Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 594 860
Nombre de commentaires : 89 529
Nombre d'articles : 7 108
Dernière màj le 20/07/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

RAVERSIJDE(Belgique)-Le Mur de l'Atlantique

 29/05/2018
Le musée de plein air du mur de l'Atlantique est un musée en plein air établi à Raversijde, un hameau de la ville belge d'Ostende.
 
Le musée présente une des rares parties préservées du mur de l'Atlantique, une défense allemande datant de la Seconde Guerre mondiale.
Il s'agit d'un ensemble de bunkers et des tranchées, partiellement restaurés dans leur état d'origine.

Le prince Charles de Belgique, qui habitait le domaine, s'est toujours opposé à la démolition de ses vestiges.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade entre Ostende et Zeebruges en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)


Le mur de l'Atlantique est un système extensif de fortifications côtières, construit par le Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale le long de la côte occidentale de l'Europe et destiné à empêcher une invasion du continent par les Alliés depuis la Grande-Bretagne.



Ces fortifications s'étendent de la frontière hispano-française jusqu'au nord de la Norvège.
Elles sont renforcées sur les côtes françaises, belges et néerlandaises de la Manche et de la mer du Nord.


Quelques jours plus tard, le débarquement de Dieppe conforte les Allemands dans leur idée que les Alliés tenteront de débarquer près d'un port.
Hitler demande que l'effort soit porté sur les côtes du Nord de la France et sur les côtes belges.


Le raid de Dieppe ou opération Jubilee fut une attaque par les Alliés en France occupée, menée le 19 août 1942 sur le port de Dieppe.
Le quart des troupes canadiennes engagées dans cette opération y périt, faisant de cette opération la plus meurtrière de la guerre pour ce pays, l'opération se soldant par un cuisant échec.


Si les défenses protégeant les ports sont jugées correctes, mais insuffisantes en cas d'attaque par la terre, les plages restent trop accessibles avec des points fortifiés pas assez nombreux et trop vulnérables.


Plusieurs batteries côtières ne sont pas protégées par des casemates de béton et l'ensemble du dispositif manque de profondeur.
Il ordonne immédiatement le renforcement des défenses!


Suivez le guide et à demain pour la suite de cette visite!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :