Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 29 589 200
Nombre de commentaires : 98 438
Nombre d'articles : 8 162
Dernière màj le 14/10/2021
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

MUTTERSHOLTZ (67) - Tissage Gander - Le tissu Kelsch d'Alsace

 26/09/2021

Muttersholtz est une commune située dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.

Cette commune est connue pour l’atelier de Tissage Gander, la dernière entreprise à perpétuer le tissage traditionnel du kelsch alsacien. Elle a été labellisée entreprise du patrimoine vivant en 2007. Fondée en 1957 par Michel Gander, elle a été fermée en 2017.

Nous avons eu la grande chance de pouvoir la visiter quelques jours avant sa fermeture !

Vous pouvez retrouver quelques unes de nos balades en Alsace en cliquant sur ce lien !
(8 clichés)



Le Kelsch d'Alsace:

Le kelsch d’Alsace est un tissu de lin, de coton ou de métis produit en Alsace. Il est orné d’un motif de carreaux formés par le croisement de fils de couleur bleue et/ou rouge. Son nom se réfère au bleu tiré du pastel cultivé près de Cologne.

Traditionnellement, ce tissu était exclusivement utilisé pour le linge de lit, mais au 20e siècle d’autres pièces de linge de maison ont été réalisées en kelsch. En 2015, deux tisserands produisent encore du kelsch en Alsace, l’un à Muttersholtz (Bas-Rhin), l'autre à Sentheim (Haut-Rhin).



Michel Gander a perpétué, jusqu'à sa disparition, une tradition familiale vieille de plus de sept générations et un savoir-faire qui avait été pratiqué dans le Ried alsacien par une dizaine de tisserands entre le XVIe et le XIXe siècles.


Un métier à tisser à bras en bois, témoin de l'activité ancestrale des Gander, est présenté dans un petit musée situé dans le verger à l'arrière de la boutique.


Y sont réunis aussi des ustensiles avec lesquels le jeune Michel a appris son métier : le cantre, l'ourdissoir servant à préparer les fils et le râteau en bois qui les maintenait rangés.


Le métier mécanique de son père, en fonte, où le motif était encodé sur des barrettes à tenons situées au-dessus de la machine, est lui aussi conservé. Cette machine pouvait tisser 15 à 20 m par jour.


Après une disparition quasi-totale de cet artisanat de 1890 à 1970, parallèle à la disparition de la culture du lin en Alsace, Michel Gander à Muttersholtz, a perpétué jusqu’à son décès en 2017 une tradition familiale vieille de sept générations.


Suite du décès de Michel Gander en 2017 c’est la société Emanuel Lang à Hirsingue, ancien fournisseur de fils teintés de Gander, qui en a repris la production.



coucouuuuuuuuu
il y a beaucoup de belle chose en alsace , bon dimanche bizouuuuuuuuuuuuuu
Par mimicuisine      le 26/09/2021 à 10:49   
Coucou mimi
Ce jour là, j'ai fait ma réserve de tissus ! Bisous.
Par lesbonsrestaurants      le 26/09/2021 à 13:22     Voir mon blog !  
bonjour Sylvie
Comme il est intéressant cet article ! je vois très bien ce tissu. J'espère que la fabrication durera longtemps !
gros bisous
Françoise
Par grainedesucre      le 26/09/2021 à 16:16     Voir mon blog !  
Bonjour Françoise "grainedesucre"
Je l'espère aussi. Ce jour là, j'ai acheté un peu de tissus pour me faire des nappes. Gros bisous. Sylvie.
Par lesbonsrestaurants      le 27/09/2021 à 13:14     Voir mon blog !  

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :