Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 23 669 515
Nombre de commentaires : 90 723
Nombre d'articles : 7 272
Dernière màj le 14/11/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

MINIHY-TRÉGUIER(22)-L'Église Saint-Yves

 29/01/2013

Minihy-Tréguier est une commune située dans le département des Côtes d'Armor et que nous avons visitée lors de notre dernier voyage en Bretagne.

On y accède depuis la ville de Tréguier en remontant le boulevard Jean-Guéhenno.

Minihy-Tréguier est surtout connu pour avoir vu naître en 1253 Yves Helory de Kermartin ou Saint-Yves, protecteur des pauvres, patron des avocats et vénéré dans toute la Bretagne.

Saint Yves a, d'ailleurs, été inhumé dans la cathédrale Saint-Tugdual à Tréguier (voir les articles sur la cathédrale sur ce lien).

-Église saint-Yves (ici)

-Les vitraux de l'église (voir le lien)

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


L'origine de la commune est à mettre en relation avec le minihi du monastère de Tréguier.
Bénéficiant de privilèges et d'exemptions, le minihi est, au Moyen Âge un lieu d'asile.

C'est en 1790, que Minihy est séparée de Tréguier et devient une commune indépendante. 
Minihy fait alors de sa chapelle Saint-Yves une église paroissiale.


Les bannières de l'église sont classées par les Beaux-Arts et montrent le savoir-faire des brodeurs du 18e siècle.


Cet ensemble de statues montre saint Yves entouré de deux hommes se querellant, le pauvre doit de l'argent au riche.
Saint Yves tente de les réconcilier en invitant le second à la table du premier, qui doit, de son côté, prier pour l'homme riche.


L'église actuelle, située dans son petit bourg, est bâtie sur les fondations d'une chapelle édifiée par saint-Yves.


Cette chapelle fut construite par Yves Héloury, ou Saint Yves, devenu propriétaire du patrimoine des Héloury à la mort de sa mère en 1290.


Sainte-Thérèse.


Cette peinture reproduit le texte écrit par saint Yves en 1297, après la fête de Saint-Pierre.
Dans ce testament, le saint lègue une partie de son argent à la chapelle vouée à porter son nom, afin de l'entretenir et de célébrer l'office divin à perpétuité.
Ce testament est repeint en caractères rouges en 1659.


Derrière une vitre, on peut encore apercevoir le bréviaire de saint-Yves.

Cette charmante église fait partie du patrimoine breton. Si vous êtes de passage, n'hésitez pas à vous arrêter.

Bonne journée.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :