Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 590 405
Nombre de commentaires : 89 519
Nombre d'articles : 7 108
Dernière màj le 20/07/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

FIGEAC(46)-Église Saint-Sauveur(I)

 09/07/2015
Nous poursuivons notre balade à Figeac, cette cité située dans le département du Lot et que nous avons visitée lors de notre dernier voyage dans cette région!

Aujourd'hui, nous nous arrêtons devant l'église Saint-Sauveur afin de pénétrer tous ces secrets!

Installez-vous, je vais vous raconter une histoire!

Vous pouvez voir ou revoir notre découverte de Figeac depuis le début en cliquant sur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!


L'abbaye Saint-Sauveur a été fondée en 838 par le roi Pépin Ier d'Aquitaine à la demande de l'abbaye Sainte-Foy de Conques pour pallier son éloignement.
Ces deux abbayes devaient rester indépendantes mais avoir un abbé commun.


Comme les moines de Figeac ne supportaient pas cette autorité de l'abbaye de Conques, ils créèrent des faux pour faire remonter leur fondation à Pépin le Bref en 755, soit 40 ans avant la fondation de l'abbaye de Conques.


Pour se séparer définitivement de l'abbaye de Conques, les moines de Figeac élisent en 1074 comme abbé, Hugues de Semur, saint Hugues, abbé de Cluny.


Cette élection a provoqué un conflit entre les abbayes de Conques et de Cluny, évoqué à trois conciles, et résolu en 1096 au concile de Nîmes au cours duquel le pape Urbain II décida de rattacher de l'abbaye de Figeac à celle de Cluny.


À la suite de cette décision, il y eut un siècle de tranquillité.
Des restaurations importantes sont faites à la fin du 12e siècle.


Au 13e siècle un conflit va éclater entre l'abbaye et les consuls de Figeac.
Ces derniers, en 1240, refusèrent de payer les droits à l'abbé, de retenir l'habillement et la nourriture des moines.


Cette affirmation du pouvoir urbain face à celui de l'abbaye va entraîner un relâchement de la discipline, jusqu'en 1314, date où l'abbé de Cluny intervient pour reprendre en main l'abbaye de Figeac.


Au début du 15e siècle, l'abbaye est dans un état difficile et l'abbé s'en inquiète.
En 1438, a été entrepris des travaux de consolidation du transept et du chœur. Et à la fin de la guerre de Cent Ans, le prieur Aimery de Roquemaurel, futur abbé de Moissac, se plaint de l'état de ruine de l'abbaye.


Les huguenots prennent Figeac en 1576 et cherchent à abattre complètement l'abbatiale.
La paix retrouvée, les protestants vont rester maître de Figeac jusqu'en 1623 mais l'on reconstruit l'abbatiale,


L'histoire de cette église se poursuit jusqu'à nos jours....
En effet, en 1917, le dôme de la croisée s'effondre en entraînant la voûte de la travée orientale de la nef et celle de la première travée du bras nord du transept.
Les réparations ont été faites dans les années qui suivirent.
La croisée est alors couverte d'une voûte d'ogives.

Si vous pénétrez dans une église, vous aurez la chance de pouvoir comprendre l'histoire de toute une région!

À demain!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :