Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 2 357 387
Nombre de commentaires : 17 650
Nombre d'articles : 1 530
Dernière màj le 20/10/2018
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
blog de la gentillesse et de la bonne humeur, voulez vous m'aider à semer des graines de sucre dans ce monde qui a besoin de chaleur et d'amitié ?
<< 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 >>

le petit tour habituel

 25/07/2012
ce coup-ci c'est en été. Mini château de la Briarde. Photo de l'entrée avec la maison du gardien et la tour de surveillance.


un petit coin de paradis sauf... qu'il est privé ! dommage !


ah quand il fait chaud se mettre à  l'ombre et bouquiner !


entendre le chant des oiseaux et "piquer un petit roupillon" près du cours d'eau et du petit pont !


bon allez  on est venu pour faire une ballade pas pour révasser !
on y va ... le petit chemin ...


ces petits chemins deviennent rares. Ils sont charmants. Souvent réservés pour le passage des gros engins de l'agriculture, ils nous permettent encore de savourer les herbes folles et d'admirer les cultures.
champ de lin en graines


de plus près ....quand il sera à point, il sera coupé et laissé en fagots plats sur le sol pour qu'il rouisse (devienne roux). Il sera ainsi retourné en petits tas plusieurs fois jusqu'à ce qu'il soit parfaitement sec. C'est pourquoi il faut qu'il fasse beau pendant plusieurs jours.


bien sur il y a ...
du blé 


du seigle


du maÏs


des betteraves


et des pommes de terre aux fleurs .... mauves ou...


blanches suivant les sortes


la ballade continue au grès des petits chemins ... et nous vous emmènerons bientôt voir les animaux et les fleurs des petits chemins.. et d'autres choses encore... à bientôt !



bien sûr nous ne pouvons pas nous passer de médicaments c'est vital, et nous avons des vies malmenées, surmenées. Tout çà engorge à la longue nos fonctions hépatiques.

j'ai découvert l'usage du romarin.
déjà, j'aime bien presser les feuilles des plantes, comme le faisait mon grand père maternel , pour recueillir l'odeur.
ensuite j'avais envie de me faire une petite réserve de plantes aromatiques sur le balcon. C'est décoratif et bien utile.
je reste persuadée que quand on a envie de manger quelquechose, c'est que le corps en a besoin et j'avais envie de mettre du romarin dans mes petits plats.
bien m'en a pris !


en effet le romarin a "mille vertus" :

- il stimule le cerveau en favorisant la circulation cérébrale
- il  améliore la concentration et la  mémorisation
- il soulage les céphalées et les migraines
- il irigue le cuir chevelu et favorise la repousse des cheveux
- c'est un excellent remède contre le stress
- il soulage les douleurs rhumatismales
- il favorise les sécrétions hépato-biliaires et aide à la digestion
   ...
personnellement j'ai acheté à la pharmacie un flacon de gouttes de romarin et j'en prends le soir avant le coucher.
je digère mieux, je dors mieux
           d'où l'envie de faire partager ma découverte !



ce matin je suis allée au supermarché et j'ai trouvé des légumes de West Cappel (à peine 25 kms de chez moi) et des pommes de Socx (9 kms)!
j'ai aussi trouvé de magnifiques poireaux de Loire Atlantique produits par Les Sorinières.
je me suis pensé si au moins çà pouvait continuer ! ainsi nous qui produisons des endives, les Nantais pourraient y goûter pour moins cher et nous nous goûterions des mougeottes pour moins cher aussi !
plutôt que de trouver des produits insipides de cultures intensives qui bouffent toute la terre et qui viennent de je ne sais où. 
j'apprécie quand je trouve des produits de chez nous et aussi quand je sais qu'ils viennent de régions de production  où on a toujours cultivé tel ou tel légume. voilà... c'était ma pensée du jour !



qui s'y colle ?

 18/07/2012
bien sûr tout le monde sait qu'il ne faut pas verser le sel directement au-dessus de l'eau en ébullition parce que la vapeur d'eau monte dans la salière et le sel se colle.

petit truc que j'utilise depuis bien longtemps, ajoutez à votre sel quelques grains de riz. Les grains de riz vont absorber l'humidité et votre sel restera fluide. 



énigme n° 7

 15/07/2012
Loches - France
Il se passe de drôles de choses dans un château.

Nous étions ravis de visiter ce superbe château. Nous avions attendu plus d'une heure pour commencer la visite.

La cour d'honneur, les salles du rez-de-chaussée, la cuisine

puis la chapelle...
progressivement nous sommes montés : les salles d'apparât, les chambres, les salons, toutes ces peintures, ces dorures, ces meubles, ces beaux parquets.

et puis je me suis retournée pour faire un commentaire sur l'immense tapisserie de cette pièces inondée de soleil et...
mon mari n'était plus là ??!!!!!!
pas dans la pièce avant, ni celle d'après ....pas dans le couloir non plus... où était-il donc passé, personne n'avait rien vu... ..qu'était-il devenu ? allais-je le retrouver et où et quand ? 

à votre imagination .... bonne visite du château mystère...


curieux mon appareil photo est merveilleux. Il voit les choses de façon différente de mes yeux et voici ce que çà donne ...


on dirait des oiseaux la nuit


des extra terrestres ???


pluie de lumières colorées


pétards chevelus...

hélas tout à une fin, mais c'était bien beau !



champignons farcis

 15/07/2012
entrée copieuse ou repas d'un soir ...à vous de voir ....
pour 2 personnes :
40 g de beurre
40 g de farine
un peu d'huile pour le plat
8 gros champignons de Paris
1 tranche de jambon
1 jaune d'oeuf
2 yaourts type nature à la grecque (ou de la crème fraîche)
1 sachet de gruyère râpé
poivre
ciboulette


dans un plat ... plat.... allant au four, versez un fond d'huile

enlevez délicatement la queue des champignons... réservez
épluchez vos gros champignons 
mettez les la tête à l'envers dans votre plat


épluchez les queues.

coupez en petits morceaux, le jambon et les pieds de champignons... réservez...


faites ensuite une béchamelle bien épaisse avec

le beurre + farine + yaourt + le jaune d'oeuf.
poivrez bien pour relever le goût

ajoutez les morceaux des pieds de champigons, le jambon et la ciboulette.

finissez par le gruyère et emplissez les chapeaux de champignons de béchamelle


mettez le tout à chauffer au four à 180° pendant 20 à 25 minutes.

pour faire plus chic : vous pouvez faire revenir à la poêle des toasts dans un peu de beurre et vous posez vos champignons dessus avant de mettre au four. (recette de Mé Poum)
bon appétit



En lisant le reportage de Mamie Thérèse sur la porcelaine (superbe allez voir ...)

je me suis souvenu d'avoir lu un excellent livre aux Editions du Seuil : Bleu de Sèvre de Jean Desprat. en voici le contenu (repris sur le net) :

"Louis XV, adroitement inspiré par Mme de Pompadour devient, en 1760, l'unique actionnaire de la Manufacture de Sèvres.
Afin de percer le secret de la porcelaine dure, fabriquée en Saxe, il engage deux frères chimistes. Mais des coups bas se multiplient et des espions sortent de l'ombre... Ecrit avec fougue et talent, voici la passionnante aventure d'une des premières affaires d'espionnage industriel."

en plus du roman on y découvre le monde de la fabrication de la porcelaine. captivant çà se lit tout seul !
bonne lecture


L’histoire des Phares et Balises est intimement liée à l’épopée des bateaux-feux.

Traditionnellement peints en rouge, ces navires signalaient les bancs de sable les plus dangereux. Ils prenaient d’ailleurs le nom du banc sur lequel ils étaient mouillés.

De 1863 à 1989, quinze bateaux-phares se sont succédé sur les bancs de Flandres. 



Pour remplacer les bateaux-feux, le service des Phares et Balises testa à Dunkerque en 1974 un nouveau genre de feux flottants: les bouées phares. D’une conception totalement différente des bouées classiques, ces balises

disposaient d’une optique puissante - une lampe de 1000 watts ayant une portée de 22 miles.



Au sommet de la tour du centre de balisage de Dunkerque se dressait à

l’origine une antenne TSF de 35 mètres.



Datant de 1947, cet édifice fait partie des ponts et chaussées. Sa tour fait aujourd'hui 15 mètres de haut et ses services assurent la mise en place et la maintenance des bouées et balises.


autrefois alimentées par gaz, les balises fonctionnent désormais à l'énergie solaire


retenues par de très lourdes chaînes, elles  étaient équipées, d’une sirène de brume, d’une antenne radiotéléphone et de groupes électrogènes à démarrage automatique. Leur gabarit est impressionnant.
Elles pesent 80 tonnes, mesurent près de 13 mètres de haut et leur flotteur dépasse les 11 mètres de diamètre. Les chaînes de mouillage mesurent quant à elles une centaine de mètres et sont lestées à un corps-mort en béton de plusieurs tonnes


la plus célèbre et la plus originale aussi étant "la petite sirène" récemment "relookée" Hummm ! plus..... hummm !


Il existe des bâteaux spécialement conçus pour la mise en place et le retrait des balises.
le plus célèbre est l'"Emile Allard" mis en service en 1949, désarmé en 2002.


Il est remplacé depuis 2003 par les "hauts de France" : 44,5 m de long, 10 m de large.


Il existait des bouées impressionnantes de 14 m de haut (dont 6 mètres sous l'eau, 8 mètres au dessus).


A part ces bouées mobiles, il y avait des "feux fixes" comme le feu de Saint-Pol qui fera l'objet d'un nouvel article.



ce matin ma collègue a lu une phrase dans la devanture de la fleuriste :

Chaque jour nous avons un temps de saison ....


                    seulement nous ne savons pas laquelle !



cette recette a été créée par mon mari hier au soir :
il faut une pâte feuilletée
1 courgette
3 tomates
2 ou 3 gousses d'ail 
quelques olives noires
2 boules de mozzarella
poivre
de la sarriette


coupez les courgettes en morceaux, les faire revenir dans une poêle avec un peu de matière grasse puis
placez les dans le fond de pâte
disposez vos ronds de tomates au dessus
ajoutez les olives, l'ail en morceaux
coupez la mozzarella en tranches, posez en dernier
parsemez de sarriette
cuisson 25 minutes à four 180 °



ombres chinoises

 03/07/2012
une branche de lavande un pot...


la photo retaillée et hop ! une ombre chinoise !



Ciel d'un soir

 03/07/2012
il a fait chaud, très chaud et le vent s'est levé... 



petite ballade le long du quai ...



j'ai trouvé cette recette dans notre quotidien et j'ai eu l'envie de l'essayer.
au départ, la recette est prévue pour des muffins et si le coeur vous en dit...
il faut  pour une dizaine de muffins ou un petit cake :

2 courgettes
100 g de farine
1 sachet de levure chimique (j'en ai mis que la moitié vu que mon plat à cake est petit)
2 oeufs entiers (comme les miens étaient petits j'en ai mis trois)
125g de feta (j'ai pris de la Feta en bocal qui baigne dans une huile aromatisée aux herbes parce qu'elle était déjà en cubes et en plus çà a bon goût)
20 g de pépins de courge (je n'avais pas, j'ai pas mis)
20 g de pignons de pin
quelques tomates séchées
sel (pas mis, les tomates et la Feta sont déjà salés)
poivre

Préchauffez votre four à 180°.
Epluchez et râpez les courgettes avec la râpe à gros trous. Découpez en petits cubes la feta, c'est le fromage qui va apporter le moelleux aux muffins.
Découpez les tomates séchées en fines lamelles.
Dans un plat creux, mélangez la farine et les oeufs puis ajoutez la levure,  les courgettes râpées, les pépins de courge et les pignons de pin, les morceaux de tomates séchées puis la feta, salez, poivrer.
A la fin j'ai ajouté du basilic frais ciselé  (pas prévu dans la recette).
Répartissez la préparation dans les moules à muffins ou dans le plat à cake et enfournez pendant 25 à 30 minutes.
Plongez la lame du couteau dans la pâte, s'il ressort sec, c'est cuit.
Sortez du four et laissez refroidir.
A conserver dans un plat hermétique jusqu'au moment de servir. Ce sera moelleux à souhait !



<< 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :