Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 23 368 542
Nombre de commentaires : 90 409
Nombre d'articles : 7 229
Dernière màj le 17/10/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

CAEN(14)-L'Abbaye aux Hommes

 20/09/2019
L'abbaye aux Hommes, ou abbaye Saint-Étienne de Caen, est une des deux grandes abbayes, avec l'abbaye aux Dames, fondées par Guillaume le Conquérant à Caen, dans le département du Calvados!
 
Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Caen depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(17 clichés)


La fondation de l'abbaye!
À vingt-deux ans, Guillaume, duc de Normandie, pense à se marier.
Il choisit Mathilde, fille du comte de Flandre et nièce du roi de France.
Mais leur lien de parenté, trop proche, rencontre l’opposition du pape Léon IX qui interdit ce mariage.


Lanfranc, prieur de l’abbaye du Bec-Hellouin et conseiller du duc, va plaider sa cause auprès du pape qui accepte enfin le mariage en échange de la double fondation à Caen de l’Abbaye aux Hommes (Saint-Etienne, dédicacée en 1077) et de l’Abbaye aux Dames (la Trinité, dédicacée en 1066).


Le cloître!
Le cloître a été reconstruit à la place de l'ancien par Guillaume de la Tremblaye. La construction a duré plusieurs décennies.
Lors de la restauration de l'ancienne abbaye dans les années 1960, le jardin "à la française" inspiré de ceux de Le Nôtre ont été reconstitués.


Le tableau des offices!
Ce panneau a été réalisé en 1744 par François Poche, ébéniste de l'ensemble du mobilier de l'abbaye.
Sur les quatre colonnes, des informations écrites en latin mentionnent les heures d'adoration du saint-Sacrement et indiquent aux moines leurs rôles pendant les offices.


Abbatiale Saint-Étienne!


Les ducs de Normandie sont marqués par un profond besoin spirituel et Guillaume le Conquérant dans son programme politico-financier choisit Caen comme deuxième capitale de son duché.
Il s'engage avec sa femme à y fonder deux monastères qui vont être déterminant pour l'architecture normande.


Le tombeau de Guillaume le Conquérant, mort le 9 septembre 1087, fut placé au milieu du chœur (peut-être sous la tour-lanterne).
Son fils, Guillaume le Roux, fait construire un monument en marbre, surmonté d'un gisant.
Ce monument est détruit en 1562 par les huguenots.


En 1742, le tombeau est réduit à un simple caveau recouvert d'une pierre tombale situé dans le sanctuaire.
À la Révolution, la pierre tombale du duc Guillaume est à nouveau détruite.
Elle est remplacée en 1802 par la pierre tombale visible actuellement.


L'horloge dans le transept et la tour-lanterne.


L'impact de l'église Saint-Étienne sur l'histoire de l'art en Normandie et en Angleterre est essentiel.


Le plan échelonné de l'édifice se répand très vite des deux côtés de la Manche. On trouve le système de coursière initié à l'abbaye de Bernay mais étendu à Saint-Étienne à tout l'édifice repris à l'abbaye de Cerisy et dans de très nombreuses églises anglo-normande.


Le chemin de croix!


Leçon de lecture!
Ce tableau, réalisé par M.Descotils, représente une attendrissante leçon de lecture à la petite Marie sous les yeux de ses parents.


Jésus et la Samaritaine!
Cette dernière vient de dire:"Je sais que viendra le Messie", et Jésus répond:"Je le suis"!
Tableau réalisé par M.Descotils.


Présentation de Marie au Temple!
Tableau signé M.Descotils!


À bientôt pour la visite de l'abbaye aux Dames!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :