Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 046 200
Nombre de commentaires : 101 359
Nombre d'articles : 8 828
Dernière màj le 20/05/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

MARSEILLAN(34)-Visite de la cave Noilly Prat

 27/05/2011
Le Noilly Prat est un vermouth créé en 1813 par Joseph Noilly à Marseillan, à partir d'une recette originale.


Son fils Louis Noilly (1801-1865) fonde une première compagnie à Marseille en 1843.


Il confie la direction de cette entreprise à Claudius Prat (1824-1859), qui l'année suivante devient son gendre.


Mais ce n'est qu'en 1855 que la marque Noilly Prat prend naissance suite à l'association de Louis Noilly avec Claudius Prat.


Après le décès précoce de son mari et le décès de son père, Anne Rosine Noilly-Prat (1825-1902) reprend la direction de l'entreprise et réussi à la positionner au niveau international.


L'élaboration du Noilly Prat est complexe et vise à reconstituer le goût du vin importé en bateau et exposé sur le pont au soleil et aux embruns.

Ici, ce sont les boîtes utilisées jusqu'en 1940 pour la conservation des archives.


Deux cépages blancs issus de la région, le Picpoul, vin de plaine, et la Clairette, vin des coteaux sont vieillis séparément dans des foudres en chêne du Canada, utilisé parce que sa sève blanche ne colore pas le vin et que sa fibre dense laisse peu de place à l'évaporation.


Après huit mois, ils sont transvasés dans des demis-muids, des fûts de chêne du Limousin (plus poreux), et passent un an en plein air.


Au bout de cette longue période de vieillissement pendant laquelle 6 % du contenu des fûts s’évapore (c'est "la part des anges"), les vins sont assemblés selon un dosage bien précis, on y ajoute alors des mistelles et des alcoolats de citrons et framboises.


Une mistelle, ou vin de liqueur, est une boisson alcoolisée sucrée obtenue par mélange de moût de raisin frais (jus de raisin non fermenté, aussi appelé vin doux) et d'alcool pour obtenir un assemblage titrant entre 16 et 22 degrés.


Commence ensuite, dans la "Salle des secrets", la dernière étape de la fabrication, celle de la macération.


Dans la cour arrière, des centaines de tonneaux attendent  le savoir faire de la nature.


Le Noilly Prat passe d'une salle à l'autre par des cuves et à l'aide d'un système de tuyaux.


Une vingtaine de plantes et d’herbes du monde entier sont utilisées selon un dosage gardé secret : camomille d’Italie, coriandre de Bulgarie, écorce d’orange amère d’Espagne, noix de muscade d’Indonésie, centaurée du Maroc etc.



Longtemps populaire, au point d'être considéré comme le Martini français, le Noilly Prat est tombé en désuétude depuis la Seconde Guerre mondiale.


Il n'est quasiment plus utilisé que pour l'élaboration de sauces classiques déglacées et de cocktails.


Nous arrivons dans la salle de dégustation.


La salle de vente présente les 3 produits fabriqués dans la cave.
Un des trois n'est vendu uniquement qu'à Marseillan.


Cette sculpture a pour nom "Madeleine".
Réalisée par Greg Nordberg, Ned Scott, Frances Reynolds et Kevin Green, elle a reçu le prix de la sculpture Noilly Prat.


Vous pouvez consulter sur ce lien la recette des Saint-Jacques au Noilly Prat.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :