Les blogs
du village
33gourmande
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 7 163 638
Nombre de commentaires : 8 485
Nombre d'articles : 2 619
Dernière màj le 25/01/2020
Blog créé le 22/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

LE MARAIS POITEVIN

 24/06/2016
nous voici donc au coeur de ce marais qui s étend sur 96 000 hectares entre l Océan, la Vendée au nord, Niort à l est et la plaine d Aunis au sud -
Cette immense baie maritime s est progressivement comblée par les dépôts d alluvions et à partir du Xème siècle sous l action de la nature et des hommes sont apparus 2 marais complémentaires et solidaires : le marais desséché situé près de l Océan et le marais mouillé façonné par la main de l homme -
A partir du 1er Empire les propriétaires ont creusé des fosses, des conches et des rigoles au gré de leurs besoins - maintenant des écluses et barrages permettent des maintenir au mieux le niveaux d eau tout au long de l année
Surnommé la "Venise Verte" cet espace présente un paysage original et unique où le "maraichin" sur sa barque à fond plat pêche, cultive, mène ses troupeaux, transporte le bois, le foin. Maintenant elles servent essentiellement au tourisme nouveau débouché pour continuer à entretenir ces voies de circulation
De nombreux embarcadères jalonnent ce marais et nous avons eu bien du mal à en choisir un (car en termes de prix c est à peu près égal) -
nous avons donc choisi un tout nouveau embarcadère qui a vu le jour en avril dernier et qui propose une immersion plus axée sur la faune et la flore au fil de l eau
Situé non loin de la Sèvre Niortaise sur la commune de La Ronde il est situé sur un noeud hydraulique avec de nombreuses écluses


l occasion d admirer la flore spécifique les saules argentés, les iris d eau, le frêne tétard avec ses troncs d arbres coupés régulièrement et qui est utilisé comme bois de chauffage - il est coupé à 1.5 m du sol afin que les troupeaux qui restaient sur les parcelles ne puissent l empêcher de se développer car elles ne pouvaient ainsi atteindre les nouvelles pousses - Ces arbres constituaient aussi le trésor des enfants car plantés à leur naissance ils pouvaient en disposer à leur majorité et avoir ainsi un petit pécule -


le printemps assez froid a ralenti la vie sur le Marais et on n a pas pû observer beaucoup d animaux - malgré tout on a pû voir les hérons, une écrevisse (sûrement venue en éclaireur pour savoir s ils pouvaient sortir) une maman ragondin et ses petits (ici aussi appelés lièvre des marais!!!!) des martins pêcheurs mais si vifs qu on ne peut les photographier, beaucoup de libellules dont il existe une trentaine d espèces d après notre guide


nous nous sommes aussi rendus sur d autres embarcadères celui d Arçais où il y a une très belle ballade à faire le long du chemin de halage qui permet de mieux comprendre l importance de ces barques indispensables pour aller d une rive à l autre - des panneaux en céramique expliquent la vie du Marais




"Capitale" de ce Marais : Marans située tout près de la mer qui explique un beau port de mouillage pour de nombreux voiliers
et aussi un embarcadère pour découvrir le début du Marais
à noter le clocher de l Eglise très singulier car fait d une armature en métal


sur la route nous pouvons admirer les champs de céréales aux différentes couleurs bordés de centaines de coquelicots qui rajoute une note colorée



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :