Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 25 895 793
Nombre de commentaires : 93 620
Nombre d'articles : 7 594
Dernière màj le 11/07/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

MONT-SAINT-MICHEL (50) - Église Abbatiale et Cloître

 23/06/2020
L’abbaye du Mont-Saint-Michel est une abbaye, anciennement bénédictine et désormais confiée aux Fraternités monastiques de Jérusalem.
Elle est située sur l'îlot du mont Saint-Michel, qui se trouve lui-même sur le territoire de la commune française nommée Le Mont-Saint-Michel, dans le département de la Manche en région de Normandie.
 
Après avoir péniblement grimpé les escaliers qui mènent à l'abbatiale, nous sommes prêts pour la visite consacrée à l'église abbatiale du Mont-Saint-Michel.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Mont-Saint-Michel depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(13 clichés)


Les agrandissements successifs de l’abbaye ont fini par absorber la totalité de l’église abbatiale d'origine, construite vers 900.
Les pèlerinages s’intensifiant, il est décidé d’agrandir l’abbaye en édifiant une nouvelle église abbatiale à la place des bâtiments abbatiaux.


La nouvelle église abbatiale comporte trois cryptes servant de fondations:
-la chapelle des Trente-Cierges
-la crypte des Gros Piliers, qui soutient le chœur, à l'est
-la chapelle Saint-Martin, sous le bras du transept sud


L'élévation de la nef, à trois niveaux, est rendue possible par le plafonnement en lambris léger.
Cette élévation est de pur style normand et se généralisera en pierre de taille au 12e siècle.


La nef, côté ouest, repose sur Notre-Dame-Sous-Terre, première église abbatiale édifiée au 10e siècle.


À la suite d'un incendie en 1776, les trois travées occidentales de la nef sont démolies et une nouvelle façade est édifiée en 1780.
Elle sera édifiée dans l'esprit de l'époque, c'est-à-dire en architecture néo-classique.


La visite se poursuit et nous arrivons au niveau du cloître.


L'architecte ayant cherché à donner au cloître la plus grande étendue possible, il construit un quadrilatère irrégulier dont la galerie sud empiète sur le croisillon nord de l'Église.


Mais le cloître n'est pas situé, comme le veut l'usage, au centre du monastère occupé par l'église.
Il ne communique donc pas avec toutes ses composantes comme c'est le cas ailleurs, la plupart du temps.
Sa fonction est donc purement spirituelle : celle d'amener le moine à la méditation.


Le réfectoire des moines occupe le troisième et dernier niveau de cette partie orientale de la Merveille.


La salle est délimitée en un seul volume par deux murs parallèles dont l'axe longitudinal voûté en berceau, bien que rien ne le souligne, conduit le regard vers la place de l'abbé.


La salle des Hôtes est une salle à croisées d'ogives, à deux nefs séparées par six colonnes.
Cette salle princière est clairement destinée à la réception des hôtes de marque, qui trouvaient là le luxe de latrines suspendues, ainsi qu'une double et monumentale cheminée, pour les réchauffer et les restaurer.


Chapelle Sainte-Madeleine!
Elle se situe au deuxième étage du bâtiment appelé La Merveille, au sud-est de la Salle des Hôtes.
 
À bientôt pour la suite de cette visite!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :