Les blogs
du village
Le blog de Titanique

Le blog de Titanique

MA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE.

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 30 676 847
Nombre de commentaires : 48 220
Nombre d'articles : 6 898
Dernière màj le 13/01/2021
Blog créé le 26/07/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

(Janvier), tirer les rois,

 05/01/2014

Comme chaque année, je fais et cuit ma galette des rois "maison"

L'Épiphanie est aujourd'hui une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des rois mages. Elle a lieu le 5 ou 6 janvier1. En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier.



La mienne, est bien dorée!

 

À l'origine et jusqu'à la fin du ive siècle, l'Épiphanie est la grande et unique fête chrétienne de la « manifestation du Christ dans le monde » (manifestation exprimée outre la venue des mages par une suite de différents épisodes : la Nativité, la voix du Père et la présence d'une colombe lors du Baptême sur le Jourdain, le miracle de Cana, etc.). Depuis l'introduction d'une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l'Épiphanie met l'accent sur des sens spécifiques selon les confessions et les cultures.
Depuis le xixe siècle on l'appelle aussi le « Jour des Rois » en référence directe à la venue et à l'adoration des rois mages2

 



Des tas d'histoires, sur cette fameuse galette, nous viennent à l'oreille!

 

À l'origine, L'Épiphanie, fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, Noël, avant d'être un jour, est d'abord un cycle :
Celui-ci atteint son apogée au jour marquant le solstice d'hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice — la plus longue de l'année — annonce le rallongement des jours et — par extension — la renaissance de la Lumière censée être à l'origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours et 12 nuits.
Le nombre 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 Dieux Olympiens, 12 Tribus d'Israël, 12 Apôtres, etc.)
Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière. Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c'est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier alors en vigueur — le calendrier julien — diffère du nôtre) qu'avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 Dieux Épiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).
Le christianisme a repris tout ce fonds symbolique en assimilant la lumière au Christ, puisqu'il est annoncé comme étant « la parole qui éclaire le monde ».

 

En attendant, dégustons notre galette annuelle !

Source: wikipédia

 






 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :