Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 088 072
Nombre de commentaires : 101 371
Nombre d'articles : 8 830
Dernière màj le 27/05/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

MONT-DOL (35) - Un mont de légende

 16/12/2022
Mont-Dol est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne.

Situé à trois kilomètres de Dol-de-Bretagne, le Mont-Dol est un rocher granitique haut de 65 mètres qui a inspiré de nombreuses légendes. On raconte que saint Michel et le diable s’y seraient affrontés.

Ce tertre dominant les marais, à 65 mètres de hauteur (comparable au mont Saint-Michel qui se dessine à l'horizon) ne pouvait que cristalliser les manifestations du sacré. 

Vous pouvez voir ou revoir nos balades en Bretagne sur ce lien!


Le mont Dol, d'une hauteur de 65 mètres, situé au centre de la commune à proximité de la ville de Dol-de-Bretagne, apparaît dans le marais de Dol, terre gagnée naturellement sur la mer, contrairement aux polders créés par l'homme. 


Le site est fréquenté dès le Paléolithique, il y a environ 70 000 ans, par des chasseurs néandertaliens. En 1872, des carriers exploitant le granit mettent au jour des os géants qu'ils crurent de baleine. L'archéologue Simon Sirodot (1825-1903) entreprend alors la première grande fouille archéologique de Bretagne et découvre de nombreux ossements (traces d'une cinquantaine de mammouths, d'une douzaine de rhinocéros, d'une cinquantaine de chevaux, de lions, de cerfs, de bœufs), silex taillés (racloirs, outils pour débiter la viande et travailler les peaux) qui font du Mont-Dol le plus important site paléolithique breton.

Ici, la tour Notre-Dame de l'espérance !

En 1857, la tour Notre-Dame-de-l'Espérance est édifiée. On installe à son sommet une statue monumentale de la Vierge, œuvre du sculpteur rennais Rouaux. Elle regarde au sud en signe de protection des gens de la terre. Mais elle d'appuie aussi sur une ancre de marine, pour la sauvegarde des marins.


Chapelle Saint-Michel !

Une chapelle aurait été édifiée par Saint Samson dès le 6e siècle. Tombant en ruines en 1802, elle est démolie et ses matériaux sont réutilisés pour la construction de la cage du télégraphe Chappe, un point clef de la ligne Paris-Brest. Le télégraphe électrique, basé sur le morse, ayant rendu obsolète le télégraphe optique de Chappe supprimé en 1854, la commune récupère le bâtiment désaffecté et le recteur du Mont-Dol, l'abbé Deminiac, décide en 1857 d'en faire une petite chapelle consacrée à Notre-Dame de l'Espérance, protectrice des laboureurs et des marins.


Du haut du Mont-Dol la vue est imprenable à la fois sur la Baie du Mont-Saint-Michel, sur les marais et la ville de Dol-de-Bretagne.


Le siège et les griffes du diable ! Une légende !

C’est sur le rocher, près de la Chapelle Notre-Dame de l’Espérance, que le Diable prenait siège pour observer l’un de ses ennemis Saint-Samson qui était en train de bâtir une grande église, aujourd’hui la Cathédrale de Dol-de-Bretagne. Et c’est depuis ce siège que le Diable ulcéré de voir construire ce monument, se saisit d’un rocher et le projeta sur l’édifice pour l’écraser mais il avait mal calculé sa trajectoire et la pierre ne détruisit que le haut de la tour nord. C’est pour cette raison qu’il manque la partie supérieure de la tour.


Le moulin du Tertre !


Construit en 1843, il n'est plus exploité depuis 1954, mais est encore en état de fonctionnement.


Il appartient à la commune et est géré par l'association des Courous d'pouchées (littéralement en gallo : « coureurs de sac »).


Une vue à 360° sur toute la Baie !

À bientôt pour une nouvelle balade !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :