Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 26 633 707
Nombre de commentaires : 94 324
Nombre d'articles : 7 672
Dernière màj le 25/09/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

CHAMPEAUX(77) - Collégiale Saint-Martin de Champeaux

 21/05/2020
Champeaux est une commune située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.
 
Lors d'un de nos séjours dans cette région, nous nous sommes arrêtés à Champeaux pour pouvoir admirer la très jolie collégiale Saint-Martin!

La collégiale remplace une église abbatiale plus ancienne, où un chapitre de douze chanoines séculiers s'était substitué aux religieux au début du 12e siècle.
 
Vous pouvez voir ou revoir nos balades en Île de France sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(10 clichés)


En dépit de ses dimensions, la collégiale n'avait pas vocation d'église paroissiale entre 1242 et 1790, et servait donc uniquement aux célébrations des chanoines, qui étaient au nombre de vingt-trois entre 1208 et 1594.
La Révolution française met un terme à l'existence du chapitre, et Champeaux perd son rôle de chef-lieu de la prévôté du chapitre, qui s'étend sur un certain nombre de seigneuries.
La collégiale devient église paroissiale.


Franchis le seuil de la collégiale, nous sommes saisis par l'ampleur du bâtiment, sa relative homogénéité stylistique, et sa luminosité.


D'après l'inventaire des vitraux par le chanoine Martin Sonnet en 1653, soixante-douze panneaux de verre peints décoraient la collégiale et garnissaient quarante fenêtres parmi les cinquante-deux que compte la collégiale.


Une vingtaine présentent aujourd'hui des fragments des vitraux originaux qui datent de la fin du 15e.


En architecture, un cul-de-lampe est une console d'encorbellement constituée d'une pierre saillante dont la forme rappelle le dessous d'une lampe d'église, servant à supporter une base de colonne.


La collégiale en possède de bien jolies.


La restauration de ce site n'intervient que tardivement à la fin du 19e siècle, et sauve de justesse l'immense édifice de la ruine!


L'ancien maître-autel et son grand retable de bois datant du 17e siècle, situés autrefois au fond du chœur.


À bientôt pour une autre balade!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :