Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 836 269
Nombre de commentaires : 101 280
Nombre d'articles : 8 815
Dernière màj le 16/04/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

GAND (BELGIQUE) - Cathédrale Saint-Bavon (I)

 19/02/2022
La cathédrale Saint-Bavon est une importante église gothique de la ville de Gand, en Belgique.
Elle est le siège du diocèse de Gand érigé en 1559.
Simple église paroissiale placée sous le vocable de Saint-Jean au 13e siècle, elle a acquis le statut de collégiale en 1536, puis de cathédrale en 1559.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Gand depuis le début sur ce lien !
(14 clichés)


La plus ancienne mention de l'un des plus spectaculaires lieux de prière de Flandre remonte au dixième siècle.
Transmarius, évêque de Tournai et de Noyon, fit ériger à cet endroit une chapelle qui portait alors le nom d'église de Saint-Jean.


La cathédrale Saint-Bavon ne porte ce nom que depuis 1559.


En 1536, Charles Quint, né à Gand, prit une série de mesures répressives à l'encontre de la ville qui s'était rebellée contre l'impôt de guerre levé par l'empereur. 


Il choisit l'emplacement de l'abbaye Saint-Bavon, au bord de la Lys, qu'il aménagea en citadelle, rasant les bâtiments jugés inutiles.
Avec l'accord du pape, les moines en avaient été chassés en 1536.
Ils reçurent en compensation l'église Saint-Jean, leur église devenant collégiale Saint-Bavon.


En 1559, avec la réorganisation des structures ecclésiastiques dans les Pays-Bas, Gand est érigé en diocèse et la collégiale devient cathédrale Saint-Bavon.

(la Chaire de Vérité, 18e siècle, œuvre du sculpteur Laurent Delvaux)


À l'intérieur de la cathédrale, on découvre un espace impressionnant à trois nefs d'inspiration brabançonne, datées d'environ 1550 et formées du chœur, du transept et des chapelles rayonnantes et latérales.

(triptyque du Calvaire par Juste de Gand)


L'intérieur de la cathédrale abrite de nombreux trésors.....


.....vitraux historiés, spectaculaire maître-autel à baldaquin du 18e siècle où se mêle marbre et bois doré ou encore chaire à prêcher rococo en chêne et marbre.....


...... ainsi que le chef-d'œuvre mondialement connu, le triptyque de « L'adoration de l'agneau mystique » a été peint par Jan et Hubert van Eyck (lien à venir) !


La cathédrale renferme, également, les mausolées de plusieurs évêques gantois enterrés dans la crypte.


 On y trouve celui d'Antonius Triest, en marbre blanc et noir (1652 –1654), œuvre majeure de Jérôme Duquesnoy.


Les évêques de la cathédrale !


Lors de notre visite nous avons eu la chance de pouvoir écouter Monsieur Marc F.M. Hebbelinck dans un morceau de harpe celtique !
 
À bientôt pour la suite de cette visite !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :