Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 819 529
Nombre de commentaires : 101 266
Nombre d'articles : 8 813
Dernière màj le 10/04/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

BAR-LE-DUC(55)-Les Bornes commémoratives de la Voie Sacrée

 17/10/2015

Ce jour là, nous étions en route pour aller visiter Bar-le-Duc, cette charmante commune située dans le département de la Meuse.

Et, en voyant ces bornes commémoratives, j'ai eu envie de m'y arrêter afin de vous conter une histoire....notre Histoire!

La Voie sacrée est une route stratégique historique qui relie Bar-le-Duc à Verdun. Elle fut l'artère principale de la bataille de Verdun.

Vous pouvez voir ou revoir la visite de la ville de Bar-le-Duc depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!



Désignée simplement comme la route, la départementale reliant Bar-le-Duc à Verdun était l'artère logistique vitale de la place de Verdun.
Ce n'est qu'après la guerre qu'elle fut baptisée la « Voie sacrée » par l'écrivain Maurice Barrès, en référence à l'antique Via Sacra romaine menant au triomphe.


Les combats de Verdun de 1916 sont devenus le symbole de l’effroyable effusion de chair et de sang de la Grande Guerre.


Le champs de bataille était alors alimenté par un flot continu d’hommes et de matériels grâce à la seule route de Bar-le-Duc à Verdun.


Cette voie dut être entretenue en permanence, car les camions de transport de matériel et de troupes y défilèrent sans arrêt au rythme d'un véhicule toutes les treize secondes en moyenne.



Durant l'été 1916, 90 000 hommes et 50 000 tonnes de munitions, de ravitaillement et de matériel l'empruntaient chaque semaine pour alimenter la fournaise de Verdun.


Si un véhicule tombait en panne, il était immédiatement poussé dans le fossé pour ne pas gêner la circulation.
Des carrières étaient creusées tout le long de la route et des soldats jetaient en permanence des cailloux sous les roues des camions pour boucher les ornières.


Plusieurs escadrilles de chasseurs, parmi les meilleures que comptait l'aviation française, étaient chargées de sa protection contre les attaques aériennes ennemies, à l'exclusion de toute autre mission.


Le 21 août 1922 à Bar-le-Duc, Poincaré inaugure la première des 56 bornes kilométriques jalonnant la voie jusqu’à Verdun et, le 30 décembre 1923 cette dernière devient route nationale

Les bornes kilométriques sont  blanche et rouge surmontées d’un casque de poilu dit casque Adrien, avec une palme, symbole de la victoire.
Elles sont surmontées de l’inscription Voie Sacrée.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :