Les blogs
du village
33gourmande
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 937 987
Nombre de commentaires : 8 288
Nombre d'articles : 2 572
Dernière màj le 10/08/2019
Blog créé le 22/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
J en ai profité pour prendre ces quelques photos de la mairie de la Réole depuis le parking la Garonne et sa belle plaine


Les stades en entrée de ville


La Mairie abritée dans l ancienne abbaye millenaire


Dans la partie basse une magnifique bibliotheque a été crée il y a peu 



23 JUILLET 2017

 09/08/2017
ce jour là nous avions rendez vous pour une journée portes ouvertes dans une petite propriété près de chez Jennifer où nous avons l habitude de prendre notre vin blanc qui est délicieux -


en plus de la visite des chais, caves, et autres installations pour le travail de la vigne, une exposition de vieilles voitures faisait partie de la fête l occasion de se replonger dans notre jeunesse où mes parents avaient eu aussi cette belle panhard!!!!!!!!!!!! un peu plus loin il y avait aussi de belles américaines


pour faire patienter les enfants pendant que les parents s initiaient à la dégustation des vins produits, une structure gonflable leur tendait les bras ainsi qu une animation coloriage sur le thème de la vigne bien sûr - les propriétaires passionnés d engins anciens faisait découvrir leur matériel de collection et proposait des ballades dans le vignoble à bord d un vieux camion de transport et d une vieille jeep des pompiers qui a fait le bonheur des enfants


en attendant son tour pour récupérer les tickets repas on pouvait patienter dans ces salons de jardin crées à partir de barriques


et la visite des chais et caves se terminait par la salle d exposition et de vente où l on peut avoir une vue de tout ce qui est proposé dans ce beau domaine


après un bon repas bien copieux, et malgré le temps maussade nous avons fini la journée chez Jennifer en faisant trempette (enfin du moins les plus courageux!!!!!!!!)

 




ce jour là nous étions conviés, comme tous les ans, au Chateau Colombe de Peylande à Cussac (en Médoc)  à la journée portes ouvertes pour découvrir ou ré-découvrir le travail effectué toute l année pour la culture et l élaboration du vin et aussi pour récupérer nos bouteilles de vin primeur que nous achetons avant même de l avoir goûté - et puis cette année était particulière car nous commandé du vin pour le futur de nos petites filles!!!!!!!!!!!!!!!! du 2017 qui va s avérer un peu rare en raison des gelées tardives qui ont touché pratiquement tout le vignoble au printemps -

malgré tout il y a quand même de belles grappes à venir



Fabrice, le propriétaire des lieux nous fait une démonstration de son travail essentiellement basé sur une viticulture propre, naturelle et moderne avec son tracteur il brûle les feuilles qui empêchent le raisin de voir le soleil, il désherbe


puis la visite continue par la visite du chai où l on va déguster quelques cépages en attente de "mûrissement" dans les barriques


tout cela sous l oeil attentif d Alyssa, car cette année nous étions venus en famille avec Aurore et Jennifer


et la visite se terminait par un repas champêtre où se retrouvait la quarantaire de personnes présentes ce jour là pour cette belle journée autour d un bon repas et surtout la dégustation de bons vins!!!!!!!!!!!!!!!



Escapade bien être

 15/05/2017
L an passé pour les fêtes "parents" les enfants nous avait offert un petit séjour détente aux thermes de Casteljaloux avec une nuit sur place+petits déjeuners+entrée illimitée aux bains+massage en duo donc j avais pris rendez-vous ce dimanche
Voilà notre petit studio pour la nuit


La vue depuis le balcon
Mais dommage je n ai pas de photos de l intérieur 😥


Pour le repas du soir nous avons trouvé un petit restau bien sympa au Casino avec une belle terrasse sur pilotis donnant sur le lac


Au menu : pavé de bœuf de Bazas sauce maître d hôtel pour moi suivi d un tiramisu rhubarbe (pas terrible) pour moi


Andouillette grillée - fromage des Pyrénées - crème caramel au beurre salé pour Monsieur


Le temps très doux nous a permis de bien apprécier cette belle soirée au bord de l eau



hier nous avons profité de la baisse (relative) des températures pour aller faire une ballade au Pays Basque (et ravitailler le bar un peu vide) - hélas le temps couvert ne nous a pas permis d aller en hauteur, nous sommes donc restés sur la plage en peu "clairsemée"  à cause du manque de soleil et de forte chaleur mais pour nous c était l idéal (on n est pas de grands amateurs de baignade)


Alyssa et sa maman on pû tout de même tremper leurs pieds dans les vagues mais Alyssa n était pas très rassurée - l eau et elle cela semble ne pas faire de grandes copines (déjà à la piscine chez sa tante elle n avait pas du tout apprécié)


mais le goûter n a pose aucun problème


et rien de tel qu un petit calin avec Mamy pour se remettre de ses émotions


une jolie plage que nous aimons tout particulièrement et surtout qui se mérite car la descente (et surtout la remontée) sont un peu rudes





hier nous avions été conviés à la journée portes ouvertes au "chateau de Peylande" à Cussac -Fort -Médoc près de Pauillac dans la propriété viticole de ma tante gérée maintenant par son fils Fabrice -
l occasion de retrouvailles familiales et de découvrir à travers une grande dégustation les nouveaux millésimes produits élevés dans la tradition et dans le cadre d une viticulture propre et raisonnée


mes photos ne seront pas "terribles" car j ai eu une petite mésaventure : la veille j ai mis la batterie de mon appareil photo en charge et hier matin en partant un peu précipitament je l ai oubliée dans le chargeur ce qui fait que lorsque j ai voulu allumer mon appareil RIEN!!!!!!!!!!!!!!
mon mari a donc fait quelques photos avec son téléphone mais pas comme moi je l aurai voulu!!!!!!!!
une partie des vignes


la propriété est très ancienne mais modernisme oblige les anciens ustensiles utilisés par les arrières grands parents de mon cousin servent de décoration


les cuves inox ont remplacé les cuves en bois


et le chai, lui aussi rebati, abrite une belle collection de barriques dans lesquelles le vins affine et se bonifie


un excellent repas préparé par la famille attendait les visiteurs assez nombreux qui avaient répondus à cette invitation annuelle et bien sûr le tout arrosé par les vins de la propriété - une belle journée que nous renouvellerons l an prochain en venant prendre livraison de notre commande de vins primeurs 2015 -



hier soir avait lieu le 1er festival du cheval à LA REOLE et pour l occasion un cavalier Espagnol était venu présenter son tout nouveau spectacle qui doit ensuite circuler dans toute la France - le but était aussi de mettre en valeur le patrimoine de notre belle cité -
une cavalcade réunissant toutes les écoles équestre de proximité avait été organisée à travers les rues pour amener la foule autour de la Mairie et du Cloitre des Bénédictins -
Le Cavalier et son Cheval (originaires de Malaga) ont d abord traversé l Esplanade des Tilleuls


où un petit âne avait déjà fait le spectacle en attendant - un beau travail de dressage et une belle communion entre l animal et sa jeune dresseuse


à l entrée du couloir de la Mairie, la chorale de La Réole entonne un chant mélancolique tiré de Shérazade puis le cavalier et son cheval pénètre dans le bâtiment suivi par la foule pour se diriger vers le Cloitre des Bénédictins


dans le Cloitre, accompagné d une soliste et d un clavecin, le duo offre une 1ère danse équestre


puis il entre dans l Eglise au son de l orgue majestueux qui accompagnait une autre soliste installée elle dans la chaire - là aussi démonstration d une belle danse équestre presque sur place exécutée par ce beau cheval


puis il sort de l Eglise pour regagner la nouvelle place réhabilité et inaugurée il y a peu sous une forme plus moderne pour offrir aux nombreux spectateurs une heure d un spectacle de danse alliant la danse équestre et l évolution d une danseuse aux sons de musiques anciennes et espagnoles - une bien belle soirée mais qui si elle se renouvelle devra être mieux gérée et organisée car faire suivre la foule ainsi derrière le cheval ne permet pas de bien profiter de l instant -
(quant à moi je prendrais mon nouvel appareil photo car là je n avais pas voulu me charger et j ai pris le petit apn qui n est plus trop au top)


l orgue de l Eglise réinstallé et restauré en début d année



ma fille nous avait réservé pour cette "garde" une belle chambre d hôtes dans son petit village qui est situé non loin de Saint Emilion et de sa belle région de vin - d ailleurs Tayac produit du vin sous l appelation Côte de Francs (le vin blanc est d ailleurs tout à fait délicieux!!!!!) -
nous étions donc logés au Chateau Nardou une très très belle propriété viticole bien sûr
(cette photo est prise sur leur site internet car je ne fais pas encore de prises de vue avec drone!!!!!)
cela donne une dimension du domaine


outre une très belle chambre d hôtes classique il y a également 2 petits cottages avec tout l équipement pour y passer un bon séjour indépendant des propriétaires


notre chambre



pour info voici l adresse :
http://www.gites.fr/gites_chateau-nardou_tayac_h379246.htm



Bordeaux

 12/03/2016
lorsque mon gendre est venu pour son rdv à la préfecture pour finaliser ses papiers, nous avions prévu de faire une ballade sur les quais tout en promenant Alyssa, malheureusement le temps ne nous a pas aidé donc la ballade s est faite en voiture et sous des trombes d eau
pas trop d occasion de faire des photos
j ai tout de même réussi à capter la nouvelle "Cité Mondiale" du vin nouvelle fierté bordelaise qui doit ouvrir au début de l été et qui on l espère devrait attirer beaucoup de touristes qui en plus feront de belles croisières fluviales à bord d un des bateaux des 7 compagnies installées sur les quais


c est un magnifique bâtiment à la forme originale recouverte de feuille d or


au passage nous admirons les tours support du nouveau pont qui se lève au passage des bateaux


et découvrons tout un nouveau quartier en construction - dire que là se situait un entrepôt immense de stockage de containers là où j ai commencé à travailler lorsque je suis arrivée à Bordeaux il y a 35 ans..............
et oui la ville change et s agrandit de partout



hier nous avons profité d un temps redevenu clément pour aller faire un petit tour au bord de l eau - malgré tout comme il faisait tout de vent un peu gris et qu il y avait un peu de vent nous avons préféré aller sur le Bassin d Arcachon bien plus abrité que le bord de l Océan
comme tous les dimanche il y avait beaucoup de monde sur la promenade aménagée entre la plage et les habitations -


l occasion de prendre un bon bol d air en flânant tout en admirant de belles maisons typiques encore debout malgré la pression immobilière à l image de cette maison dont les propriétaires ont résisté mais jusqu à quand!!!!
et c est bien dommage


heureusement d autres belles villas survivent et c est tant mieux car elles ajoutent du charme à ce bord de bassin




nous allons sur la jetée Thiers la plus célèbre des 3 jetées d Arcachon, jetée qui prolonge la rue principale jusque dans les eaux


du bout de la jetée on peut admirer le Palais des Congrès 




et au milieu de Bassin on aperçoit un peu dans la brume les fameuses cabanes tchanquées (cabanes sur pilotis)



samedi dernier nous sommes allés faire un petit tour sur la plage de Lacanau sous le soleil mais avec un petit vent qui faisait le bonheur des "planchiste à voile" (je ne connais pas leur nom exact mais on en voit de plus en plus sur les bord de mer)


une petite trempette du bout des pieds pour notre 1ère visite à MONSIEUR L OCEAN pour cette année


Mila qui voulait tant se baigner a fini par entendre raison quand elle a mis les pieds dans l eau


et elle a fini par jouer dans le sable comme tous les enfants à faire des trous!!!

en tout cas un bon moment partagé avec mes enfants et qui fait du bien au moral car j ai bien respiré le bon air du large bien iodé!!!!!!!!!!!!!!!!




journée du 13 mai

 27/05/2015

nous voilà à bord prêts à partir et découvrir la ville depuis le fleuve (ce qui ne m  était pas arrivé depuis des années quand travaillant pour une cie allemande nous avions organisé un coktail pour notre clientèle à bord d un des navires de croisière et fait déjà cette mini croisière entre Bordeaux et Bassens)

 



nous longeons tout d abord le centre ville avec la cathédrale Saint Michel, le village en construction pour la fête du Fleuve (qui se déroule actuellement sur les quais de Bordeaux) - la place de la Bourse


tout d abord nous passons sous le nouveau pont : le Pont Chaban Delmas qui n a pas besoin de se lever pour nous laisser passer


nous admirons les grands moulins de Paris qui fabriquent la farine de nos baguettes régionales  - la nouvelle attraction de Bordeaux : la cité des civilisations du vin - l entrée des bassins à flots et l ébauche du nouveau quartier qui est en train de se mettre en place


voilà le projet tel qu il sera quand il sera terminé en principe en 2016 (c est une photo prise sur le net)


nous passons sous le Pont d Aquitaine - au passage nous voyons le ponton d amarrage du "boat cub" ainsi que le nouveau "bas Lormont" un petit village au bord de l eau tout mignon


puis nous arrivons sur le port de Bordeaux : Bassens avec la partie "charbon", puis la partie "conteneurs"


au bout du port nous avons eu  la désagréable surprise (enfin pour nous qui avons bien connu ce navire puisque mon frère y a fait son service militaire qui lui a permis de voyager dans l Océan Indien jusqu en Australie) d y retrouver la Jeanne d Arc ancien porte hélicoptère de notre marine qui a été désarmé et qui est ici à Bordeaux pour être désamianté avant son démentèlement


et enfin au coucher du soleil nous arrivons au terme de notre promenade : le chateau de Grattequina situé à 9 kms du centre de Bordeaux sur la commune de Blanquefort c est un hôtel restaurant de luxe idéal pour organiser de grands évènements qui possède son propre ponton car les clients peuvent aller à Bordeaux par le fleuve


j ai trouvé cette photo sur le net qui est bien plus belle que la mienne et qui rend plus hommage à cette très belle maison bourgeoise restaurée avec goût et talent par les propriétaires actuels


puis nous faisons demi-tour et rentrons sur Bordeaux pour accoster vers 22h30 au ponton de départ - j ai tenté de faire quelques photos mais elles sont d assez mauvaise qualité car mon apn n a pas la sensibilité requise - toutefois je tenais à les partager car Bordeaux sous ses lumières est aussi magique



ce jour là en arrivant sur les quais à Bordeaux nous avons eu la surprise de découvrier 2 magnifiques bateaux à quai

tout d abord un "immeuble flottant" d une Compagnie (hélas devenue célèbre en raison d un dramatique naufrage mais heureusement tous ne finissent pas comme cela!!!!!!!!!!!!!) - le Costa néoromantica



puis un petit navire à taille un peu plus humaine !!!!!!!!!!!!!!!!!!! mais qui propose aussi de belles croisières venues du Nord


un bateau beaucoup plus petit à propulsion électrique qui sert de bus du fleuve et permet de réelles économies de temps pour les lormontais : le BOAT CUB


mais notre bateau à nous était amarré au ponton d honneur au pied du pont de Pierre


en effet nous étions venus pour profiter de notre cadeau de Noël offert par les enfants : un diner croisière sur la Garonne à bord du bateau-restaurant le "SICAMBRE" -



nous avions décidé d aller faire un petit tour au Pays Basque avec nos vacanciers mais cette fois ci pas sur la côte mais plutot côté montagne, au col d Ibardin (pour faire quelques courses bien sûr) où nous avons pû admirer en plus du paysage des chevaux en liberté dont un petit poulain qui faisait ses premiers pas bien calé derrière sa maman


le pic de la Rhune était très dégagé



et on voyait très bien la côte Basque de St Jean de Luz jusqu au plages landaises




puis nous sommes passé côté espagnol pour y admirer une belle vallée et un très beau petit village où les maisons rivalisent de beauté avec leurs balcons fleuris et sculptés


sans oublier de nous arrêter à Espelette afin de faire découvrir ce petit village au frère de Claude et sa femme et refaire notre provision de fromages basques, et chocolat au piment d espelette





coucou non je n étais pas partie en voyage ni malade, seulement toujours occupée par mon classement de photos (qui me prend beaucoup plus de temps que prévu) et puis tout de même quelques petits moments de répit pour profiter de la "vie" tout simplement -

nous avons eu la visite de mon beau-frère et ma belle-soeur de Port Vendres et le 1er dimanche de leur séjour, nous avons enfin testé un restaurant près de chez nous chez lequel nous avons tenté à plusieurs occasions d aller manger mais sans succès tant leur renommée est grande dans la Région, cette fois ci c était la bonne - après un excellent déjeuner nous sommes allés à la halte nautique de Castets en Dorthe pour marcher afin de faciliter la digestion!!!!!!!!!!









les touristes en goguette!!!!!!!!!!!!!!



ciel du soir

 14/03/2015
la semaine dernière nous avons eu droit à quelques beaux couchers de soleil heureusement que j ai pu en profiter car depuis le ciel plombé est bien tristounet!!!!!!!!!!!!!




et du coup le restau-oiseaux reste approvisionné et ils y viennent très très nombreux mais hélas ce n est pas toujours facile à photographier



mon petit village

 21/11/2014
tout d abord l Eglise avec son clocher plat


puis le restaurant réouvert depuis le début de l année qui est ouvert tous les midis pour les gens de passage et certains soirs selon les réservations


puis la nouvelle boulangerie qui s est installée dans l ancienne épicerie du village - depuis le mois de septembre -


ce n est pas facile d avoir un "centre de village" car nous sommes traversés par l ancienne nationale 13 qui relie Bordeaux à Marseille et même au delà et le village s étend des deux 2 cotés de cet axe - mais nous avons tout de même un tabac/presse, une station essence/petit garage, un coiffeur pour homme et une école d une centaine d enfants



bienvenue au pays du foie gras, de la truffe, de l histoire et des noix je veux dire SARLAT où nous avons passé une petite journée de découverte : hé oui malgré nos nombreuses visites (ce n est pas loin de chez nous et c est souvent la destination-phare de nos invités de passage) - tout d abord la traditionnelle et emblématique "place des oies"


puis nous découvrons la nouvelle église Sainte Marie qui date du XIVème siècle, transformée en 2008 par un "enfant du pays" Jean Nouvel en marché couvert avec une porte monumentale en acier et surtout l ancien clocher dans lequel il a réussi à installer un ascenseur panoramique qui nous amène tout en haut où à travers les parois en verre on peut admirer Sarlat et ses environs -


nous visitons ensuite la Cathédrale Saint-Sacerdos batie à partir du 12ème siècle dont il ne reste que le clocher, la nef date elle du 17ème siècle -

Elle devint Cathédrale quand le pape Jean XXII alors évêque de Cahors créa l évêché de Sarlat  -



derrière la Cathédrâle on peut encore trouver un ancien cimetière qui date du Moyen Age


surmonté de la "lanterne des morts" ou tour Saint Bernard qui aurait été élevée pour commémorer le miracle des pain accompli par le grand abbé cistercien Bernard de Clairvaux au 12ème siècle -

 



un dernier petit calin à ce magnifique bronze qui veille sur la place principale de Sarlat



pour l occasion nous étions venus la voir - pas très décidés le matin car il pleuvait bien chez nous mais vers midi cela s est levé et on est tout de même partis

bien sûr nous n étions pas les seuls à vouloir la voir mais finalement la journée s est bien passée : la foule n était pas si dense que cela bien qu il faille attendre près de 2 heures pour pouvoir monter à bord (mais ce n était pas le but de notre promenade) et le soleil est venu réchauffer cette belle après midi





elle était amarrée au Ponton d Honneur sur les quais tout près du pont de Pierre afin de permettre l accès au bateau pour les visiteurs

ce qui n était pas tout à fait pratique pour faire de belles photos - de plus la marée était basse donc on la voyait difficilement - malgré tout cela j ai pû quand même faire quelques photos







des  panneaux relataient les principales étapes de la construction

et un village de tente avait été installé le long des quais pour une exposition avec des maquettes

dans l animation il était également prévu une initiation pour les enfants afin de monter le long d un mât sur les cordages comme les marins sur le bâteau





voilà notre visite à ce magnifique bateau "ancien" mais neuf s achève- nous espérons de tout coeur qu il pourra accomplir le rêve de tous ces amoureux qui lui ont permis de voir le jour - la prochaine étape c est le voyage vers les Amériques!!!!!


un petit clin d oeil aux quais de Bordeaux avec le miroir d eau en brumisation



nous continuons notre promenade à l intérieur de cette Citadelle en admirant les maisons et bâtiments issus du passé -

l hôpital de siège :

un vaste ensemble semi-enterré qui date de 1739. Établi sur trois niveaux, il comprend un sous-sol divisé en casemates, une salle de soins au rez-de-chaussée et une seconde salle au premier étage. L'hôpital de siège conserve des vestiges d'une ancienne barbacane du XIIIe siècle démolie au XVIIe siècle, la porte Saint-Romain. Celle-ci était l'un des accès de la ville médiévale.

la Porte Royale :

l'un des deux accès à la citadelle qui date de 1685. Son système de défense en fait l'une des réalisations majeures de Vauban : deux ponts-dormants, une demi-lune, une poivrière et un vestibule de forme ovoïde barré par deux ponts-levis étaient conçus pour protéger la porte c est le seul accès en voiture à l'intérieur de la citadelle.

le pavillon de la Place :

Résidence des commandants de la Citadelle  - Sous le commandement du général Thomas Robert Bugeaud, de 1832 à 1833, il servit de lieu d'internement à la duchesse Marie-Caroline de Bourbon-Siciles, duchesse de Berry, détenue sur l'ordre du roi Louis-Philippe pour avoir fomenté un soulèvement visant à porter sur le trône son fils le duc de Bordeaux (petit fils de Charles X)  avant d être exilée définitivement à Palerme

et la boulangerie :

ancienne prison civile et militaire datant de 1677 et transformée en 1831 en "manutention" c est à dire en boulangerie - au rdc on installe 2 fours et 2 fournils en remplacement des cachots d origine - les céréales et les farines sont stockées au 1er étage alors qu au sous sol on entrepose le bois - pendant la 1ère guerre mondiale les prisonniers allemands y feront le pain pour tous les habitants de la Citadelle

aujourd hui elle abrite le musée d histoire de Blaye ainsi que le centre d interprétation de l Estuaire -



les vestiges du chateau fort dit des Rudel construit entre le XIIème et le XIVème siècle il sert de résidence aux Seigneurs de Blaye et tient son nom des premiers chatelains notamment de Jaudré Rudel dit le "Prince de Blaye" qui fût l un des premiers troubadours, fondateur de la langue d Oc et de la notion d amour courtois. (selon le légende il mourrut dans les bras de la Princesse Mélissinde, Comtesse de Tripoli) -

les transformations opérées par Vauban l avaient maintenu en état car il a servi de lieu de résidence aux gourverneurs de la Citadelle mais en 1814 il fut en partie détruit par les Anglais lors du siège -

malgré tout on peut encore admirer son architecture - il est en cours de rénovation -



nous finissons notre ballade  par la salle de la poudrière et le  "bastion des pères" qui est l'un des quatre bastions de la citadelle.

Également appelé " bastion du port ", il doit son nom aux religieux de l'ordre des minimes, dont le couvent est situé non loin. Aménagé en 1689 sur les plans de Vauban, il est bordé d'échauguettes surmontées de fleurs de lys.

Les terres du parapet accueillent depuis 1974 un vignoble de 33 ares baptisé " Clos de l'échauguette "




après avoir vu un reportage aux infos régionales sur une hommage rendu dans le cadre du centenaire de la guerre de 1914, aux soldats partis de cette Citadelle et à la promenade faite par notre amie Françoise/La Guillaumette, nous décidons à notre tour d aller visiter cette belle place forte de notre département -

petit rappel historique : (pris sur Wikipedia) -

"La citadelle de Blaye est un complexe militaire de 38 hectares bâti entre 1685 et 1689.sur un éperon rocheux surplombant de 45m l estuaire de la Gironde. Cette véritable ville  fortifiée est  entouré de courtines, complété par quatre bastions et trois demi-lunes. Conçue pour être un « verrou » destiné à contrôler l'estuaire, la citadelle est complétée par le fort Paté, sur l'île Paté, et par le fort Médoc, situé sur la rive opposée de la Gironde-

L'intérieur est conçu comme une véritable ville close s'articulant autour d'une place d'armes, d'un couvent abritant autrefois des religieux de l'ordre des minimes, et de plusieurs casernes. Plusieurs éléments des fortifications médiévales sont inscrits dans le nouvel ensemble, parmi lesquels le château des Rudel (XIIe siècle), la porte de Liverneuf (XIIIe siècle) ou la tour de l'Éguillette (XVe siècle)"



nous entrons donc dans la Citadelle par son entrée la plus symbolique : la Porte Dauphine elle est avec la porte Royale l'un des deux accès à la place forte. Édifiée en 1689, elle est précédée d'un pont dormant édifié en 1770 et d'une demi-lune, dont l'entrée volontairement décalée est conçue pour éviter l'exposition à des tirs en enfilade. Il n'était possible d'accéder au pont qu'après avoir franchi un portail en chêne massif




au XVIIème siècle l ordre des Minimes s installe à l intérieur de la Citadelle afin d offrir aux gens d armes cantonnés dans la ville close la possibilité d un service religieux afin d éviter tout développement de la pensée réformée protestante - L Eglise batie de 1607 à 1611 est consacrée par l archevêque de Bordeaux et lorsque la ville haute est transformée en place militaire par Vauban le couvent est tout de même conservé -


la vue imprenable sur l estuaire de la Gironde avec l ile Paté sur laquelle était également construit un petit fortin de défense aujourd hui détruit et de l autre côté le Fort Médoc - un canon rappelle ce passé militaire


on peut visiter l ensemble de cette citadelle à pied ou alors en calèche avec visite guidée!!!!!!!!!!!



la cathédrale SAINT FRONT de PERIGUEUX classée au Patrimoine Mondial de l Humanité en 1998 en tant qu étape majeure sur le chemin de St Jacques de Compostelle est unique par son plan orientaol à croix grecque similaire à la Cathédrale San Marco de Venise est vraiment spectaculaire et c est dommage qu on ne puisse l admirer du dessus - c est pour cela que j ai acheté ces cartes postales qui montre bien toutes les coupoles qui la composent


elle résulte de constructions différentes commencées semble t il au 11ème siècle -


le parvis serait du 11ème siècle construit sur une ancienne église du 6ème  - on apercoit également les piliers construits au 13ème siècle pour supporter une coupole mais qui n a jamais été montée  -

le clocher qui date du 12ème siècle comprend 3 étages + un dernier circulaire sa hauteur est de 64 m. et il abrite un carillon de 7 cloches dites de "volée" + 10 cloches "fixes" qui daterait de 1847 -



le clocher sous un autre angle et la cathédrale en miniature afin de mieux admirer l ensemble


un tombeau semble t il de Saint Front évangéliste du Périgord - il faut admirer la finesse du travail de la pierre qui reproduit la dentelle de la robe -


le cloitre mi-roman, mi-gothique il est en plein travaux de rénovation pour mettre en valeur, au centre, le cône terminal de l ancien clocher et on peut aussi mieux voir l extérieur des coupoles et admirer le travail des artisans de l époque


a l intérieur de l église on peut admirer :

- les coupoles de 13m de diamètres supportées par des piliers carrés de 6m de côté et creusés en leur sommet d un passage en forme de croix afin d alléger encore plus l ensemble

- les lustres dessinés par Abadie ont éclairés ND de Paris lors du mariage de Napoléon III en 1853 et qu il ramena à Périgueux lors des travaux de restauration de la cathédrale -

- le grand orgue, du facteur Joseph Merklin, date de 1875 - restauré il fût inauguré officiellement en 1998 - il comporte 3000 tuyaux -



un dernier coup d oeil à cette magnifique Cathédrâle qui mérite vraiment le détour et force l admiration pour le travail de dentelle effectué par les batisseurs d autrefois -

 

voilà ainsi s achève notre visite d un jour à Périgueux - J espère vous avoir donné envie de venir découvrir cette ville magnifique - nous y retournerons sûrement car il nous reste à voir la partie gallo-romaine et aussi un peu la partie plus moderne -




visite à PERIGUEUX /2

 23/09/2014
la ville comporte également de nombreuses petites places où s étalent tables et chaises pour le plus grand bonheur des visiteurs


nous avions remarqué d étranges scultures en fer représantant toute une faune d insectes et en voici l explication




sur la place Saint Louis où se tient le marché de "gras" de novembre à mars, nous admirons cette belle maison du XIVème siècle dite la maison du patissier qui fût au XIXème siècle le fabricant du fameux paté de Périgueux (un paté en croute qui englobe un foie gras entier de canard surmonté de lamelles de truffes) et dont la porte est bizarement taillée en biais




nous prendrons notre repas du midi dans un petit restau installé à l abri de l hotel Abzac de Ladouze, hôtel particulier du XVème siècle qui atteste de la richesse des marchands sous le règne de Louis XI -


au détour d une ruelle nous découvrons derrière un imposant porche, bien caché, le logis Saint Front ou logis Gamanson -


une somptueuse demeure hélas laissée à l abandon - dans l élégante  cour intérieure on découvre une galerie promenade, un puit à coupolette ainsi qu une belle fontaine extérieure - ce lieu mériterait une bonne remise en état afin de souligner davantage la beauté de l architecture -


le long du boulevard longeant l Isle, nous découvrons cette maison de guet qui faisait autrefois partie du mur d enceinte



lors de la semaine de vacances de mon beau-frère et ma belle-soeur nous sommes partis visiter la ville de Périgueux que nous ne connaissions pas (mais les images vues lors du tour de France cet été nous avaient donné envie) -

Périgueuxc est un témoignage de notre histoire avec une partie gallo-romaine que nous n aurons pas le temps de visiter hélas car nous avons longuement flâné dans la partie médievale riche en découvertes, puis à la découverte de la Cathédrale -

commençons par la partie médievale dont le circuit démarre par la Tour Mataguerre dernier bastion de l enceinte médievale constituée jadis de 28 tours et 12 portes -



nous déambulons le long de petites ruelles assez étroites pavées et bordées d immeubles souvent laissés à l abandon hélas mais dont certains sont tout de même en cours de restauration..........






ce qui nous permet d admirer également de très belles portes anciennes





nous continuons notre ballade par un autre site pittoresque mais plus sauvage : "la Bergerie" à l autre bout de la ville - après une petite ascension d une bonne 1/2 heure nous arrivons à un point de vue magnifique sur les montagnes basques


mais l après midi a été fatiguante et une petite sieste s impose afin de reprendre des forces!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


quel paysage tranquille et reposant




le lendemain après une petite visite de Sare afin de faire quelques provisions pour un petit pique-nique au soleil


c est du côté d AINHOA qu après une bonne marche, nous trouvons un petit endroit pour nous poser au milieu des chevaux


vue imprenable sur la campagne basque jusqu à l Océan


et le sommet de la Rhune


et le lendemain nous terminerons notre petit périple par une visite matinale à l Océan à Socoa afin de lui dire "bonjour" mais l heure matinale ne nous a pas trop incité à la baignade!!!!!!!!!!!!!!!! puis nous reprendrons la route avant la ruée des vacanciers sur le retour............. avec des étoiles plein les yeux et le coeur d avoir ainsi pu passer quelques moments en famille



je reprends après cette petite pause pour cause de visite familiale - et je termine enfin mon petit reportage sur notre we au pays basque à Cambo les Bains dans les jardins remarquables de la villa Arnaga ou villa d Edmond Rostand -

tout en imaginant sa maison, E.Rostand avait aussi dessiné et mis en scène les jardins de sa propriété - ils ont bien sûr été quelques peu malmenés au cours des péripéties de changement de propriétaires mais la ville essaye de recréer intégralement l aspect du parc tel qu il était à l époque grâce aux croquis, documents laissés par l auteur -

derrière la maison, on peut se promener dans le jardin dit "à l anglaise" car là on laisse la nature s exprimer



par contre devant l espace à plat permet d installer un magnifique jardin à la française où se mèlent broderies de buis, topiaires, vases végétaux, parterres de fleurs mêlées, miroir d eau

un "coin de poètes" est installé sur le côté avec d incroyables treilages et qui sert de théatre naturel pour les manifestations organisées tout l été

juste en face se trouve l orangerie -



ce vaste jardin incite à la promenade entre la maison


et cette "pergola" derrière laquelle se trouve encore un jardin potager, des serres, une basse cour où se cotoient poules rares, pigeons, paons et quelques oiseaux exotiques dans une volière géante, on y trouve aussi une écurie où logeaient 6/8 chevaux ainsi que les logements du personnel -


le tout entretenu tout au long de l année par des jardiniers soucieux du détail et respectueux de l oeuvre initiale - et financé par les entrées au domaine ainsi que par les nombreuses manifestations culturelles organisées pendant la belle saison

un beau domaine qui vaut le détour




nous nous étions donnés rendez vous pour visiter donc la VILLA ARNAGA à la sortie de Cambo les bains avec donc mon frère mais aussi mon fils qui passait ses vacances dans la Région -

la Villa ARNAGA est une demeure conçue, construite, décorée par Edmond Rostand qui l occupa pendant 12 ans -

Après le succès de sa pièce Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand tombe gravement malade et son médecin lui conseille le doux climat de Cambo les Bains pour se soigner et se reposer - séduit par l endroit il y fera construire cette magnifique villa où il viendra s installer pour vivre de 1906 à 1918

il y écrira aussi une pièce de théatre "Chantecler"

à sa mort, la villa changera plusieurs fois de propriétaires avant d être rachetée par la ville de Cambo les Bains afin de préserver les lieux ainsi que les jardins crées par l auteur -

Elle est classée Monument historique et le jardin "Jardin Remarquable" -





tout le monde est arrivé la visite de cette maison typique basque, va pouvoir commencer - elle est composée de 40 pièces mais seules les pièces du rdc et du 1er étage se visitent


les photos sont interdites à l intérieur de la villa - j ai tout de même un peu triché (bien sûr sans flash) afin de prendre la magnifique bibliothèque aménagée en prolongement du spectaculaire hall d entrée et par lequel elle communiquait par un balcon où les hôtes donnaient des représentations de petites scènes de théâtre à leurs invités -

dans cette bibliothèque sont rassemblés des centaines de livres certains d éditions originales que le musée essaye de retrouver à travers le monde - des manuscrits aussi d Edmond Rostand - y figure également le césar obtenu par Gérard Depardieu pour son rôle de Cyrano de Bergerac (qui en fit don au musée) -

j ai "volé"  également cette photo de la salle à manger où trône une magnifique fontaine et au pied de la table une sonnette de pied permettait à la maitresse de maison de sonner à la cuisine afin de faire servir la suite du repas..................

à l étage on peut visiter les chambres de Monsieur et Madame ainsi que leurs 2 enfants, une salle de soins digne d un Etablissement thermal - l ingénuosité de cette maison est qu elle bénéficiait de tout le confort moderne à nos yeux : chauffage, eau chaude et froide - salle de bain, toilettes peu courant en ce début de siècle




mon frère savoyard ayant mis les Pyrénées d est en ouest à son programme de vacances, nous avions convenu de nous retrouver au Pays Basque afin de passer un peu de temps ensembles -

mais en ce we du 15 août, difficile de trouver un hébergement, j avais finalement réussi à réserver dans un petit hôtel de Sare un peu perdu dans la campagne mais tout à fait charmant



à l écart de la ville au milieu de la montagne c était parfait et la vue de notre chambre sur les montagnes environnantes tout à fait reposante


notre rendez vous étant Cambo les Bains, nous arrivons en fin de matinée dans cette petite ville thermale réputée pour ses eaux traitants les affections respiratoires et rhumatismales grâce à une eau de source à 22° sulfurée, sulfatée riche en oligo-éléments - mais nous n étions pas venus pour cela

tout d abord une petite halté sur la place de l Eglise afin d admirer le magnifique paysage





bien sûr une visite de l Eglise typique avec ses balcons en bois noir


à la sortie de cet atelier de petites réparations mécaniques diverses, ce drôle de vélo qui ne doit pas faciliter la circulation!!!!!!!!!!!!!!!



lors de son voyage vers Bordeaux, le Belem faisait une escale à Pauillac, l occasion pour nous de faire un petit voyage aux sources!!!!!!!!!!!!

voici Pauillac vu des quais



une petite promenade sur les quai du port de Plaisance qui ont bien changés depuis notre dernière visite il y a plus d un an avec un bel aménagement en bois naturel pour permettre la promenade des flaneurs -


mais hélas la marée est basse ce qui fait que nous n apercevons que la mature de ce superbe voilier -

un peu d histoire le concernant (trouvée sur wikipédia) :

"Le Belem  est le second plus grand voilier restant en France]. Construit à Nantes en 1896, utilisé notamment dans les Antilles, puis tour à tour anglais, italien puis à nouveau français, cet ancien voilier de charge, plusieurs fois transformé, motorisé et rebaptisé, pour divers usages (croisière de luxe et navire-école), fut finalement déniché par hasard à Venise par un amateur nostalgique dans un piteux état à la fin des années 1970.

Racheté grâce à l'appui d'une grande banque française qui finance la fondation qui entreprend sa restauration, il est aujourd'hui reconverti dans le cabotage, offre des stages d'initiation et de découverte aux passionnés, sert entre autres et accessoirement à la Marine nationale pour l'entraînement de ses mousses[1] et apparaît dans les grands rassemblements de gréements traditionnels.

Le Belem fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 27février1984"



nous nous rapprochons pour l admirer de plus près - tout d abord de face ou la "poupe"


puis du derrière!!!!!!!!!!!! ou la "proue" (si mes souvenirs sont bons!!!!!)


quelques photos souvenirs


et bien sûr nous en avons profité pour manger à la terrasse d un petit restau - Mila s est bien régalée avec son hamburger/frites suivi d une belle glace au chocolat!!!!!!!!



la fête au village

 10/06/2014

petite commune : petits moyens mais grande gaité de tous les habitants

ce week end de Pentecôte c était la fête annuelle de notre petite ville mais nous avons peu de moyens alors juste un manège pour les enfants et un stand de pêche à la ligne (pour faire comme les grands qui eux pêchent dans le petit cours d eau à côté!!!!!) car l essentiel des moyens avaient été mis pour le feu d artifice tiré le dimanche soir en clôture -

 

 



néanmoins chacun peut trouver son activité dans le programme proposé par le comité des fêtes

- vendredi soir : super loto doté de + de 2500 € de lots divers et variés

- samedi après midi : coucours de pétanque

- samedi soir : repas dansant avec du jambon à la broche et animation par l un des meilleurs DJ de la région

- dimanche matin : randonnée pédestre

- dimanche après midi : concours de belote + animations diverses pour les enfants

- dimanche soir : verre de l amitié offert et soirée grillades le tout animé par la Bandas "les sous-fifres de St Pierre" et à 23h le feu d artifice toujours animé par la bandas

le week end se terminais par la traditionnelle course de vélo organisée par le club cycliste de La Réole sur les routes de la commune et ouverte à toutes les catégories

le tout sous la chaleur et le soleil car nous avons eu la chance d échapper aux nombreux orages qui ont sévi dans notre région




nous descendons donc le long du Gave de Pau pour nous promener dans les jardin de l Hôtel de Région avec le petit funiculaire


pour revenir vers le Chateau du bon roi Henri dont nous faisons la visite


la visite se fait aussi sur les 2 étages ce qui permet d admirer les plafonds magnifiques des escaliers majestueux


puis nous repartons par la Place du Parlement de Navarre située en face des montagnes (et non l eau n est pas gelée c est simplement un effet d optique)


une petite photo souvenir de cette belle journée


nous déambulons dans les vieilles rues situées dans le quartier historique autour du Chateau et du Parlement de Navarre


puis nous rejoignons la Cathédrale près de laquelle nous avions laissé la voiture



un petit tour à Pau

 27/02/2014
pendant le séjour de mon beau-frère et ma belle-soeur, nous avons profité de la SEULE journée de beau temps pour aller leur faire visiter Pau - nous avons vraiement eu de la chance car sur les 10 jours qu ils ont passé chez nous, il a fait une vraie journée de soleil et quelques après midi de temps "sans pluie" - bref nous ne boudons pas notre plaisir et redécouvrons cette belle ville patrie du bon roi Henri que nous ne manquons pas de saluer dès notre arrivée!!!!


après un bon déjeuner à la Taverne de Maitre Kanter où nous avons dégusté : de la choucroute bien sûr, un jarret caramélisé au miel et une bonne entrecôte de boeuf précédés d une salade béarnaise (jambon/gésiers/tomates/salade/lardons) et suivis de riz au lait (maison) et de crème caramel (dommage je n ai pas pensé à faire les photos car j avais mon vieux APN et il n est pas top pour les photos d intérieur) -


nous continuons la ballade le long du boulevard des Pyrénées face à la montagne très enneigée en cette période




un dernier coup d oeil sur les magnifiques immeubles qui bordent ce boulevard et dont la plupart sont en réhabilitation afin de rendre son cachet d en temps à cette partie de la ville



puis nous prenons le funiculaire, attraction de la ville afin de redescendre au niveau de la gare et du gave de Pau et de flâner à travers les jardins de la Préfecture de Région - et de remonter par un ascenceur public au niveau du chateau



construit à l entrée du Port de la Lune il fallait trouver une  idée ingénieuse pour permettre aux navires de croisière de continuer à venir faire escale dans Bordeaux ce qui est vital pour le tourisme de la ville - et d autre part il fallait trouver une solution pour désengorger un peu la circulation sur les quais et pouvoir traverser la ville en peu plus sereinement - la solution a été trouvée avec ce nouveau pont  très moderne - il y a eu aussi un grand débat pour l ouverture de ce pont à la navigation : ouvrant, basculant.......... c est finalement un tablier central  levant qui a été préféré..........


nous l avons donc emprunté cet été mais en voiture donc il ne nous a pas été possible de nous arrêter


on peut monter aussi dans les piles afin d avoir un panorama sur la ville (à tester pour l été prochain)


après bien des critiques la plupart des bordelais l ont adopté et ils sont également très nombreux à venir aussi l admirer quand le tablier central est levé pour laisser passer les navires (la saison est finie pour l hiver mais reprendra en mai et j essaierai d y aller pour vous le faire admirer)



à Gujan Mestras plus précisément sur le port hostréicole avec Mila et Aurore en vacances chez nous pour la semaine 
nous avons profité d une belle journée avant la Toussaint pour aller faire prendre l air à Mila  


le spectacle sur le Bassin est toujours aussi magnifique!!!!!!!!!









nous poursuivons notre route en passant par Espelette petit village typique célèbre par ses piments accrochés aux devantures des maisons pour séchage
nous goûtons bien sûr aux non moins célèbre chocolat au piment dans l une des chocolateries du village  


et faisons une petite provision de fromages, piment et confiture de cerises noires (autre spécialité du coin) 



nous continuons notre périple par la visite des grottes de Sare qui relate l histoire basque avec des traces de présence humaine remontant à 200 000 ans -
les grottes ont également servies de refuge aux blessés lors des différentes guerres (Napoléonnienne 1808-1810 - guerres carlistes 1833-1839 et 1872-1876 - les guerres mondiales 1914-1918 et 1939-1945) ainsi que de lieux d échanges entre contrebandiers (la frontière espagnoles n étant qu à moins d un kilomètre) 
Une plaque atteste de la visite de l Empereur Napoléon III et l Impératrice Eugénie bien sûr  


si elles ont servi de lieu d hibernation pour l ours des cavernes il y a plus de 10 000 ans (des traces ont été bien sûr retrouvées), elles servent actuellement de refuge à une importante colonie de chauve-souris que l on peut voir agrippées au plafond de certaines galeries et voleter au passage des visiteurs 
(les photos étant interdites dans la grotte, je suis allée sur le site pour en recopier quelques unes)  


à la sortie on peut également visiter un site mégalithique dédié aux différentes formes de sépultures découvertes au cours des siècles en Pays Basque - 



grâce à une initiative des producteurs locaux qui ont crée un "drive-fermier" cette ancienne prison reprend du "service"
Elle date de 1849 afin de pallier à l étroitesse de l ancienne prison de la ville située dans l ancien Hôtel de Ville - Elle comportait 30 cellules qui disposaient chacune d une petite cour extérieure - Elle a servi aux Allemands pendant la guerre pour y incarcérer un commando anglais fait prisonnier - Elle a fermé ses portes en 1930 en tant que prison -
moi je l avais connue car un organisme de formation y a séjourné dans les bureaux de l ancienne direction pénitentiaire -  puis elle a fermé à nouveau pour raisons sanitaires et d entretien trop cher pour la commune - mais grâce à l acharnement de certains pour sauvegarder ce patrimoine elle a été nettoyée et remise en état pour revivre grâce à cette initiative "maraichère" - le but de ce "drive-fermier" est de mettre en relation producteurs et consommateurs via le biais d internet afin de pouvoir acheter les produits frais locaux et la livraison se fait ensuite dans cet endroit couvert sur rendez vous le vendredi après midi
(je n ai pas encore testé car les produits proposés étaient encore dans le jardin mais pour cet hiver pourquoi pas) 



PAYS BASQUE : SARE

 02/10/2013
après avoir pris possession de notre chambre d hôtes dans une petite ferme typique basque
 


nous nous rendons à SARE  pour découvrir ce charmant petit village classé parmi les plus beaux villages de France -
une belle place avec son inévitable fronton........ 


puis nous visitons l église typiquement basque entourée d un petit cimetière aux pierres tombales en forme de croix basque 




à l intérieur 3 magnifiques balcons en bois ciselé ainsi qu un plafond en briquettes blanches 



il y a longtemps que je voulais faire cette ballade mais à chaque fois que nous allions sur la côte nous n avions pas le temps d y venir - là le week end était consacré à cette belle région et nous avons commencé par cette excursion qui est vraiment typique -
ce petit train qui date de 1924 est un train à crémaillère de collection qui nous amène en 35 minutes et à une vitesse de 9 km/h au sommet de la Rhune à 905 m. l un des 1ers sommets de la chaine des Pyrénées au départ de la côte atlantique -  


la gare de départ  (à plat) - la gare d arrivée (en pente)


depuis le sommet nous assitons au croisement de 2 trains l un qui monte et l autre qui descend dans cette seule partie plate une manoeuvre bien rodée car le 1er arrivé attend l autre sur la seule voie de dégagement .....


à l arrivée au sommet le spectacle est magnifique : une stèle à la mémoire de l Impératrice Eugénie - et une plaque nous indiquant que nous sommes sur la frontière espagnole d un côté et en France de l autre..........






on a une belle vue sur les plages de l Atlantique : côté espagnol puis la baie de St Jean de Luz et même jusqu à la plage de Biarritz 


sans compter sur les innombrables animaux en pâture : les chevaux ou pottok (de robuste petits poneys basques en totale liberté) - les moutons, les brebis - des vautours (rapace emblématique des Pyrénées) et même un vieux bouc qui traine auprès des touristes en posant pour les photos.....



voici notre repas très raffiné de samedi soir dans un petit restau.de SARE au pays basque
- entrée : pour moi foie gras maison  - mon mari : pêle mêle de fèves et gésiers


plat : une pièce de boeuf, petites pommes de terre nouvelles et flan aux cèpes
pour mon mari un filet de truite au jambon de bayonne et ail confit 


en dessert : 
une déclinaison de figues : glace à la figue, figue confite  sur un blanc-manger au jus de miel et petite tarte feuilletée à la figue
pour mon mari décinaison autour du pruneau : tulipe avec une glace et  une crème glacé pruneaux et chocolat
dommage je n ai pas retenu les intitulés exacts des plats mais c était du pur délice................ aussi bien sur le menu que dans l assiette 



on profite du soleil

 25/09/2013
et de la chaleur estivale de ce dimanche pour aller quand même faire un petit tour à l OCEAN !!!!!!!!!!!!!!
à voir le monde sur la plage et aussi dans l eau on se serait vraiment cru en plein été même moi je n ai pas eu de mal à faire trempette (même mon pantacourt y a gôuté!!!!!!!)




une vraie belle journée d été!!!!!!!!!!


et bien sûr une petite halte dans un petit restau pour "affronter" la journée - mon mari rêvait d un plateau de fruits de mer mais pas de chance le restau était complet car s il y avait beaucoup de monde sur la plage il y en avait aussi beaucoup dans la rue principale de Biscarosse et dans les nombreux restaurants qui avaient réouverts jusqu à la fin du mois................
donc pour monsieur des moules sauce roquefort/frites et pour moi encore un magret de canard grillé et en dessert un macaron au chocolat accompagné d un peu de chantilly et d une glace framboise 



bien sûr la Dordogne offre de aussi de belles ballades sur l eau - nous réservons donc notre ticket pour l après midi avant de partir découvrir la ville à pied et après le déjeuner nous revenons sur le port pour l embarquement - 
au passage nous admirons cette belle gabarre restaurée
le Vieux Port était un important lieu d échanges effectués par le fleuve qui apportaient le bois venu d Auvergne pour la fabrication des barriques qui ensuite étaient remplies de vin pour repartir dans l autre sens vers Bordeaux afin d être chargées sur des navires plus gros à destination de l Angleterre - suite au déclin de cette activité le port sert maintenant de départ pour les promenades au fil de l eau  


la guide nous raconte les histoires de la ville et de cette vie autour de la Dordogne au cours des siècles tout en nous indiquant la présence des animaux : le héron cendré au milieu des arbres, des oies bernaches qui ont élu domicile ici et ne sont pas du tout farouches car elles s accomodent très bien de la présence du pêcheur - plus rare un martin pêcheur que j ai essayé de prendre mais comme nous étions au milieu de la rivière pas facile de l avoir nettement avec mon petit appareil photo (j ai mis le zoom au maximum mais ce n était tout de même pas suffisant) on l apercoit tout de même avec son plumage bleu acier et son poitrail orangé - au milieu de l eau ce petit train d oies en train de regagner son "petit chez soi" pour la nuit...........


et depuis la rivière la ville apparait différement et après cette petite navigation d une heure où nous avons appris qu un peu plus loin sur l un des barrages batis pour réguler le débit de l eau il existe un ascenceur à saumon afin de permettre à ces poissons de remonter presque jusqu à la source afin de frayer tranquillement (cela fera sûrement l objet d une autre ballade) 
nous regagnons la terre ferme
j espère que cette petite visite en ma compagnie vous aura plus -
à + pour d autres découvertes............... 



BERGERAC encore

 21/09/2013
le cloitre des Récollets qui abrite maintenant la maison des vins de Bergerac est un anciens couvents des moines mendiants arrivés en 1630 dans l intention de ranimer la foie catholique dans la ville au "mains" des protestants (ce qui est drôle c est qu ils se sont installés juste à côté du Temple - on peut y admirer de magnifiques galeries en bois et un ancien four à pain - 




bien sûr on ne peut pas venir ici sans admirer le Musée d Intérêt National du Tabac qui retrace 3000 ans d histoire et de collections d objets rares relatifs à l histoire du tabac à travers les âges - il est installé dans une ancienne maison bourgeoise (en cours de rénovation) bâtie en 1604 - 


l Eglise Saint Jacques d origine romane fût un lieu d accueil pour les pelerins de Saint Jacques de Compostelle - d époque gothique elle a subi les guerres de religions et Louis XIV la fit reconstruire seul subsiste le clocher-mur et son balcon en bois qui servait à faire fonctionner les cloches 


le Musée Régional du Vin et de la Batellerie retrace la vie éononique de la ville autour de ces 2 axes qui firent sa richesse jusqu au XIXème siècle - les vins produits dans la région étaient ensuite transportés sur des gabarres vers les ports de Libourne ou de Bordeaux pour le commerce - 


nous continuons ainsi notre ballade à travers les petites rues afin d admirer les belles maisons à colombages dont certaines sont encore avec des murs en torchis ou en petites briques fabriquées sur place - 




bien sûr nous déjeunons dans l un des nombreux petits restaurants - en terrasse mais sous chapiteau 


en entrée une belle salade périgourdine - puis ensuite un magret de canard au grill accompagné de cèpes et de pomme de terre sautées et pour finir moi j avais pris un sorbet au citron maison accompagné d un coulis de fraise et servi dans un pot de yaouth en verre et mon mari une part de tartes aux noix (désolée pas de photos car beaucoup de monde et des tables assez rapprochées car il y avait beaucoup de touristes......) - le tout accompagné d un petit bergerac rouge et en apéritif j avais bien sûr pris un verre de vin de noix fait au vin blanc



nous commencons notre ballade en admirant la maison des vins 


au passage nous admirons l échelle des crues dont la plus mémorable est celle de 1728 qui emporta le pont et a submergé la partie basse de la ville en détruisant nombre de maisons - maintenant grâce aux nombreux barrages construits en amont ces crues sont beaucoup moins nombreuses de dévastatrices  - 


nous suivons un petit circuit pietonnier qui va nous faire découvrir cette partie historique de Bergerac avec ses petites places très nombreuses et toutes aussi jolies les unes que les autres 


la place de la Mirpe qui est bordée par les anciennes habitations de maitres bateliers rénovées 




la place Pelissière la plus belle et la plus grande, celle des marchands de peaux d oû son nom - sa fontaine centrale La FONT-RONDE servait de lavoir - sous l une des ses maisons coule un petit ruisseau qui alimentait l un des 7 moulins de la ville 



en jonglant entre les averses et le temps nuageux nous avons quand même pris le risque de partir faire une petite ballade dans la cité d une illustre légende : Cyrano de BERGERAC personnage d Edmond Rostand crée en 1897 - si M. de Cyrano a bien existé il n a jamais vécu à Bergerac mais la ville a inspiré l auteur qui en a fait un héros de sa comédie - néanmois la ville lui a édifié 2 statues l une en pierre en 1977 qui trône sur cette petite place dans un joli square 


et l autre plus en conformité avec le personnage, place Pelissière, qui date de 2005


mais Bergerac puisque c était le but de notre promenade c est aussi une ville de bord de Dordogne qui a sû conserver et réhabiliter le vieux quartier plein d histoire et surtout de belle maisons témoins de son riche passé de port actif et prospère 



fin août il y avait un marché de producteur à la Réole nous y sommes donc allés avec nos amis 


et quelques dizaines d autres personnes une belle assemblée pour un marché très réussi
le principe est simple : des producteurs locaux viennent vendre leurs produits et chaque visiteur peut ainsi composer son menu du soir à déguster sur place ou à emporter
nous avions choisi une belle entrecôte de boeuf de Bazas avec des frites puis une petite assiette dégustation de fromages de chèvre et pour finir une belle coupe de fraises produites dans un petit village tout juste à côté de chez nous - le tout arrosé d un bon petit vin rouge également production locale
afin de rendre la soirée plus festive une animation avec un accordéoniste (champion de France 2004) avait été prévue ainsi que des ballades à dos d âne pour occuper les enfants - les producteurs installés tout autour de la place ne vendaient que des choses à consommer (l an passé nous avions été au marché de Monségur où beaucoup de camelots vendaient tout et n importe quoi.......) 


une occasion aussi d admirer la façade de la Mairie de nuit


et son magnifique escalier 



l inauguration du nouveau pont "Chaban Delmas" - un 4ème pont routier situé à l entrée de Bordeaux, après le pont d Aquitaine et qui permettra une liaison plus rapide en ville entre les 2 rives - seulement ce pont devait répondre à un impératif de taille car, situé à l entrée du port qui accueille les bateaux de croisière ou encore les vieux gréments. La solution a été trouvée : un tablier central mobile qui se lèvera lors de l arrivée de ces navires -
Il y aura ainsi 4 ponts routiers à Bordeaux : le pont d Aquitaine au nord et à l arrivée de l autoroute de Paris, le pont Chaban Delmas qui permettra d entrer dans la ville, le pont de Pierre qui dessert le centre ville (et qui supporte aussi la ligne de tram) et le pont François Mitterand au sud et 1 pont ferroviaire le pont Saint Jean-
(j ai pris ces photos sur le journal SO car nous avons eu un peu peur de la foule et du temps pour aller sur place)


c est le Belem, navire école de la marine à voiles qui a eu l honneur de passer le 1er sous le nouveau pont -




voici le pont vu de la place des Quinconces mardi dernier lors de notre visite à Bordeaux avec Aurore.



à l occasion de la "Befana" qui se célèbre début janvier, nous sommes retourné avec nos amis à cette fête autour du feu  et au repas qui suivait
cette année, ils avaient mis plus l accent sur la culture italienne : minestrone, assiette "canard" (salade,magrets séchés, lardons de canard, gésiers confits) - risotto+magret de canard - salade, fromage (provolone) - profiterolles "maison" - café + pousse café - vin rosé et rouge + vin pétillant italien - l orchestre s était aussi mis au diapason car il y avait beaucoup plus de titres italiens que l an passé bref une bien belle soirée organisée par le comité de jumelage de Meilhan


autour du feu les enfants ont défilé avec de petits lampions que chacun a pu ramener chez soi - pendant que les adultes sirotaient leur vin bien chaud en dégustant du panetton (grosse brioche italienne aux fruits confits)



sur le chemin du retour, nous nous arrêtons bien sûr à BIARRITZ afin de leur faire aussi découvrir le Rocher de la Vierge et admirer la mer très houleuse à cet endroit, contrairement à la baie de St Jean où les rouleaux sont arrêtés par la digue




un spectable magnifique!!!!!!!!!!






nous profitons de la présence de curieux pour demander à un gentil monsieur de bien vouloir nous prendre en photo tous les quatre mais tout occupé à ne pas rater la photo ce charmant homme a oublié de guetter les vagues qui viennent s écraser en contre bas de la "terrasse" où nous nous trouvons et l une d entre elles, plus forte que les autres est passée par dessus bien sûr juste au moment où il allait prendre la photo et nous a entièrement mouillés - nous faisons tout de même le cliché et remontons bien vite dans la voiture afin de nous sécher enfin du moins enlever les manteaux - dans l incident c est tout de même moi qui ait le plus de chance car j avais un manteau et j avais seulement le bas du pantalon tout mouillé .............contrairement aux hommes pour qui on a dû monter le chauffage dans la voiture!!!!!!!!!!!!!!
du coup notre périple s est achevé plus vite que prévu car il était hors de question d aller flâner dans les rues dans cet état, de plus comme il commencait à faire sombre, nous avons repris le chemin du retour car nous avions tout de même presque 3h de route pour rentrer
un très très bon souvenir tout de même qui nous a fait bien rire



nous avions scruté la météo et le seul jour annonçant un peu de soleil sur la côte atlantique étant ce jour du vendredi, nous avons donc programmé une petite descente au Pays Basque afin de faire découvrir à mon beau-frère et ma belle soeur, cette belle région et aussi l autre côté des Pyrénées car eux ne connaissaient que le côté méditerrannée...........
partis le matin de bonne heure sous un ciel gris mais "haut", les éclaircies se faisaient de plus en plus franches en approchant de la côte - un bon signe


1ère étape donc : SAINT JEAN DE LUZ pour une belle promenade de long du boulevard qui longe la plage


c est toujours un plaisir de se ballader ainsi et de flaner à découvrir sans cesse de nouveaux détails sur les belles maisons du bord de mer




nous nous arrêtons dans un petit restaurant, ouvert en cette saison (et ils ne sont pas très nombreux) et profitons de la douceur ambiante pour déjeuner en terrasse - d ailleurs la petite terrasse a été bien vite remplie car il y avait beaucoup de promeneurs
le menu très simple mais très gouteux (désolée je n ai pas eu le réflexe APN) mais je vous le donne tout de même :
- soupe de poisson (fort copieuse) pour moi - moules pour les hommes et un assiette de pieds de port en croute pour ma belle soeur
- axoa de veau ensuite pour les femmes et poisson de jour pour les hommes
- gateau basque - glace et fromage de brebis pour terminer le repas


pour digérer un petit peu, un tour dans les rues autour de la place pour y admirer entre autres l église de ST JEAN
nous faisons ensuite un petit tour en Espagne (à quelques kilomètres de là)pour aller faire quelques courses



nous avons profité d une éclaircie pour aller faire visiter Marmande à mon beau-frère et ma belle-soeur - mais la visite fût bien brève car la pluie nous a obligée à rentrer bien vite - nous avons quand même eu le temps de faire quelques photos de l église de Marmande de son cloitre (classés monuments historiques)









nous admirons le travail de rénovation entrepris sur la cathédrale qui avance à grands pas et nous permet de découvrir le portail d entrée - à l intérieur nous nous posons un moment pour écouter les répétions d un choeur vocal pour la journée musicale organisée dans le cadre des fêtes estivales -


Claude profite de la présence de sa soeur pour monter au sommet de la tour Pey Berland et découvrir le magnifique panorama que l on peut découvrir de la haut -
moi je me contenterai des photos car l ascension est ardue..........




puis nous prenons le tram au pied de la tour pour rejoindre les quais via le cours Alsace-Lorraine jusqu à la porte de Bourgogne où nous changeons de tram pour rejoindre la place de la Bourse et sa fontaine des 3 grâces - admirer une dernière fois le miroir d eau


nous changeons de rive via le pont de Pierre  afin d admirer la belle architecture de la place de la Bourse
voilà j espère vous avoir donné l envie de venir faire un petit tour dans "ma" belle ville de Bordeaux que je redécouvre à chaque fois que j y vais - en tout cas ma belle soeur a été ravie et espère bien revenir bien vite pour découvrir d autres beaux coins



promenade bordelaise

 08/08/2012
nous avons aussi été passer une journée à Bordeaux pour faire découvrir la ville à ma belle-soeur qui ne connaissait pas du tout -
nous commencons par les quais avec une vue sur le pont de pierre (le plus vieux pont de Bordeaux construit sous Napoléon) - puis les piles presque finies du nouveau pont dont le tablier se lèvera pour laisser passer les bateaux de croisiere - nous avons eu la chance d en voir un à quai ce jour là il venait des Bahamas..........


on a flané dans le magnifique jardin des quai qui donne maintenant toute sa pleine mesure après quelques années d existence - quand on est au bord de la Garonne on a l impression de ne plus du tout être en ville 


puis nous passons par la Cité Mondiale du Vin pour découvrir la rue Notre Dame (rue des antiquaires) et de reprendre le Cours Xavier Arnosan et ses belles façades et le côté de la Bourse Maritime


nous continuons notre promenade en revenant sur la place des Quinconcesavant d aller via le Cours de l Intendance et ses façades typiques de belles maisons bourgeoises vers la cathédrale Saint André


bien sûr nous passons devant le Grand Théatre après nous être restaurés à l Entrecote célèbre restaurant de viande de Bordeaux où l on déguste un menu unique composé d une salade aux noix et d une entrecôte de boeuf sélectionné parmi les meilleures viandes, accompagné d une sauce au beurre et herbes diverses dont personne ne connait la recette exacte et d une assietté de frites faites maison - nous avons eu la chance d arriver presque à la fin du service et ainsi éviter la file d attente traditionnelle qui peut aller jusqu à plus d une heure


nous arrivons place Pey Berland où se situe la Mairie de Bordeaux - le palais Rohan -



promenades régionales

 05/08/2012
nous avons fait visiter La Réole, l occasion pour nous de découvrir de plus près les derniers aménagements faits par la municipalité comme le nouveau parking simplement recouvert d une armature bois sur laquelle viendra courir un revêtement végétal ainsi que la passerelle qui permet de relier ce parking à la rue principale en évitant un grand détour - passerelle aussi réalisée en bois par une Entreprise réolaise - et tant qu on était dans le bois cette belle maison qui abrite l office de tourisme et bien sûr la vue superbe de la cité depuis l autre rive de la Garonne


nous avons aussi fait une ballade en longeant le canal latéral à la Garonne (qui part depuis Castets en Dorthe jusqu aux portes de Toulouse) en s arrêtant au Mas d Agenais pour y admirer les bateaux arrêtés pour la halte


et aussi à Buzet sur Baise pour y prendre des renseignements sur la location de bateaux promenade pour des vacances fluviales - là aussi se cotoient ces bateaux en location ainsi que beaucoup de bateaux privés - cette halte beaucoup plus grande accueille aussi les camping-cars et est très agréablement aménagée pour la ballade et la détente



non nous n y sommes pas allés, mais j ai vu cette photo sur le site du journal local Sud-Ouest et je ne peux résister à vous la faire partager car je trouve cela magnifique (cela rappele un peu la fête des lumières à Lyon et ses décors de lumières sur les monuments) voilà une très belle image de la place de la Bourse - la fête du vin à Bordeaux se déroule sur les quais de la Garonne et la place des quinconces du jeudi au dimanche soir avec ce spectacle son et lumières et un feu d articifice tous les soirs...........et met à l honneur les viticulteurs bien sûr ainsi que tous les métiers autour du vin



promenade du 1er mai

 02/05/2012
le soleil enfin au rendez vous nous a incité à aller faire une petite ballade à Agen (pas très loin de chez nous) pour découvrir le pont canal (canal latéral à la Garonne qui passe près de chez nous et qui part de Castets en Dorthe pour rejoindre Sète) qui fait passer donc le canal par dessus la garonne, et la route -
un bien bel ouvrage qui est aussi imposant que celui de Briare - c est le lieu de promenade de bien des agennais à en juger le monde qui s y trouvait.....


les eaux du canal étaient presque bleues alors que la Garonne en dessous était marron très boueuse et charriait beaucoup de déchets d^s aux pluies incessantes de ces derniers jours


puis nous sommes allés visiter la cathédrale Saint Caprais



petit ballade

 13/12/2011
la semaine dernière, nous sommes allés faire nos derniers achats de Noël à Bordeaux et pour rentrer nous avons pris le "chemin des écoliers" pour éviter l autoroute et surtout décompresser de l effervescence dans les magasins..............(surtout Claude qui n aime pas cela) -
j avais acheté des sandwiches et malgré le temps maussade, nous nous sommes arrêtés au bord de la Garonne pour un petit temps de pause -


nous nous sommes donc arrêtés au Port de Portets sur Garonne juste devant le chateau et ses vignes


tout le long de la Garonne, on trouve (comme tout le long de l estuaire aussi) des carrelets


en repartant, nous avons traversé la Garonne par le pont Eiffel de Langoiran où se trouve une ancienne fortification destinée à défendre la ville des envahisseurs pouvant venir par le fleuve - puis le chateau des Ducs à Cadillac et rejoindre Langon puis La Réole.....à travers les vignes et les divers chateaux des vins des Graves et liquoreux de Loupiac



journée estivale

 15/11/2011
samedi nous avons passé la journée à la plage presque comme en plein été!!!!!!! sauf que tous les petits restaus étaient bien sûr fermés mais nous avons tout de même trouvé une petite auberge ouverte où nous avons pu déjeuner fort bien avec un menu landais : une belle assiette foie gras/magrets fumés/gésiers confits/asperges landaises en conserve/tomates du jardin/petits croutons à l ail et ensuite un confit de canard maison avec petites pommes de terre et tomate braisée et pour finir un tiramisu à la fraise pour moi et un gâteau au chocolat pour mon mari
après retour sur la plage pour profiter au maximum de lézarder au soleil



BAZAS

 09/06/2011
lundi, mon mari a amené son frère et sa belle-soeur faire une ballade (pendant que moi je faisais mon repassage) et sont allés faire un tour à Bazas afin de faire visiter la ville et surtout la magnifique cathédrale - promenade un peu gâchée par la pluie mais on ne va pas s en plaindre car on est trop contents d avoir un peu d eau



que je suis allée visiter mardi dernier avec ma fille mais sans mon appareil photo numérique (les photos prises avec le téléphone ne rendaient rien) - je suis allée sur le site internet prendre ces quelques vues - car il est assez difficile de prendre des photos sur place ...
pour vous donner une bonne envie de venir le visiter car il est super et surtout il y règne une bonne odeur de vin chaud à la cannelle, de crèpes, chichis et marrons chauds.........
et puis c est la pleine saison celui est ouvert du 26/11 au 30/12/2010




COURSES DE NOEL

 08/12/2010

hier j étais allée à notre "capitale" rejoindre Aurore pour les courses du papa noyel!!!! j ai donc pris le train à la Réole - arrivée à Bordeaux, où Aurore m attendait nous avons pris le tram pour nous rendre place des Quinconces puis sur les allées de Tourny où se trouvait le marché de Noêl, placé cette année sous le signe de la Russie - là j ai retrouvé mon petit chalet des santons de Provence Gelato où j ai acheté un petit vendangeur (vu le prix cette année je n en ai pris qu un!!!)  et dommage mon apn m a laché batterie hs donc je n ai pas pu faire de photos...
puis direction le cours de l Intendance pour reprendre le tram pour aller place de l hotel de ville pour la correspondance pour le quartier Mériadeck et son centre commercial - en passant devant le Grand Hotel de Bordeaux un petit coucou au Père Noel (Aurore n a pas voulu poser avec lui????)



nous voici dans le centre commercial bien sûr décoré et très fréquenté en cette période de fêtes -
nous avons fait tous nos achats importants - mangé à la cafétaria - fait aussi un peu de lèche vitrine (ce qui ne m arrive pas souvent!!!!)

puis nous reprenons le tram pour aller vers la rue Sainte Catherine - la rue pietonne la plus importante et célèbre de Bordeaux où Aurore voulait aller à la boutique de notre club de foot : les girondins de Bordeaux pour acheter un petit cadeaux



et de là nous sommes redescendus sur les quais pour reprendre à nouveau le tram pour nous rendre à la gare
nous en avons profité pour faire un peu de tourisme en passant par la place du Parlement de Bordeaux qui  est une place historique de Bordeaux. Cette place carrée, édifiée en 1760 s appelât place du Marché Royal puis Place de la Liberté à la Révolution, elle fût rebaptisée en hommage au Parlement de Bordeaux institué en 1462 et supprimé en 1790.
De style Louis XV, les façades des immeubles qui la bordent sont très richement décorées. Les hautes fenêtres sont surmontées par de magnifiques mascarons et d'agrafes, tous différents. Au centre, trône une fontaine Second Empire construite en 1865 par l'architecte Louis Michel Garros - elle abrite aujourd hui beaucoup d artistes, des restaurants très prisés -
de là partent de petites ruelles qui gardent leur cachet ancien étroites et pavées comme à leur création et qui servent de décor aux films d époque (Vidocq, la Reine Margot....)


la fontaine de la place du Parlement et la fontaine des 3Grâces sur le Place de la Bourse juste devant l arrêt du tram


et nous voici devant la gare de Bordeaux d où j ai repris le train pour rentrer chez moi un peu fatiguée de toute cette agitation de la "ville" et de la marche!!!!!! dommage je suis repartie trop tôt je n ai pas eu l occasion de voir les illuminations!!!!



BALLADE EN MEDOC

 26/11/2010
mercredi nous sommes allés à Pauillac (en Médoc) et nous en avons profité pour une ballade près de la Gironde et surprise nous avons vu le bateau airbus qui venait de quitter Trompeloup pour repartir vers l Ocean - nous l avons suivi jusqu à Saint Estèphe en admirant au passage les pontons installés tout le long de l estuaire


et sur le chemin du retour on est passés par la route des chateaux (de long de l estuaire) pour admirer les vignes aux couleurs d automne et avant qu elles ne soient toutes taillées - (il y avait déjà beaucoup de monde au travail)



dimanche

 19/07/2010
nous avons ramené Romain à ses parents - comme ils se trouvaient chez les autres grands parents, sur le Bassin d Arcachon à Audenge nous en avons profité pour aller nous baigner à l Océan sur la plage du Phare au Cap Ferret - la mer était très calme et surtout à une très bonne température (dommage je n avais pas pris mon maillot de bain!!!!!)



nous sommes passés devant le chateau de Cazeneuve à Préchac que malheureusement nous n avons pas pu visiter car l heure était dépassé mais nous y reviendrons car c est un chateau magnifique



on continue la ballade

 19/07/2010
avec les différentes choses que nous avons pu voir : tout d abord les maisons
1/la maison du meunier qui abrite toute une exposition des outils utilisés à cette époque pour faire les sabots, les métiers de la gemme, pour les labours, la menuiserie - elle retrace également la généalogie des gens qui vivaient sur le site - la maison d origine ayant été détruite il s agit d un batiment équivalent transféré et elle date de 1834
2/la maison du métayer elle fût habitée jusqu en 1905 - (le métayer gérait l exploitation du domaine et partageait avec le propriétaire les produits de la récolte)
3/la maison des maitres la plus belle du quartier et aussi la plus grande elle date de 1824 et se compose d un grand auvent, d une salle communale, à l arrière la salle du feu (ou cuisine), une souillarde et de 5 chambres
dans toutes ces maisons on peut voir le mobilier, les ustensiles de cuisine ainsi que du linge utilisés à cette époque


tout autour de ses maisons on peut trouver : des granges pour les divers animaux et fourrages, des poullaillers perchés, les loges à porc, un four à pain qui était à l extérieur des maisons pour des raisons de sécurité et il servait à cuire le pain, les gateaux les viandes - 
le moulin qui moulait sur 2 niveaux : en bas les gros grains tels le mais et le seigle et en haut le millet et cela à la force de l eau de la rivière
on peut également admirer un grand jardin potager ainsi qu un petit jardin d aromates attenant à la maison du métayer


nous avions amené le pique nique (car plus rapide) mais on peut manger dans un restaurant implanté sur le site - et après la visite, en attenant le train à la gare de Marqueze nous avons pris un petit rafraichissement bien mérité!!


au retour à Sabres nous avons visité le pavillon de Marqueze où il y avait une exposition de photos de la vie locale (la chasse à la palombe, les scènes de la préparation du cochon, les sports pratiqués) ainsi que l évolution de la vie dans la forêt et l aménagement au fil des années - ce que l on fait à partir du pin -
ainsi que cette curieuse "oeuvre d art" qui représente la vie dans les Landes et en se promenant dessous on déclanche de petits hauts parleurs qui laissent entendre une tranche de vie racontée par les anciens



hier nous avons emmené Romain visiter l ECOMUSEE DE LA GRANDE LANDE à Marqueze dans le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne - c est un endroit qui évoque une ancien quartier du village de Sabres qui est passé d un statut de paysans vivant de l agriculture, de l élevage de moutons, l exploitation de la résine des pins, la fabrication du charbon de bois -
certaines maisons d' époque ont été conservées dans ce lieu perdu au milieu des pins et auquel on n accède qu avec un petit train afin de préserver son authenticité - d autres maisons anciennes des environs ont été démontées pour être reconstruites à l identique sur ce lieu et reconstituer la vie des ces gens (comme il en existe également en Alsace)


la ligne de chemin de fer crée en 1890 lors de l exploitation intensive du bois et de la résine - elle déclinera à partir de 1931 et la mise en route d un service par autocars qui fera péricliter le traffic voyageur - elle sera fermée définitivement en 1969 et l activité sera alors reprise par  l Association du parc naturel afin de desservir cet écomusée - le matériel de collection provient du train de Palavas les Flots datant de plus de 70 ans et maintenu en état par des amoureux des chemins de fer



au cours de la promenade, nous découvrons les animaux vivants sur le site : des porcs gascons et béarnais, des boeufs, des mules, bien sûr des moutons et une basse cour avec un dindon, une dinde, des oies, des canards, des poules avec leur petits poussins, un coq sans compter les pigeons.........




à SAINT EMILION où sans le savoir nous avons assisté au défilé de la JURADE qui fêtait l arrivée du printemps et intronisait de nouveaux membres
le matin il y avait une messe puis un repas dans une grande salle, le défilé dans le village et la présentation des nouveaux membres au sommet de la Tour du Roy


nous plus calmement nous avons visité le cloitre où se tenait une exposition d art d inspiration africaine


voici donc quelques vues de ce petit village si connu dans le monde entier



sortie de dimanche

 24/06/2010
là encore temps incertain alors pour ne pas prendre le risque de prendre une averse nous avons fait "local" et bien sûr Aurore était de la sortie !!!


et bien sûr nous en avons profité pour nous faire photographier ensemble puisque nous avions une photographe sous la main



avant de repartir j ai voulu faire un petit tour sur les quais afin de voir les dernières réalisations de la Ville - mais il y avait tellement de monde qu on n a pas pu s arrêter (on fera cela cet automne quand il y aura moins de foule) - par contre l aménagement est presque terminé et on peut voir le projet tel qu ils s inscrit .....
le miroir d eau attire toujours autant de monde surtout en ce jour de canicule il sert surtout à rafraichir petits et grands


une patrouille de police à cheval : il faut bien prendre de la hauteur pour "surveiller" tout ce petit monde..................


une passerelle en bois traverse les quais au niveau de la place des Quinconces et elle permet ainsi de se promener en toute sécurité sans couper la circulation du tram et des voitures


elle se prolonge en terrasse au dessus de la Garonne offrant ainsi une vue magnifique des quais


sur la place des Quinconces il y avait une exposition et des démonstrations d aéromodélisme qui se prolongeait sur les quais et sur l eau pour certains - une belle animation couronnée de succès en raison du temps (mais c est promis je ferai un vrai "reportage" après l été car cela a beaucoup changé)



petit tour en Médoc

 22/04/2010
mardi nous sommes allés à Pauillac à l occasion de l anniversaire de ma maman pour porter un bouquet au cimetière et comme il faisait très beau nous avons profité du soleil pour faire un petit tour sur le port -


au sortir de cette période hivernale les 1er skipper commencaient à remettre en état leur bateau en vue de la saison



le temps était tellement clair que l on voyait largement l autre rive de la Gironde et l ile de Patira


ainsi que le terminal de Trompeloup où un nouvel arrivage de l airbus se préparait à être transferré sur la barge pour Langon avant d être acheminé par route sur Toulouse pour l assemblage





hier nous sommes allés à Marmande mais en ville car d habitude nous restons en périphérie, là où sont les grands magasins - cette fois nous avions besoin d aller à la bibliothèque pour ramener un CD qu Aurore avait emprunté - c est une petite ville du lot et garonne, célèbre pour ses tomates (entre autre) - où l on trouve beaucoup de petits magasins très actifs regroupés autour d une grande rue pietonne - de plus la ville est en train de réamenager les bords de garonne en un immense parking de 700 places - au delà de ce parking se situe une immense plaine de sports où l on trouve 2 stades, une aire de skate et une aire de bi-cross ainsi qu un parc pour la promenade agrémenté d arbres, d arbustes et jeux pour les enfants - hier il y avait beaucoup de monde du fait de la grève des écoles et du beau temps
voici le parking en travaux


le long des quais, on peut admirer de belles maisons dont certaines ont été rénovées, d autre sont en cours


la rénovation se fait de préférence en petites briquettes ce qui donne un certain cachet à la ville


heureusement on a su conserver le cachet de certaines


voici la place du marché, d où part la grande rue commercante - elle sert de parking toute la semaine sauf les mercredi et samedi matin mais là nous n avons pas pu nous garer car c était de départ de la manifestation hier


la bibliothèque, elle aussi refaite dans une très très vieille maison qui était en ruine et qui dont a été rénovée en petites briquettes avec sur l arrière cette verrière moderne et qui donne sur un petit square


et depuis les quais et le parking on peut apercevoir la collégiale



le bassin d Arcachon

 27/01/2010
pour le réveillon du 1er de l An, nous étions invités chez nos amis et nous avions proposé de nous charger des huitres, du foie gras et du dessert -
pour les huitres, nous sommes allés les chercher directement chez le producteur : à Gujan Mestras, sur le bassin d Arcachon et de profiter ainsi de cette belle ballade pour faire découvrir ce lieu à Prince, le petit ami d Aurore ..............


au milieu des baraques, j ai trouvé ce drôle d aquarium à moitié gelé où nageaient ces 3 petits poissons rouge : comment sont ils arrivés là mystère !!!!!! mais ils avaient l air bien portants.....


avant de trouver un restau ouvert en cette saison, nous sommes allés nous ouvrir l appétit au bout de la jetée du port de Gujan et profiter ainsi du grand air -



hier après midi, sous le soleil (eh oui il y en a un peu!!!) mon mari est parti faire son tour en vélo avec son nouvel équipement : une combinaison et un blouson spécial vélo - et il a tout de même pensé à me ramener un petit souvenir de sa ballade (ou son "justificatif" !!!) - il s agit d un pont qui enjambe la garonne et le canal et que bien sûr je n avais jamais vu sous cet angle


et là il s agit du promontoire de Meilhan où nous allons nous promener de temps en temps pour admirer la plaine de Garonne que j ai déjà évoqué dans mes articles



des grues qui sont sensées annoncer le mauvais temps (du moins le froid) mais cette année elles tardent plutot celles ci doivent être les éclaireuses parties à la recherche de coins plus tempérés - en tout cas elles n étaient pas nombreuses mais elles se sont fait remarquer par le bruit 
c est comme les palombes (ou oiseau bleu) cette année il en est passé très peu au grand dam de tous les chasseurs qui prennent leurs congés à cette époque



LA PLACE D AQUITAINE OU PLACE DE LA VICTOIRE - LA PLUS VIVANTE CAR CELLE DES ETUDIANTS - ELLE EST SITUE AU BOUT DE LA RUE SAINTE CATHERINE - RUE LA PLUS COMMERCANTE DE BORDEAUX DONT L ENTREE EST PLACE DU GRAND THEATRE - EN 1753 FUT CONSTRUITE LA PORTE D AQUITAINE LARGE DE 33 METRES ELLE EST  SURMONTEE D UN FRONTON TRIANGULAIRE ORNE DE SCULTURES DES DIEUX MARINS ET ARMES ROYALE COTE PLACE ET DE FRUITS ET FLEURS COTE RUE - ELLE PRIT LE NOM DE PLACE DE LA VICTOIRE APRES LA 1ERE GUERRE - DONNANT SUR LA PLACE UNE DES PLUS ANCIENNE FACULTES LA FACULTE DE MEDECINE A LAQUELLE ON ACCEDE PAR DES MARCHES ENCADREES PAR DEUX STATUES QUI SYMBOLISENT LA NATURE SE DEVOILANT DEVANT LA SCIENCE -


EN 2005 APRES LES TRAVAUX DE REAMENAGEMENT DE LA PLACE ET LE PASSAGE DU TRAM LA VILLE FIT APPEL AU SCULTEUR IVAN THEIMER POUR REDECORER L ESPACE - IL IMAGINA CETTE COLONNE TORSADEE EN MARBRE ROUGE POUR RENDRE HOMMAGE A LA CAPITALE DE LA VIGNE ET DU VIN - DES GRAPPES DE RAISIN, MASQUE DE BACCHUS, NAVIRE DE DIONYSOS ORNENT CETTE COLONNE POURTANT TANT DECRIEE


ET A SON PIED ON TROUVE CES DEUX TORTUES EN BRONZE ELLES AUSSI PAREES DE GRAPPES DE RAISIN ET A LA CARAPACE ORNEE DE MULTIPLES REFERENCES AUX GRANDS CRUS BORDELAIS - CHOSES ETRANGES QUI MARQUENT  L ESPRIT DES VISITEURS ET QUI DEROUTENT  LES BORDELAIS LORSQU ON LEUR DEMANDE LA DIRECTION DE LA "PLACE DES TORTUES" - J ESPERE TOUTEFOIS QUE CETTE PLACE GARDERA SON NOM D ORIGINE CAR C EST UN HAUT LIEU DE L ANIMATION BORDELAISE SURTOUT LORS DES SOIREES DE MATCH CAR CERTAINS CAFES RETRANSMETTENT LES RENCONTRES SUR ECRAN GEANT ET  TOUS LES SUPPORTERS VIENNENT ENSUITE FAIRE LA FETE EN CE LIEU



ET D ENTRER DANS LA PARTIE PLUS RECENTE DE LA VILLE - QUE JE VOUS FERAI VISITER PLUS TARD - LE DERRIERE DU PALAIS DE JUSTICE AGRANDI DE FACON MODERNE - la photo  n est pas terrible car prise à travers les vitres du tram -


ET DANS LES VESTIGES DE L ANCIENNE PRISON SE SITUE L ECOLE DE LA MAGISTRATURE



DE BORDEAUX SITUE DANS UN PALAIS DE L ARCHEVECHE - LE PALAIS ROHAN NOM DE L ARCHEVEQUE DE BORDEAUX DU 18EME SIECLE : FERDINANT-MAXIMILIEN MERIADEC DE ROHAN - CE PALAIS ACHEVE EN 1784 DEVINT HOTEL DE VILLE EN 1835 - L ENTREE COTE PLACE SE FAIT PAR UN GRAND PORTAIL SCULTE FLANQUE DE DEUX COLONNES ET DEBOUCHANT SUR UNE COUR D HONNEUR - L AUTRE FACADE DONNANT SUR LE QUARTIER MERIADEC EST ENTOUREE DE JARDINS A L ANGLAISE (QUE JE VOUS MONTRERAI UNE PROCHAINE FOIS AINSI QUE L INTERIEUR OU TRÖNE UN MONUMENTAL ESCALIER D HONNEUR ET DES SALONS EN LAMBRIS DECORES) - C EST DANS LA SALLE DES MARIAGES QUE MON FILS S EST MARIE IL Y A 10 ANS DEJA

 



SUR LA MEME PLACE SE TROUVE LA CATHEDRALE SAINT ANDRE DE BORDEAUX  COMMENCEE AU XI SURLES RUINES D UN ANCIEN EDIFICE DE CULTE, CONSACREE PAR URBAIN II -  QUI A SUBIT DE NOMBREUSES MODIFICATIONS - LA NEF EST DU XIII EME SIECLE ELLE EST ENTOUREE DE 7 CHAPELLES RICHEMENT DECOREES DE MARBRE ET D ALBATRE - ELLE A DE MAGNIFIQUES VITRAUX UNIQUEMENT AUTOUR DU CHOEUR ET DES CHAPELLES - EN 1787 ELLE EST EN PARTIE DETRUITE PAR UN INCENDIE ET EST RESTAUREE EN 1804 - VOICI LE PORTAIL ROYAL DU XIII EME SIECLE BORDEE DE SCULTURES REPRESENTANT LES APOTRES ET LE JUGEMENT DERNIER


LE PORTAIL ROYAL


UN DES ARCS-BOUTANTS CONSTRUITS AU XVI EME SIECLE POUR CONSOLIDER LA CATHEDRALE


LE CLOCHER PEY BERLAND - TOUR CARREE D ENVIRON 8M DE COTE SOUTENUE PAR DES CONTREFORTS QUI COMPREND EN SON SOMMET UNE GALERIE EXTERIEURE D OU L ON PEUT ADMIRER UN DES PLUS BEAUX POINTS DE VUE SUR LA VILLE - (APRES 232 MARCHES)



ON CONTINUE LA BALLADE

 11/06/2009
APRES LA PLACE DE LA BOURSE NOUS SOMMES REMONTES PAR LE COURS DU CHAPEAU ROUGE JUSQU A LA PLACE DE LA COMEDIE SUR LAQUELLE ON EUT ADMIRER LE TEMPLE DES MUSES OU LE GRAND THEATRE COMMANDE PAR RICHELIEU (ALORS GOUVERNEUR DE GUYENNE) EDIFIE PAR VICTOR LOUIS FUT INAUGURE EN 1780 AVEC LA REPRESENTATION DE ATHALIE DE RACINE - DE STYLE NEO CLASSIQUE IL MESURE 88 X 47 M. ET ABRITE UNE SALLE "A L ITALIENNE" DE 1000 PLACES - SA FACADE EST PRECEDEE DE 12 COLONNES CORINTHIENNES SURMONTEES D STATUES DE PIERRE REPRESENTANT LES 9 MUSES ET 3 DEESSES : JUNON-VENUS-MIVERVE - IL ABRITE L OPERA DE BORDEAUX ET L ORCHESTRE NATIONAL DE BORDEAUX AQUITAINE


EN FACE UN TRES BEL IMMEUBLE QUI A ETE RESTAURE RECEMMENT EN GRAND HOTEL DE BORDEAUX - OU LE REGENT - QUI ETAIT ENCORE DECORE A LA GLOIRE DE NOS FOOTBALLEURS CHAMPIONS DE FRANCE 2009 -


JUSTE EN FACE DE LA STATION DE TRAM SUR LE COURS DE L INTENDANCE - LE CHAMPS ELYSEES DE BORDEAUX - POUR SES BOUTIQUES DE LUXE - L ENTREE LATERALE DU REGENT AVEC SES LUSTRES "ROCOCO"



LES QUAIS DE BORDEAUX

 09/06/2009
après avoir admiré l architecture de la façade des immeubles du très chic quartier des Chartrons et les hangars restant (les 14 précédents ont été démolis pour laisser place au  nouvel aménagement) - dans les autres se sont installés des commerces - tout au fond on peut apercevoir le Pont d Aquitaine -


un panneau expliquant cette transformation des quais qui a duré 10 ans (et qui n est pas encore complètement terminée car Bordeaux était un port très prospère et très actif et la longueur des quais est très grande)


nous revenons vers le miroir d eau qui est le plus grand du monde avec ses 3450 m2 et est l élément central du réaménagement des quais - un système permet ainsi de faire apparaitre tout d abord, l effet miroir avec 2 cm d eau stagnant sur une dalle en granit et un effet brouillard qui peut atteindre 2m de hauteur - techniquement l eau est stockée dans un réservoir (sous la dalle) de 800 m3, elle remonte à la surface grâce à un système de pompes, remonte à la surface à travers les joints pour se répandre sur la dalle - elle se retire ensuite pour retourner dans le réservoir être mise à température et rejaillir ensuite sous forme de brouillard au dessus de la dalle - le tout programmé par ordinateur -


et tout autour de ce miroir et de sa dalle de support de plus de 2000 m2 a été aménagé un jardin des lumières, planté des diverses fleurs et herbes décoratives au milieu duquel le promeneur peut déhambuler et se reposer dans de mini squares afin d admirer la magnifique place de la Bourse



retour à BORDEAUX

 09/06/2009

la semaine dernière, j ai fait découvrir une partie de ma "Capitale" à ma belle soeur qui n était jamais venue - nous n avons pas tout fait mais je vous fais profiter de notre visite et des lieux que je n ai pas encore mis sur mon blog - tout d abord nous avions mis la voiture dans un des parcs-auto créés au début des lignes de tram et nous avons donc circulé en tram - celui là était direct depuis Talence jusqu à la fameuse place des Quinconces qui a été mise à l honneur le we dernier grâce au titre de CHAMPIONS DE FRANCE de notre équipe de foot des GIRONDINS DE BORDEAUX -

cette place, construite sur l emplacement du Chateau Trompette est la plus vaste d Europe avec ses 12 hectares - son nom lui vient des arbres plantés en quinconces sur les côtés - au milieu et en face à face se situent 2 gigantesques statues en marbre blanc de Montaigne et Montesquieu -

au pied de la colonne des Girondins, de chaque côté ont été réinstallés en grande pompe en 1985, les Chevaux Marins qui avaient été cachés pendant l occupation afin de les préserver de la transformation en canons



la colonne des Girondins fût élevée en 1895 à la gloire des Girondins (de la révolution) et de la République - D une hauteur de 43 mètres, elle est surmontée d une statue de la Liberté - à son pied on trouve les statuts de la ville de Bordeaux, de la Garonne, de la Dordogne - ainsi que le coq et les emblêmes de la République


à l opposé, côté Garonne et pour faire un "balcon" sur le fleuve, les colonne rostales : hautes de 21 m. chacune est ornée de quatre proues de galères prolongées de rostres formés de deux faisceaux de trois glaives qui signifient la maîtrise triomphale des mers (en souvenir des victoires romaines sur celles de Carthage) - au dessus figurent les symboles de la Marine et du Commerce - et sur les chapiteaux on y retrouve des symboles représentant le Commerce et la Navigation - et depuis les quais cela fait une belle perspective



pour se rendre à l hopital du centre de Bordeaux, le mieux est de circuler en tram - ce que nous avons fait pour une des visites de contrôle après l hospitalisation de mon mari - nous garons la voiture devant chez ma fille à Talence et nous devons changer de tram au pied de la Cathédrale Saint André sur le place Pey Berland qui est le centre de Bordeaux ainsi que la place de la Mairie ou le Palais Rohan - l hiver sur cette place est installé une patinoire et l été les cafés prennent leurs aises - un peu d histoire sur cette cathédrale :

"La cathédrale gothique Saint-André, édifiée au XIIe siècle, est la plus grande de Bordeaux.
La nef, de style gothique rayonnant, fut construite la première, puis le déambulatoire lui fut raccordé vers 1330. Les chapelles autour de la cathédrale et le choeur furent érigées au XIVe siècle.
Ce n'est qu'au XVe siècle que furent ajoutés le clocher, les tours, les flèches et les arcs-boutants à l'extérieur de l'édifice. La Porte Royale, sur la façade nord, est surmontée d'un tympan représentant le jugement dernier.
 
De hauts personnages ont célébré leur mariage dans la cathédrale Saint-André comme François 1er, Charles-Quint, Louis XIII ou encore Anne d'Autriche.
Depuis 1998, la cathédrale est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco."


et la tour Pey Berland "
La tour Pey-Berland est le clocher de la cathédrale Saint-André.
Edifice gothique flamboyant élevé entre 1440 et 1446, elle doit son nom à son constructeur, l'archevêque Pey-Berland.
 L'originalité de cette tour/clocher dissociée de la cathédrale a permis de la doter de cloches imposantes, dont les vibrations auraient pu menacer sa structure.
Le clocher est surmonté d'une flèche haute de 12,50 mètres.Elle est couronnée en 1863 par une statue colossale de Notre-Dame d'Aquitaine.
Six années plus tard, la tour accueillit Ferdinand-André, un gros bourdon de 8 tonnes.
la Tour Pey-Berland offre, du haut de ses 231 marches, le plus beau point de vue sur la ville et ses alentours



TOURISME A BORDEAUX

 03/03/2009
voici quelques photos de notre promenade sur la 1ère parties des quais de Bordeaux dont tous les immeubles sont classés car toutes les façades de style Louis XV ont été construites par l Intendant Tourny - cette promenade s étend de la Porte de Bourgogne au bout du pont de Pierre -  jusqu' au cours du Médoc avec le fameux quai des Chartrons - nous nous avons commencé à la Porte Cailhau ou porte du Palais - porte gothique du XVème siècle derrière laquelle se trouve le vieux Bordeaux avec ses rues pavées/sombres/étroites et pitoresqus  (où furent tournées de nombreuses scènes de "La Reine Margot" et de "Vidoc" entre autres films historiques)


puis nous avons remonté les quais vers les Quinconces, voici l Hotel des Douanes qui est l ancien Hotel des Fermes Royales construit en 1745 par Gabriel et qui constitue l arc de la Place de la Bourse qui comporte donc l Hotel des Douanes, le Palais de la Bourse (où se trouve la Chambre de Commerce et la Salle du Tribunal de Commerce)


côté fleuve, on voit bien le Pont de Pierre construit de 1811 à 1829 qui comporte 17 arches et mesure 500 m - le pont a été élargi en 1954 puis on a consolidé les arches centrales  pour permettre aux barges de l Airbus de passer et enfin plus récemment le tram qui relie les deux rives - le tram circule au centre puis une voie de circulation voitures + une piste cyclable dans chaque sens


voici la Rive Droite dite la Bastide avec l ancienne gare d Orléans qui a été rénovée et transformée en un complexe cinéma - la gare marchandise qui se trouvait derrière a été déportée dans la zone industrielle de Bègles et tout le quartier est en pleine transformation - plusieurs grands projets sont en cours de réalisation pour réhabiliter ce quartier et cela devient le "nouveau bordeaux chic"


dans le cadre de l aménagement paysager des nouveaux quais voici les lampadaires qui ont été installés tout le long du fleuve pour permettre aux promeneurs de venir musarder même la nuit............


le fameux miroir d eau crée par l Architecte qui permet de refleter la magnifique place de la Bourse - mais qui sert surtout aux plaisirs de tous de se rafraichir surtout l été car malheureusement en hiver il est à sec - mais sert de terrain de jeux et de forum de discussions pour toute la jeunesse bordelaise !


une partie des jardins crées autour du miroir d eau - bien sûr bien plus joli en été car mieux fleuris - en hiver c est un peu tristounet - j y retournerai bien sûr pour faire d autres photos - avec au fond le passage de notre Tram que je trouve très élégant dans sa forme et sa couleur et qui s intègre très bien dans le paysage malgré les craintes du départ des bordelais qui ne s en passeraient  pour rien au monde maintenant


une petite idée de la longueur de ses quais avec ce petit panorama qui va de la tour Saint MIchel clocher de la Basique du même nom - quartier "populaire" de Bordeaux où l on retrouve toutes les communautés - cette tour détachée de l Eglise elle même s élève à 114 m. et sur les contreforts on peut admirer les statuts de 6 prélâts aquitains - l église est du XIV et XVI - (j y retournerai pour vous)


et de l autre côté l église Saint Louis - pour admirer la courbure en forme de croissant de Lune du port de Bordeaux qui autrefois fourmillait de grues et d entrepôts divers - c est de là que mes parents étaient partis en bateau pour l Afrique en nov 1961 (moi j étais restée pour l année scolaire chez ma grand mère) et nous les avions accompagnés à l embarquement  puis nous étions reparti à Pauillac pour les voir passer sur la Gironde -

je reviendrai plus tard pour d autres photos et d autres découvertes de Bordeaux -




visite à PAU

 25/02/2009

hier, nous sommes allés passer la journée à Pau - pour visiter le chäteau et aussi profiter de la vue sur les Pyrénées mais c était un peu bouché et on a rien vu - mais sur la route, on a pu se rendre compte des dégâts causés par la tempête de fin janvier c est hallucinant !!!! tous ces arbres arrachés et sectionnés net - cela change tout le paysage

on est descendu par les jardins du Roi jusqu au niveau du Gave afin de pouvoir prendre le funiculaire qui relie la gare SNCF au boulevard des Pyrénées - funiculaire qui a été restauré et remis en circulation (nous en avions vu le reportage sur FR3PAU) et c était une découverte pour Romain



la gare de départ du Funiculaire vue d en haut - c est le petit batiment rond au milieu des têtes de palmiers


après une petite halte pour nous restaurer, nous avons pris la direction du château  tout d abord, un petit arrêt sur la place du parlement de Navarre qui est juste en face du château


le château de Pau qui domine la vallée et qui maintenant est un musée car il a été longtemps abandonné et remis en état  partir du 17ème siècle - il ne subsiste pas grand chose du passé - seuls vestiges d Henri IV : un coffret à bijoux de voyage, la carapace de tortue qui lui servi de berceau et une statue à son éffigie - le chateau a été entièrement remeublé avec des "restes royaux" de Louis Philippe et Napoléon pour l essentiel - par contre tous les murs sont ornés de tapisseries des Gobelins et en font ainsi l un des musée-chateau les mieux décorés -


le bon roi Henri qui devint roi de France et connut un destin tragique


les jardins du château en pleine création - et qui me font penser à ceux des remparts de Vannes (mais en moins grand bien sûr car à Pau le château est dans la partie haute de la ville)


l Eglise de Pau, que nous n avons pas eu le temps de visiter car comme il faisait beau et bon nous avons préféré faire la promenade sur le boulevard qui longe toute la partie haute de la ville et depuis lequel, par grand beau temps on peu admirer une partie de la chaine des Pyrénées - la partie béarnaise bien sûr -



nous nous sommes arrêtés à BARBOTAN LES THERMES pour une promenade autour du Lac, immense sur lequel ont lieu des regates d aviron


un peu d histoire -
Barbotan, petite ville gasconne, abritée par les vallons du Gers, entre les pins des petites Landes, les vignobles d’Armagnac et un climat à la douceur italienne.
Il faut voir en juillet, les lotus roses, uniques en France, s’épanouir dans le bassin du Parc Thermal, les étangs, les nénuphars gorgés d’eau thermale, mais aussi les palmiers, magnolias et bananiers qui jaillissent généreusement pour le plaisir des yeux.
On peut y trouver aussi  les signes d’un passé riche en histoire : de l’ancien rempart, vestige d’un manoir des Templiers aux ruines d’un château féodal, en passant par l’église St-Pierre dont le porche ogivalvous accueille avec bienveillance, et flâner dans la rue San Pé de Riou Caou.
C’est aux Romains que l’on doit la découverte des bienfaits de cette station gersoise dont le nom se réfère à une divinité des eaux thermales. Au fil des siècles, la station « de la jambe alerte » a gardé sa spécificité et traite conjointement les affections rhumatismales et phlébologiques.
L’architecture des thermes s’inspire des anciens séchoirs à tabac du Sud-Ouest et les structures, telle une grande maison landaise. Dans de vastes espaces revêtus de pierre blonde, le déroulement des soins y est facile, agréable et aisé.
 


l ancien casino - situé à plus d 1 km de la ville danc cette ancienne batisse qui domine toute la vallée -



nous sommes allés à EAUZE, dans le Gers pour acheter un petit vin blanc, le TARIQUET,  célèbre dans la Région pour sa douceur et son parfum - j en avais besoin pour accompagner mon foie gras et ma pastilla de lotte et crevettes prévus au menu du 25 - de plus ce n est pas très loin de chez nous - mais le domaine est un peu difficile à trouver car dans cette région c est plutôt l Armagnac qui a la vedette ! enfin nous avons trouvé la propriété au coeur du domaine


nous faisons un petit tour dans EAUZE petite ville très ancienne

Eauze la capitale de l’Armagnac, perchée sur une colline de 160 m et resserrée autour de l’église Saint Luperc (XV – XVIème siècle). Vous y verrez aussi la maison de Jeanne d’Albret (XIVème siècle) et y admirerez l’architecture de plusieurs hôtels du XVIIIème siècle. Profitez de cette promenade pour voir le Trésor d’Eauze ; mis à jour en 1985 lors d’une fouille, il se compose notamment de 28000 pièces d’or, de 45 bronzes et de bijoux en or et argent. Il témoigne de la richesse d’Eluza, citée fondée en 50 avant J.C. sous le règne de César



la maison de Jeanne d Albret


dans la Cathédrale, très simple, cette jolie crèche



retour à LA REOLE

 16/12/2008
il y a longtemps que je n ai pas mis de photos sur ma ville - voici donc l ancienne prison qui a servi tout de même jusqu en 1956 - ensuite elle a abrité de nombreuses associations mais maintenant elle est laissé à l abandon car non conforme - dommage car c est un bâtiment magnifique qui mériterait bien une nouvelle vie !


par contre cette maison du 18ème a été rachetée par la Mairie et rénovée pour être louée en appartement



pour mettre à jour mon blog et vous faire partager les photos prises lors de nos escapades récentes - tout d abord SAINT EMILION, ce petit village perché sur un coteau que je vous ferai découvrir plus en détail -








pour aller fleurir le cimetière  tout d abord nous avons mangé un sandwich sur les quais à Pauillac mais le vent était glacial (on se protège un peu car n avions pas prévu un tel froid)


je vous avais dit qu à Pauillac arrivaient par voie maritime les éléments de l A380 - et hier justement un des 2 bateaux était amarré à Trompeloup alors nous en avons profité pour y aller mais la manoeuvre de transbordement sur la barge qui va jusqu à Langon était finie - comme la marée était basse on n a pas pu voir la barge qui est juste derrière le bateau (celui-ci était le "Ville de Bordeaux" )

 



un petit coup d oeil sur la centrale de Braud et Saint Louis de l autre côté de la Gironde


ma fille et son père


et nous sommes rentrés à travers les vignes qui ont pris leurs couleur d automne après les vendanges qui cette année ont été bien tard -



nous sommes seulement à 6 kms du Lot et Garonne du côté de Marmande et sur le côteau ouest de la plaine de la Garonne dans un petit village très pittoresque qui s appelle Meilhan sur Garonne et du Belvédère on peut voir cette curiosité où la Garonne et le Canal se rejoignent presque (un peu plus loin à Tonneins il passe même par dessus)


ce Tertre a été aménagé avec une belle place panoramique, un kiosque et il y avait aussi un restaurant et de la terrasse on avait une vue magnifique en mangeant


la plaine Ouest qui va vers l Océan


plaine Est vers Toulouse et encore plus loin la Méditerrannée via le Canal qui va ainsi d Ouest en Est car la Garonne n est naviguable que de Bordeaux à Langon (ce qui permet aux éléments de l Airbus fabriqués ailleurs qu en France d être acheminés par voies maritimes et terrestres depuis Langon - mais je vous le raconterai une autre fois...)


un peu d histoire de la Garonne (ce sont des plaques explicatives de l histoire de cette partie de la France qui ne l oubliont pas fût à une époque Anglaise)





autre rond point

 26/09/2008
pour marquer la direction de la citadelle VAUBAN à Cussac Fort Médoc,,



A 2MIN

 25/09/2008

pour la suite du voyage dans le Médoc










le château Beychevelles célèbre aussi dans la région pour ses parterres de fleurs magnifiques



afin de ne pas altérer la grâce de ce joli chateau, les chais ont été construits sous la pelouse









un complexe où l on trouve du vin bien sûr mais aussi tout ce qui touche à ces métiers, en passant par le logement, la restauration, l initiation à la dégustation - cela a été ouvert il y a peu sur la route du médoc entre Bordeaux et Le Verdon, à l' entrée des vignobles

http://www.lawinery.fr/Domaine.aspx?sX_Edito_Id=14







hier jour de nostalgie, c était l anniversaire de mon papa, disparu en juillet, alors je suis allée faire un tour au cimetière et en ai profité pour respirer l air de mon Médoc, à l aube des vendanges et je vais vous faire partager ma visite tout d abord : oui le raisin est presque à point (d ailleurs hier dans certaines propriétés les 1er vendangeurs faisaient le tri des plus belles grappes à conserver pour la vendange)



le Grand Théâtre

 19/09/2008
en face du grand hotel



sur la place des Quinconces



le Grand Hôtel tout neuf et avec des lustres de bacarra spendides



Située entre Saint Emilionet Bergerac, le Pays Foyen vous offre de multiples possibilités de loisirs et de visites de sites, toute la famille profitera du Pays Foyen : canoë, bateau promenade,VTT, poney, la plage des bardoulets (baignade surveillée), ...

Altitude 20 m. - 14000 habitants - Paris 600 km. - Train : Sainte-Foy/Paris par Libourne direction Bergerac. Aérodrome de Bergerac : ligne Londres/Bergerac. Autoroute A89 sortie Montpon

Cette Bastide, créée en 1255 sous les auspices de Sainte Foy jeune martyre de l’Agenais, a célébré la Félibrée en 2006.
Eglise de Sainte-Foy-la-Grande (XIIIè siècle - 1686 - 1850). Eglise romane des Lèves et Thoumeyragues

Principales visites à faire dans cette ville Bastide du XIIIème siècle :  la Bastide de Sainte-Foy-la-Grande, le moulin du Moustelat, les maisons à colombages, la place à arcades et les  restes de fortifications. (une exposition sur la Bastide est visible à l Office de Tourisme)

à visiter : le Musée des Bateliers de la Dordogne à Port-Sainte-Foy. le Musée de la  préhistoire, à Sainte-Foy-la-Grande, la Villa gallo-romaine de Montcaret, les mosaïques à l'Office de Tourisme, la Tour de Montaigne à Saint-Michel-de-Montaigne.

Pour se promener on peut profiter des Chemins de découverte Elisée Reclus, du Parcours Rivières et Eaux en Libournais (patrimoine fuvial). du Bateau promenade Rivesdor (départ Sainte-Foy-la-Grande)et des Chemins de halage le long de la rivière Dordogne.




  dommage je n arrive pas à intégrer le dessin representant cet hotel de ville et je n ai pas de photos

II est contemporain de la "première" enceinte.
 
Sur son mur nord s'appuyait sur les remparts.
Dans les siècles qui ont suivi sa construction, il a subi plusieurs remaniements.
Des ouvertures plus nombreuses ont été percées à l'étage, dans la salle où se réunissaient les jurats et qui sert aujourd'hui de salle d'exposition :
(fenêtres Renaissance à meneaux ou à colonnettes, balcon flamboyant sur la façade nord).
Le rez-de-chaussée, qui servait de halle aux grains n'était accessible que par l'ouverture ogivale du sud, jusqu'à la fin du dix-neuvième siècle.
Les Réolais continuent à appeler ce monument la "vieille halle"
Cinq chapiteaux romans coiffent les colonnes du centre : leur décoration est très caractéristique de l'art civil du douzième siècle.
 



oeuvre de Maitre Blaise Charlut

La Réole, cité millénaire possède, outre son cloitre des bénédictins - siège actuel de la municipalité - de très belles oeuvres d art sculptées par un ferronnier d art natif de la cité dont la pièce la plus visible est la porte du monastère qui donne coté garonne et qui est situé en haut d un escalier magistral dont voici la photo (de la porte) dans la ville on peut aussi admirer nombreuse de ses oeuvres -




presentation

 04/03/2008
une belle ville
il y a quelque temps j avais parlé de vous présenter ma ville (enfin la grande ville près de mon village) voici une photo prise cet hiver mais en été elle est beaucoup plus lumineuse - au bord de la Garonne, cette cité millénaire se déploie sur les coteaux mais garde son ame historique - depuis quelques années un effort particulier est fait au niveau de la mise en valeur des éléments qui ont fait son histoire - je vous en ferai découvrir de temps en temps - une belle idée de balade


l histoire de blaise charnut - outre la très belle porte qu il a crée (voir article précédent) voici une autre de ses réalisations à l 'intérieur du prieuré
 Vers 1758, un maître ferronnier de la Réole, nommé Blaise Charlut, réputé dans toute la Guyenne, reçoit du supérieur des Bénédictins une commande à la mesure de son génie.

Il doit exécuter une grille pour habiller et pour clore l'ouverture
en plein cintre qui, au centre de la façade méridionale du nouveau prieuré, met le cloître en relation avec l'esplanade.

Blaise Charlut se met à l'ouvrage, dans son atelier situé dans une rue passante à quelques dizaines de mètres du prieuré. et la grille est toujours là pour témoigner de l'art du maître ferronnier.

Les lignes verticales noires de la partie inférieure des deux battants se superposent à un paysage horizontal, celui de la Garonne, de la plaine et des coteaux verdoyants de la rive gauche.

Ce paysage, façonné par le travail de centaines de générations de paysans, sert de support à une ascension vers la Cité Céleste. Et dès que les tiges de métal dépassent la ligne d'horizon, elles se déploient sur le ciel en une jubilation d'arabesques. Dans le cintre de la porte, qui forme une imposte immobile comme le tympan d'un portail roman, elles convergent en un centre qui suggère d'évidence le Créateur, surtout quand, à midi, il coïncide avec le soleil.

Ce joyau de la ferronnerie du dix-huitième siècle, est considéré comme leur patrimoine le plus précieux par tous les habitants.



Cité fondée en 977, La Réole a une histoire et une culture remarquables par leur richesse et leur diversité

sous le soleil ce n est pas mal non plus !

- la Garonne, l' Eglise Saint Pierre, sur la gauche : le Cloitre des Bénédictins et le château des Qu'atsos - sur la droite le lycée et en bord de garonne sur les quais, le marché




 JEAN DE LA REOULE
Ce personnage est attesté à la Réole dès le treizième siècle.
Son origine est obscure, mais il semble bien qu'il symbolise la capacité de résistance des Réolais aux sièges qu'ils ont subis au Moyen-âge.
Jean de la Réoule est devenu le héros d'une chanson populaire du folklore gascon, qu'on retrouve sous des formes diverses dans tout le grand sud-ouest.

On raconte que Henri IV aimait à la fredonner.

Ses couplets, plutôt lestes, sont conservés par un excellent groupe folklorique local, justement appelé "Lous Réoules".




la reconnaissez vous - eh oui! c est bien Colette Besson qui fut professeur au collège de La Réole et c est un prof de dessin de ce même collège qui a dessiné cette fresque en son hommage sur le mur du gymnase -


on y revient

 07/12/2007
le cloitre des benedictins

voici le petit carré d herbe qui leur servait de cimetière et d où l on a extrait des cercueils en pierre qui sont exposés dans la galerie -

ce cloitre sert pour les manifestations culturelles (théatre,concert) - le batiment derriere abrite les impôts

a bientôt pour une autre visite




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :