Les blogs
du village
grainedesucre

grainedesucre

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 3 142 829
Nombre de commentaires : 19 797
Nombre d'articles : 1 766
Dernière màj le 22/01/2020
Blog créé le 24/09/2011

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Roubaix après la piscine... le vélodrome

 22/03/2017
Après notre visite du musée, nous nous sommes dirigés vers le vélodrome... La construction du stade est liée à la volonté des élus de développer le sport et le plein air pour la population grandissante de Roubaix... (les textes en vert sont issus du net)...

"Le vélodrome André-Pétrieux, ou vélodrome de Roubaix, est un vélodrome situé à Roubaix (Nord), en France. Il a été inauguré en 1936 et se trouve à l'est de la ville, entre l'avenue Roger-Salengro et l'avenue du Parc-des-Sports. Il est connu pour être le lieu d'arrivée de Paris-Roubaix depuis 1943. Il succède au premier vélodrome roubaisien, inauguré le 9 juin 1895 et détruit en 1924, et qui avait accueilli Paris-Roubaix de sa création jusqu'en 1914.

Le vélodrome de Roubaix a également accueilli les championnats de France de cyclisme sur piste en 1966 et 1971 et est depuis 2006 le cadre d'une course de cyclo-cross disputée en janvier et devenue une manche de la coupe du monde de cyclo-cross en 2008-2009, 2009-2010 et 2012-2013.

La pelouse au centre du vélodrome accueille les matchs du Rugby club de Roubaix." 



"Paris-Roubaix est l'une des plus anciennes courses cyclistes, créée en 1896 par Théodore Vienne après l'ouverture du nouveau vélodrome de Roubaix. Cette classique flandrienne s'est disputée tous les ans jusqu'à nos jours, en mars ou en avril, interrompue seulement par les deux guerres mondiales. Depuis 1966, elle ne part plus de la région parisienne mais de Picardie : de Chantilly de 1966 à 1976 et de Compiègne, depuis 1977, avant de parcourir plus de deux cent cinquante kilomètres vers le nord.

Surnommée « l'enfer du Nord », « la dure des dures » comme le vantent les affiches de la 106e édition, « la Pascale » ou encore « la reine des classiques », la course inclut plusieurs secteurs pavés…,

D'autres secteurs, très étroits, ont été tracés entre les champs de betteraves et ils ne peuvent être empruntés qu'en file indienne. Quand l'épreuve se déroule sous la pluie, la boue ajoute à la difficulté et aux risques. Le vainqueur est non seulement un homme fort du peloton, mais il doit aussi être chanceux et bien soutenu par ses équipiers."



"À l'origine, les routes pavées ne constituent pas une spécificité de Paris-Roubaix. Durant les premières décennies, elles représentent une soixantaine de kilomètres du parcours : une quarantaine de kilomètres ininterrompus entre Hénin-Liétard et Roubaix, et une vingtaine dans les principales villes traversées. Les voies restantes sont encore en terre, sauf de rares secteurs déjà bitumés. Paris-Roubaix est alors davantage caractérisée par sa distance, plus courte que celle des classiques de l'époque, ce qui la rend plus nerveuse.

Le bitume commence son apparition massive durant l'entre-deux-guerres… Le nombre de kilomètres pavés tombe à 31 en 1955, et atteint son minimum en 1965 avec 22 km."



"Les 63 premières éditions de Paris-Roubaix, de 1896 à 1965, se sont déroulées sur des parcours similaires. Partant de Paris ou de sa banlieue Chatou et Saint-Denis notamment

La première difficulté était une côte située à Cormeilles au sommet de laquelle une prime de 1 000 ou 2 000 francs était attribuée au coureur passant en tête. Le lieu emblématique de Paris-Roubaix à cette époque est la côte de Doullens dans la Somme. Elle a joué un rôle important dans la course durant les premières décennies et était considérée comme le premier « juge de paix ». Elle est située sur la route nationale 25 à la sortie de Doullens et mène au hameau de Beaurepaire. Longue de 2 500 m, elle était exposée au vent ce qui provoquait la formation de bordures au sein du peloton."  (cette photo est issue du net)...



partout ici, même dans les anciennes douches, on retrouve les noms de cyclistes célèbres, Jean Stablinsky, Eddy Merckx, Louison Bobet, Bernard Hinaut...
"On dit d’ailleurs ici que l’Enfer du Nord mène au Paradis."

" Depuis plus de 120 ans, Roubaix vit cyclisme, cycle et vélo à l’approche du mois d’avril. Les onze autres mois de l’année ne sont pas en reste de cyclisme. Au cœur de la ville, le parc des sports est le rendez-vous du cyclisme sportif, avec le vélodrome André Pétrieux créé en 1936, qui voit tous les ans l’arrivée du Paris-Roubaix" ...
 


"À Roubaix, le Paris-Roubaix peut se vivre toute l’année : d’autres versions de la course (VTT, Cyclo, Challenge, Junior…) existent et des visites des vélodromes assurées par un passionné sont proposées chaque mois par l’office du tourisme."

Chaque vainqueur reçoit le trophée de la course...  


A côté du stade ce trouvait un centre de plein air pour les enfants atteints de tuberculose. Ce lieu va être transformé pour être intégré dans un complexe sportif dédié au cyclisme...

Aujourd’hui, la ville devient également un pôle important du cyclisme sur piste, depuis l’ouverture du vélodrome couvert, le Stab, baptisé ainsi en mémoire au coureur Jean Stablinski. Grâce à une piste de BMX qui vient compléter cette offre de cyclisme sur route et sur piste, Roubaix est désormais capable d’accueillir tout au long de l’année des compétitions internationales (Coupe du Monde de cyclo-cross, open international de cyclisme sur piste…). Avec ses équipements de qualité et des événements d’envergure, Roubaix apparaît véritablement comme une ville où la passion du cyclisme peut s’exercer et se vivre toute l’année."...


"Le Stab, vélodrome couvert ouvert en 2012 accueille les Championnats de France de cyclisme sur piste, ainsi que de nombreuses compétitions et baptêmes sur piste. L’enceinte générale du Vélodrome a accueilli les Championnats du Monde UCI de Cyclocross et continue de vivre de nombreux évènements annuels, sportifs, culturels ou historiques."...


Dès l'entrée, nous sommes impressionés par la particularité du lieu... Ici, de grands sportifs ont offert un de leur maillot à leur passage... 



Nous nous installons sur les gradins, chance un entraînement à lieu cet après-midi là ... le revêtement est fait de lamelles de bois. La vitesse est très très rapide.


Les vélos sont spécialement conçu pour la piste. Ils n'ont pas de frein et pour s'arrêter, les "pistards" doivent ralentir progressivement


Vous pouvez venir vous entraîner, le parc à vélos vous est accessible... vous pouvez avoir votre "baptème de piste"  (inclinaisons de la piste 44,3°) !! sensations garanties !!!

L'ensemble du lieu est modulable et peut accueillir des séminaires...


Une exposition (photo du net) a été inaugurée à l'occasion du  Paris-Roubaix 2016  en préfiguration de la construction du musée.

"L’exposition de préfiguration est un premier pas vers le musée définitif de Paris-Roubaix. Plus grand et plus étoffé, il mettra en scène chaque pan de l’histoire, chaque détail de l’histoire. Installé au cœur du parc des sports de Roubaix, entre le Vélodrome et le Stab, le musée de Paris-Roubaix sera un musée vivant, alliant histoire et actualité. Il sera connecté et offrira au plus grand nombre un véritable voyage au cœur de l’épopée Paris-Roubaix. Le musée aura ses expositions temporaires, ses manifestations et deviendra l’un des grands pans de la culture à Roubaix, confirmant ainsi la cité aux mille cheminées comme ville aux trois musées, avec le Musée de la Piscine et La Manufacture Musée de la mémoire et de la création textile."

Peut-être une bonne occasion de retourner à Roubaix voir ce nouveau musée... 



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :