Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 22 245 756
Nombre de commentaires : 89 257
Nombre d'articles : 7 071
Dernière màj le 16/06/2019
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

COMPIÉGNE(60)-Clairière de l'Armistice

 31/05/2019

La clairière de l'Armistice est la clairière où se trouvait le wagon dans lequel ont été signés l'armistice du 11 novembre 1918 entre la France, ses alliés et l'Allemagne, puis l'armistice du 22 juin 1940 entre la France et le Troisième Reich.

Elle est située dans le département de l'Oise, en forêt de Compiègne, sur le territoire de la commune de Compiègne.

Vous pouvez voir ou revoir notre balade à Compiègne depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(11 clichés)


Armistice de novembre 1918!
 
Alors que, suite aux offensives alliées de l'été 1918, le Grand État-Major allié s'attend à une demande d'ouverture de négociations d'armistice de la part des Allemands, le maréchal Foch, commandant en chef du front de l'Ouest, demande à la DTMA, la Direction du transport militaire aux armées, installée auprès du Grand Quartier général allié de Senlis de trouver un site pour abriter cette négociation d'armistice.


Ce site doit pouvoir accueillir le train de Foch et un autre train pour la délégation allemande.


Les représentants des réseaux ferrés est et nord se mettent, avec les militaires, à la recherche d'un tel lieu. Ils tombet sur deux épis ferroviaires parallèles, espacés d'une centaine de mètres et quittant la voie principale pour s'enfoncer dans une futaie de la forêt de Compiègne.
 
Le lieu est proposé à l'état-major et validé par Foch.


Armistice de juin 1940!
 
Après la défaite des troupes alliées lors de la campagne de France, Hitler exige que l'armistice soit signé sur le lieu de signature de l'armistice de 1918.
Le 20 juin 1940, l'organisation Todt remet la voie ferrée en état puis amène le wagon de l'Armistice à son emplacement exact de novembre 1918, à une centaine de mètres du bâtiment qui l'abritait.


Une grande statue en pied du maréchal Foch par Firmin Michelet est ajoutée sur le côté de la clairière en 1937.
Foch est mort 8 ans plus tôt, en 1929.


Avant d'arriver à la clairière, on découvre, sur le côté de la route, le monument dédié aux libérateurs de l'Alsace-Lorraine dit « monument aux Alsaciens-Lorrains », œuvre d'Edgar Brandt, ferronnier alsacien.


Ce monument représente un aigle renversé, transpercé par une épée avec cette dédicace inscrite sur le socle :
« Aux héroïques soldats de France, défenseurs de la Patrie et du Droit, glorieux libérateurs de l'Alsace et de la Lorraine. »


C’est, également, dans la clairière de l’Armistice appelée aussi clairière de Rethondes que l'on peut admirer une oeuvre du joailler Mauboussin, "L'Alliance de la Paix".


Cette sculpture monumentale a été érigée à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, le 11 novembre 2014.


Sur cet anneau de bronze patiné sont gravés en lettres d’or le mot « paix » décliné en cinquante deux langues et calligraphies différentes.
 
Selon le choix de l’artiste, toutes les langues qui figurent sur l’Alliance sont des langues vivantes.



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :