Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 594 872
Nombre de commentaires : 89 529
Nombre d'articles : 7 108
Dernière màj le 20/07/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

ROUFFACH(68)-L'Église Notre-Dame-de-l'Assomption-L'Intérieur

 16/07/2016
Habité dès le néolithique, le site de Rouffach se développe dès après la conquête romaine!
Mais c'est au 11e siècle que commence la construction en grès jaune d’une église digne de ce nom, sans doute sur l’emplacement d’un premier sanctuaire, église dédiée à Notre-Dame de l’Assomption.

Après avoir admiré l'extérieur de l'église, poussons la porte!

Vous pouvez voir ou revoir notre balade découverte de Rouffach depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Les deux premières travées de la nef datent de la campagne du début du siècle, les vaisseaux étant séparés par des arcades en arc brisé, avec alternance de piles fortes et faibles.


Sur le côté gauche de la nef, on peut admirer une belle Vierge à l’enfant, sous un ensemble décoratif en pierre.


Le massif occidental comprenant la façade antérieure fut commencé vers 1300, à la fois inspiré par la cathédrale de Strasbourg pour le portail....


....et par l'église Notre-Dame de Paris pour la rose rayonnante à vingt lancettes, enfoncée dans un encadrement carré.


Le choeur date, lui, du 13e siècle!


Le maître-autel, néo-gothique, raconte l’histoire de Saint Arbogast, guérisseur du fils de Dagobert II.


En 1866 une restauration importante fut entreprise.
Le grès rose de Phalsbourg fut utilisé pour ces derniers travaux, mais cette construction fut à nouveau interrompue par la guerre de 1870.
La dernière amélioration apportée au monument date de 1918.


L'autel de la Vierge!


Cette dalle funéraire en grès jaune représente le chevalier Werner Falcke de Munsweiler, sans doute réalisée par Wölfflin de Rouffach vers 1340, peu après la mort du chevalier. Ce dernier est représenté en prières, avec ses armes et ses armoiries.


En bas et à droite, ce vitrail néo-gothique représente "St-Valentin"! Il date du 19e siècle!

À bientôt pour une nouvelle balade!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :