Les blogs
du village
33gourmande
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 6 468 681
Nombre de commentaires : 8 141
Nombre d'articles : 2 530
Dernière màj le 15/02/2019
Blog créé le 22/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

23 JUILLET 2017

 09/08/2017
ce jour là nous avions rendez vous pour une journée portes ouvertes dans une petite propriété près de chez Jennifer où nous avons l habitude de prendre notre vin blanc qui est délicieux -


en plus de la visite des chais, caves, et autres installations pour le travail de la vigne, une exposition de vieilles voitures faisait partie de la fête l occasion de se replonger dans notre jeunesse où mes parents avaient eu aussi cette belle panhard!!!!!!!!!!!! un peu plus loin il y avait aussi de belles américaines


pour faire patienter les enfants pendant que les parents s initiaient à la dégustation des vins produits, une structure gonflable leur tendait les bras ainsi qu une animation coloriage sur le thème de la vigne bien sûr - les propriétaires passionnés d engins anciens faisait découvrir leur matériel de collection et proposait des ballades dans le vignoble à bord d un vieux camion de transport et d une vieille jeep des pompiers qui a fait le bonheur des enfants


en attendant son tour pour récupérer les tickets repas on pouvait patienter dans ces salons de jardin crées à partir de barriques


et la visite des chais et caves se terminait par la salle d exposition et de vente où l on peut avoir une vue de tout ce qui est proposé dans ce beau domaine


après un bon repas bien copieux, et malgré le temps maussade nous avons fini la journée chez Jennifer en faisant trempette (enfin du moins les plus courageux!!!!!!!!)

 




ce jour là nous étions conviés, comme tous les ans, au Chateau Colombe de Peylande à Cussac (en Médoc)  à la journée portes ouvertes pour découvrir ou ré-découvrir le travail effectué toute l année pour la culture et l élaboration du vin et aussi pour récupérer nos bouteilles de vin primeur que nous achetons avant même de l avoir goûté - et puis cette année était particulière car nous commandé du vin pour le futur de nos petites filles!!!!!!!!!!!!!!!! du 2017 qui va s avérer un peu rare en raison des gelées tardives qui ont touché pratiquement tout le vignoble au printemps -

malgré tout il y a quand même de belles grappes à venir



Fabrice, le propriétaire des lieux nous fait une démonstration de son travail essentiellement basé sur une viticulture propre, naturelle et moderne avec son tracteur il brûle les feuilles qui empêchent le raisin de voir le soleil, il désherbe


puis la visite continue par la visite du chai où l on va déguster quelques cépages en attente de "mûrissement" dans les barriques


tout cela sous l oeil attentif d Alyssa, car cette année nous étions venus en famille avec Aurore et Jennifer


et la visite se terminait par un repas champêtre où se retrouvait la quarantaire de personnes présentes ce jour là pour cette belle journée autour d un bon repas et surtout la dégustation de bons vins!!!!!!!!!!!!!!!



Escapade bien être

 15/05/2017
L an passé pour les fêtes "parents" les enfants nous avait offert un petit séjour détente aux thermes de Casteljaloux avec une nuit sur place+petits déjeuners+entrée illimitée aux bains+massage en duo donc j avais pris rendez-vous ce dimanche
Voilà notre petit studio pour la nuit


La vue depuis le balcon
Mais dommage je n ai pas de photos de l intérieur 😥


Pour le repas du soir nous avons trouvé un petit restau bien sympa au Casino avec une belle terrasse sur pilotis donnant sur le lac


Au menu : pavé de bœuf de Bazas sauce maître d hôtel pour moi suivi d un tiramisu rhubarbe (pas terrible) pour moi


Andouillette grillée - fromage des Pyrénées - crème caramel au beurre salé pour Monsieur


Le temps très doux nous a permis de bien apprécier cette belle soirée au bord de l eau



hier nous avons profité de la baisse (relative) des températures pour aller faire une ballade au Pays Basque (et ravitailler le bar un peu vide) - hélas le temps couvert ne nous a pas permis d aller en hauteur, nous sommes donc restés sur la plage en peu "clairsemée"  à cause du manque de soleil et de forte chaleur mais pour nous c était l idéal (on n est pas de grands amateurs de baignade)


Alyssa et sa maman on pû tout de même tremper leurs pieds dans les vagues mais Alyssa n était pas très rassurée - l eau et elle cela semble ne pas faire de grandes copines (déjà à la piscine chez sa tante elle n avait pas du tout apprécié)


mais le goûter n a pose aucun problème


et rien de tel qu un petit calin avec Mamy pour se remettre de ses émotions


une jolie plage que nous aimons tout particulièrement et surtout qui se mérite car la descente (et surtout la remontée) sont un peu rudes





hier nous avions été conviés à la journée portes ouvertes au "chateau de Peylande" à Cussac -Fort -Médoc près de Pauillac dans la propriété viticole de ma tante gérée maintenant par son fils Fabrice -
l occasion de retrouvailles familiales et de découvrir à travers une grande dégustation les nouveaux millésimes produits élevés dans la tradition et dans le cadre d une viticulture propre et raisonnée


mes photos ne seront pas "terribles" car j ai eu une petite mésaventure : la veille j ai mis la batterie de mon appareil photo en charge et hier matin en partant un peu précipitament je l ai oubliée dans le chargeur ce qui fait que lorsque j ai voulu allumer mon appareil RIEN!!!!!!!!!!!!!!
mon mari a donc fait quelques photos avec son téléphone mais pas comme moi je l aurai voulu!!!!!!!!
une partie des vignes


la propriété est très ancienne mais modernisme oblige les anciens ustensiles utilisés par les arrières grands parents de mon cousin servent de décoration


les cuves inox ont remplacé les cuves en bois


et le chai, lui aussi rebati, abrite une belle collection de barriques dans lesquelles le vins affine et se bonifie


un excellent repas préparé par la famille attendait les visiteurs assez nombreux qui avaient répondus à cette invitation annuelle et bien sûr le tout arrosé par les vins de la propriété - une belle journée que nous renouvellerons l an prochain en venant prendre livraison de notre commande de vins primeurs 2015 -



hier soir avait lieu le 1er festival du cheval à LA REOLE et pour l occasion un cavalier Espagnol était venu présenter son tout nouveau spectacle qui doit ensuite circuler dans toute la France - le but était aussi de mettre en valeur le patrimoine de notre belle cité -
une cavalcade réunissant toutes les écoles équestre de proximité avait été organisée à travers les rues pour amener la foule autour de la Mairie et du Cloitre des Bénédictins -
Le Cavalier et son Cheval (originaires de Malaga) ont d abord traversé l Esplanade des Tilleuls


où un petit âne avait déjà fait le spectacle en attendant - un beau travail de dressage et une belle communion entre l animal et sa jeune dresseuse


à l entrée du couloir de la Mairie, la chorale de La Réole entonne un chant mélancolique tiré de Shérazade puis le cavalier et son cheval pénètre dans le bâtiment suivi par la foule pour se diriger vers le Cloitre des Bénédictins


dans le Cloitre, accompagné d une soliste et d un clavecin, le duo offre une 1ère danse équestre


puis il entre dans l Eglise au son de l orgue majestueux qui accompagnait une autre soliste installée elle dans la chaire - là aussi démonstration d une belle danse équestre presque sur place exécutée par ce beau cheval


puis il sort de l Eglise pour regagner la nouvelle place réhabilité et inaugurée il y a peu sous une forme plus moderne pour offrir aux nombreux spectateurs une heure d un spectacle de danse alliant la danse équestre et l évolution d une danseuse aux sons de musiques anciennes et espagnoles - une bien belle soirée mais qui si elle se renouvelle devra être mieux gérée et organisée car faire suivre la foule ainsi derrière le cheval ne permet pas de bien profiter de l instant -
(quant à moi je prendrais mon nouvel appareil photo car là je n avais pas voulu me charger et j ai pris le petit apn qui n est plus trop au top)


l orgue de l Eglise réinstallé et restauré en début d année



ma fille nous avait réservé pour cette "garde" une belle chambre d hôtes dans son petit village qui est situé non loin de Saint Emilion et de sa belle région de vin - d ailleurs Tayac produit du vin sous l appelation Côte de Francs (le vin blanc est d ailleurs tout à fait délicieux!!!!!) -
nous étions donc logés au Chateau Nardou une très très belle propriété viticole bien sûr
(cette photo est prise sur leur site internet car je ne fais pas encore de prises de vue avec drone!!!!!)
cela donne une dimension du domaine


outre une très belle chambre d hôtes classique il y a également 2 petits cottages avec tout l équipement pour y passer un bon séjour indépendant des propriétaires


notre chambre



pour info voici l adresse :
http://www.gites.fr/gites_chateau-nardou_tayac_h379246.htm



Bordeaux

 12/03/2016
lorsque mon gendre est venu pour son rdv à la préfecture pour finaliser ses papiers, nous avions prévu de faire une ballade sur les quais tout en promenant Alyssa, malheureusement le temps ne nous a pas aidé donc la ballade s est faite en voiture et sous des trombes d eau
pas trop d occasion de faire des photos
j ai tout de même réussi à capter la nouvelle "Cité Mondiale" du vin nouvelle fierté bordelaise qui doit ouvrir au début de l été et qui on l espère devrait attirer beaucoup de touristes qui en plus feront de belles croisières fluviales à bord d un des bateaux des 7 compagnies installées sur les quais


c est un magnifique bâtiment à la forme originale recouverte de feuille d or


au passage nous admirons les tours support du nouveau pont qui se lève au passage des bateaux


et découvrons tout un nouveau quartier en construction - dire que là se situait un entrepôt immense de stockage de containers là où j ai commencé à travailler lorsque je suis arrivée à Bordeaux il y a 35 ans..............
et oui la ville change et s agrandit de partout



hier nous avons profité d un temps redevenu clément pour aller faire un petit tour au bord de l eau - malgré tout comme il faisait tout de vent un peu gris et qu il y avait un peu de vent nous avons préféré aller sur le Bassin d Arcachon bien plus abrité que le bord de l Océan
comme tous les dimanche il y avait beaucoup de monde sur la promenade aménagée entre la plage et les habitations -


l occasion de prendre un bon bol d air en flânant tout en admirant de belles maisons typiques encore debout malgré la pression immobilière à l image de cette maison dont les propriétaires ont résisté mais jusqu à quand!!!!
et c est bien dommage


heureusement d autres belles villas survivent et c est tant mieux car elles ajoutent du charme à ce bord de bassin




nous allons sur la jetée Thiers la plus célèbre des 3 jetées d Arcachon, jetée qui prolonge la rue principale jusque dans les eaux


du bout de la jetée on peut admirer le Palais des Congrès 




et au milieu de Bassin on aperçoit un peu dans la brume les fameuses cabanes tchanquées (cabanes sur pilotis)



samedi dernier nous sommes allés faire un petit tour sur la plage de Lacanau sous le soleil mais avec un petit vent qui faisait le bonheur des "planchiste à voile" (je ne connais pas leur nom exact mais on en voit de plus en plus sur les bord de mer)


une petite trempette du bout des pieds pour notre 1ère visite à MONSIEUR L OCEAN pour cette année


Mila qui voulait tant se baigner a fini par entendre raison quand elle a mis les pieds dans l eau


et elle a fini par jouer dans le sable comme tous les enfants à faire des trous!!!

en tout cas un bon moment partagé avec mes enfants et qui fait du bien au moral car j ai bien respiré le bon air du large bien iodé!!!!!!!!!!!!!!!!




journée du 13 mai

 27/05/2015

nous voilà à bord prêts à partir et découvrir la ville depuis le fleuve (ce qui ne m  était pas arrivé depuis des années quand travaillant pour une cie allemande nous avions organisé un coktail pour notre clientèle à bord d un des navires de croisière et fait déjà cette mini croisière entre Bordeaux et Bassens)

 



nous longeons tout d abord le centre ville avec la cathédrale Saint Michel, le village en construction pour la fête du Fleuve (qui se déroule actuellement sur les quais de Bordeaux) - la place de la Bourse


tout d abord nous passons sous le nouveau pont : le Pont Chaban Delmas qui n a pas besoin de se lever pour nous laisser passer


nous admirons les grands moulins de Paris qui fabriquent la farine de nos baguettes régionales  - la nouvelle attraction de Bordeaux : la cité des civilisations du vin - l entrée des bassins à flots et l ébauche du nouveau quartier qui est en train de se mettre en place


voilà le projet tel qu il sera quand il sera terminé en principe en 2016 (c est une photo prise sur le net)


nous passons sous le Pont d Aquitaine - au passage nous voyons le ponton d amarrage du "boat cub" ainsi que le nouveau "bas Lormont" un petit village au bord de l eau tout mignon


puis nous arrivons sur le port de Bordeaux : Bassens avec la partie "charbon", puis la partie "conteneurs"


au bout du port nous avons eu  la désagréable surprise (enfin pour nous qui avons bien connu ce navire puisque mon frère y a fait son service militaire qui lui a permis de voyager dans l Océan Indien jusqu en Australie) d y retrouver la Jeanne d Arc ancien porte hélicoptère de notre marine qui a été désarmé et qui est ici à Bordeaux pour être désamianté avant son démentèlement


et enfin au coucher du soleil nous arrivons au terme de notre promenade : le chateau de Grattequina situé à 9 kms du centre de Bordeaux sur la commune de Blanquefort c est un hôtel restaurant de luxe idéal pour organiser de grands évènements qui possède son propre ponton car les clients peuvent aller à Bordeaux par le fleuve


j ai trouvé cette photo sur le net qui est bien plus belle que la mienne et qui rend plus hommage à cette très belle maison bourgeoise restaurée avec goût et talent par les propriétaires actuels


puis nous faisons demi-tour et rentrons sur Bordeaux pour accoster vers 22h30 au ponton de départ - j ai tenté de faire quelques photos mais elles sont d assez mauvaise qualité car mon apn n a pas la sensibilité requise - toutefois je tenais à les partager car Bordeaux sous ses lumières est aussi magique



ce jour là en arrivant sur les quais à Bordeaux nous avons eu la surprise de découvrier 2 magnifiques bateaux à quai

tout d abord un "immeuble flottant" d une Compagnie (hélas devenue célèbre en raison d un dramatique naufrage mais heureusement tous ne finissent pas comme cela!!!!!!!!!!!!!) - le Costa néoromantica



puis un petit navire à taille un peu plus humaine !!!!!!!!!!!!!!!!!!! mais qui propose aussi de belles croisières venues du Nord


un bateau beaucoup plus petit à propulsion électrique qui sert de bus du fleuve et permet de réelles économies de temps pour les lormontais : le BOAT CUB


mais notre bateau à nous était amarré au ponton d honneur au pied du pont de Pierre


en effet nous étions venus pour profiter de notre cadeau de Noël offert par les enfants : un diner croisière sur la Garonne à bord du bateau-restaurant le "SICAMBRE" -



nous avions décidé d aller faire un petit tour au Pays Basque avec nos vacanciers mais cette fois ci pas sur la côte mais plutot côté montagne, au col d Ibardin (pour faire quelques courses bien sûr) où nous avons pû admirer en plus du paysage des chevaux en liberté dont un petit poulain qui faisait ses premiers pas bien calé derrière sa maman


le pic de la Rhune était très dégagé



et on voyait très bien la côte Basque de St Jean de Luz jusqu au plages landaises




puis nous sommes passé côté espagnol pour y admirer une belle vallée et un très beau petit village où les maisons rivalisent de beauté avec leurs balcons fleuris et sculptés


sans oublier de nous arrêter à Espelette afin de faire découvrir ce petit village au frère de Claude et sa femme et refaire notre provision de fromages basques, et chocolat au piment d espelette





coucou non je n étais pas partie en voyage ni malade, seulement toujours occupée par mon classement de photos (qui me prend beaucoup plus de temps que prévu) et puis tout de même quelques petits moments de répit pour profiter de la "vie" tout simplement -

nous avons eu la visite de mon beau-frère et ma belle-soeur de Port Vendres et le 1er dimanche de leur séjour, nous avons enfin testé un restaurant près de chez nous chez lequel nous avons tenté à plusieurs occasions d aller manger mais sans succès tant leur renommée est grande dans la Région, cette fois ci c était la bonne - après un excellent déjeuner nous sommes allés à la halte nautique de Castets en Dorthe pour marcher afin de faciliter la digestion!!!!!!!!!!









les touristes en goguette!!!!!!!!!!!!!!



ciel du soir

 14/03/2015
la semaine dernière nous avons eu droit à quelques beaux couchers de soleil heureusement que j ai pu en profiter car depuis le ciel plombé est bien tristounet!!!!!!!!!!!!!




et du coup le restau-oiseaux reste approvisionné et ils y viennent très très nombreux mais hélas ce n est pas toujours facile à photographier



mon petit village

 21/11/2014
tout d abord l Eglise avec son clocher plat


puis le restaurant réouvert depuis le début de l année qui est ouvert tous les midis pour les gens de passage et certains soirs selon les réservations


puis la nouvelle boulangerie qui s est installée dans l ancienne épicerie du village - depuis le mois de septembre -


ce n est pas facile d avoir un "centre de village" car nous sommes traversés par l ancienne nationale 13 qui relie Bordeaux à Marseille et même au delà et le village s étend des deux 2 cotés de cet axe - mais nous avons tout de même un tabac/presse, une station essence/petit garage, un coiffeur pour homme et une école d une centaine d enfants



bienvenue au pays du foie gras, de la truffe, de l histoire et des noix je veux dire SARLAT où nous avons passé une petite journée de découverte : hé oui malgré nos nombreuses visites (ce n est pas loin de chez nous et c est souvent la destination-phare de nos invités de passage) - tout d abord la traditionnelle et emblématique "place des oies"


puis nous découvrons la nouvelle église Sainte Marie qui date du XIVème siècle, transformée en 2008 par un "enfant du pays" Jean Nouvel en marché couvert avec une porte monumentale en acier et surtout l ancien clocher dans lequel il a réussi à installer un ascenseur panoramique qui nous amène tout en haut où à travers les parois en verre on peut admirer Sarlat et ses environs -


nous visitons ensuite la Cathédrale Saint-Sacerdos batie à partir du 12ème siècle dont il ne reste que le clocher, la nef date elle du 17ème siècle -

Elle devint Cathédrale quand le pape Jean XXII alors évêque de Cahors créa l évêché de Sarlat  -



derrière la Cathédrâle on peut encore trouver un ancien cimetière qui date du Moyen Age


surmonté de la "lanterne des morts" ou tour Saint Bernard qui aurait été élevée pour commémorer le miracle des pain accompli par le grand abbé cistercien Bernard de Clairvaux au 12ème siècle -

 



un dernier petit calin à ce magnifique bronze qui veille sur la place principale de Sarlat



pour l occasion nous étions venus la voir - pas très décidés le matin car il pleuvait bien chez nous mais vers midi cela s est levé et on est tout de même partis

bien sûr nous n étions pas les seuls à vouloir la voir mais finalement la journée s est bien passée : la foule n était pas si dense que cela bien qu il faille attendre près de 2 heures pour pouvoir monter à bord (mais ce n était pas le but de notre promenade) et le soleil est venu réchauffer cette belle après midi





elle était amarrée au Ponton d Honneur sur les quais tout près du pont de Pierre afin de permettre l accès au bateau pour les visiteurs

ce qui n était pas tout à fait pratique pour faire de belles photos - de plus la marée était basse donc on la voyait difficilement - malgré tout cela j ai pû quand même faire quelques photos







des  panneaux relataient les principales étapes de la construction

et un village de tente avait été installé le long des quais pour une exposition avec des maquettes

dans l animation il était également prévu une initiation pour les enfants afin de monter le long d un mât sur les cordages comme les marins sur le bâteau





voilà notre visite à ce magnifique bateau "ancien" mais neuf s achève- nous espérons de tout coeur qu il pourra accomplir le rêve de tous ces amoureux qui lui ont permis de voir le jour - la prochaine étape c est le voyage vers les Amériques!!!!!


un petit clin d oeil aux quais de Bordeaux avec le miroir d eau en brumisation



nous continuons notre promenade à l intérieur de cette Citadelle en admirant les maisons et bâtiments issus du passé -

l hôpital de siège :

un vaste ensemble semi-enterré qui date de 1739. Établi sur trois niveaux, il comprend un sous-sol divisé en casemates, une salle de soins au rez-de-chaussée et une seconde salle au premier étage. L'hôpital de siège conserve des vestiges d'une ancienne barbacane du XIIIe siècle démolie au XVIIe siècle, la porte Saint-Romain. Celle-ci était l'un des accès de la ville médiévale.

la Porte Royale :

l'un des deux accès à la citadelle qui date de 1685. Son système de défense en fait l'une des réalisations majeures de Vauban : deux ponts-dormants, une demi-lune, une poivrière et un vestibule de forme ovoïde barré par deux ponts-levis étaient conçus pour protéger la porte c est le seul accès en voiture à l'intérieur de la citadelle.

le pavillon de la Place :

Résidence des commandants de la Citadelle  - Sous le commandement du général Thomas Robert Bugeaud, de 1832 à 1833, il servit de lieu d'internement à la duchesse Marie-Caroline de Bourbon-Siciles, duchesse de Berry, détenue sur l'ordre du roi Louis-Philippe pour avoir fomenté un soulèvement visant à porter sur le trône son fils le duc de Bordeaux (petit fils de Charles X)  avant d être exilée définitivement à Palerme

et la boulangerie :

ancienne prison civile et militaire datant de 1677 et transformée en 1831 en "manutention" c est à dire en boulangerie - au rdc on installe 2 fours et 2 fournils en remplacement des cachots d origine - les céréales et les farines sont stockées au 1er étage alors qu au sous sol on entrepose le bois - pendant la 1ère guerre mondiale les prisonniers allemands y feront le pain pour tous les habitants de la Citadelle

aujourd hui elle abrite le musée d histoire de Blaye ainsi que le centre d interprétation de l Estuaire -



les vestiges du chateau fort dit des Rudel construit entre le XIIème et le XIVème siècle il sert de résidence aux Seigneurs de Blaye et tient son nom des premiers chatelains notamment de Jaudré Rudel dit le "Prince de Blaye" qui fût l un des premiers troubadours, fondateur de la langue d Oc et de la notion d amour courtois. (selon le légende il mourrut dans les bras de la Princesse Mélissinde, Comtesse de Tripoli) -

les transformations opérées par Vauban l avaient maintenu en état car il a servi de lieu de résidence aux gourverneurs de la Citadelle mais en 1814 il fut en partie détruit par les Anglais lors du siège -

malgré tout on peut encore admirer son architecture - il est en cours de rénovation -



nous finissons notre ballade  par la salle de la poudrière et le  "bastion des pères" qui est l'un des quatre bastions de la citadelle.

Également appelé " bastion du port ", il doit son nom aux religieux de l'ordre des minimes, dont le couvent est situé non loin. Aménagé en 1689 sur les plans de Vauban, il est bordé d'échauguettes surmontées de fleurs de lys.

Les terres du parapet accueillent depuis 1974 un vignoble de 33 ares baptisé " Clos de l'échauguette "




après avoir vu un reportage aux infos régionales sur une hommage rendu dans le cadre du centenaire de la guerre de 1914, aux soldats partis de cette Citadelle et à la promenade faite par notre amie Françoise/La Guillaumette, nous décidons à notre tour d aller visiter cette belle place forte de notre département -

petit rappel historique : (pris sur Wikipedia) -

"La citadelle de Blaye est un complexe militaire de 38 hectares bâti entre 1685 et 1689.sur un éperon rocheux surplombant de 45m l estuaire de la Gironde. Cette véritable ville  fortifiée est  entouré de courtines, complété par quatre bastions et trois demi-lunes. Conçue pour être un « verrou » destiné à contrôler l'estuaire, la citadelle est complétée par le fort Paté, sur l'île Paté, et par le fort Médoc, situé sur la rive opposée de la Gironde-

L'intérieur est conçu comme une véritable ville close s'articulant autour d'une place d'armes, d'un couvent abritant autrefois des religieux de l'ordre des minimes, et de plusieurs casernes. Plusieurs éléments des fortifications médiévales sont inscrits dans le nouvel ensemble, parmi lesquels le château des Rudel (XIIe siècle), la porte de Liverneuf (XIIIe siècle) ou la tour de l'Éguillette (XVe siècle)"



nous entrons donc dans la Citadelle par son entrée la plus symbolique : la Porte Dauphine elle est avec la porte Royale l'un des deux accès à la place forte. Édifiée en 1689, elle est précédée d'un pont dormant édifié en 1770 et d'une demi-lune, dont l'entrée volontairement décalée est conçue pour éviter l'exposition à des tirs en enfilade. Il n'était possible d'accéder au pont qu'après avoir franchi un portail en chêne massif




au XVIIème siècle l ordre des Minimes s installe à l intérieur de la Citadelle afin d offrir aux gens d armes cantonnés dans la ville close la possibilité d un service religieux afin d éviter tout développement de la pensée réformée protestante - L Eglise batie de 1607 à 1611 est consacrée par l archevêque de Bordeaux et lorsque la ville haute est transformée en place militaire par Vauban le couvent est tout de même conservé -


la vue imprenable sur l estuaire de la Gironde avec l ile Paté sur laquelle était également construit un petit fortin de défense aujourd hui détruit et de l autre côté le Fort Médoc - un canon rappelle ce passé militaire


on peut visiter l ensemble de cette citadelle à pied ou alors en calèche avec visite guidée!!!!!!!!!!!



la cathédrale SAINT FRONT de PERIGUEUX classée au Patrimoine Mondial de l Humanité en 1998 en tant qu étape majeure sur le chemin de St Jacques de Compostelle est unique par son plan orientaol à croix grecque similaire à la Cathédrale San Marco de Venise est vraiment spectaculaire et c est dommage qu on ne puisse l admirer du dessus - c est pour cela que j ai acheté ces cartes postales qui montre bien toutes les coupoles qui la composent


elle résulte de constructions différentes commencées semble t il au 11ème siècle -


le parvis serait du 11ème siècle construit sur une ancienne église du 6ème  - on apercoit également les piliers construits au 13ème siècle pour supporter une coupole mais qui n a jamais été montée  -

le clocher qui date du 12ème siècle comprend 3 étages + un dernier circulaire sa hauteur est de 64 m. et il abrite un carillon de 7 cloches dites de "volée" + 10 cloches "fixes" qui daterait de 1847 -



le clocher sous un autre angle et la cathédrale en miniature afin de mieux admirer l ensemble


un tombeau semble t il de Saint Front évangéliste du Périgord - il faut admirer la finesse du travail de la pierre qui reproduit la dentelle de la robe -


le cloitre mi-roman, mi-gothique il est en plein travaux de rénovation pour mettre en valeur, au centre, le cône terminal de l ancien clocher et on peut aussi mieux voir l extérieur des coupoles et admirer le travail des artisans de l époque


a l intérieur de l église on peut admirer :

- les coupoles de 13m de diamètres supportées par des piliers carrés de 6m de côté et creusés en leur sommet d un passage en forme de croix afin d alléger encore plus l ensemble

- les lustres dessinés par Abadie ont éclairés ND de Paris lors du mariage de Napoléon III en 1853 et qu il ramena à Périgueux lors des travaux de restauration de la cathédrale -

- le grand orgue, du facteur Joseph Merklin, date de 1875 - restauré il fût inauguré officiellement en 1998 - il comporte 3000 tuyaux -



un dernier coup d oeil à cette magnifique Cathédrâle qui mérite vraiment le détour et force l admiration pour le travail de dentelle effectué par les batisseurs d autrefois -

 

voilà ainsi s achève notre visite d un jour à Périgueux - J espère vous avoir donné envie de venir découvrir cette ville magnifique - nous y retournerons sûrement car il nous reste à voir la partie gallo-romaine et aussi un peu la partie plus moderne -




visite à PERIGUEUX /2

 23/09/2014
la ville comporte également de nombreuses petites places où s étalent tables et chaises pour le plus grand bonheur des visiteurs


nous avions remarqué d étranges scultures en fer représantant toute une faune d insectes et en voici l explication




sur la place Saint Louis où se tient le marché de "gras" de novembre à mars, nous admirons cette belle maison du XIVème siècle dite la maison du patissier qui fût au XIXème siècle le fabricant du fameux paté de Périgueux (un paté en croute qui englobe un foie gras entier de canard surmonté de lamelles de truffes) et dont la porte est bizarement taillée en biais




nous prendrons notre repas du midi dans un petit restau installé à l abri de l hotel Abzac de Ladouze, hôtel particulier du XVème siècle qui atteste de la richesse des marchands sous le règne de Louis XI -


au détour d une ruelle nous découvrons derrière un imposant porche, bien caché, le logis Saint Front ou logis Gamanson -


une somptueuse demeure hélas laissée à l abandon - dans l élégante  cour intérieure on découvre une galerie promenade, un puit à coupolette ainsi qu une belle fontaine extérieure - ce lieu mériterait une bonne remise en état afin de souligner davantage la beauté de l architecture -


le long du boulevard longeant l Isle, nous découvrons cette maison de guet qui faisait autrefois partie du mur d enceinte



lors de la semaine de vacances de mon beau-frère et ma belle-soeur nous sommes partis visiter la ville de Périgueux que nous ne connaissions pas (mais les images vues lors du tour de France cet été nous avaient donné envie) -

Périgueuxc est un témoignage de notre histoire avec une partie gallo-romaine que nous n aurons pas le temps de visiter hélas car nous avons longuement flâné dans la partie médievale riche en découvertes, puis à la découverte de la Cathédrale -

commençons par la partie médievale dont le circuit démarre par la Tour Mataguerre dernier bastion de l enceinte médievale constituée jadis de 28 tours et 12 portes -



nous déambulons le long de petites ruelles assez étroites pavées et bordées d immeubles souvent laissés à l abandon hélas mais dont certains sont tout de même en cours de restauration..........






ce qui nous permet d admirer également de très belles portes anciennes





nous continuons notre ballade par un autre site pittoresque mais plus sauvage : "la Bergerie" à l autre bout de la ville - après une petite ascension d une bonne 1/2 heure nous arrivons à un point de vue magnifique sur les montagnes basques


mais l après midi a été fatiguante et une petite sieste s impose afin de reprendre des forces!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


quel paysage tranquille et reposant




le lendemain après une petite visite de Sare afin de faire quelques provisions pour un petit pique-nique au soleil


c est du côté d AINHOA qu après une bonne marche, nous trouvons un petit endroit pour nous poser au milieu des chevaux


vue imprenable sur la campagne basque jusqu à l Océan


et le sommet de la Rhune


et le lendemain nous terminerons notre petit périple par une visite matinale à l Océan à Socoa afin de lui dire "bonjour" mais l heure matinale ne nous a pas trop incité à la baignade!!!!!!!!!!!!!!!! puis nous reprendrons la route avant la ruée des vacanciers sur le retour............. avec des étoiles plein les yeux et le coeur d avoir ainsi pu passer quelques moments en famille



je reprends après cette petite pause pour cause de visite familiale - et je termine enfin mon petit reportage sur notre we au pays basque à Cambo les Bains dans les jardins remarquables de la villa Arnaga ou villa d Edmond Rostand -

tout en imaginant sa maison, E.Rostand avait aussi dessiné et mis en scène les jardins de sa propriété - ils ont bien sûr été quelques peu malmenés au cours des péripéties de changement de propriétaires mais la ville essaye de recréer intégralement l aspect du parc tel qu il était à l époque grâce aux croquis, documents laissés par l auteur -

derrière la maison, on peut se promener dans le jardin dit "à l anglaise" car là on laisse la nature s exprimer



par contre devant l espace à plat permet d installer un magnifique jardin à la française où se mèlent broderies de buis, topiaires, vases végétaux, parterres de fleurs mêlées, miroir d eau

un "coin de poètes" est installé sur le côté avec d incroyables treilages et qui sert de théatre naturel pour les manifestations organisées tout l été

juste en face se trouve l orangerie -



ce vaste jardin incite à la promenade entre la maison


et cette "pergola" derrière laquelle se trouve encore un jardin potager, des serres, une basse cour où se cotoient poules rares, pigeons, paons et quelques oiseaux exotiques dans une volière géante, on y trouve aussi une écurie où logeaient 6/8 chevaux ainsi que les logements du personnel -


le tout entretenu tout au long de l année par des jardiniers soucieux du détail et respectueux de l oeuvre initiale - et financé par les entrées au domaine ainsi que par les nombreuses manifestations culturelles organisées pendant la belle saison

un beau domaine qui vaut le détour




nous nous étions donnés rendez vous pour visiter donc la VILLA ARNAGA à la sortie de Cambo les bains avec donc mon frère mais aussi mon fils qui passait ses vacances dans la Région -

la Villa ARNAGA est une demeure conçue, construite, décorée par Edmond Rostand qui l occupa pendant 12 ans -

Après le succès de sa pièce Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand tombe gravement malade et son médecin lui conseille le doux climat de Cambo les Bains pour se soigner et se reposer - séduit par l endroit il y fera construire cette magnifique villa où il viendra s installer pour vivre de 1906 à 1918

il y écrira aussi une pièce de théatre "Chantecler"

à sa mort, la villa changera plusieurs fois de propriétaires avant d être rachetée par la ville de Cambo les Bains afin de préserver les lieux ainsi que les jardins crées par l auteur -

Elle est classée Monument historique et le jardin "Jardin Remarquable" -





tout le monde est arrivé la visite de cette maison typique basque, va pouvoir commencer - elle est composée de 40 pièces mais seules les pièces du rdc et du 1er étage se visitent


les photos sont interdites à l intérieur de la villa - j ai tout de même un peu triché (bien sûr sans flash) afin de prendre la magnifique bibliothèque aménagée en prolongement du spectaculaire hall d entrée et par lequel elle communiquait par un balcon où les hôtes donnaient des représentations de petites scènes de théâtre à leurs invités -

dans cette bibliothèque sont rassemblés des centaines de livres certains d éditions originales que le musée essaye de retrouver à travers le monde - des manuscrits aussi d Edmond Rostand - y figure également le césar obtenu par Gérard Depardieu pour son rôle de Cyrano de Bergerac (qui en fit don au musée) -

j ai "volé"  également cette photo de la salle à manger où trône une magnifique fontaine et au pied de la table une sonnette de pied permettait à la maitresse de maison de sonner à la cuisine afin de faire servir la suite du repas..................

à l étage on peut visiter les chambres de Monsieur et Madame ainsi que leurs 2 enfants, une salle de soins digne d un Etablissement thermal - l ingénuosité de cette maison est qu elle bénéficiait de tout le confort moderne à nos yeux : chauffage, eau chaude et froide - salle de bain, toilettes peu courant en ce début de siècle




mon frère savoyard ayant mis les Pyrénées d est en ouest à son programme de vacances, nous avions convenu de nous retrouver au Pays Basque afin de passer un peu de temps ensembles -

mais en ce we du 15 août, difficile de trouver un hébergement, j avais finalement réussi à réserver dans un petit hôtel de Sare un peu perdu dans la campagne mais tout à fait charmant



à l écart de la ville au milieu de la montagne c était parfait et la vue de notre chambre sur les montagnes environnantes tout à fait reposante


notre rendez vous étant Cambo les Bains, nous arrivons en fin de matinée dans cette petite ville thermale réputée pour ses eaux traitants les affections respiratoires et rhumatismales grâce à une eau de source à 22° sulfurée, sulfatée riche en oligo-éléments - mais nous n étions pas venus pour cela

tout d abord une petite halté sur la place de l Eglise afin d admirer le magnifique paysage





bien sûr une visite de l Eglise typique avec ses balcons en bois noir


à la sortie de cet atelier de petites réparations mécaniques diverses, ce drôle de vélo qui ne doit pas faciliter la circulation!!!!!!!!!!!!!!!



lors de son voyage vers Bordeaux, le Belem faisait une escale à Pauillac, l occasion pour nous de faire un petit voyage aux sources!!!!!!!!!!!!

voici Pauillac vu des quais



une petite promenade sur les quai du port de Plaisance qui ont bien changés depuis notre dernière visite il y a plus d un an avec un bel aménagement en bois naturel pour permettre la promenade des flaneurs -


mais hélas la marée est basse ce qui fait que nous n apercevons que la mature de ce superbe voilier -

un peu d histoire le concernant (trouvée sur wikipédia) :

"Le Belem  est le second plus grand voilier restant en France]. Construit à Nantes en 1896, utilisé notamment dans les Antilles, puis tour à tour anglais, italien puis à nouveau français, cet ancien voilier de charge, plusieurs fois transformé, motorisé et rebaptisé, pour divers usages (croisière de luxe et navire-école), fut finalement déniché par hasard à Venise par un amateur nostalgique dans un piteux état à la fin des années 1970.

Racheté grâce à l'appui d'une grande banque française qui finance la fondation qui entreprend sa restauration, il est aujourd'hui reconverti dans le cabotage, offre des stages d'initiation et de découverte aux passionnés, sert entre autres et accessoirement à la Marine nationale pour l'entraînement de ses mousses[1] et apparaît dans les grands rassemblements de gréements traditionnels.

Le Belem fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 27février1984"



nous nous rapprochons pour l admirer de plus près - tout d abord de face ou la "poupe"


puis du derrière!!!!!!!!!!!! ou la "proue" (si mes souvenirs sont bons!!!!!)


quelques photos souvenirs


et bien sûr nous en avons profité pour manger à la terrasse d un petit restau - Mila s est bien régalée avec son hamburger/frites suivi d une belle glace au chocolat!!!!!!!!



la fête au village

 10/06/2014

petite commune : petits moyens mais grande gaité de tous les habitants

ce week end de Pentecôte c était la fête annuelle de notre petite ville mais nous avons peu de moyens alors juste un manège pour les enfants et un stand de pêche à la ligne (pour faire comme les grands qui eux pêchent dans le petit cours d eau à côté!!!!!) car l essentiel des moyens avaient été mis pour le feu d artifice tiré le dimanche soir en clôture -

 

 



néanmoins chacun peut trouver son activité dans le programme proposé par le comité des fêtes

- vendredi soir : super loto doté de + de 2500 € de lots divers et variés

- samedi après midi : coucours de pétanque

- samedi soir : repas dansant avec du jambon à la broche et animation par l un des meilleurs DJ de la région

- dimanche matin : randonnée pédestre

- dimanche après midi : concours de belote + animations diverses pour les enfants

- dimanche soir : verre de l amitié offert et soirée grillades le tout animé par la Bandas "les sous-fifres de St Pierre" et à 23h le feu d artifice toujours animé par la bandas

le week end se terminais par la traditionnelle course de vélo organisée par le club cycliste de La Réole sur les routes de la commune et ouverte à toutes les catégories

le tout sous la chaleur et le soleil car nous avons eu la chance d échapper aux nombreux orages qui ont sévi dans notre région




nous descendons donc le long du Gave de Pau pour nous promener dans les jardin de l Hôtel de Région avec le petit funiculaire


pour revenir vers le Chateau du bon roi Henri dont nous faisons la visite


la visite se fait aussi sur les 2 étages ce qui permet d admirer les plafonds magnifiques des escaliers majestueux


puis nous repartons par la Place du Parlement de Navarre située en face des montagnes (et non l eau n est pas gelée c est simplement un effet d optique)


une petite photo souvenir de cette belle journée


nous déambulons dans les vieilles rues situées dans le quartier historique autour du Chateau et du Parlement de Navarre


puis nous rejoignons la Cathédrale près de laquelle nous avions laissé la voiture



un petit tour à Pau

 27/02/2014
pendant le séjour de mon beau-frère et ma belle-soeur, nous avons profité de la SEULE journée de beau temps pour aller leur faire visiter Pau - nous avons vraiement eu de la chance car sur les 10 jours qu ils ont passé chez nous, il a fait une vraie journée de soleil et quelques après midi de temps "sans pluie" - bref nous ne boudons pas notre plaisir et redécouvrons cette belle ville patrie du bon roi Henri que nous ne manquons pas de saluer dès notre arrivée!!!!


après un bon déjeuner à la Taverne de Maitre Kanter où nous avons dégusté : de la choucroute bien sûr, un jarret caramélisé au miel et une bonne entrecôte de boeuf précédés d une salade béarnaise (jambon/gésiers/tomates/salade/lardons) et suivis de riz au lait (maison) et de crème caramel (dommage je n ai pas pensé à faire les photos car j avais mon vieux APN et il n est pas top pour les photos d intérieur) -


nous continuons la ballade le long du boulevard des Pyrénées face à la montagne très enneigée en cette période




un dernier coup d oeil sur les magnifiques immeubles qui bordent ce boulevard et dont la plupart sont en réhabilitation afin de rendre son cachet d en temps à cette partie de la ville



puis nous prenons le funiculaire, attraction de la ville afin de redescendre au niveau de la gare et du gave de Pau et de flâner à travers les jardins de la Préfecture de Région - et de remonter par un ascenceur public au niveau du chateau



construit à l entrée du Port de la Lune il fallait trouver une  idée ingénieuse pour permettre aux navires de croisière de continuer à venir faire escale dans Bordeaux ce qui est vital pour le tourisme de la ville - et d autre part il fallait trouver une solution pour désengorger un peu la circulation sur les quais et pouvoir traverser la ville en peu plus sereinement - la solution a été trouvée avec ce nouveau pont  très moderne - il y a eu aussi un grand débat pour l ouverture de ce pont à la navigation : ouvrant, basculant.......... c est finalement un tablier central  levant qui a été préféré..........


nous l avons donc emprunté cet été mais en voiture donc il ne nous a pas été possible de nous arrêter


on peut monter aussi dans les piles afin d avoir un panorama sur la ville (à tester pour l été prochain)


après bien des critiques la plupart des bordelais l ont adopté et ils sont également très nombreux à venir aussi l admirer quand le tablier central est levé pour laisser passer les navires (la saison est finie pour l hiver mais reprendra en mai et j essaierai d y aller pour vous le faire admirer)



à Gujan Mestras plus précisément sur le port hostréicole avec Mila et Aurore en vacances chez nous pour la semaine 
nous avons profité d une belle journée avant la Toussaint pour aller faire prendre l air à Mila  


le spectacle sur le Bassin est toujours aussi magnifique!!!!!!!!!









nous poursuivons notre route en passant par Espelette petit village typique célèbre par ses piments accrochés aux devantures des maisons pour séchage
nous goûtons bien sûr aux non moins célèbre chocolat au piment dans l une des chocolateries du village  


et faisons une petite provision de fromages, piment et confiture de cerises noires (autre spécialité du coin) 



nous continuons notre périple par la visite des grottes de Sare qui relate l histoire basque avec des traces de présence humaine remontant à 200 000 ans -
les grottes ont également servies de refuge aux blessés lors des différentes guerres (Napoléonnienne 1808-1810 - guerres carlistes 1833-1839 et 1872-1876 - les guerres mondiales 1914-1918 et 1939-1945) ainsi que de lieux d échanges entre contrebandiers (la frontière espagnoles n étant qu à moins d un kilomètre) 
Une plaque atteste de la visite de l Empereur Napoléon III et l Impératrice Eugénie bien sûr  


si elles ont servi de lieu d hibernation pour l ours des cavernes il y a plus de 10 000 ans (des traces ont été bien sûr retrouvées), elles servent actuellement de refuge à une importante colonie de chauve-souris que l on peut voir agrippées au plafond de certaines galeries et voleter au passage des visiteurs 
(les photos étant interdites dans la grotte, je suis allée sur le site pour en recopier quelques unes)  


à la sortie on peut également visiter un site mégalithique dédié aux différentes formes de sépultures découvertes au cours des siècles en Pays Basque - 



grâce à une initiative des producteurs locaux qui ont crée un "drive-fermier" cette ancienne prison reprend du "service"
Elle date de 1849 afin de pallier à l étroitesse de l ancienne prison de la ville située dans l ancien Hôtel de Ville - Elle comportait 30 cellules qui disposaient chacune d une petite cour extérieure - Elle a servi aux Allemands pendant la guerre pour y incarcérer un commando anglais fait prisonnier - Elle a fermé ses portes en 1930 en tant que prison -
moi je l avais connue car un organisme de formation y a séjourné dans les bureaux de l ancienne direction pénitentiaire -  puis elle a fermé à nouveau pour raisons sanitaires et d entretien trop cher pour la commune - mais grâce à l acharnement de certains pour sauvegarder ce patrimoine elle a été nettoyée et remise en état pour revivre grâce à cette initiative "maraichère" - le but de ce "drive-fermier" est de mettre en relation producteurs et consommateurs via le biais d internet afin de pouvoir acheter les produits frais locaux et la livraison se fait ensuite dans cet endroit couvert sur rendez vous le vendredi après midi
(je n ai pas encore testé car les produits proposés étaient encore dans le jardin mais pour cet hiver pourquoi pas) 



PAYS BASQUE : SARE

 02/10/2013
après avoir pris possession de notre chambre d hôtes dans une petite ferme typique basque
 


nous nous rendons à SARE  pour découvrir ce charmant petit village classé parmi les plus beaux villages de France -
une belle place avec son inévitable fronton........ 


puis nous visitons l église typiquement basque entourée d un petit cimetière aux pierres tombales en forme de croix basque 




à l intérieur 3 magnifiques balcons en bois ciselé ainsi qu un plafond en briquettes blanches 



il y a longtemps que je voulais faire cette ballade mais à chaque fois que nous allions sur la côte nous n avions pas le temps d y venir - là le week end était consacré à cette belle région et nous avons commencé par cette excursion qui est vraiment typique -
ce petit train qui date de 1924 est un train à crémaillère de collection qui nous amène en 35 minutes et à une vitesse de 9 km/h au sommet de la Rhune à 905 m. l un des 1ers sommets de la chaine des Pyrénées au départ de la côte atlantique -  


la gare de départ  (à plat) - la gare d arrivée (en pente)


depuis le sommet nous assitons au croisement de 2 trains l un qui monte et l autre qui descend dans cette seule partie plate une manoeuvre bien rodée car le 1er arrivé attend l autre sur la seule voie de dégagement .....


à l arrivée au sommet le spectacle est magnifique : une stèle à la mémoire de l Impératrice Eugénie - et une plaque nous indiquant que nous sommes sur la frontière espagnole d un côté et en France de l autre..........






on a une belle vue sur les plages de l Atlantique : côté espagnol puis la baie de St Jean de Luz et même jusqu à la plage de Biarritz 


sans compter sur les innombrables animaux en pâture : les chevaux ou pottok (de robuste petits poneys basques en totale liberté) - les moutons, les brebis - des vautours (rapace emblématique des Pyrénées) et même un vieux bouc qui traine auprès des touristes en posant pour les photos.....



voici notre repas très raffiné de samedi soir dans un petit restau.de SARE au pays basque
- entrée : pour moi foie gras maison  - mon mari : pêle mêle de fèves et gésiers


plat : une pièce de boeuf, petites pommes de terre nouvelles et flan aux cèpes
pour mon mari un filet de truite au jambon de bayonne et ail confit 


en dessert : 
une déclinaison de figues : glace à la figue, figue confite  sur un blanc-manger au jus de miel et petite tarte feuilletée à la figue
pour mon mari décinaison autour du pruneau : tulipe avec une glace et  une crème glacé pruneaux et chocolat
dommage je n ai pas retenu les intitulés exacts des plats mais c était du pur délice................ aussi bien sur le menu que dans l assiette 



on profite du soleil

 25/09/2013
et de la chaleur estivale de ce dimanche pour aller quand même faire un petit tour à l OCEAN !!!!!!!!!!!!!!
à voir le monde sur la plage et aussi dans l eau on se serait vraiment cru en plein été même moi je n ai pas eu de mal à faire trempette (même mon pantacourt y a gôuté!!!!!!!)




une vraie belle journée d été!!!!!!!!!!


et bien sûr une petite halte dans un petit restau pour "affronter" la journée - mon mari rêvait d un plateau de fruits de mer mais pas de chance le restau était complet car s il y avait beaucoup de monde sur la plage il y en avait aussi beaucoup dans la rue principale de Biscarosse et dans les nombreux restaurants qui avaient réouverts jusqu à la fin du mois................
donc pour monsieur des moules sauce roquefort/frites et pour moi encore un magret de canard grillé et en dessert un macaron au chocolat accompagné d un peu de chantilly et d une glace framboise 



bien sûr la Dordogne offre de aussi de belles ballades sur l eau - nous réservons donc notre ticket pour l après midi avant de partir découvrir la ville à pied et après le déjeuner nous revenons sur le port pour l embarquement - 
au passage nous admirons cette belle gabarre restaurée
le Vieux Port était un important lieu d échanges effectués par le fleuve qui apportaient le bois venu d Auvergne pour la fabrication des barriques qui ensuite étaient remplies de vin pour repartir dans l autre sens vers Bordeaux afin d être chargées sur des navires plus gros à destination de l Angleterre - suite au déclin de cette activité le port sert maintenant de départ pour les promenades au fil de l eau  


la guide nous raconte les histoires de la ville et de cette vie autour de la Dordogne au cours des siècles tout en nous indiquant la présence des animaux : le héron cendré au milieu des arbres, des oies bernaches qui ont élu domicile ici et ne sont pas du tout farouches car elles s accomodent très bien de la présence du pêcheur - plus rare un martin pêcheur que j ai essay