Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 29 453 209
Nombre de commentaires : 98 280
Nombre d'articles : 8 135
Dernière màj le 16/09/2021
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

AUBURE (68) - Plus haut village d'Alsace

 01/08/2021
Aubure est une commune de moyenne montagne située dans le Haut-Rhin, en région Grand Est.
 
Aujourd'hui, notre fil rouge du dimanche nous conduit à Aubure, village connu depuis la nuit des temps pour le qualité de son air.
L'ozone présent en altitude tue le bacille de la tuberculose après de longues cures d'air.
La plus ancienne présence de curistes à Aubure remonte à 1887.

Ici, l'église Saint-Jacques-le-Majeur !
 
Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien!
(12 clichés)


Établissement l'Arc-en-ciel!
L'auberge et boulangerie "Wirtschaft zur heimat" date du 19e siècle. C'est aujourd'hui  un centre d'accueil pour handicapés.
 


Ancienne pension le Sapinière !
Cet établissement était agréé pour recevoir des malades non contagieux.


Cette ferme présente le plan traditionnel des fermes vosgiennes typiques du 18e siècle.


Ancien sanatorium du docteur Heitzmann.
De 1925 à 1927, le docteur Heitzmann, alors médecin-chef du centre Salem, crée 2 sanatiriums privés à Aubure.
Cet établissement entièrement fermé était la galerie de cure.


Cette ferme réunit plusieurs caractéristiques liées à l'économie de l'élevage:
-un logie et des dépendances situés sous le même toit
-une cour ouverte
-un mur couvert de planches en bois protégeant la ferme des intempéries.


Presbytère catholique !
Construit en 1864, cette bâtisse faisait aussi office de résidence d'été de l'évêque de Strasbourg.


Les Brimbelles, ancien hôtel du Brézouard !
Cet hôtel ouvre ses portes en 1876. Il refusait d'accueillir les tuberculeux en raison de leur contagion.


Cet hôtel est exploité jusqu'en 1959.


Dès le fin du 19e siècle, Aubure devient un centre de villégiature et de cure grâce à son microclimat et à sa localisation en montagne.


Les pensions, les hôtels, les sanatoriums et les résidences secondaires prennent place aux côtés de l'habitat traditionnel.


Serait-ce la fête à le grenouille aujourd'hui ?
 
À bientôt pour la suite de ce fil rouge alsacien !



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :