une vue magnifique sur la ville, son port et surtout ses nombreux canaux - on a eu de la chance ce jour là il y avait un temps magnifique








on peut apercevoir les belles plages du Languedoc vers Frontignan




belle vue sur l etang de THAU


LA PRESQU ILE DE ballaruc (où nous étions)


et même l etablissement thermal où ma belle soeur suivait sa cure



nous avons profité d un séjour en cure de ma belle soeur pour aller les rejoindre sur l Etang de Thau et découvrir ainsi une région méconnue -
étape indispensable : la dégustation des huitres de Bouzigues (désolée je n ai pas de photos à moi car plus de batterie dans l APN à ce moment j ai pris sur le net!!!!)
cela fait très village provencal avec ses huitres et ses moules toutes fraiches pêchées sur place




nous n étions pas les seuls en ballade!!!!!!!!!!!!!


nous en avons profité pour aller jusqu à Méze très jolie petite ville aussi au bord de l étang en face de Sète avec un beau port de plaisance bien réaménagé avec un grand parking en bord de mer ce qui facilite beaucoup la visite à pied -


les parcs à huitres sont tellement présents dans toute cette zone qu on en trouve tout de même à l état sauvage le long des piquets d amarrage dans le petit port de plaisance (mais je ne suis pas sûre que celles ci soient vraiement très comestibles!!!!!!!!)


les parcs à huitres et moules vus depuis le Mont Saint Clair à Sète sur Bouzigues et Méze!!!!!!!!!!!!



nous voici revenus de notre petite escapade méditerranéenne et comme d habitude voici les petits souvenirs ramenés!!!!!!!!!


souvenirs gustatifs aussi


hummmmmmmmmmmmmm enfin pour ceux qui aiment moi personnellement je suis trop "raciste" pour goûter des huitres non iodées au bon goût de l Atlantique........ mais les moules de l étang de Thau cuites étaient bien bonnes



mon gendre a ramené la tenue commandée lors de notre séjour et aussitôt l essayage est concluant.................
voici le "gabonnais blanc" paré pour les grosses chaleurs et le prochain séjour là bas!!!!!!!!!!!!!!!!!!



c est la traditionnelle détente du vendredi soir tout le monde va faire un tour sur la plage pour se détendre
aussi pour déguster un bon jus de noix de coco tout juste tombé de l arbre!!!!!!
on déguste le jus à la paille puis on peut ramener la noix pour que le coupeur finisse de la préparer et ensuite on peut déguster la chair toute tendre


ou alors après la promenade les pieds dans l eau (très très chaude mais bien sûr on est au niveau de l équateur) s attabler dans l un des petits bars pour déguster une boisson plus traditionnelle et admirer le soleil couchant car là bas la nuit arrive très vite vers 18h30/19h quand il fait très beau!!!!!!!!!!!!



l entrée du Palais Présidentiel (la photo est un peu floue car comme il est interdit de photographier et surtout de s arrêter devant il faut le faire très vite)
car les gardes veillent!!!!!!!!!!!!!
c est bien dommage car sur le mur tout autour du symbole du Gabon sont représentés les blasons des provinces


la cour constitutionnelle


le rond-point de la Démocratie qui dessert la Cité du même nom autrefois appelée "Cité du 12 mars" car elle était créee pour recevoir les hôtes de l Organisation de l Unité Africaine en 1977 -
Elle est composée de nombreuses villas, des salles de Conférences et de spectacles ainsi que du Palais Présidentiel (tout en marbre) de l ancien président Omar Bongo -
Aujourd hui les villas servent à héberger les Cadres des grandes Entreprises étrangères qui oeuvrent au Gabon


le "boulevard périphérique" de Libreville qui évite tout le centre ville et fluidifie un peu la circulation car il est en meilleur état que la plupart des rues


la mission et Cathédrale SAINTE MARIE édifiée sur l emplacement d un ancien fort le Fort d Aumale premier poste construit par la Marine Française en 1843 -
une 1ère église avait été édifiée en 1864 Notre Dame des Neiges dont seul le clocher et la façade subsiste car elle a été détruite par un incendie 
la Cathédrale Sainte Marie actuelle a été construite en 1958 et est la principale église de Libreville - à l intérieur on peut admirer de très beaux vitraux essentiellement aux couleurs du Gabon : jaune, vert, bleu
(malheureusement un office nous a empêché de rentrer plus à l intérieur, visiter et prendre des photos)

le derrière de la Cathédrale, une petite chapelle et le presbytère


l ancienne façade de la 1ère église qui a été conservé à cause de son clocher typique et devant laquelle on trouve les tombeaux de son batisseur ainsi que ceux de 2 autres grandes figures de l archidiocèse -
sur le côté se trouve également la maison dans laquelle le pape Jean-Paul II séjourna lors de son voyage


l orgue central et un aperçu des vitraux



voici quelques bâtiments importants dans Libreville que nous avons pû voir en circulant mais là bas il est très difficile de se promener à pied car c est très étendu et il n y a pas de trottoirs, beaucoup de circulation et la plupart des bâtiments sont fermés par des grillages............
les ronds-points sont souvent symbolisés par d immenses monuments à la gloire des dirigeants


un des nombreux ministères celui des mines, du pétrole....


le palais du Sénat


l entrée de l Hotel de Ville


parc du Ministère des Mines avec sur le côté droit l immeuble du siège de la Banque Principale du Gabon


le rond point du bord de mer


la tribune présidentielle pour les défilés sur le boulevard du bord de mer et autres manifestations importantes


le rond-point de Louis


le joueur de MVETT


le mausolée à la gloire de Léon M'BA


le 1er Président Gabonnais Léon M'BA - devant sa résidence


l Eglise Saint Michel - Nkembo construite en 1964 dont les frises et les pillers sont en bois sculpté par un artiste gabonnais Zéphyrin Lendogno et qui représentent des scènes de l Ancien et le Nouveau Testament - l office du dimanche matin est très réputé car accompagné de chants traditionnels


l Eglise Notre-Dame de Lourdes construite en 2008 et dont la façade recouverte d' azulejos célèbres carreaux portuguais fabriqués en Espagne selon une technique andalouse du XVème siècle - a été inaugurée en 2015 par le Président et son épouse



une belle journée de détente dans ce lieu consacré à la détente à quelques kilomètres de Libreville mais qui se mérite tout de même car dès que nous quittons la route principale (déjà passablement cabossée) il faut emprunter la  piste et là :  "attention les secousses" et nous étions encore en saison sèche!!!!!!!!!!!


nous arrivons dans un endroit bien aménagé au bord de la plage :
de petits bungalows pour y passer le we ou des vacances


un gand batiment qui abrite une salle de restaurant, une salle de conférence et de réunions


une grande terrasse et de grandes paillottes permettent aussi de déjeuner en plein air à l abri de la chaleur


une piscine et une grande aire de jeux pour petits et grands


sans oublier une grande et belle plage






nous regagnons le parking situé à l entrée du petit village car celui-ci est pieton pour éviter que les voitures viennent jusqu au bord de la plage



le quartier où habite ma fille


là bas aussi il y a des auto-écoles











à l arrivée la joie de retrouver ma fille désolée la photo n est pas nette car prise avec le portable de mon mari mon appareil était dans la valise et j étais tellement écrasée par la chaleur que je n ai pas eu le courage de le sortir!!!!!


mon gendre était également là (le Monsieur en costume bien sûr!!!!!)


au delà du parking on peut apercevoir la mer


et aussi le début d une végétation luxuriante!!!!!!!!!!!



nous voici dans le terminal 2F de Paris Charles de Gaulle une architecture particulière tout en arrondi


notre avion est bien là qui nous attend


et nous voici à bord prêts pour 7 heures de voyage - nous avons quitté la France sous la pluie pour arriver à Libreville sous une chaleur torride!!!!! en sortant de l avion une "vague" de chaleur et d humidité nous assaille et les vêtements collent de suite mais il faut attendre au moins 1 h 1/2 avant de pouvoir se mettre à l aise - contrôle des visas et bagages à récupérer



ce soir là un ciel magnifique et un astre prêt à aller se coucher mais avant il nous donne un très beau spectacle











sous l équateur la végétation est luxuriante et très diversifiée - malheureusement en dehors des bougainvilliers, des têtes de perroquets je ne connais pas tous les noms et m a suffit de les admirer!!!!!!!!














les couleurs chatoyantes des bougainvilliers




ainsi que des hibiscus géants





comme j ai une passion pour les éléphants je ne pouvais passer à côté j ai ai ramené un en bois noir


et aussi un en pierre du pays la pierre de Mbijou une pierre très belle mais très friable que j ai bien protégé pour le transport


ainsi qu un masque fang l ethnie la plus importante au Gabon  (acheté bien sûr au marché artisanal de Libreville) mais hélas pas représentatif de celle dont est issue la famille de la mère de mon gendre car je n en ai pas trouvé



ce soir là Aurore et Prince nous avaient invité dans un restaurant de spécialités africaines -


tout d abord l apéro : du jus de gingembre frais, du jus de bissap (ou fleurs d hibiscus), plus classique pour les "blancs" que nous étions un perrier mais au citron gabonnais et un w....


en entrée nous avions pris un avocat crevettes - et ensuite chacun un plat :
- feuilles de manioc au poisson fumé avec son riz


poulet yassa (citron et oignons) accompagné de manioc


salade aux crevettes et épices variées - mais tout en provenance du Gabon : la salade, l avocat, les crevettes, les tomates.............
mon mari était vraiment resté classique puisqu il avait choisi une fricassée de calamar avec du riz


en plus nous avions pris une assiette de bananes plantin bouillies et une de bananes frites
pour le dessert seul mon mari a pris une crème brulée car nous voulions des fruits frais : papaye et ananas et hélas il n y en avait plus!!!!!!!!!
mais cela n a pas terni cet excellent repas dans ce petit restaurant très sympathique et agréable -



retour du GABON

 04/11/2015
coucou me voici rentrés de mon voyage au Gabon pour vous faire patienter pendant le tri de mes photos voici un petit aperçu "couleur locale" de choses que nous n avons pas eu la chance de voir!!!!!!!!!!
à bientôt







avec une excursion un peu écourtée et qui pourtant titillait les marcheurs de la "maison" - toujours avec un temps maussade, le pique nique dans les sacs et bien décidés (mais sans moi car la randonnée était prévue sur 7h et tout en montée donc très peu pour moi!!!) - les voilà partis à l assaut du Port Salau

je ne les attendais qu en fin d après midi mais voilà que vers 15 heures ils rentrent bien trempés, crevés et insatisfaits : en effet avec le mauvais temps et les neiges abondantes de cet hiver, la piste jusqu au refuge est fermée par un éboulement et impossible d aller plus haut (il leur restait 1h 1/2 de montée!!!!)

peut être pour le prochain séjour si le chemin est redevenu praticable......

(bien sûr le signalement en a été fait à OT de Seix)



une autre belle randonnée aussi au programme le Cirque de Cagateille qui est le 2ème cirque classé des Pyrénées après celui de Gavarnie - là aussi en raison du chemin boueux et très cahotique à travers les bois, je n ai pas pû aller au bout mais les 3 autres oui et le spectacle était magnifique




au pied du cirque  une sympathique rencontre avec ces chevaux mérens déjà en alpages et pas sauvages du tout


et toujours au détours des chemins de magnifiques fleurs



ballades ariégeoises

 24/06/2015
bien sûr nous avons revisité le petit village de Seix où nous étions pour la fête de la transhumance avec une petite nouveauté un pan de mur peint en trompe l oeil - mais je n ai pas pris l église car elle est en rénovation


le petit hameau où se situe l appartement de notre villégiature avec la montagne vue du séjour et j ai bien fait d en profiter car c est le seul jour où nous avons pu la voir en entier ..............


pour commencer en douceur nous avons été faire un tour dans la Vallée du Haut Salat jusqu à une carrière de marbre qui hélas était cloturée - nous avons observé ces arbres qui feraient presque peur avec leur branches recouvertes de mousses pendantes


puis en voiture et dans la brume nous sommes montés au Col de Pause à 1527m un lieu qui doit être fantastique pour les ballades à en juger un parking très bien aménagé et un fléchage pour les départs des plusieurs sentiers de randonnée - c est là que nous avons vu le plus de rhododendrons en fleurs


toujours dans la brume et parfois un peu de pluie nous avons néanmoins marché tous les jours car c était un peu le but de nos vacances (surtout pour mon mari qui adore cela)