Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 212 840
Nombre de commentaires : 101 403
Nombre d'articles : 8 840
Dernière màj le 14/06/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

LA PRÊLE

 30/06/2011
La prêle que l'on nomme aussi "Queue de cheval, Queue de renard, Queue de rat, Petite Prêle" est banale -on la trouve partout- mais pourtant extraordinaire.

Extraordinaire par son passé puisqu'elle existait déjà aux premiers âges de la terre.
Elle croissait en abondance et nous a laissé un précieux héritage sous la forme d'épaisses couches de houille dans lesquelles on a relevé des empreintes qui prouvent que son aspect n'a pas changé : tige creuse, droite et élancée, pourvue à intervalles réguliers de noeuds, bagués d'une gaine découpée, d'où jaillissent des couronnes de feuilles, segmentées elles aussi, ressemblant à de longs poils; mais au lieu de mesurer de 30 à 120 cm comme aujourd'hui, ces tiges atteignaient alors la taille d'un sapin.

Extraordinaire enfin par sa composition.
Elle est un véritable réservoir de silice; ses cendres en contiennent jusqu’à 80 % et, en examinant l'arête des feuilles avec une loupe, il arrive qu'on y distingue de petits cristaux de ce minéral auquel nous devons, entre autres pierres de valeur, le quartz, l'améthyste, l'agate et l'opale.

Cependant ce n'est pas sa seule richesse; elle renferme également du calcium, sodium, fer, manganèse, potassium, soufre, magnésium, du tanin, un complexe d'alcaloïdes et un glucoside amer, lequel lui donne la saveur qui lui a valu son nom: « âpre au goût » se disant asper en latin, on l'appela asperella qui devint «asprèle» puis «prêle».


Parmi les espèces de prêles, certaines sont protégées et l'une d'entre elle est toxique.
Seule la prêle des champs a des vertus officinales.
Ne faites rien sans un avis préalable de votre pharmacien.

Elle affectionne les champs, les prairies et les bords de chemins.
Certains jardins pullulent de ces "queues de rat"qui font le désespoir des jardiniers.
En général, il ne s'agit pas de la prêle des champs et ne s'utilise donc pas en herboristerie.

La prêle reminéralise

Cueillez la prêle des champs en plein été, faites-la sécher en lieu chaud et ventilé.
Pour préparer une tisane, mettez une poignée de prêle dans 3/4 de litre d'eau froide, portez à ébullition, couvrez et faites bouillir doucement pendant 20 à 30 minutes.
Ajoutez un peu de réglisse en fin de cuisson pour aromatiser la prêle, plutôt fade.
Filtrez.
Buvez dans la journée.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :