Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 34 033 792
Nombre de commentaires : 101 359
Nombre d'articles : 8 827
Dernière màj le 17/05/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

BOULOGNE-SUR-MER(62) - Le port

 01/02/2023
Le port de Boulogne-sur-Mer est un port maritime situé sur la façade ouest de la région Hauts-de-France, au bord du pas de Calais, le détroit le plus fréquenté du monde par le trafic maritime international.
C'est le premier port de pêche français avec une flottille diversifiée de près de 150 bateaux.
Il fut également un important port de liaison avec l'Angleterre jusqu'à la fin du 20e siècle.

Cet article servira de récapitulatif à notre balade à Boulogne :

-Le port (ici)

-Ville-Haute (voir le lien)

-Basilique Notre-Dame (voir le lien)

-La crypte (voir le lien)

-Jardin de la basilique (voir le lien)

-Sentier du parcours impérial (voir le lien)

-Le calvaire des marins (voir le lien)

-La poudrière (voir le lien)

-Stèle de la légion d'honneur (voir le lien)

-Nausicaà (voir le lien)

-Restaurant-self Le Calypso (voir le lien)

-Restaurant Le Bistrot du Vingt (voir le lien)

-Restaurant Le Chatillon (voir le lien)

-Restaurant La Matelote (voir le lien)

-Restaurant Fleur de Sel (voir le lien)

Vous pouvez voir ou revoir nos balades dans les Hauts-de-France sur ce lien !


À notre arrivée, nous découvrons la vue de notre appartement sur le port et la vieille ville de Boulogne.


Au matin, le soleil nous a donné rendez-vous et nous avons une grande envie de balade !


De notre balcon, nous apercevons le pont barrage Marguet !
Situé place Frédéric-Sauvage, il tient son nom de l'ingénieur Jules Marguet qui l'a dessiné, au milieu du 19e siècle. Il a été reconstruit au milieu du 20e siècle.
Il remplace un "pont de service" et s'est substitué à l'ancienne écluse qui était au début du 19e siècle située plus en aval.


Allons ! Partons à la découverte....


Les pêcheurs s'installent.....


À partir des années 1850, la pêche industrielle s'organise à Boulogne autour de quelques familles d'armateurs. En 1868, plus de la moitié des harenguiers appartenaient à 4 maisons de pêche : Vidor, Huret-Dupuis, Bouclet et Ancel-Joly. C'est ainsi que ces pionniers vont considérablement développer l'industrie en s'inspirant du modèle anglais.


Au début du 20e siècle, Boulogne est le premier port de France en tonnage débarqué. C'est le hareng qui fait sa fortune, avec par exemple en 1921 plus de 30 000 tonnes débarquées (équivalent à cinquante millions de francs de l'époque).


Ces harengs étaient pêchés au filet en Manche/Mer du Nord de juillet à fin janvier par les « drifters » boulonnais, et également pêchés par les chalutiers envoyés dans la région des Small's, au Sud-Ouest de l'Irlande et à l'ouest du canal de Bristol, de juillet à décembre.


À Boulogne comme ailleurs en Europe, la pêche artisanale dès la fin du 19e siècle, puis pêche industrielle doivent faire face à l'épuisement de certaines ressources halieutiques induit par la surpêche et probablement plus tard exacerbé par le réchauffement climatique et la pollution.


Aujourd'hui, la valorisation optimale des captures, la diversification de l'exploitation des ressources sauvages et le développement de l'aquaculture figurent parmi les thématiques des programmes du pôle de compétitivité national Aquimer.


En 2020, le port de Boulogne est le premier port de pêche de France avec un tonnage de 27 859 tonnes.


C'est au port que nous avons fait la connaissance de Zabelle et de Batisse, deux figures emblématiques du folklore local. Lui, un pêcheur, évoque l'activité reine de Boulogne tandis que son épouse exhibe la toilette des dames de la marine.


Mais qui voilà ? Ti Pierre, le fils de Batisse et Zabelle !

À bientôt pour la suite de notre balade à Boulogne !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :