Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 19 353 607
Nombre de commentaires : 85 944
Nombre d'articles : 6 689
Dernière màj le 21/09/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

PARIS VILLEPINTE(93)-Japan Expo 2018

 08/07/2018
Hier matin, nous nous sommes levés de bonne heure et de bonne humeur....disons à 4h le matin!
Nous avions décidé de "monter à Paris" pour aller...pour aller....mais où ça?
Pour aller à la JAPAN EXPO!
 
Amoureux du Japon, de sa gastronomie et de sa culture nous ne résistons pas, chaque année, à découvrir cette exposition que je qualifierais de magique!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(20 clichés)
 
Photo prise sur le net!


La Japan Expo est le rendez-vous des amoureux du jeu vidéo, de la J-music et des mangas....mais pas que!


Marc et moi, nous nous intéressons plutôt au folklore nippon, à la musique traditionnelle et à la gastronomie japonaise!


Le premier spectacle auquel nous avons assisté fut une démonstration de Shakuhashi.
Le shakuhachi est une flûte chinoise, également utilisée en musique japonaise, droite à embouchure libre en bambou.
Elle évoque la nature, et on l'emploie en musique traditionnelle.
Hideo Sekino nous a charmé par son interprétation et sa bonne humeur!


Le spectacle terminé, nous nous promenons à travers les stands en attendant la prochaine démonstration!


Le cosplay est un mot-valise composé des mots anglais « costume » et « play » (« jouer »).
C'est un loisir qui consiste à jouer le rôle de ses personnages favoris en imitant leur costume, leurs cheveux et leur maquillage.


Les traditions sont toujours de mise et de nombreuses personnes étaient habillées avec ces kimonos.
Le kimono, littéralement « chose que l'on porte sur soi », est le vêtement traditionnel japonais.


La démonstration que nous ne voulions pas manquer est celle de Taisuke et Emoko Hashimoto!
Artisans en gastronomie bio franco-japonaise, ils ont préparé une recette à base de pâtes soba, recette adaptée aux ménagères, donc facilement réalisable.

Je voulais leur consacrer un article à part! Je vous retrouve donc tout de suite pour le détail de cette démonstration!

Voir l'article sur ce lien!


L'heure passe et il est temps de déjeuner! Le choix est vaste!
Cette année notre choix s'est porté sur des raviolis végétariens cuits à la vapeur!
 


Ils étaient accompagnés de riz et de sauce soja!


Notre repas terminé, nous sommes attirés par de la musique traditionnelle japonaise.
Une école de la région en pleine démonstration!


Un peu plus loin l’association Kaokig proposait de faire découvrir l'animegao kigurumi, un type de cosplay étonnant qui vous projette au cœur des anime!


L'animegao kigurumi est un type de cosplay bien particulier.


Son nom provient de sa spécificité : animegao signifie "tête d'anime" tandis que kigurumi se traduit par le fait de porter un déguisement de personnage imaginaire.


Le dernier concert auquel nous avons assisté est celui de Misaki Iwasa!


Misaki IWASA fait ses premiers pas dans le domaine de la musique en 2010 lorsqu’elle rejoint le célèbre groupe d’idols J-Pop AKB48 en tant que membre de la 7e génération.
Elle entame parallèlement une carrière solo en 2012 comme chanteuse de enka, un style de musique de variété japonaise.


L'enka est un genre musical japonais rassemblant toutes les origines stylistiques de la musique japonaise.
Sa célébrité dépasse aujourd’hui les frontières du continent asiatique et lui permet de se produire aux quatre coins du monde.
Son charme et sa gentillesse nous a totalement séduit.


L'histoire du Japon est liée à la calligraphie....


Un maneki-neko, aussi appelé chat porte-bonheur, est une statue traditionnelle japonaise en céramique ou en porcelaine, représentant un chat assis et levant la ou les pattes au niveau de l'oreille.


Terminons par les fameuses kokeshi qui ont été créées il y a 150 ans, par les kiji-shi (en japonais : artisans du bois) dans le nord de Honshū (la plus grande île du Japon), dans la région de Tōhoku.
Leur origine remonte à la fin de l'ère Edo, leur fabrication est artisanale.
Les kokeshi sont peintes et décorées de fleurs, puis recouvertes de laque.

À tout de suite pour une rencontre gastronomique avec Taisuke et Emoko Hashimoto!
Voir l'article sur ce lien!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :