Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 879 603
Nombre de commentaires : 101 291
Nombre d'articles : 8 818
Dernière màj le 23/04/2024
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

VERDUN(55)-Le Mémorial de Verdun-Le Dernier Adieu

 06/02/2017
Le Mémorial de Verdun est créé en 1967 à l’emplacement de la gare de Fleury-devant-Douaumont à l’initiative du Comité National du Souvenir de Verdun et de son président Maurice Genevoix.

La dernière partie de la visite expose l’action héroïque des services de santé.

Cette statue représente Notre-Dame des Casemates. Elle surmontait l'autel aménagé par l'aumônerie militaire dans la chapelle de la citadelle souterraine de Verdun!

Vous pouvez voir ou revoir notre série "Une journée à Verdun" depuis le début en cliquant sur ce lien!

Cliquez sur les photos pour les agrandir!
(16 clichés)


Construit sur le site de la gare du village de Fleury-devant-Douaumont, l’un des neuf villages détruits sur le Champ de Bataille, le Mémorial a été construit et imaginé par les Anciens Combattants.


Ce monument doit permettre aux visiteurs d’appréhender la vie effroyable que vécurent les combattants.


Près de 2000 objets de collection laissent découvrir la vie en Meuse aux arrières immédiats du front où les médecins travaillent sans répit.


Les collections ont été enrichies par les objets qu'apportent les anciens combattants!


Profitant de la rénovation et du centenaire de la bataille, le musée a enrichi ses collections avec des acquisitions mais aussi avec des dons.


Brassard de l'association des dames françaises!


Les objets français ont notamment été complétés par des objets prêtés par des institutions allemandes.


Ce lieu est impressionnant!


Prothèse de jambe gauche articulée.


Moulage d'un pied gauche avant traitement et en cours de traitement.


Prothèse de bras droit articulée.


En 14-18, le front qui s'étend des Vosges à la Mer du Nord restait pendant des mois entiers sans autres changements que la prise et la reprise de terrains de quelques centaines.
C’était alors la guerre de positions, la guerre des tranchées.


Pour renseigner les états-majors sur les mouvements apparents de l'adversaire à l'intérieur de ses lignes : convois, relèves, repérage des batteries d'artillerie, pour toutes ces missions, les qualités des ballons d'observation, les fameuses "Saucisses" - s'imposèrent!


Le ballon captif se montre aussi apte aux grandes traversées.


Alors, plus que jamais, Il faut voir, voir, voir...

À demain pour une balade dans la ville de Verdun!



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :