Les blogs
du village
Galinette

Galinette

A DREAM

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 679 356
Nombre de commentaires : 156
Nombre d'articles : 208
Dernière màj le 19/06/2014
Blog créé le 06/09/2008

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

ISLANDE - JOUR 8 - DE ASKJA A LA CÔTE EST

 19/08/2009

Dimanche 2 Août 2009

 

Nous refaisons les sacs et quittons le refuge de DREKAGIL par une autre piste.

Le 4X4 est toujours obligatoire pour affronter la piste.

Nous retrouvons les champs de pierre ponce, ce qui donne une idée de l’impact de l’éruption de VITI.

 

Puis nous traversons le pont d’une rivière où nous nous arrêtons quelques minutes pour l’observer.

La photo est en couleur, mais on la croirait vraiment en noir et blanc. Ici la rivière est extrêmement puissante. Son lit et ses abords sont faits d’obsidienne, cette roche noire vitrifiée que l’on a déjà rencontrée. On peut voir de magnifiques orgues basaltiques.

Quand il y a une activité volcanique sous le glacier de VATNAJÖKULL, cela influence son débit. C’est une façon indirecte de savoir s’il y a une éruption.

 

Ensuite, on fait un tout petit détour pour aller voir le hameau de MÖDRUDALUR qui a une ferme la plus élevée en altitude de l’île (environ 460 mètres) et aussi la plus éloignée de la côte.

Rappelons que cette région était beaucoup plus colonisée jusqu’à l’époque de l’éruption de ASKJA en 1875.

Ce hameau présente une ferme, des maisons reconstituées avec un toit en gazon (un restaurant), une église. Il fait ici très, très froid en hiver (jusqu’à -25 à -30°).

 

Puis on récupère la nationale et on file vers l’Est. On restera sur cette nationale jusqu’à mardi soir 4 Août maintenant.

Dès que nous sommes sur la nationale, les paysages vont ressembler à ce que l’on a déjà vu dans le Nord de l’île. Nous sommes sortis du  GRABEN médian de la région centrale et jeune de l’Islande. Mais le basalte tertiaire paraît encore ici plus érodé.

 

L’Est est la région des fjords très découpés et profonds, un peu semblables aux paysages du Nord Ouest qui ne font pas partie du programme.

 

Autre particularité : il existe dans l’Est des colonies de rennes dans certaines zones. Ce n’est pas un animal d’origine. Il a été importé par les danois au 18ème siècle.

 

Autre chose encore…Se trouvent dans l’Est plusieurs ports importants notamment celui de SEYDISFJÖRDUR.

C’est là qu’arrive le bateau que l’on peut prendre à partir du Danemark ou de l’Ecosse, si on veut se rendre en Islande avec sa propre voiture. Dans ce cas on commence le voyage à partir de là.

 

L’usine d’aluminium

Ce soir nous dormirons dans une guesthouse  dans le fjord REYDARFJÖRDUR en dessous de celui que je viens de citer.

A cet endroit la compagnie américaine ALCOA a construit une usine d’aluminium à quelques kilomètres. Pour se faire, les Islandais ont construit le barrage hydroélectrique de KARAHNJUKAR, certes exploit technologique mais qui a causé des dommages écologiques importants.

C’est un peu le problème éternel de l’Islande : comment diversifier son économie ! Le grand projet de l’époque  des années 1980 c’était de développer l’industrie de l’aluminium...il fallait alors trouver une énergie et on ne pouvait le faire qu’en construisant un barrage au Nord Est du volcan VATNAJÖKULL.

Actuellement les cours sont très volatiles et sensibles aux fluctuations de la conjoncture mondiale.

Un autre projet  est en cours néanmoins, bien que décrié et retardé, au Nord de l’Islande près du port d’HUSAVIK.

 

Géologie

 

Nous faisons la pause du midi à la petite ville d’EGILSSTADIR. Eloignée des côtes mais en connexion avec la mer, puis gagnons REYDARFJÖRDUR par la vallée FAGRIDALUR qui communique avec plusieurs fjords.

Les paysages que nous découvrons présentent d’anciennes orgues basaltiques très érodées et en partie recouvertes par la mousse. On observe ici  des montagnes faites de  plus de  couches sédimentaires entre les couches basaltiques que dans d’autres régions de l’Islande.

Ce qu’on voit maintenant ici très bien, c’est l’inclinaison de toutes les montagnes. Les montagnes de l’Est ou de l’Ouest de l’Islande s’inclinent vers le centre de l’île à environ 8 degrés. C’est un phénomène du à l’affaissement de sa région centrale.

 

En fin d’après-midi, quand nous serons bien installés dans la guesthouse, nous irons faire une petite balade à pied dans les environs avant le repas.

 

Que dire encore sur REYDARFJÖRDUR ?


En surplomb du village, existent en haut de la colline des hangars tout rouges qui en fait servaient d’hôpital aux soldats américains, canadiens et norvégiens en temps de guerre. Le village voyait alors passer beaucoup de monde.




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :