Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 267 051
Nombre de commentaires : 101 427
Nombre d'articles : 8 850
Dernière màj le 21/06/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

SALINS LES BAINS(39)-Le Musée du Sel

 28/09/2010

Les Salines de Salins les Bains utilisaient les sources d'eaux salées comme matière première.
Le sel était obtenu par évaporation artificielle par opposition aux marais salants.
Salins doit sa renommée dès le Moyen-âge au sel qu'elle exploite.



Cet établissement fermé en 1962 a été reconnu Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 2009.


Il exsiste 3 principales techniques d'exploitation du sel:
-l'exploitation minière
-les marais salants
-le sel ignigène.

A Salins le sel est obtenu par ignifugation.

Le sel ignigène est obtenu par évaporation artificielle d'eau salée, la saumure,  puisée dans les nappes d'eaux souterraines.

Cette eau s'est chargée de sel par contact d'un banc de sel gemme.


Ceci est une cuve de contrôle de débit de la saumure.


Les rigoles étaient des canalisations utilisées pour la circulation de la saumure dans la saline.




La poêle était utilisée pour la production du sel.

Elle est constituée d'une cuve en métal où la saumure était chauffée et d'un égouttoir qui recevait le sel.


La poêle est alimentée en saumure et chauffée.

Aprés évaporation de l'eau, les sauniers, armés de râbles, recueillaient le sel.



A la fin de l'opération, le sel passait par ce conduit.


La porte du four.


Le ringard était un outil utilisé par le chauffeur pour répartir le charbon dans le foyer.


La salle où se trouve les poêles.


Cet espace servait de logement aux ouvriers.


Nous descendons dans la galerie souterraine du 13e siècle dans laquelle un système de pompage hydraulique du 19e siècle est toujours en fonctionnement.
Ce système s'appelle une Noria. 


La galerie relie 2 puits et abrite la Noria qui puise l'eau à près de 250mètres de profondeur.

Les galeries ont été construites au 13e siècle, en même temps que les cathédrales, par des moines.


La grande roue est une partie du système hydraulique.


L'eau de pluie s'infiltre jusqu'au niveau des roches salées et se charge en sel.

Elles est ensuite remontée par la pompe hydraulique.


Le tombereau est le véhicule chargé de transporté le sel.

Cette visite témoigne du dur labeur des sauniers de Salins les Bains et permet d'imaginer les conditions fastidieuses qu'ont enduré les sauniers jusqu'en 1962, date de la fermeture des Salines.

Nous avons, avant tout ,découvert par cette visite une belle aventure humaine.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :