Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 835 018
Nombre de commentaires : 101 280
Nombre d'articles : 8 815
Dernière màj le 16/04/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

BERNÉCOURT(54)-Ferme-Auberge Le Domaine de Saturnin-Repas Médiéval

 03/03/2013
Chaque année, en début d'année, quelques fermes auberges de la région Lorraine organisent des repas d'antan.

Les repas d’antan sont devenus au fil des années un moment convivial où l'on apprécie de retrouver des plats mijotés comme les faisaient nos grands mères, au goût et au parfum d’autrefois.

L'année dernière, nous avons eu la chance de pouvoir participer au repas d'antan à la ferme auberge "Le domaine de Saturnin" sous le signe de "La Renaissance" (voir les deux articles sur ce lien).

Cette année, nous avons participé à un repas d'antan "médiéval" toujours dans la même ferme-auberge, la ferme-auberge Le Domaine de Saturnin située 5 rue de la source à Bernécourt en Meurthe-et-Moselle.

Dans le cadre de ce thème, un jongleur s'est immiscé entre deux plats pour nous jouer l'aubade ou afin de nous narrer quelques belles histoires moyenâgeuses!

Dans un premier temps, je vous présenterai le repas proprement dit, puis dans l'article suivant, vous verrez notre jongleur et tous ses instruments(voir l'article de ce spectacle sur ce lien)!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


À l'époque du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde la table est toujours garnie d'une grande nappe blanche.
Sur la table, sont disposés des gobelets en terre cuite et une cuillère....

Pas de fourchettes....pas de couteaux...mais....un rince-doigts...
-non, non! pas du tout!
-ce sont des aiguières qui ont ce léger parfum de citronnelle!

Des servantes sont chargées de les présenter en début de repas afin que les convives se lavent les mains!


Le feu crépite dans la cheminée!


Et l'ambiance, peu à peu, réchauffe l'atmosphère...
♫"En passant par la Lorraine avec mes sabots..."♪


La maîtresse des lieux ainsi que ses suivantes nous souhaitent la bienvenue.


Mais, je ne peux m'empêcher de jeter un oeil dans la pièce juste à côté...Il se passe des choses et quelques notes de musique s'échappent de drôles d'instruments!


La maîtresse des lieux nous donne quelques explications....


Sur la nappe blanche, il était de mise de disposer un grand tissus de lin afin que chaque invité puisse s'essuyer les mains.
Ce jour là, des petits carrés de lin en font office.
Ils n'ont pas été ourlés..mais à l'époque on ne faisait pas trop de couture!


Le repas débute avec, en apéritif, un petit verre de Claret et une brochette de fruits.
À l'époque médiévale, il était de mise de commencer les repas avec des fruits.
Ces brochettes sont composées de figues et d'abricots qui ont été macérés dans un mélange eau, sucre et rhum.


Juste pour vous donner le ton du repas...Notre ami le jongleur viendra tout au long de notre repas nous conter des histoires et nous jouer des airs médiévaux!
Je vous en reparlerai dans le prochain article.


Le premier met:
Potage Mortereul et Faulx Grenon.

C'est un potage de légumes qui a mijoté toute la matinée sur le coin du feu et qui a été agrémenté de lard, de saucisses et de carcasses de volaille.

Bien sur, il est servi dans des écuelles.
Ici, ce sont des écuelles réalisées en pâte à pain.


Le second met:
Pâté de volaille
Salade d'oignons rôtis
Gros bâton

Pour ce second met, un tranchoir est distribué à chacun d'entre nous.
Le tranchoir est une large tranche de pain, qui va servir à disposer tous les mets.
En fait, ce tranchoir va nous servir d'assiette tout au long du repas.
En fin de repas, on ne le mange pas...
Les tranchoirs sont distribués aux gueux!

Le gros bâton est réalisé comme une pâte brisée.
Il va nous servir à déguster ce délicieux pâté ainsi que la salade d'oignons rôtis!


Le tiers met:
Oyseau des rivières
Panais et carottes

Ce sont des cuisses de canard qui ont été accompagnées de panais et de carottes violettes, l'ancêtre de nos carottes.

Les convives mangent avec les doigts...la fourchette ne deviendra commune en France qu'au 17e siècle.

La règle du savoir vivre impose qu'on ne se lèche par les doigts!


Le fournaige!
Vous avez deviné?


Le desserte:
Pommes d'amour accompagnées de pain d'épices.

Ces pommes ont été légérement cuites et recouvertes d'un épaisse couche de crème fraîche!


Pour finir ce repas hors du commun, j'ai dégusté mon pain d'épice avec un verre d'hypocras.
Quelques gourmandises en pâtes d'amandes(photo juste ci-dessus, des calissons, ont fini de nous séduire!


Nous vous retrouvons tout de suite pour un spectacle médiéval tout à fait de circonstance (cliquez ici)!

Nous vous recommandons vivement cette ferme-auberge.



Vous pouvez encore participer aux repas "Renaissance" qui aura lieu le 24 mars et le 7 avril 2013.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :