Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 25 880 272
Nombre de commentaires : 93 616
Nombre d'articles : 7 592
Dernière màj le 10/07/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

MONT-SAINT-MICHEL (50) - De Grandes Façades

 26/06/2020
L'architecture de l'abbaye du Mont Saint-Michel est étroitement liée à l'histoire spirituelle et intellectuelle du monastère, elle-même interdépendante des événements politiques.
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade au Mont-Saint-Michel depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(14 clichés)


En 1204, lors du rattachement du duché de Normandie au royaume de France, l’abbaye est incendiée par les troupes bretonnes alliées au roi de France, Philippe-Auguste.


Le roi, soucieux de se racheter, fait alors une importante donation pour la reconstruction des bâtiments incendié
Cet événement marque le début de la construction de l’ensemble gothique appelé « la Merveille », achevé en 1228 sous l'abbatiat de Raoul II des Isles.


La Merveille est donc un ensemble gothique qui se compose de deux bâtiments adossés au versant septentrional du rocher sur trois niveaux.


Le Mont est naturellement devenu une place forte.


Avec sa hauteur de 80 mètres, il offre un point d’observation qui commande une baie dégagée de tout obstacle.


Nous sommes montés jusqu'à l'abbaye en suivant le chemin de ronde des fanils! Il était donc normal que nous redescendions en traversant le village.


La Grande-Rue, étroite et bordée de maisons anciennes est pittoresque, très animée, mais terriblement pentue!


Il faut imaginer, au temps des grands pélerinages du Moyen-Âge, une industrie locale tout aussi fervente.


La mère Poulard!
Anne Boutiaut, surnommée la « mère Poulard », est une cuisinière française née le 16 avril 1851 à Nevers et morte le 7 mai 1931 au Mont-Saint-Michel.


Elle doit sa renommée pour son auberge située Grande-Rue au Mont-Saint-Michel dont la spécialité est une omelette, l'omelette de la mère Poulard!


Après 20 ans d’études et de travaux, ce monument d’exception retrouve son caractère insulaire.

Avec la destruction de l’ancienne digue-route, le paysage de la baie se métamorphose un peu plus à chaque grande marée et la nature reprend ses droits.



Le barrage, mis en service en 2009, permet, en régulant les eaux du Couesnon et de la mer, de chasser les sédiments vers le large.
Des aménagements hydrauliques ont également été installés de part et d’autre du barrage pour accélérer le processus.


Le « pont-passerelle », inauguré en 2015, et le gué, complètent cet ensemble visant au rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :