Les blogs
du village
Galinette

Galinette

A DREAM

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 866 397
Nombre de commentaires : 156
Nombre d'articles : 208
Dernière màj le 19/06/2014
Blog créé le 06/09/2008

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
Une maison, mon chat, une vie simple à partager, une cheminée, des recettes authentiques, la région du Nord, de magnifiques voyages et ma collection Rouge et Or Dauphine.
C'est vrai que je  recherche  aussi  la sérénité dans la nature.
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >>

LE SENTIER DES KATTS

 16/07/2009
10 km aujourd'hui  sur les communes de Godewaersvelde et Berthen au coeur des Flandres. Le dénivelé positif était de 170 m. Encore une superbe journée pour mes chaussures de randonnée.








Mais oui, même dans le Nord nous avons nos cols : la preuve !





J-15.
10 km  de marche avec mes chaussures de randonnée et mes bâtons.
Prévoir la crème anti-moustiques, car la forêt  est humide de par la proximité de la Scarpe et les petites mares qui jalonnent le parcours.
Le temps était plutôt gris, mais rien de bien désagréable.
Un bon bol d'air dans la forêt...









COULIS DE CASSIS

 10/07/2009
Francis m'a donné des cassis de son jardin.  J'ai réalisé un coulis avec ses cassis si gentiment donnés dimanche. Je vous livre la recette toute simple. J'ai mis ce coulis non sucré au congélateur. Si vous me  lisez, n'hésitez pas à me donner des recettes pour l'utiliser ! Tout ce que je sais, c'est que j'ai obtenu 250g de coulis non sucré...Je pense à de la glace-sorbet au cassis ou un bavarois ou une mousse. Mais il existe aussi des aiguillettes de canard sauce cassis... je suis preneur... J'aimerais bien concocter quelque chose pour un anniversaire ou pour noël.
- Laver rapidement les cassis en les passant sous l'eau. Il ne faut pas les tremper. Les égoutter, puis les verser dans un moulin à légumes et tournez. Si nécessaire, procéder en plusieurs fois.
- Vous obtenez une purée de cassis qui contient encore les grains et des peaux.
- Il vous faut alors passer la purée obtenue dans une fine passoire en utilisant une  "maryse" (spatule)  pour faire passer le précieux coulis et qu'il ne reste que des grains dans la passoire qui sont à jeter. Il peut être nécessaire également de procéder en plusieurs fois.
- Le coulis est alors prêt. On peut alors l'utiliser immédiatement en le sucrant (moitié de sucre et on peut l'allonger avec du jus d'orange) ou le congeler sans sucre pour plus tard.
- Pour le sucrer on fait chauffer le sucre dans un peu d'eau jusqu'à ébullition et on ajoute la coulis de cassis.


Incroyable !
Anaïs va partir avec moi en Islande le 26 juillet. On ne se connait pas, mais c'est par mon blog que l'on a pris contact.
Je vous mets en lien un site web qu'elle a trouvé génial et c'est bien vrai. Il indique notamment la température et le temps qu'il fait au jour le jour là-bas.
Pour l'instant à J-19, ça n'a pas l'air trop mal...vous allez pouvoir suivre les grosses trempettes  euh... tempêtes ...quand j'y serai.
Des copains croient que je vais me retrouver dans un Igloo !!! Pas mal les représentations les copains !
Les préparatifs vont bon train. Mon sac est quasiment bouclé.  J'essaie de marcher le plus possible. Ca commence vraiment à me remuer les tripes, si vous saviez ...
J'ai acheté un dictaphone pour faire mes commentaires au jour le jour..la classe ! (j'en rêvais aussi)
A bientôt
Galinette

>> http://www.photovoyage.org/islande/climat.php

Un régal pour mon anniversaire !
(c'était il y a un mois 1/2 mais mes préparatifs pour l'ISLANDE m'ont fait oublier de partager cette recette...).
L'association poisson, morilles peut surprendre mais c'est vraiment très bon et finalement simple à réaliser.
Pour 4 personnes

- 4 filets de turbot sans la peau (120 à 130g /filet)
- 1 botte d'asperges vertes
- 40g de morilles séchées
- beurre
-20 cl de crème fraîche
- 1 pincée de filaments de safran, sel, poivre

Laver les asperges ;  retirer la base et faire cuire le reste 15 minutes à l'eau bouillante ou à la vapeur
Arroser les morilles d'eau chaude; les faire gonfler 20 minutes; les égoutter; bien les rincer.
Saler et poivrer les filets de turbot et rouler chaque filet sur lui-même en les maintenant avec un pic en bois. Les placer dans le panier d'un cuit-vapeur et cuire environ 10 minutes.
Faire revenir les morilles dans un peu de beurre, saler et réserver au chaud.
Ajouter la crème fraîche à laquelle on ajoutera les filaments de safran (saler, poivrer) et laisser réduire.
Au moment de servir, déposer sur chaque assiette quelques asperges, un filet de turbot (ôter les pics), une cuillère de morilles.
Napper de sauce safranée et servir aussitôt .
(on peut ajouter quelques petites pommes de terre vapeur, comme sur la photo)


A VOIR  ABSOLUMENT !!! C'est pour mon anniversaire que ma copine Christine m'a fait découvrir ce lieu magique à deux pas de où nous travaillons.

Le musée d'Art et d'Industrie de Roubaix (de renom ville textile au 20ème siècle) est implanté depuis 2001 sur le site pas ordinaire de l'ancienne piscine municipale de Roubaix, un bâtiment art déco des années 30.
Ce bâtiment comportait également des bains publics.
Les douches et cabines de douche dont on a réemployé les briques émaillées d'origine, sont devenues aujourd'hui des vitrines d'exposition de céramiques, de tissus des collections.
Les céramiques bleues et jaunes des bassins sont intactes (on les aperçoit sur la 3ème photo).
Une salle notamment est consacrée au peintre roubaisien Rémy COGGHE, témoin de scènes typiques de la vie des ouvriers et des patrons du Nord comme le célèbre "combat de coqs" ou encore le "jeu de bourles en France".
L'atelier parisien du sculpteur Henri BOUCHARD devrait y être transféré en 2010.




Que pensez-vous de cette "jeune fille à la fontaine" de Pierre Alexandre SCHOENEWERK (1820-1885) ?


ou encore
du "buste de vieille femme" de Alphonse MARCEL-JACQUES (1864-1952)
fait de marbre et de pierre bleue ?



Je vous emmène dans ce circuit  pédestre d'une dizaine de kilomètres,  dans les chemins autour de la fosse Delloye,  avec Mathilde et Vincent,  ce jeudi de l'Ascension.
Il y a 320 millions d'années, la région Nord - Pas de Calais était à l'équateur ! Avec le mouvement des continents commença l'histoire du charbon.


La fosse Delloye transformée en centre historique minier.
La dernière mine française a fermé en 2004, laissant derrière elle toute l'histoire des "gueules noires".


L'intérieur d'une maison de mineur au siècle dernier


en surface sur le "carreau"  : les bureaux, la salle de bain des mineurs, la lampisterie.
Ici le comptable : "ici le temps c'est de l'argent"


La salle de bains des mineurs.


"Les locques de l'fosse" ( traduisez : les vêtements de la fosse).
3 raisons de les accrocher :
1. gain de place pour les ranger
2. moyen pratique de les sécher (fond de la mine humide)
3. moyen pratique de nettoyer l'immense pièce collective de douche, sans être gêné (nettoyage 3 fois par jour au jet)


Un des modèles de lampe du mineur. Celle qui  leur sert d'emblême. Elles ont été remplacées ensuite par des lampes électriques, puis frontales.

 Pour illustrer, quelques paroles de la chanson  d'Esmond Tanière :
" M’lampiste, ém’tchiote lampiste ! M’lampe’all’va bien mais mi j’sus triste.
M’lampiste, ém’tchiote lampiste ! Car dins tes mains, m'lampe all'va bien"
..

Car c'était les jeunes filles de 15 ou 16 ans qui s'occupaient des lampes en surface ... Après, elles se mariaient et s'occupaient de la maison.

La lampiste remettait au mineur sa lampe contre le célèbre "jeton". C'était le moyen tout simple  de savoir si le mineur était venu travailler (pour le paiement de la quinzaine), mais aussi s'il était remonté du fond (surtout en cas de coup de grisou).
Le travail des lampistes n'était pas de tout repos. Elles manipulaient des produits dangereux sans grande protection.
 


Le mineur au début : tenue blanche pour repérer plus facilement les blessures qu'il pouvait se faire, espadrilles légères au pied, barrette de cuir sur la tête


Le "cuffat" permettait au mineur au début de descendre au fond  (Après se sont installées des "cages" pour descendre à plusieurs plus rapidement et descendre les chevaux ).
Plus tard le cuffat a été utilisé pour amener les mineurs au creusement du puits vertical d'accès.


Les berlines  ici  ramenées en surface pour les trieuses qui étaient des femmes . Car les berlines comprenaient autant le charbon que le schiste et le grès.


Au fond, les berlines  étaient tirées par des chevaux de trait.
Des écuries étaient aménagées au fond de la mine. Les vétérinaires descendaient pour les soigner.


La mécanisation n'a pas soulagé le travail de l'ouvrier


Plus tard, le port de masques a été rendu obligatoire pour se protéger des poussières


Pour éviter " l'silicose"


Dans quelques années, "ceux du fond" auront disparu. Actuellement la visite de la mine est effectuée par d'anciens mineurs qui nous font encore partager leur vie "au fond" , leurs anecdotes et leur patois  de "gueule noire" .
J'ai proposé à  Mathilde et Vincent  de les partager avec leur représentation d'aujourd'hui.


Et moi la mienne , une génération avant.
Mon arrière-grand-père était mineur, mais je crois que pour des raisons de santé, très vite il a occupé un emploi en surface, sur le carreau.
 



Tu  as raison Parrain Jean-Pierre, il est temps que je précise l'itinéraire que "Terres d'Aventure" a concocté pour cette grande boucle islandaise de 15 jours cet été. Je fais ici  connaissance avec l'écriture de la difficile orthographe des noms de ce pays ! ça va être également difficile pour moi maintenant, mes amis, de rester patiente et laborieuse jusque juillet ... heureusement j'ai encore besoin de parfaire mon paquetage et mon entrainement de cinquantenaire...

Si vous voulez suivre sur la carte  (ci-dessous) :

- Paris/ Keflavik et transfert à Reykjavik

- Landmannnalaugar ( volcan Hekla, pentes du Blhnukur, source d'eau chaude, réserve naturelle, plateaux de Hrafntinnusker)

- Piste de Fjallabak (faille d'Eldgja, vastes landes, parc national de Skaftafell, lagune glaciaire de Jökulsarlon)

- Egilsstadir (entrée deans les hautes terres inhabitées du Nord-est)

- Caldeira d'Askja (gorges du dragon,  baignade dans les eaux sulfureuses de viti)

- Réserve naturelle de Herdubreid, lac Myvatn, caldeira de Krafla

- Godafoss (chute des dieux)

- Ville d'Akureyri au fond de l'Eyjarfjördur

- col d'Öxnadalsheidi pour rejoindre le fjord Skagafjördur (écomusée de Glaumbaer)

- Hveravellir (manifestations géothermales et source chaude, vallée des fumées de Reykjadalur dans le massif des Kerlingarfjöll, montagne de la sorcière)

- Piste de Kjölur ( Cataracte de Gulfoss, Geysir et le geyser Strokkur , vallée du Parlement à Thingvellir)

- Reykjavik

- Paris  (hélas!)




Petite soirée entre amis ce 16 mai 2009 qui fait beaucoup de bien.
 A recommander !
Cela se passe les 1er et 3ème samedi du mois.









WEEK END DU 8 MAI 2009

 11/05/2009
2 jours de randonnée dans le coeur des Flandres avec Mathilde et halte dans les estaminets.
Encore une fois nous avons bénéficié d'un temps superbe.
Nous avons dormi dans une chambre d'hôte qui fait partie de "l'accueil paysan" (pour des vacances autrement ! www.accueil-paysan.com)


L'ESTAMINET  "DE LA MAISON COMMUNE" à HONDEGHEM


UNE MAISON FLAMANDE à HONDEGHEM


HABITANT DE LA MAISON FLAMANDE


ESTAMINET  "T KASTEELHOF" Au Mont Cassel


LA CHAPELLE DES FIEVRES  Abbaye  Ste Marie du Mont (Mont des Cats)


LE CHEMIN CREUX commune de Boeschèpe :  Randonnée "AUTOUR DU MONASTERE"



LE COEUR DES FLANDRES

 24/04/2009
J'ai acheté des bonnes chaussures  de randonnée et je m'entraîne pour l'Islande. Aujourd'hui 24 Avril 2009 était un jour superbe.



Superbe journée de Printemps dans le Nord. J'ai randonné à pied  au coeur des Flandres à une quarantaine de km de Lille. Suivez moi dans la ronde des moulins et des églises.
D'abord l'église de Steenvoorde


Le Steenmeulen, moulin à farine encore en activité, date de 1864.On l'appelle aussi moulin de St-Arnould. Une nouvelle paire de meules à huiles ont été remises en fonction en 2007, ce qui redonne au moulin ses potentialités d'origine.


Le moulin de la Roome. C'est un moulin à farine sur pivot. En flamand "roome" signifie : la crème de lait. C'est aussi le nom du lieu-dit où se situe le moulin. Juste devant le moulin il y a une ferme restaurée en Estaminet.


Le Drievenmeulen. Sur pivot, c'est un ancien tordoir à huile de Somain bâti au 18ème siècle  et déplacé  en 1901.


Le Noordmeulen est un moulin à farine avec une poutre datée du 18ème siècle


L'église  Saint Martin de de Terdeghem


Un estaminet bar à Terdeghem


Des maisons flamandes à Terdeghem


L'église de Arneke. Elle a commencé à être bâtie au 12ème siècle



La cheminée, ce foyer au centre de ma maison qui me réchauffe le coeur quand quelquefois il a froid. Cette fois c'était des pigeonneaux et des cuisses de poulet.



Je vous invite à aller voir les recettes !



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :