Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 16 374 863
Nombre de commentaires : 81 075
Nombre d'articles : 6 153
Dernière màj le 21/11/2017
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

SAINT-AVOLD(57)-Quelques Portes

 10/11/2017
Nous avons pris plaisir à flâner au gré des rues du coeur historique de Saint-Avold, commune située dans le département de la Moselle.

Nous avons pris plaisir aussi de nous arrêter devant quelques très jolies portes qui ornent cette cité!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Saint-Avold depuis le début en cliquant sur ce lien!

Vous pouvez retrouver d'autres portes et fenêtressur ce lien.

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(5 clichés)


Après les tragédies du 17e siècle, les traités de Ryswick et de Paris de 1697 et 1718 voient la paix s’installer enfin dans notre région et les troupes d'occupation évacuer Saint-Avold.
Le duc Léopold 1er, dit Le Bon, (1679-1729) entreprend la reconstruction de ses états afin d'effacer les traces des années de guerres qui ont ravagé les duchés de Lorraine et de Bar pendant trois quarts de siècle.

La reprise économique des années 1715-1730 voit, à Saint-Avold, la construction de nombreuses maisons avec de bien jolies portes!


Cette porte est tout-à-fait remarquable!
Les six panneaux sculptés en demi-relief décorent le vantail.
Les quatre panneaux inférieurs, presque carrés, portent des têtes de lion aux gueules menaçantes.
Les deux panneaux supérieurs sont rectangulaires verticaux et portent des têtes d'homme à bouche grimaçante et aux longues moustaches terminées en grosses virgules aplaties.


Maison dite "Faust"!
Cette maison date du 18e siècle.
La porte en chêne est décorée de motifs sculptés représentant des têtes d’animaux et des masques grimaçants.
Cette œuvre est attribuée à Jean Melling.


Cette porte présente sur le panneau inférieur transversal, au centre, une coquille ornée de graines réunissant des branches de rosiers fleuries tandis que sur les deux panneaux rectangulaires figurent des corbeilles d'osier garnies de roses trémières.
Quant aux panneaux supérieurs, ils sont sculptés d'une tête de chérubin au visage de garçonnet encadré de longues mèches raides, s'opposant à une chute de trois branches de rosier et feuilles de chêne.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :