Les blogs
du village
Le bonheur est éphémère...
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 11 137 781
Nombre de commentaires : 10 481
Nombre d'articles : 2 895
Dernière màj le 04/06/2020
Blog créé le 09/12/2009

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !
J'ai créé ce blog le 15.01.2010 afin de vous faire partager quelques bribes de ce qui fait ma vie. Je souhaite vous faire découvrir petit à petit ma région, mes passions, mes recettes, mes petits jardins etc.                        Je compte sur votre indulgence pour les fautes et les maladresses...  J'ai un ordinateur depuis peu ; Mais ne dit-on pas : "qu' il n'y a pas d'âge pour apprendre...! "...alors je me lance !                                                         J'espère que mes articles vous intéresseront, et vous offriront comme à moi, le plaisir de partager de nouvelles amitiés... Faites donc ''une petite pause "... et n'hésitez surtout pas à m'envoyer vos commentaires... C'est parti ! ...

Amis visiteurs, si vous êtes externe à Certiferme, si vous souhaitez me laisser un message : il vous suffit de cliquer sur "Contacter l'auteur" depuis n'importe qu'elle page du blog et de compléter le formulaire qui apparaîtra

merci d'avance     Bonne visite

_______________________________________________________________________

J'ai ouvert ce blog le 15.01.2010 afin de vous faire partager quelques bribes de ce qui fait ma vie. Je souhaite vous faire découvrir petit à petit ma région, mes passions, mes recettes, mes petits jardins etc.                        Je compte sur votre indulgence pour les fautes et les maladresses...  J'ai un ordinateur depuis peu ; Mais ne dit-on pas : "qu' il n'y a pas d'âge pour apprendre...! "...alors je me lance !                                                         J'espère que mes articles vous intéresseront, et vous offriront comme à moi, le plaisir de partager de nouvelles amitiés... Faites donc ''une petite pause "...et n'hésitez surtout pas à m'envoyer vos commentaires... C'est parti ! 
     Bonne visite


<< 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 >>

UNE ADRESSE

 16/04/2010
On peut être ronde, et féminine

Pas facile de trouver du choix en vêtements ou sous vêtements au delà de la taille 44....


Et oui je suis ronde, et c'est un cauchemar pour moi de faire les boutiques, ça me descend le moral, vous ne pouvez pas imaginer... je me déteste. Je ne supporte pas mon image... Je sais qu'il y a pire, mais je dois me supporter 24h/24, et pfffffffff  et quand je trouve rarement  un truc qui me plaît, c'est le prix qui m'achève, et je rentre bredouille, et triste..
Ci dessous le lien d'un site que j'ai découvert aux infos et qui pourrait peut-être vous rendre service, si comme moi vous êtes un peu ronde ou plus...
des conseils, des astuces, des idées, des adresses...
 
http://www.vivelesrondes.com/





OUVERTURE DE LA CHASSE

 15/04/2010
Aux cafards.... et oui !  Fort heureusement, jusqu'ici je n'ai jamais été confrontée à lutter contre ces bestioles...beurk...!
Mais....
"Les services spéciaux" ( l'entreprise de désinfection - dératisation) passent comme chaque année dans tous les apts de la résidence.

Si seulement ça pouvait aussi chasser le "cafard" des jours moroses !

Alors, depuis cette après midi, je m'agite, je fais de mon mieux pour abriter tout ce qui craint  "le produit"... j'ai une peur bleue comme chaque fois d'attraper une allergie à cet insecticide certainement toxique!



CAFARD -  BLATTE -  CANCRELAT

La blatte est aussi appelée cafard ou cancrelat (coquerelle au Québecravet aux

 Antilles). Quelques espèces sont commensales de l'homme, principalement dans les cuisines où elles se nourrissent de restes, déchets et provisions.

Les quelques 4000 espèces réparties autour de la planète varient en forme, couleur et taille. Elles sont apparues sur Terre il y a environ 400 millions d'années.

En France, quatre espèces introduites en Europe au cours des derniers siècles existent :


La taille des adultes peut varier de 1 à 5 cm ; leur corps a une forme ovale, aplatie dorso-ventralement. Leur coloration peut aller de jaunâtre à noir. La tête porte de longues et fines antennes formées d'un grand nombre d'articles. Les pièces buccales sont de type broyeur. Le thorax est recouvert à l'avant par le pronotum. Les blattes portent deux paires d'ailes, cependant en général, les blattes se déplacent en courant sur le substrat. À l'extrémité postérieure de l'abdomen, on trouve deux appendices sensoriels : les cerques.

La matière végétale morte, y compris le papier, est un élément fondamental de leur nourriture. Elles peuvent cependant être omnivores.

Toutes denrées, en particulier les substances sucrées et les féculents, les intéressent. Elles laissent une odeur désagréable sur les aliments qu'elles souillent. Elles aiment le sang frais ou desséché, les excréments et les crachats. Les blattes sont susceptibles de se nourrir aux dépens de tissus, de papiers ou de cadavres de leurs congénères. Les blattes peuvent donc trouver de la nourriture dans les immeubles d'habitation, et dans les locaux où sont stockées ou manipulées des denrées.


La femelle pond jusqu'à 8 poches contenant chacune jusqu'à 40 œufs. Les œufs sont incubés entre 20 et 28 jours. La femelle pond alors de 1 à 4 oothèques (ou coques), pouvant contenir jusqu'à 35 nymphes.

Les larves deviennent adultes en une centaine de jours.

Les blattes aiment l'obscurité. Elles se cachent lorsque le jour ou la lumière apparaît (lucifuges). Dans les appartements, elles recherchent les recoins obscurs, chauds et humides. Elles sortent le soir pour se nourrir. Donc, lorsque des individus apparaissent en présence du jour, cela signifie que leur nombre est grand et que l'infestation est avancée !


Tous les stades sont omnivores et les larves aussi voraces que les adultes. Il n'y pas de stade larvaire ni de métamorphose visible chez la blatte, celle-ci étant hémimétabole.


Les blattes vivant dans les appartements sont des insectes grégaires. Elles produisent une phéromone d'agrégation. Il s'agit d'une substance odorante incitant les individus d'une même espèce à se regrouper. Des abris où leurs excréments sont abondants apparaissent (en anglais un Fecal Focal Point). A cet endroit, les insectes sont en sécurité. L'abondance des excréments et de la phéromone indique aux blattes que leur cachette n'a pas encore été découverte par leurs ennemis (les habitants du logement). Expérimentalement, on observe que les blattes se développent moins vite lorsqu'elles sont isolées. De plus, les cafards se nourrissent davantage en présence de cette phéromone.


Les blattes vivent en petits groupes de type familial. Ces groupes se composent d'individus du même âge et probablement nés de la même mère. Dans les habitations, ces groupes se rassemblent pour former des grandes communautés de plusieurs centaines ou même de milliers d'individus. Cependant, le concept de hiérarchie ou de spécialisation des tâches est inexistant. Chaque individu est autonome.

Les blattes sont très résistantes, y compris à des doses de radiations mortelles pour l'homme.

En janvier 2008, L'émission MythBusters a effectué des tests d'irradiations sur des insectes et confirmé une survie à des doses d'une dizaine de fois la dose mortelle pour un humain, ce phénomène est général aux invertébrés (les mouches du vinaigre de l'expérience ont survécu à des doses beaucoup plus fortes).

Les cafards peuvent rester un mois sans manger ni boire, et retenir leur respiration pendant 45 minutes (sous l'eau).

Une blatte décapitée peut survivre 7 à 9 jours (il est à rappeler que le système nerveux central des insectes est constitué d'une chaine de ganglions le long du corps, et non centré autour d'un cerveau comme pour les vertébrés), la respiration s'effectuant par des trous disséminées dans son corps, les spiracles et son abdomen pouvant stocker de l'énergie pour cette durée.


Les blattes ont une très forte capacité d'adaptation, et s'accoutument de génération en génération aux différents poisons proposés par l'homme pour ses repas. Certains pièges utilisent l'odeur de la femelle pour attirer les cafards. On peut durant la nuit poser au sol de larges plats remplis d'eau avec du sirop (leur odorat est très fin) dont on aura huilé les bords pour qu'après avoir bu elles ne puissent plus repartir et se noient. Les machines servant à décoller le papier peint ou bien les nettoyeurs à vapeur peuvent être utilisés en cas de grande infestation, des centaines de blattes sont alors ébouillantées. Il faut se méfier de certaines menuiseries de cuisines faites sur mesure, certaines sont de véritables abris gigantesques pour blattes, entre le fond vertical du placard et le mur, et aussi parfois sous le plancher du placard, surélevé par rapport au sol.


Pour contrôler sur du long terme la prolifération des blattes, il faut réduire au minimum les sources de nourriture, d'eau et d'abris nécessaires à leur survie. Les locataires d'un immeuble doivent collaborer au programme de contrôle pour assurer son succès. En effet, les traitements massifs aux insecticides peuvent faire migrer le gros des populations vers les logements voisins.


La blatte ne caractérise pas un appartement sale, mais un appartement négligé : dès l'apparition des premiers signes, il faut passer à l'action, à savoir :

  • nettoyer l'ensemble des meubles, à l'intérieur (miettes, grains de riz, nouilles, graines de semoules, farine ...) et à l'extérieur (taches de graisses).
  • conditionner sous boîte plastique l'intégralité des paquets de nourriture ouverts (pâtes, pommes de terre, lentilles, ...), pas de sac à pain...
  • balayer au minimum tous les deux jours le sol pour en supprimer les miettes, et éviter d'y laisser traîner des zones grasses.
  • accompagner ces gestes d'un traitement des sources ou passages identifiés a priori, à l'aide d'une bombe aérosol.
  • partir en chasse, en les surprenant de nuit sur leur lieu de villégiature. Ne pas laisser de cadavre de blatte traîner, ne pas les jeter non plus dans la poubelle : des œufs peuvent éclore. Jeter les cadavres dans les toilettes et tirer la chasse.
  • boucher le soir les sorties d'éviers.
  • nettoyer la vaisselle en flux tendu (évier toujours propre, et si possible sec).
  • si vous tombez sur une blatte vivante, plutôt que de la tuer, saupoudrez-la de poudre insecticide : elle va ainsi empoisonner ses congénères en rentrant se cacher (très efficace)
  • on peut aussi placer un appât odorant (sirop, fromage... ) au centre d'un grand carré de papier adhésif (dalle de moquette autocollante à l'envers par exemple) : les cafards viendront se coller dessus pendant la nuit, et il suffira de jeter la dalle au matin. Se procurer de l'acide borique en pharmacie sous forme de poudre, mélangez à du lait concentré sucré, faites des petites boulettes, placez les a plusieurs endroits dans la maison et attendez une a deux semaines. Toutefois, attention aux enfants et animaux.


On observe que les maisons anciennes ayant des lignes électriques "sous baguettes" n'ont pas de cancrelats. Par contre, on constate que les installations "sous conduits électriques" vont devenir leurs dortoirs le jour, et leurs "autoroutes" la nuit. Les Blattes se déplacent dans les gaines électriques passant par les boîtiers de connexions où elles se répartissent dans les appartements des particuliers. L'obturation de ces sorties peut régler une partie du problème d'infestation.




sources: moi- internet - wikipedia








REPONSE V.A.E

 14/04/2010
9h du matin, Vova en pleine action à l'apt... "VAE" ! 

 
 12h Vova craque !
  18h , Après une journée de VAE à l'apt.
La nuit Vova rêve que l'ordi se débrouille tout seul avec sa VAE !
Gifs ordinateurAlors je l'aide ! de mon mieux... c'est pas évident!
Qu'est-ce-que c'est? 
La VAE (Validation des acquis de l’expérience) permet d’obtenir un diplôme, un titre professionnel ou un CPQ (certificat de qualification professionnelle) en faisant valoir des compétences acquises au cours d'un parcours professionnel, syndical ou associatif. La VAE s'adresse à tous les salariés en activité, demandeurs d’emplois, indemnisés ou non, fonctionnaires, travailleurs indépendants, agriculteurs et chefs d’entreprise. Il faut toutefois justifier d’une expérience de trois ans minimum en relation avec le contenu du diplôme ou du titre visé.

Quels diplômes ?

La loi ouvre l’accès par VAE à tous les types de certifications professionnelles : - Diplômes technologiques et professionnels de l’Education Nationale : CAP, BEP, Bac Pro, BTS. - Diplômes de l’enseignement supérieur dont les diplômes d’ingénieur. - Diplômes des Ministères chargés de la Jeunesse et des Sports (ex : BEATEP...). - Diplômes du Ministère de l’Agriculture. - Diplômes des Ministères chargés des Affaires Sociales et de la Santé. - Titres du Ministère de l’Emploi (AFPA et centres agrées).

Mode d'emploi Comment ça se passe? 
Pour valider vos acquis et obtenir le diplôme visé, il faut prouver vos connaissances, aptitudes et compétences en constituant un dossier de VAE. Un jury de professionnels et de formateurs examinera le dossier que vous aurez préalablement constitué et évaluera vos compétences.

 

 A qui s’adresser ?

Si vous savez exactement quel type de certification vous souhaitez décrocher, adressez-vous directement à l'autorité qui la délivre. Elle vous indiquera : - Les conditions particulières de recevabilité requises par son propre système. - Les certifications précises auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre profil et de votre expérience. - La procédure à suivre. - Les modalités d’évaluation et de validation. Si vous ne savez pas à quel diplôme ou quel titre prétendre, vous pouvez vous informer auprès de l’ANPE, dans un centre d’information et d'orientation ou auprès des Points Relais Conseil.

 

Financer sa VAE et/ou sa formation 
Financer sa VAE
La VAE peut vite devenir coûteuse. Le prix de l’accompagnement pour valider un diplôme de l’enseignement professionnel et technologique de l’Education nationale varie fortement d’une académie à une autre. Votre demande de financement peut se faire auprès de l’organisme dont dépend votre entreprise, qui vous renseignera sur les démarches à suivre pour monter votre dossier ou bien auprès d’organismes collecteurs (FONGECIF, OPCA, AGECIF, etc).

Financer sa formation

Très souvent, pour décrocher une VAE, une formation complémentaire s’impose. Et cela peut coûter cher ! En plus des frais d’inscription, s’ajoute le manque à gagner dû à la suspension de vos activités rémunérées. Deux moyens de financement sont possibles. Si vous êtes salarié ou ancien titulaire d’un CDD, demandez un CIF (congé individuel de formation) auprès de l’organisme de financement de votre entreprise en parallèle de votre demande de congé de VAE. Si vous êtes demandeur d’emploi, adressez-vous auprès de votre ANPE.

Congé de VAE
A quoi ça sert ? 
Ce dispositif s’adresse à la fois aux salariés en CDI, aux intérimaires et aux demandeurs d’emploi après une fin de CDD. Il permet de bénéficier de la prise en charge de la totalité des frais de validation administratifs (inscription et dépôt du dossier) et humains (accompagnement et passage devant le jury). Vous pouvez le demander pour participer aux épreuves de validation et pour bénéficier d’un accompagnement en vue de préparer cette validation. La durée du congé ne peut excéder 24 heures consécutives.

 

Conditions pour en bénéficier

Le congé VAE ne concerne que les diplômes, titres et certificats inscrits au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).

-Si vous êtes en CDI, vous devez avoir derrière vous au moins deux ans d’activité salariale dont une dans l’entreprise. S’adresser à l’organisme collecteur de l’entreprise.

-Si vous êtes en CDD ou ancien titulaire d’un CDD, vous devez avoir travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des cinq dernières années, dont quatre sous CDD au cours des 12 derniers mois. N.B : les contrats aidés ne sont pas pris en compte. S’adresser à l’organisme dont dépend l’entreprise où vous avez effectué votre dernier CDD.

-Si vous êtes intérimaire, vous devez totaliser 6 mois d’expérience professionnelle au cours des 12 derniers mois dont 3 dans la même entreprise de travail temporaire. Adressez-vous au FAF-TT (Fonds d’assurance formation du travail temporaire).

 

sources l'Express

 




MERCREDI

 14/04/2010
Je vous souhaite un bon mercredi "ensoleillé", et bien rempli de multiples activités...
                 Bisous à vous toutes
bonjourneeanim 05


CA IRA MIEUX DEMAIN

 14/04/2010



Annie Cordy, de son vrai nom Léonie Cooreman, est une chanteuse et actrice belge, née à Laeken (Bruxelles) le 16 juin 1928. Elle a un frère Louis et une sœur Jeanne. Son père s'appelait Jan Cornelius Cooreman et sa mère Maria de Leeuw.

Très énergique et toujours de bonne humeur, elle vante les mérites du sourire, même s'il lui arrive d'incarner des rôles plus sérieux au cinéma ou pour des fictions pour la télévision.

Elle a enregistré plus de 600 chansons, joué dans une dizaine de comédies musicales, une trentaine de films et de téléfilms, donné plus de 6000 galas…

Le roi des Belges Albert II l'a anoblie le 11 octobre 2004 et lui a concédé le titre de baronne. Elle a choisi pour devise : « La passion fait la force »(la devise de la Belgique étant L'union fait la force).




Paroles de:
Ca ira mieux demain
J. de Nijs - G. Liferman -


Ça ira mieux demain
Ça ira mieux demain
Comme tout finira bien
Il faut profiter du jour qui vient

Quand le jour paraît, j'ouvre les volets
Pour voir le soleil dans le grand ciel bleu
Tant mieux s'il est là mais s'il n'y est pas
Je me fais mon soleil même quand il pleut
J'ai le coeur léger quelque soit la saison
Quand je chante ma chanson

Ça ira mieux demain
Ça ira mieux demain
Si ça te semble loin
Pourquoi ne pas prendre un bon jour d'avance
Ça ira mieux demain
Ça ira mieux demain
Comme tout finira bien
Il faut profiter du jour qui vient

Quand je vois certains de mes bons copains
Qui pour trois fois rien n'ont plus le moral
Je leur tends la main, je leur dis "c'est rien"
Tant que ton coeur bat ce n'est pas si mal
Pense que ce monde a était fait pour toi
Maintenant chante avec moi

Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Si ça te semble loin
Pourquoi ne pas prendre un bon jour d'avance
Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Comme tout finira bien
Il faut profiter du jour qui vient
Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Si ça te semble loin
Pourquoi ne pas prendre un bon jour d'avance
Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Comme tout finira bien
Il faut profiter, profiter, profiter du jour qui vient



CE SOIR

 14/04/2010
Soirée dialogue ! 
et aucune envie de cuisiner !
alors au menu:
Un reste de carottes râpées prêtes à assaisonnées...
puis, j'ai dégelé et cuit quelques merguez,
 j'ai préparé un peu de semoule de couscous et zou.... 
un yaourt et basta ! 

   

et oui! je n'ai pas la pêche aujourd'hui. 
Comme dit Annie Cordy : ça ira mieux demain ! 




MARDI suite

 14/04/2010
une journée médiocre... 


comme disait ma grand mère: "j'ai ruminé toute la journée"
non! je ne me suis pas transformée en petite vache, mais ça cogite dans ma petite tête; je stresse, j'angoisse...
Le temps beurk a fait que le jardin est resté tout seul... et nous, nous avons bossé sur la V.A.E de Vova.  Pouh! qu'est-ce que c'est chi......, et long, et tordu tout ça... c'est plus de mon âge!

et pour tout arrangé, je me suis recoincé le dos (sciatique), je ne veux pas me plaindre, mais je suis bien ennuyée de ne pas pouvoir faire ce que je veux, galère au moindre mouvement.... ça fait le yoyo, mal , plus mal, re mal etc... moi qui ne tient pas en place... c'est dur! Y'a pas à dire nous traversons depuis quelques mois une mauvaise passe. J'ai hâte que les choses s'arrangent enfin.

Demain jardin si possible ! On verra!!
"J'essaie" de programmer une petite balade pour dimanche...ça nous ferait du bien de voir un peu la campagne de plus près... un peu d'air "frais" pur! avec des pulllssssss et des grosses chaussettes ! 
pas trop loin... et s'il fait beau !









MARDI

 13/04/2010
Pleuvra ou pleuvra pas? !

12° hier + du vent, du soleil, des nuages  . .. 
J'ai garder le gros pull tout l'après midi.

Habituellement (les années précédentes), je vois les premières hirondelles le 31 mars, à ce jour encore rien, même près des nids de l'an dernier... ???
12 jours de passés, j'ai envie de dire de retard.... où sont - elles ?

Je vous souhaite un bon mardi...

En principe nous retournons au jardin! 
avec la moto-bineuse... et nos petites graines...

Mais s'il pleut, je prendrais le temps de passer vous écrire
 un petit com sur vos blogs. 



ce mardi et mercredi, ça m'arrangerait bien, pour mon jardin!!!!


Bon mardi



gratin.jpg
Vite fait bien fait, servi avec une tranche de jambon et une petite feuille de salade.


GRATIN DE POMMES DE TERRE

Ingrédients:

* 1 kg de pommes de terre 
* 50 g de beurre 
* 1/3 de litre de lait 
* 1 gousse d'ail 
*  25 cl de crème 
* 50 g de gruyère râpé 
* 2 œufs 
* sel, poivre, piment d'espelette.

Beurrer et frotté d'ail un plat allant au four.
Disposer une couche de fines rondelles de pommes de terre, pelées lavées et essuyées
, de gruyère, sel et poivre, muscade et des noisettes de beurre..
Recommencer jusqu'à épuisement et terminer par une couche de gruyère.
Mélanger le lait, les œufs et la crème, sel, poivre et piment d'espelette, bien battre l'ensemble.
Verser dans le plat et faire cuire pendant 1h30 environ à four moyen (Th.5) dans un bain marie.





MAUVAIS LUNDI suite

 13/04/2010
l'heure du repas arriva très vite... et le repas encore plus vite terminé... Nous partons soucieux pour le jardin....
Puisque nous n'avons pas d'abris de jardin, tous les outils de jardin sont stockés au garage à mi chemin entre l'apt et le jardin (en tout 2kms) on charge la voiture, sans rien oublier (enfin! on essaie de penser à tout!!! pas toujours évident)

Arrivés au jardin, il faut de nouveau faire un 100 mètres à pieds pour atteindre notre entrée, ...avec tout le matériel.... je ne vous dis pas comme c'est marrant par exemple lorsque le temps est instable...genre giboulées, averses, ou encore soleil tapant pas d'abris, pas d'arbres, pas d'ombre! 
Aujourd'hui nous voulions passer la moto-bineuse pour affiner la terre, et de nouveau ramasser les cailloux avant de passer aux fins semis....
impossible de démarrer la bête...
La moto-bineuse ne veut rien savoir...

Grrrrrrr, ça m' énerve
le temps passe, vova peste, moi aussi, "on se prend un peu le chou, si vous voyez ce que je veux dire"! on s'énerve!
  
puis elle démarre... on fait quelques aller retour, 
on arrête pour nos fichus cailloux et rebelotte impossible de redémarrer..
(au passage c'est un appareil neuf qui à tourner peut-être en tout 4 heures! depuis son achat!)
De ce fait, nous tirons un peu d'herbe dans les coins... un peu de ramassage de cailloux... 
dernière tentative, au 3ème coup de démarreur: ça démarre... 
génial, ça marche,............... 
et vlan... malédiction un galet se coince dans les fraises, rien ne va plus.
 On arrête tout. on remballe écoeuré car impossible de le défaire.

Seul bon moment de la journée, en partant nous rencontrons "notre voisin gentil" de jardin (pas le voleur) et il nous offre de regarder s'il peut nous aider.... et oui, un coup de pot! avec une barre à mine, en 5 ou 6 coups, il est arrivé à décoincer le galet. une grosse étincelle et  OUF, c'est débloqué. 
Nous le remercions et chargeons la voiture ...retour garage, puis apt. la douche.... et relaxe

Si Nous n'avons pas eu la pluie annoncée hier!
Donc demain, on prend les mêmes et on recommence (car on nous annonce encore de la pluie pour la nuit et la journée!!!!) Alors ! On verra!
Jardin ou pas jardin!




Grrrrrrr, ça m' énervemauvaise journée!
Il y a des jours où tout roule comme sur des roulettes, et d'autres où rien ne va !

1. mauvaise nuit vers 3h du matin nos voisins sont rentrés de soirée...
très bruyants comme d'habitude...
tout l'immeuble est réveillé...même les chiens!... 
et puis on rit, on parle à voix haute...on claque les portes... 
personne ne dit jamais rien..."en face" sauf nous tres poliment lorsque vraiment on n'en peut plus, (et on se fait jeter) et puis comme chaque fois dans les 30 mn (environ) qui suivent leur retour c'est "la castagne" qui commence...ils se disputent et se battent, les meubles en prennent aussi un coup et puis le calme revient, "réconciliation sur l'oreiller".... (comment je sais! les murs sont des vrais passoires, c'est pas difficile) moi y'en navoir marre! 
je suis fatiguée ! moi ya na vouloir dormir la nuit!!!
 Le mieux c'est le lendemain... un petit bisou par ci, un petit bisou par là ...comme si rien n'était.... et on vous regarde de travers comme si c'était vous le coupable ! pouhhhhhhhh!!!

2.Donc ce matin, le réveil fut difficile! nous nous sommes rendormis... évidemment après une nuit agitée pareil...

3.Mon homme avait rendez-vous chez le Dr. mauvaise résultat d'analyse pour son diabète... et on enchaine avec un rv à prendre chez le dermato...
je suis très inquiète..une sorte de bouton, qui grossi vite et change de forme... dans le dos... 
il faut l'enlever et l'analyser. (et entre nous il y en a plusieurs à surveiller de très près,) et voilà pour le début de journée.
Je vous avoue que le moral n'est pas au mieux de sa forme
Espérons qu'il n'y a rien de grave la dessous... 



Bonjour ....
bonne semaine
Enfin on va essayer....car....

Si j'ai de la chance, cette semaine sera réservée au jardin...

 mais ici (pour l'Alsace) à la météo de dimanche soir, on nous annonce de la pluie ! 

Dire que chaque fois que Vova prends des jours de congés pour m'aider au gros boulot dans le jardin, ben: "il pleut"! = chance pour l'un 
et malchance pour l'autre!!! (évidemment l'autre c'est moi ! lol)

 je suis en pétard !!!
Il y a encore tellement à faire ... dont le ramassage de cailloux, avant chaque semis...

Les galères de mon jardin :

- Les voleurs
- Les cailloux
- Les limaces


CALENDRIER LUNAIRE DE JARDINAGE DU 4 AU 30 AVRIL 2010

 

Dimanche 4 avril, on passe en lune montante, c’est la période des semis (c’est aussi la période favorable pour prélever les greffons et pour greffer).

DateType de jourActions à mener

Dimanche 4 avril

Jour feuilles

Semer salades, chouxcéleriépinards, blettes

Lundi 5 avril Jour fruits Semer les auberginescourgettes, melons, poivrons,tomates
Semer les pois (grains ridés), et les fèves
Mardi 6 avril (avant 15h) Noeud lunaire Ne jardinez pas
Mardi 6 avril (après 15h)
Mercredi 7 avril (matin)
Jours fruits Semer les auberginescourgettes, melons, poivrons,tomates
Semer les pois (grains ridés), et les fèves
Mercredi 7 avril (après midi)
Jeudi 8 avril
Jours racines Semer radiscarottescéleri rave
Vendredi 9 avril (avant 10h)  Apogée Ne jardinez pas
Vendredi 9 avril (après 10h) 
Samedi 10 avril
Jours fleurs Semer brocoli, choux-fleurs
Semer œillets d’indesouciscapucines
Du dimanche 11 avril
 Au mercredi 14 avril
Jours feuilles Semer salades, choucéleriépinards, fenouil, blettes,basilic
Jeudi 15 avril
Vendredi 16 avril
Jours fruits Semer : tomatesauberginespoivrons
Semer  poisfèvesharicots
Samedi 17 avril
Dimanche 18 avril
Jours racines Semer radispoireauxcarottes, salsifis, betteraves

Le 19 on passe en lune descendante, c'est la période favorable pour : bouturer, enrichir le sol, éclaircir les semis, repiquer, planter, tailler, diviser.


DateType de jourActions à mener
Lundi 19 avril
Mardi 20 avril (avant 10h30)
Jours fleurs Repiquer ou planter les fleurs ainsi que les artichauts, brocolis et choux fleurs
Mardi 20 avril (après 10h30) Noeud lunaire Ne jardinez pas
Mercredi 21 avril
Jeudi 22 avril
Jours feuilles Repiquer ou planter ou éclaircir les salades, épinards,choux, les aromatiques, le persil
Tailler les haies, tondre la pelouse et scarifier
Vendredi 23 avril
Samedi 24 avril
Dimanche 25 avril (matin)
Jours fruits Planter les fraisiers
Repiquer les auberginespoivronstomates
Samedi 24 : ne pas jardiner après 17h
Dimanche 25 (après-midi)
Lundi 26 avril
Mardi 27 avril
Mercredi 28 avril (matin)
Jours racines Planter les pommes de terre
Planter ailcéleri raveoignonspoireaux
Mercredi 28 avril (après-midi)
Jeudi 29 avril
Jours fleurs Planter les choux-fleurs
Vendredi 30 avril
Samedi 1er mai (matin)
Jours feuilles Repiquer les choux, les salades, et le basilic

Samedi 1er mai, on repasse en lune montante, ça repart pour des semis...





LE LEZARD

 11/04/2010




Le lézard des murailles      
Une espèce protégée

Le lézard des murailles, le plus commun en Europe. 
Le corps des lézards est entièrement couvert d'écailles qui peuvent être, selon les familles, lisses, tuberculeuses ou épineuses. Leur couleur est adaptée au milieu dans lequel ils vivent. Par exemple es lézards des steppes ou des déserts sont en général bruns, alors que les lézards des forêts sont souvent verts. Certains, comme les caméléons, peuvent modifier leur couleur en fonction de stimuli externes. Ils muent régulièrement, et la vieille peau, ou exuvie, se détache par morceaux.

Au stade adulte il a une silhouette élancée, une tête longue, un peu déprimée et au museau conique, un corps mince et assez aplati, une longue queue effilée et des pattes fines à longs doigts. La coloration et le dessin présentent une grande variabilité selon les individus. Les parties supérieures de la majorité des exemplaires varient du gris au brun, avec parfois une teinte verdâtre. Les flancs montrent, surtout chez la femelle, deux raies longitudinales ou séries de taches claires qui délimitent une bande brun foncé souvent tachetée de clair. Le milieu du dos montre fréquemment une ligne vertébrale foncée ou une série de taches sombres. Le dos, en particulier celui du mâle, est moucheté ou marbré de brun foncé ou de noir. On observe assez régulièrement des sujet ayant une queue anormalement courte: résultat d' une autonomie.

Les jeunes de l'année présentent une coloration gris foncé avec des taches plus claires. Les deux raies latérales claires, comme chez la femelle, sont généralement très nettes et constituées de taches plus ou moins confluentes; la ligne vertébrale sombre est souvent présente.


Comme les autres lézards, cette espèce se repère souvent à l' ouïe: un frou-frou signale la présence possible d' un individu. Souvent aussi, on peut observer une simple "fuite". Ce lézard étant peu craintif et assez curieux, il est en général aisé de voir ou d' entendre l' individu, car il ressort en général rapidement de sa cachette.


L'observation d' un lézard dans une fente d' un mur n'indique pas, a priori, que l'on a affaire à un lézard des murailles, les deux autres espèces, le lézard des souches et le lézard vivipare, pouvant aussi s' y abriter. Toutefois, le lézard des murailles est bien meilleur grimpeur que les deux autres espèces.


Les lézards subissent des mues régulières: il peut arriver de découvrir des lambeaux d' exuvie. Cette peau est fragmentée et non d'une seule pièce comme chez les serpents.


Le Lézard des murailles se nourrit surtout d' insectes, mais aussi d' araignées, de petits mollusques, de cloportes, de lombrics,... L' eau indispensable provient non seulement de la rosée, mais aussi de certaines feuilles ou fruits charnus.



gros plan de lézard des murailles ou podarcis muralis





On rencontre cette espèce dans les milieux pierreux bien ensoleillés, naturels ou artificiels: affleurements rocheux, carrières, murs de pierres sèches ou cimentés, ballast de voies ferrées, terrils, talus de route,... Dans certaines régions, elle semble uniquement liée à des éléments pierreux d'origine anthropique. C' est le cas notamment en Lorraine belge où elle n' a été observée que sur des murs (murs de cimetières, de maisons, de jardins, ruines de château,...) et sur le ballast de voies ferrées désaffectées. En montagne on peut l' observer jusqu' 2000 m d' altitude.


Le territoire d' un individu est situé dans un endroit pierreux bien ensoleillé. Il doit lui fournir des ressources alimentaires en quantité suffisante, ce qui implique la présence d'une couverture végétale suffisante pour héberger de nombreuses proies et
des abris utilisés en cas de danger ou en cas de trop forte chaleur pendant la journée. Il s' agit principalement de fissures et cavités entre des pierres, mais aussi de cavités entre des blocs de béton, des trous de micromammifères ou des fentes dans le sol servant comme abris pour la nuit, les périodes de mauvais temps, d' hivernage et de sites de ponte adéquats.



Son système reproductif est du type ovipare. Comme site de ponte, la femelle dépose les oeufs dans un trou creusé dans le sol meuble ou sous une pierre, là où la couverture végétale est faible ou nulle. 
La ponte est constituée de 2 à 10 oeufs blancs, longs de 10-12 mm. Dans certaines régions plus méridionales d'Europe, les femelles déposent deux ou trois pontes par an. 
La durée d' incubation est liée aux conditions climatiques et de l' exposition du lieu de ponte. Soit de 6 à 11 semaines. A la naissance, le jeune lézard mesure de 50 à 60 mm. 
La maturité sexuelle est généralement atteinte à l'âge de deux ans. 
La longévité est en moyenne de 4 à 6 ans et au maximum de 10 ans.



lezard_murailles_01.jpg



L' altération et disparition des habitats naturels, en particulier les affleurements rocheux à la suite de leur boisement, de leur utilisation comme sites d' escalade intensifs, l' ouverture de carrières sont les menaces les plus connues quant' à la survie du biotope des lézards. 
D' autres aménagements tels la remise en activité de carrières désaffectées, la création de décharges ou terrains de motocross, le boisement spontané ou non, la reprise de l' activité extractive sont égalements des éléments défavorables au développement et à la survie des lézards.


On peut citer d' autres menaces comme: la gestion des voies ferrées (enlèvement du ballast des voies désaffectées, transformation de celles-ci en pistes cyclables asphaltées, boisement spontané d' anciennes voies).. 
La diminution constante des murs riches en fissures et cavités. Soit: démolition des vieux murs, enlèvement de la végétation, construction de nouveaux murs dépourvus de cavités, restauration des ruines, en particulier celles des châteaux occupés par l'espèce. 
Les effets toxiques de la pulvérisation d' herbicides au pied des murs, notamment dans les cimetières ou en bordure des routes, et le long des voies ferrées.
La densité élevée de prédateurs "domestiques" (chats, chiens) ou anthropophiles dans les sites proches des habitations.


Les prédateurs, notamment parmi les mammifères, sont la belette, la fouine, la musaraigne. Parmi les oiseaux: la buse variable, le faucon crécerelle et la pie-grièche écorcheur. La couleuvre coronelle et par ailleurs, l' action prédatrice des chats domestiques a certainement une influence néfaste sur les populations localisées dans les villages ou à proximité de ceux-ci.



En Europe, l' espèce est protégée par Annexe 4 de la Directive 92/43/CEE sur la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages.

Les travaux de restauration des vieux murs et des ruines, par exemple celles des châteaux, devraient tenir compte de la présence de cette espèce protégée, comme cela a été fait à Maastricht dans le cadre des récents travaux de restauration et consolidation d'une partie des fortifications (Prick & Kruyntjens, 1992). Des actions d'information et de sensibilisation au patrimoine que représente l' "écosystème murs" sont indispensables, tant au niveau des propriétaires privés que des communes (cimetières notamment).

Des actions d' information à l'intention des propriétaires et gestionnaires de sites occupés sont nécessaires, ainsi qu' auprès de certaines catégories de touristes (grimpeurs en particulier).









REPOS

 11/04/2010
Ce matin:  je dors !
 
Hier j'ai bien bossé au jardin, j'ai mal partout...
alors aujourd'hui  dimanche... repos! relaxe !
Je vous souhaite une bonne journée.
gif bon dimanche


GENDARMES AU JARDIN

 11/04/2010
Concernant les "gendarmes" "insectes"
 il y en a beaucoup dans mon jardin.






Personnellement, je les laisse tranquille....comme je l'écrivais dans l'article précédent... je laisse faire la nature... s'ils sont là, c'est qu'ils sont utiles.... ils se nourrissent de pucerons, d'insectes...
(s'ils rentraient dans la maison, j'essaierai de trouver un produit non toxique, un genre de phéromone  pour les attirer ailleurs, ou un répulsif... cela dit ce n'est pas drôle d'avoir des petites bébêtes dans la maison)

Le gendarme, appelé aussi « suisse », « cordonnier », « soldat », « masques-nègres » ou encore « diable cherche-midi » en raison de son attirance pour le soleil au zénith, est un insecte hémiptère de la famille des Pyrrhocoridae. Il porte le nom scientifique français de pyrrhocore, soit « punaise rouge ». Son nom scientifique est Pyrrhocoris apterus (du grec πύρρος(ο), « rouge » et κόρις, « punaise »).

C'est la punaise d'Europe la plus commune et la plus répandue : on la rencontre dans les zones tempérées d'Europe et dans la zone méditerranéenne, jusqu'à l'Inde, partout sauf en montagne. Elle est cependant absente de la Scandinavie et des Îles Britanniques (sauf dans le sud).


Cette punaise ne sent pas mauvais comme la punaise des bois et le gendarme jouit d'une image plutôt sympathique.


L'accouplement a lieu au début du printemps et peut durer jusqu'à 30 heures (on peut donc très facilement l'observer).

La femelle pond de 50 à 70 œufs sur de la terre humide, dans un petit terrier qu'elle a creusé à cet effet ou parmi les feuilles mortes. Les œufs de gendarmes sont noirs. Leurs larves, rouges ou orange uni, sont plus petites que les imagos. Elles éclosent en mai et deviennent adultes au début de l'hiver.


C'est une espèce grégaire formant des groupes parfois très importants en particulier sur les troncs et aux pieds de tilleuls ou d'hibiscus.

Ils sont polyphages, mais se nourrissent essentiellement de graines de Malvaceae (Tilia (tilleuls), rose trémièreAlthaea, etc.), dévorant aussi les œufs d'autres insectes et des insectes morts (parfois même vivants). ((Ils peuvent aussi manger des petits insectes, tel les fourmis.

sources internet



<< 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :