Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 24 271 379
Nombre de commentaires : 91 339
Nombre d'articles : 7 347
Dernière màj le 21/01/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

NIMES(30)-Un guide d'enfer

 25/04/2011
Nous avons beaucoup aimé nous balader dans la région du Languedoc-Roussillon et nous avons rapporté de nombreuses images que je vous présenterais au fur et à mesure.

J'ai voulu commencer par Nimes car j'aimerais vous présenter notre famille nimoise.

Ce jour là, nous nous sommes préparez très tôt afin de passer le plus de temps avec eux.

En effet, à Nimes habite tonton Marcel, le frère de mamie Simone, et tata Colette et nous étions très heureux de les retrouver.

Arrivée à Nimes dans la matinée, tonton Marcel nous entraine vers le centre ville pour nous faire visiter sa ville comme aucun guide n'aurait pu le faire.
 
-Repas en famille (ici)
 
-Les jardins de la Fontaine (ici)


Nous passons devant "La Maison Carrée".
Sans doute le temple romain le mieux conservé, il fut édifié sous le règne d'Auguste au 1er siècle avant Jésus Christ, sur le plan du temple Apollon à Rome.
Elle était vouée au culte impérial et dédiée aux princes de  la jeunesse, les petits fils d'auguste, Caïus et Lucius Caesar.



Pourquoi qualifier de carré un bâtiment rectangulaire?
Tout simplement parce que le mot rectangle est d'apparition récente et qu' un rectangle s'appelait, autrefois un "carré long".


C'est grâce à une inscription déchiffrée en 1758 par Jean François Séguier que nous avons pu reconstituer l'histoire de cette maison carrée.


Là où l'histoire rejoint le présent, juste en face de la maison carrée se trouve la nouvelle médiathéque. 



Le théâtre.


L'hôtel Besserié date du 16e siècle avec une porte au décor Renaissance.


La tour de l'horloge date du 15e et 18e siècle.


Attenante à la maison consulaire, la tour servait à sonner les heures, à appeler les conseillers pour délibérer et à prévenir des incendies.


La chapelle Sainte Eugénie date du 12e siècle.


Avec la cathédrale c'est la plus ancienne église de Nimes.


La cathédrale Notre Dame et Saint Castor, d'origine romane, date du 11e et 12e siècle.


L'intérieur a été entièrement remanié à la fin du XIXe siècle par l'architecte diocésain Henri Antoine Révoil.


Elle est élevée au rang de basilique depuis 1882 .
 La hauteur des voûtes de la nef atteint 20 mètres .


La chaire.


La chapelle du Rosaire.


Nous continuons notre promenade dans les rues de Nimes.


Et nous arrivons devant les fameuses arènes de Nimes.

Construit à la fin du premier siècle après J-C, l’amphithéâtre de Nîmes, l'un des mieux conservés au monde, mesure 133 mètres de long et 101 mètres de large.
La façade, haute de 21 mètres, est composée de deux niveaux de 60 arcades chacun.
 À l’intérieur, près de 25 000 spectateurs pouvaient assister aux combats d’animaux et de gladiateurs.
Aujourd’hui, les arènes, lieu de prestige, se transforment régulièrement en une grande salle de spectacle où artistes nationaux et internationaux viennent se produire. Elles constituent de même le cœur des ferias de Nîmes, où des corridas réunissent des milliers de spectateurs venus du monde entier.


Cette statue est dédiée à un jeune matador nimois, Christian Montcouquiol dit "Nimeno II", mort des suites d'un long combat contre les blessures survenues aprés une corrida.
Elle a été érigée par Serena Carone.


Le palais de justice.
Imposant monument néo classique édifié à de 1836 à 1846 par l'architecte Gaston Bourdon.


Le monument aux morts.


Détails de portes de maisons.



Nous passons par une jolie fontaine construite en labyrinthe.

Il faut tourner autour pour descendre jusque sur la place.



Une autre fontaine.



Maison natale d'Alphonse et de son frère Ernest Daudet.


Nous traversons les halles et sur les carrelages sont imprimés les armoiries de la ville de Nimes: le crocodile et le palmier.


Ce magasin a remporté le concours de la plus belle devanture.


Les maisons sont très bien entrenues et c'est un véritable plaisir de découvrir des sculptures au détour d'une rue.


Imposant.


Détails d'un immeuble.


Superbe.


La maison des Atlantes est un hôtel d'une rare élégance et date de 1676.


Cette fontaine située place du marché.
On reconnait le crocodile cher aux nimois.


La matinée s'achève, une pause s'impose avant de retrouver tata Colette.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :