Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 17 941 671
Nombre de commentaires : 83 812
Nombre d'articles : 6 451
Dernière màj le 19/04/2018
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

PLOMBIÈRES-LES-BAINS(88)-Circuit Historique (II)

 09/01/2018
Plombières, cette commune située dans le département des Vosges, est également surnommée la ville aux mille balcons !
Toutes les maisons en sont pourvues, et surtout la diversité des motifs de ferronnerie donne à l'ensemble de la ville un charme inégalable.

La meilleure façon de les découvrir est de parcourir la ville!

Place du bain romain!
Au centre de cette place se situait l'ancienne piscine romaine.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade vosgienne depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(12 clichés)


Le bain romain reconstruit en 1937, et presque entièrement enterré, en occupe l'emplacement.


Le centre balnéo romain fait la joie des curistes!


Tous les établissements thermaux appelés Bains Impériaux sont utilisés à la fois pour la cure et la remise en forme.


La maison des arcades!
Appelée autrefois Palais Royal, cette maison a été construite en 1761 par ordre de Stanislas Leszczynsli, dernier duc de Lorraine, pour ses petites filles Adémaiïde et Victoire, filles de Louis XV.


Ancien Hôtel des Dames Chanoinesses de remirmont!
Il fut construit de 1733 à 1736 et fut vendu comme Bien National en 1791.
aAu sous-sol, étuve romaine (50°C – source à 81°C) découverte en 1856 lors des fouilles entreprises par l’ingénieur Jutier sur ordre de l’Empereur Napoléon III.


La maison de Joséphine!
Il y a une anecdote célèbre qu'il faut connaître quand on se promène à Plombières.
Juste en face de l'Hôtel des Dames Chanoinesses de Remirmont se trouve la maison dite de Joséphine!
Je laisse J.-D. Haumonte et J. Parisot. le loisir de vous en relater l'histoire!

À chaque balcon son "caractère" et son histoire!
La plus célèbre est certainement celle de l'Impératrice Joséphine de Beauharnais, qui aurait pu lui être fatale, mais qui par bonheur n'eut pas de suites graves.
" En 1798, Joséphine logeait dans la Maison Martinet au 4 rue Stanislas actuel.
Le balcon de bois sur lequel elle se tenait avec Madame Adrienne de Gambis, le général Colle et le citoyen Latour, s'affaissa sous leur poids et descendit jusque sur le pavé. Joséphine n'eut à la vérité, ni fracture, ni luxation, seulement des contusions.


Mais un colonel de cuirassiers qui passait au même moment et sur lequel elle tomba, eut la cuisse cassée.


La convalescence fut charmante.
Jamais souveraine ne fut mieux traitée que la femme du général Bonaparte. C'était chaque matin, toutes les fleurs de la montagne qu'on portait à ses pieds".
( Haumonté et Parisot)


L'église Saint Amé!
L’Église de Plombières fut édifiée de 1858 à 1861 grâce à une importante aide financière de Napoléon III.
Elle fut conçue d’après les plans de Viollet-le-Duc dans le style néo-gothique flamboyant.


En face de l'église deux stèles en bronze représentant les profils de Napoléon III et du comte de Cavour, commémorent "l'Entrevue de Plombières"!


Le 21 juillet 1858, l'Empereur et le 1er ministre de Victor Emmanuel II, roi de Piémont Sardaigne, prirent ensemble des dispositions qui ouvrirent la voie de la réunification italienne.

À demain!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :