Les blogs
du village
mireille herbe folle

mireille herbe folle

Nature et photographie....

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 1 942 703
Nombre de commentaires : 9 618
Nombre d'articles : 866
Dernière màj le 05/12/2019
Blog créé le 16/05/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
 
<< 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 >>
Le moro-sphinx est un papillon de la famille des splingidae.
Bien ques ses moeurs soient diurnes et crépusculaires, il est classé dans les papillons nocturnes.

C'est un excellent pollinisateur, à préserver!

Il ne se pose jamais, et butine tout en volant sans cesse, d'où la difficulté à le photographier ! 

Sa moyenne de vol est de 40km/h. Pas mal !
Il peut même aller jusqu'à 50 km/h .... C'est un véritable athlète !

Il se plait dans mes lavandes....


Pour Phil:
Distance focale : 100 mm
Distance de mise au point : 0.63 m
Ouverture : f/5.0
Durée d\'exposition : 0.0013 s (1/800)
Équivalence ISO : 800
Correction de l\'exposition : aucune
Mode de mesure : Spot
Exposition : manuelle
Mode d\'exposition : manuelle



Le festin

 04/07/2013
Je vous ai déjà montré cette toute petite araignée, mais si, c'était dans mes marguerites, juste !


Je l'ai retrouvée dans la lavande.....

Cette araignée ne tisse pas de toile, elle chasse à l'affut, comme la saltique que vous avez vue ici !

Au jardin, on la reconnait utile elle aussi!





J'aime les fleurs......


....même de métal !




Et la rose est née.....



J'ai chaussé les sabots d'or ....

La plante est si belle que j'ai repris le sentier de mes rêves.....



Sentier loin des clochers
Je n'entendrai pas sonner le douzième coup de minuit !

Et je garderai aux pieds les sabots d'or....



Le Sceau de Salomon

 24/06/2013
Le sceau de Salomon est une plante vivace de forme originale,  avec son feuillage et sa floraison printanière  en clochettes blanches réparties tout au long des rameaux, ce qui  lui donne un caractère extraordinaire !.




Elle peut vivre jusqu’à 1000 mètres d’altitude. 

 

Je l'ai rencontrée en allant à la chasse aux orchidées, sur les hauts plateaux jurassisens.

 



Clochettes de lumière !


Cette plante est surnommée sceau de Salomon, à cause de la marque que laissent les tiges sur le rhizome quand la plante se fane.
Cette cicatrice  ressemble à l’anneau magique qui a donné des pouvoirs au Roi Salomon.

 




Vous passez par ici ?
Attention où vous mettez les pieds ! Elles sont toutes protégées....

Leur petit nom?
Bah ! on l'oublie vite ! mais leur beauté, elle, est inoubliable !
















Celle -ci est rarissime.....
Je vous ai parlé du Sabot de Vénus dans un précédent article !



Drôle d'insecte !

 15/06/2013
Connaissez-vous l'ascalaphe soufré ?

J'en ai rencontré en cherchant les orchidées "Sabots de Vénus".


Papillon  ?  Non non.
Libellule  ? non plus!



L'ascalaphe soufré appartient au même ordre que les fourmillions ou les chrysopes.





Les ascalaphes  fréquentent les milieux ouverts à semi-ouverts, surtout les versants chauds, bien exposés et parsemés de buissons, là où se plaisent les orchidées.

La femelle pond ses œufs à la base des végétaux.
Les larves qui en sortent vivent dans les herbes basses, dans la litière ou sous des pierres et sont de redoutables prédatrices. Cette vie larvaire dure environ 2 ans ; un stade nymphal précède le stade adulte.

Le régime alimentaire des ascalaphes est composé essentiellement de Diptères (divers types de mouches et autres petits insectes) qu’ils capturent en vol .



C'est la première fois que je les photographie....youpi !



C'est le sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)



Elle peut mesurer jusqu'à 60 cm de hauteur.


Elle est ultra protégée, et les endroits où elle pousse  sont confidentiels.

A celui qui se fait prendre à la cueillir ou la transporter, il peut en coûter 15.000 euros d'amende, 2 ans de prison, et la saisie du véhicule.....ça ne rigole pas !

Et c'est tant mieux ! quel plaisir de la trouver encore....mais ne me demandez pas où ! je ne dirai rien !

Pour ces images, j'étais accompagnée d'un ami photographe et d'un naturaliste spécialiste de la faune et de la flore de ma région, Claude Le Pennec.





C'est enfin arrivé !

 04/06/2013
Les autres années, disons, les années "normales", les abeilles essaiment beaucoup plus tôt ! en avril, en mai.....

Aujourd'hui, contre toute attente, voilà un premier essaim.

Et un beau !
Une énorme grappe fait ployer la branche du cèdre.....

Je n'en crois pas mes yeux !



Vite!
Préparons de quoi recueillir ce magnifique essaim, avant qu'il ne redécolle pour une autre destination, car des éclaireuses sont parties en quête d'un abri: fissure de muraille, ruche abandonnée, arbre creux...
Il faut se dépêcher.....


Cette ruchette fera l'affaire.



Quelques cadres de cire vont encourager les abeilles à s'installer là.



La grappe est secouée dans une vulgaire bassine, dans laquelle les abeilles tombent par paquets, et hop ! on verse tout ça dans la ruchette !

C'est souvent plus acrobatique que ça, les coquines se posent parfois à plusieurs mètres de haut !
Aujourdh'ui, c'est presque à ras du sol.



En quelques minutes, tout le monde est dans la boîte.....
Quel bonheur !!!!!

A suivre !



Quelle saison !

 01/06/2013
Nos amies les abeilles ont, tout comme nous,  subi un hiver interminable......

Les miennes ont survécu à ces longs mois de froid et de pluie.
En avril, pendant quelques jours "moins pires", elles ont récolté sur les pissenlits et sur les fleurs des haies....les alvéoles des ruches se sont remplies de bonnes et douces provisions.

Mais depuis....les abeilles ont tout repris, pour élever leur couvain.....


Entre deux averses, elles butinent, mais tout est si délavé.....

Auront-elles de quoi subvenir aux besoins de leurs colonies?

Aurons-nous un peu de miel pour nous ?  Pas sûr !

Nous avons pour principe de ne leur prendre que ce qu'elles ont en trop.....et si besoin est, nous leur redonnons du miel quand l'hiver est trop long, comme ce fut le cas cette année.



Il parait que le beau temps va revenir....un jour ou l'autre!

La météo n'est pas la principale responsable de la disparition des abeilles....
Les produits chimiques sont encore largement trop utilisés dans l'agriculture.....et dans les jardins des particuliers!

Un de mes amis, spécialiste de la question, affirme - et je le crois - qu'un lotissement pollue davantage qu'une exploitation agricole.....


Alors, soyons conscients de l'importance de la préservation des abeilles et des autres insectes pollinisateurs, indispensables.....à notre propre survie !





Papillon perdu

 30/05/2013
Il n'y a plus d'saison,......

Et ce beau papillon en perd le Nord !
C'est un nocturne, et pourtant, il est de sortie en plein jour.

C'est une citronnelle rouillée.

Citronnelle, oui ! il est bien jaune !

Rouillée....avec tout ce qu'il pleut, il n'y a pas qu'elle qui va rouiller...


Voili voilou ! c'était ma petite photo du jour, entre deux giboulées....




Mon poulailler

 28/05/2013
Enfin, je l'ai, mon poulailler !
Il y avait longtemps que j'en rêvais!

Voyant l'article de Chantal sur ce sujet, je n'ai pas pu m'empêcher de raconter moi aussi mon aventure poulesque !

Ce poulailler a été construit avec ce que nous avions "sous la main"....
"Sous la main", c'est beaucoup dire, car dans nos caves, granges et greniers...quel fourbi !

Structure::
 - gros tubes: un vieil échafaudage de notre fabrication.
-  tubes fins:  piquets de tentes de camping des années 60....

Cabane:
- anciens volets, planches de coffrage
Ses dimensions :    L1m80 x  l 1.20x  h 1m50
Ouvertures par l'avant pour les poules, et par l'arrière pour accès aux pondoirs.

Toiture  :
toles ondulées et 2 châssis plastique transparent  armature métal, le tout de récupération.

Pondoirs:
4 bidons en plastique de dimensions suffisantes (35x40x50)

Entrée "humaine"dans le poulailler: un châssis métallique (trouvé sur un vieux lit ....)
(  hé hé, on ne jette jamais rien....  )

L'ensemble mesure 4m x 3m20, pour 1m90 à 1m70 de haut.




Un portillon pour laisser sortir les poulettes, accès à un vaste parcours herbeux.



Un perchoir dans la volière, pour les poulettes qui parfois veulent dormir hors de leur "chalet"

Sous le perchoir, le coin WC, un bout de liner de piscine recouvert d'une bonne couche de sciure. (nettoyage très facile !)


La cabane, surélevée, s'ouvre par derrière pour la récolte des oeufs et le nettoyage.


Il y a 4 pondoirs, mais elles pondent toutes....dans le même, la plupart du temps!
Les bidons ont été découpés à la scie sauteuse.

Devant, une entrée adaptée aux poules, et derrière, un hublot pour la récolte.
Les bidons en plastique se nettoient très facilement (je vous l'ai dit, je suis maniaque !)
On récolte l'herbe de tonte pour un confort odorant!


La cabane s'ouvre aussi par devant.


Perchoirs, échelle.....et un bon lit de sciure de sapin sur du liner, pour un nettoyage très simple. (je suis maniaque !)
Pour la sciure, il y a des scieries partout dans ma région....


Pour la volière, il a fallu investir dans du grillage à petites mailles soudées, Maître Renard n'est peut-être pas loin....
C'est cher le grillage! mais il y va de la sécurité de les cocottes !

Mes 5 poulettes me donnent déjà 3 à 5 oeufs par jour. (nous les avons depuis un mois)


Quelques retouches de peinture, et ce sera parfait !


Les poules ont été achetées sur un marché aux volailles bressan.

Elles se sont habituées tout de suite à leur nouvel environnement, et le jour même, on a pu les laisser sortir de la volière.
Ce sont des oiseaux amusants à observer, très familiers, qui nous suivent partout, et que l'on récompense avec les restes de table et les limaces trouvées au jardin !


Le parcours extérieur est tout de même entouré d'une clôture, car je ne veux pas de mesdames les Poules dans le potager, déjà qu'il n'y a pas grand chose !


Elle n'est pas belle, la vie ?


Quelques "contraintes":
- ramasser les oeufs au fil de la journée;
- fermer le portillon le soir.....(oui, le renard.....), l'ouvrir le matin (le premier réveillé s'y colle ! )





Encore une !

 26/05/2013
Cette araignée saltique est toute petite: environ 4 millimètres.

Elle ne tisse pas de toile !

Elle produit de la soie uniquement pour ses déplacements, et pour tisser son cocon.

Pas facile à observer !
Elle est mimétique...

Elle en profite pour chasser à l'affût ! deux gros yeux devant, deux plus petits sur les côtés, rien ne lui échappe !

                             ---------------------------------------------------


Coucou? où es-tu ? Là, sur le mur du jardin !



Ah, en gros plan, je te vois mieux !



Je ne démontrerai ton utilité que par cette image !

Tiens, tu as changé de costume !

Là, je te vois sur une feuille de sauge.

Je n'avais pas vu le puceron en prenant la photo !

   --------------------------------------------------------------------------------

Alors ? convaincus de son rôle au jardin ?



Véronique

 17/05/2013
Une fleurette toute petite, et bien présente dans les jardins et les prés en ce moment!

La mignonne est souvent qualifiée de "mauvaise herbe" !

C'est la Véronique de Perse !



La plante doit son nom à Sainte Véronique, qui aurait recueilli un linge portant les traits du Christ et aurait, grâce à ce linge, guéri l'empereur Tibère de la lèpre.






Elle a des propriétés médicinales que je vous laisse chercher sur le net....

Moi, j'en mets parfois quelques sommités sur mes salades (ça fait toujours de l'effet ! )



Une petite dernière:



L'Araignée-Courge

 10/05/2013
J'ai un faible pour les araignées.

Je vous ai déjà montré l'épeire fasciée, ou épeire-frelon, avec son abdomen rayé !


Voici sa petite cousine, l'épeire-concombre, ou araignée-courge.

Drôle de nom !

Il est vrai que son abdomen peut évoquer une sorte de cucurbitacée!





Si sa cousine au costume rayé était grande et grosse, celle si est toute petite, de l'ordre de 7 mm.

Sa couleur verte la ferait passer inaperçue, mais elle aime les arbustes à fleurs.
Je l'ai découverte dans mon tamaris, enfin fleuri.



occupée à déguster une proie:


...ou à réparer sa toile abîmée par la pluie de la nuit.

Vous pouvez voir le fil de soie qui sort de son abdomen.
(n'oubliez pas: clic pour agrandir la photo)


 



je suis sure que vous n'avez pas peur..... 



<< 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :