Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 124 919
Nombre de commentaires : 9 761
Nombre d'articles : 881
Dernière màj le 22/06/2020
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 >>


Dans les eaux sombres....



 1ère partie

Mireille Herbe Folle quitte parfois bois et champs pour s'aventurer en ville...
Hier, j'ai fait un petit tour à SAINT-CLAUDE.

Cette ville jurassienne se situe au creux d'une vallée étroite et profonde, au confluent de la Bienne et du Tacon

Fondée au V ème siècle, elle porte le nom de l'abbé CLAUDE,  mort en 699.

Pour les curieux, CLIC !


La ville est cernée de monts verdoyants et de  roches escarpées.



Un Grand Pont nous permet d'accéder au coeur historique de la ville, devant la cathédrale .
La portée de la voûte est de 128m, il domine le Tacon de 50m et il est large de 10m, ce qui en fait une œuvre exceptionnelle.




Du haut du Grand Pont, on domine les ateliers et usines de cette cité active.

Ses spécialités traditionnelles: la pipe, la taille des pierres précieuses, la tournerie sur bois ou os.
S'y ajoute maintenant la plasturgie, entre autres.



Le Grand Pont nous mène devant la cathédrale, à l'imposante façade de pierre blanche.




On est saisi par la grandeur de cet édifice.


Les piliers ont quelques 7 mètres de périmètre!


Dans le riche mobilier de la cathédrale,   les stalles du choeur sont reconnues parmi les plus belles de France.




Ce rétable date du XVème siècle




En ville, deux symboles de son activité : la PIPE et le DIAMANT

Ici, la plus grande pipe du monde!  haute de 8m70, longue de 7m50, et d'un poids de 600 kg! en bois...

Et le plus gros des diamants du monde:
Hauteur 1m50, diamètre 2m50, poids 460 kg !   (en acier ).....équivalent à 2.300.000 carats !


A suivre!




J'aime randonner autour de ce lac magnifique, le lac de Vouglans.
J'aime aussi   faire du bateau,   nager.....  rencontrer des chamois....hé oui, c'était là!



Parfois, sous le soleil:


ou sous la pluie (c'était hier) :




Parfois la brume y est légère, et annonciatrice d'une belle journée :


Ou au contraire, cette brume laisse planer l'ambiance du mystère du lac...





Car ce lac cache un mystère!


Le mystère de la Chartreuse de VAUCLUSE.

Pour le découvrir, faites CLIC


Ce monument millénaire a été sacrifié à la Fée Electricité , lors de la mise en eau du lac de Vouglans, car il s'agit d'un lac artificiel, de près de 35 km de long.!

Cette chartreuse était pourtant classée aux Monuments historiques!
C'était une des plus importantes des chartreuses de France....
Maintenant, c'est un site de plongée....par près de 50m de profondeur.
Si les toitures ont été détruites avant l'ennoiement, à ce qu'il parait, tout est intact, pas un mur n'a bougé sous les eaux!

Seuls les bâtiments de l'entrée ont été démontés, puis rebâtis au dessus du niveau des eaux, témoignages de ce patrimoine englouti.


J'entends le chant des moines dans la brume....







Voici quelques images supplémentaires retrouvées dans ma phototèque....



La Chartreuse de Vaucluse est cachée aux yeux des promeneurs trop pressés...



Le salon de plein air des moines.....où il fait bon pique niquer, loin de tout!


Un pignon du pavillon d'entrée, laissant deviner un corps de bâtiment.....actuellement sous les eaux....




Avec un minimum de discrétion, mais aussi de chance, j'ai pu, non loin de chez moi,  rencontrer ces magnifiques chamois.

Le vent était favorable, ils ne m'ont pas sentie tout de suite.
Hélas ! je n'avais pas de télé-objectif sur l'appareil....c'est bien connu, on n'a jamais ce qu'il faut quand il faut!








Celui là était un peu loin, mais il est si fier que je poste quand même l'image!






j'ai observé les dentellières de mon jardin!


Il y a la paresseuse, qui se tisse un hamac





Puis la brouillonne, qui fait....n'importe quoi....(bon, ça nous arrive aussi, non?)




Puis, les sérieuses, qui s'appliquent un peu!






Voici quelques unes de ces tisseuses acharnées.
Et on ne dit pas beurk ! elles ont leur rôle dans la nature.....






Et celle-ci, qui ne travaille pas, mais qui me dessine une fleur......



Mes aromatiques

 02/10/2011
 
Pour faire suite au sujet rédigé par Sylvie du blog "les Bons Restaurants", ( clic ) je vous présente à mon tour quelques aromatiques de mon jardin


  Au sommaire:

-   N°1:  la Plante à Curry
-   N°2 : la Pimprenelle
-   N°3:  l'Aneth
-   N°4:  l'Arquebuse
-   N°5 : l'Aquillée eupatoire
-   N°6  : la Coriandre
-   N°7  : l'Origan
 



La suite: plus tard! 


N° 1  Helichrysum italicum - Plante à Curry

L'immortelle d'Italie, ou Plante à Curry, me plait beaucoup, déjà du fait de son extraordinaire parfum au jardin!
Ensuite, pour son goût de curry qui lui permet d'agrémenter nombre de plats:


C'est un sous-arbrisseau compact, de 40 à 50 cm de haut, à feuilles et tiges gris argenté très décoratives, et surtout très aromatiques, qui dégagent une  odeur de curry très agréable.
Ce parfum est remarquable à plusieurs mètres de distance.
Les fleurs estivales sont jaunes.

Elle se plait en
plein soleil dans un sol bien drainé, sec, même rocailleux. Je la taille chaque année après la floraison, comme la lavande.



Voici ma jolie plante,  après avoir été taillée...



Une fleur, visitée par un insecte qui s'enivre de son parfum




N°2 : La Pimprenelle


D'après mes vieux grimoires,  la Pimprenelle (Sanguisorba Minor)  appartient à la famille des Rosacées.
Elle est également appelée "Petite Pimprenelle" et "Sanguisorbe".
A ne pas la confondre avec la Grande Pimprenelle (ou Sanguisorba Officinalis) qui est beaucoup plus dure et moins goûteuse.

On en trouve trace dans les traités d'herboristerie dès le Moyen-âge, surtout  pour ses vertus médicinales..
Elle était aussi très employée en cuisine avant que le persil ne la supplante.
Elle était cultivée  dans les potagers de Versailles car Louis XIV l'appréciait beaucoup.

La pimprenelle est riche en vitamines et principalement  la vitamine C; elle contient aussi des sels minéraux.
Elle a  un arôme délicat  de concombre, et un léger goût de noix verte.

En cuisine:
Elle se marie bien avec les autres herbes aromatiques, l'estragon en particulier.
Elle parfume délicatement et décore joliment les plats de crudités, les salades.
On peut l'utiliser dans les soupes.
Elle va bien avec tous les plats à base d'œuf et de fromage.
 
La pimprenelle fait partie des plantes médicinales.
Mais ceci est un vaste sujet dans lequel je n'entrerai point.

Sa culture est très facile, la plante se propage facilement.
On peut en trouver dans les foires aux plantes, dans les jardineries, mais aussi....dans la nature!

J'aime tant cette pimprenelle, que je l'ai mise en tête de mon blog!











Sa fleur est bien jolie, et les papillons la visitent!



N°3: l'Aneth

Voila une plante bien belle et bien bonne!

L'aneth pousse sans problème partout! Il se resème au jardin, et on le retrouve là où on ne l'attend pas, même parmi les fleurs, ainsi que le long des talus....
Cette plante peut atteindre une hauteur d' un mètre.
Ses feuilles sont d'un joli vert un peu bleuté.
Ses fleurs,  en  ombelles jaunes, donnent des graines brun foncé, striées, mûrissant en été.  


En cuisine:

L'aneth a une saveur fine, un arôme délicat.
Il aromatise les poissons grillés ou fumés, les fruits de mer, les courts bouillons.
J'aime bien en mettre sur les oeufs, et sur le fromage blanc.
On peut décorer les soupes avec les fleurs!

Et les graines sont également utilisées, entières ou pilées.
Dès qu'elles seront mûres, je vais en rajouter dans mes bocaux de tomates cerises au vinaigre.






N°4 : l'Arquebuse ou Aurone

L’arquebuse est cultivée comme plante condimentaire et ornementale.

Sa culture est facile, et la division des touffes et le bouturage permettent de la propager sans problème.

Au début du printemps, une taille sévère permet à la plante de bien se porter: ensuite, elle peut atteindre 1 m.

Elle a une jolie couleur vert bleuté.

 

En cuisine:

Les feuilles fraîches, au goût citronné,  aromatisent salades, viandes, vinaigre,  sauces,  gâteaux, poissons, (notamment l’anguille.)

Elle est utilisée  pour faire une liqueur aux propriétés digestives.

Autres usages:
Un  petit  bouquet séché  suspendu dans l'armoire repousse les mites!



N° 5 : L'Aquillée eupatoire

Je la classe dans mes aromatiques, compte tenu de sa très puissante odeur!


Aromatique, et ornementale aussi! Les fleurs ont une bonne tenue en vases, L'aquillée ne demande que peu d'entretien, il suffit d'éliminer les fleurs fanées.

Dans mes platebandes, elle est un peu envahissante.

 

Usage:

Personnellement, je l'utilise surtout pour mes bouquets !

C'est un répulsif contre les tiques. On peut se frotter les poignets, la nuque, les chevilles avec une feuille, les tiques et moustiques détestent cette odeur

 

 

Voici ses jolies petites fleurs, disposées en plateaux:





Et ses feuilles très découpées, qui sentent si fort!


N°6 - La Coriandre

A retrouver LA !  et encore ICI !


N°7 L'Origan

voir ICI



Les oiseaux de passage

 01/10/2011


Parce que je rêve de faire comme ces oiseaux qui partent....

CLIC !

Bon week-end !



 
Ma promenade de Dimanche dernier dans le vignoble du "Bon Pays" jurassien, s'est bien sur terminée par une descente dans de magnifiques caves, celles d'un autre superbe village au nom charmant,  L'ETOILE..
 

Le terroir jurassien produit des vins A.O.C au goût très particulier:
- Côte du Jura  blanc, rosé ou rouge.
- Crémant,
- Macvin;
- Vin de paille; 
- VIN JAUNE.


On s'est un peu perdu dans un dédale souterrain, à l'odeur magnifique, aux ombres parfois inquiétantes!.






SI le verre est vide....les tonneaux sont pleins!



Des bouteilles des années 1800....   un trésor!

Grand merci au vigneron de l'ETOILE qui a ouvert sa propriété à notre petit groupe de photographes...



Et le fleuron de ce vignoble: le VIN JAUNE.

Le Vin jaune est produit après un séjour de 6 ans et trois mois en fût.
C'est un vin blanc de grande garde, provenant d'un cépage de savagnin.
C'est une spécialité des vignerons du Jura.
Il est élaboré de façon très particulière, et on l'appelle l'OR du Jura!
Il a la réputation d'être tout à fait unique et incomparable à aucun autre vin du monde.

La vendange du savagnin a lieu en d'octobre,   une vendange presque tardive.(cette année, c'est quasiment fini!)
Le raisin est vendangé manuellement, foulé et pressé.
Après décantation, le jus est mis en fermentation.
A l'issue de ces fermentations, le vin est soutiré,  puis mis en fût de chêne de 228 litres, pour une durée  de six ans et trois mois.

Ces fûts sont entreposés dans des caves sèches, avec des écarts de température entre l'hiver et l'été.
Pendant ces six longues années,  les tonneaux ne sont pas complétés.
On laisse l'évaporation se faire.
Il se développe alors à la surface du vin un voile de levures qui vont travailler au ralenti dans l'obscurité des caves et donner à ce vin un caractère qui en fait l'un des premiers crus de France.

Ci-dessous, un fut à la paroi transparente, qui permet de voir le voile de levures sur la surface du vin.


Les fûts sont mis en perce en février de chaque année, et le vin est embouteillé dans des CLAVELINS:

Le clavelin  est une bouteille unique par sa contenance (62 cl) dans la Communauté Européenne.
L'autorisation par dérogation a été donnée par le Parlement Européen, car ce volume de 62 cl est le résultat restant d'un litre de vin après six années de vieillissement en fût sans ouillage (sans complément)



De ce vin jaune, je n'ai pas 36.000 bouteilles......juste trois ou quatre!

Celle-ci sera ouverte quand mon fils aura 50 ans!



L'accenteur mouchet

 28/09/2011

Connaissez-vous ce joli petit oiseau ?

C'est l' accenteur mouchet.

Ne dites pas: "oh, un moineau!"  Il est bien plus petit, et vous allez le vexer!

Pas vraiment facile à voir, tant il est discret....
Quand il se montre, il est si haut perché qu'on ne le reconnait qu'à son chant.

Celui-ci  habite de mon parc, et se pose parfois sur le mur du jardin.

Peut-être fréquente-t-il aussi vos jardins....ouvrez l'oeil, et les oreilles!

Pour en savoir plus, et pour l'entendre,    CLIC !







 
Je vous invite à faire un tour à Château-Chalon, le fleuron du vignoble jurassien.


On peut lire dans les dépliants des vignerons de Château-Chalon l'anecdote suivante:

Au cours d’un dîner , comme on servait du vin de Johannisberg provenant des caves du Prince de Metternich, l’empereur Napoléon 1 er dit aimablement à son hôte  « qu’il lui servait le premier vin du monde ».
Sire, répondit le Prince, le premier vin du monde n’est pas le Johannisberg mais il se récolte dans un petit canton de votre empire, à Château-Chalon !


Le village de Château-Chalon est perché sur un rocher calcaire, ce calcaire qui donne son goût si particulier aux vins du Jura.





De là, on domine toute la région.







Des terrasses récemment restaurées retiennent la terre, et les jardins s'échelonnent au gré de la pente.







Une chapelle accueille le marcheur qui a gravi la colline rocailleuse après bien des efforts.




Les belles demeures ont une vue imprenable sur la région.





Tout ici rappelle l'activité principale du village.




Bien entendu, un tel endroit n'a pas manqué d'attirer les artistes.





Les caveaux sont ouverts....





Une dégustation de VIN JAUNE s'impose:

Ce vin exceptionnel, sur lequel je vous en dirai plus bientôt, est conservé dans ces  bouteilles à la contenance hors normes, qu'on nomme "clavelins"!

Ici, une bouteille ancienne, soufflée bouche, s'est offerte à nos palais gourmands....


A bientôt pour un tour dans les caves!




La vielle à roue

 24/09/2011
J'aime tout particulièrement les instruments anciens.

Musiques de la Renaissance, ou folkloriques, tout celà me fait vibrer autant que les deux cordes de ce bel instrument!


Pour en savoir plus sur cet instrument que nos luthiers font encore évoluer, CLIC !







Dernières grappes

 21/09/2011
Les étourneaux ne m'ont pas laissé grand-chose....

Ils ont largement profité du jardin abandonné pour faire bombance.

Quelques grappes oubliées ont fait le régal de mes yeux et de mon palais.





A bientôt!




Me revoila....

Je ne pourrai répondre à tous mes blogs favoris.

Tous ces de beaux articles mériteraient un petit mot, mais le temps manque !
Toutefois, le  coeur y est....






Je ne prends pas mon panier.


Je laisse aux autres les délices des bois, et je cherche ceux que personne ne se risquera à ramasser.

Pendant que les camarades font le plein de chanterelles et autres trompettes, tout en essayant de me perdre dans les bois (ben oui, moi, je suis souvent à plat ventre pour prendre mes photos et je retarde tout le monde) je traque ces curiosités dont Dame Nature n'est pas avare.



Voici un joli rouge.c'est la Russule émétique, toxique, mais non mortelle. (?)






Et ce magnifique champignon rouge (qui sent HORRIBLEMENT mauvais)
C'est un Anthurus archeri.




Quand à celui-ci, il sent encore pire que le précédent, et tout comme lui, il attire les mouches qui dissémineront les spores et en assureront  sa reproduction.
C'est un Phallus impudicus.




Et un joli bleu.
J'ai oublié son nom.
Si vous le connaissez, je suis preneuse!



Cucurbitacées 2010

 09/09/2011


Ce n'est pas mon dans mon jardin......

Mais chez un collectionneur  du voisinage.
















Mes coloquintes



<< 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :