Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 25 540 355
Nombre de commentaires : 93 111
Nombre d'articles : 7 538
Dernière màj le 04/06/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

TOUl(54)-Le Cloître de la Cathédrale Saint-Étienne

 10/10/2016
Construite à partir de 1221 et achevée vers 1500, de plan roman et de construction gothique, la Cathédrale Saint-Etienne est le symbole du riche passé épiscopal de Toul.

Mais il y a une visite qu'il ne faut pas rater c'est celle du cloître de la cathédrale!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Toul depuis le début en cliquant sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(8 clichés)



La construction du cloître a commencé vers 1240, d'abord par la galerie Est, dans un style gothique rayonnant, aux grandes baies ouvertes et très simples.
L'évacuation de l'eau par les gargouilles s'effectue via des chéneaux, une avancée technologique très moderne pour l'époque et étudiée par Viollet-le-Duc.


L'intégralité du cloître a été terminée avant la fin du 13e siècle.


Il est considéré comme le deuxième plus grand cloître gothique de France, avec 65 mètres pour la galerie Est qui compte dix travées, de l’entrée extérieure du cloître jusqu'au portail communiquant avec l'intérieur de la cathédrale, avec 40 mètres pour la galerie Sud qui est percée de six baies, avec 52 mètres pour la galerie Ouest qui compte huit travées.


Les cloîtres gothiques sont en général plus petits que les cloîtres romans, mais il pourrait s'agir ici d'un cas d'adaptation avec harmonie d'une élévation gothique innovante sur un plan de tradition romane.


Ce cloître a été construit à la taille d'un des évêchés les plus grands de tout l'Occident chrétien, pendant tout le Moyen-Âge, et à la taille d'un chapitre cathédral en conséquence.


Un personnage célèbre y a travaillé avant d’œuvrer pour le chantier de la Cathédrale de Metz, où, dit-on, il aurait vendu son âme au diable, Pierre Perrat.


Daté des 13e et 14e siècles, il est orné d’une série de gargouilles remarquables , animaux familiers, fantastiques et personnages humains.
Je vous en parlerai demain!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :