Les blogs
du village
LES BONS RESTAURANTS

LES BONS RESTAURANTS

MARC ET SYLVIE

S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 26 550 666
Nombre de commentaires : 94 242
Nombre d'articles : 7 664
Dernière màj le 13/09/2020
Blog créé le 26/04/2010

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

UNGERSHEIM(68) - Écomusée d'Alsace - Rue de la Forge

 08/08/2020
L’Écomusée d’Alsace est le plus grand musée vivant à ciel ouvert de France.
Nous avons eu l'occasion de le visiter lors de notre séjour en Alsace l'année dernière et je vous invite à poursuivre cette balade dans ce village alsacien très particulier.
 
Vous pouvez voir ou revoir cette visite depuis le début en cliquant sur ce lien!
 
(10 clichés)


La forge!
Le forgeron était un personnage important et respecté dans les campagnes, car il était le seul à maîtriser l’art de travailler le métal.


Chacun, dans la communauté villageoise, faisait appel à lui :
-le charron pour la préparation des cercles des roues et la fabrication des essieux de charrette
-le menuisier pour les verrous, les crémones de fenêtres et les marteaux de porte,
-le tonnelier pour les cercles de barrique, mais aussi le paysan pour les socs de charrues, les herses, les fourches…


De plus, chaque corps de métier avait besoin de lui pour la confection de ses outils.


Le saviez-vous?
Si son savoir-faire était indispensable au fonctionnement du village, le forgeron n’en était pas moins craint par certains.
Il avait en effet la réputation d’avoir un caractère fort et – était-ce dû à sa maîtrise des flammes ou à sa figure noire de charbon – était parfois accusé d’être vaguement sorcier.


Le cordonnier!

Le cordonnier était, avec le sabotier, celui qui avait la charge de chausser les villageois.

C’était en effet lui qui fabriquait les chaussures en cuir.



Le travail de réparation des chaussures, qui représente de nos jours l’essentiel de l’activité des cordonniers, était alors un métier à part entière : celui du savetier.



Le saviez-vous?
Le mot « cordonnier », à l’origine « cordouannier », provient du nom de la ville espagnole Cordoue, dont la qualité du travail du cuir était réputée dès l’époque médiévale.


Visiter l'écomusée d'Asace c'est partager la vie des habitants des campagnes au début du 20e siècle et découvrir un patrimoine d’exception.


À bientôt pour la suite de cette balade!



coucouuuu
nous ont a habiter en face d un lavoire 
belle journee , bizouuuuuuuuuu
Par mimicuisine      le 08/08/2020 à 14:42     Voir mon blog !  
bonjour Sylvie
J'aime beaucoup ce genre de musée. On a l'impression de revivre cette époque. Je me souviens très bien du cordonnier chez qui nous allions. Il avait une toute petite boutique où ça sentait le cuir et la colle !
gros bisous
Françoise
Par grainedesucre      le 08/08/2020 à 15:35     Voir mon blog !  
Coucou mimi
La route des lavoirs! Encore une chose à faire. Bisous et bon week-end!
Par lesbonsrestaurants      le 08/08/2020 à 16:34     Voir mon blog !  
Bonjour Françoise "grainedesucre"
Nou y avons passé une journée entière à visiter les maisons, à parler aux bénévoles et même à voir quelques spectacles! C'est une chose à faire quand on va en Alsace! Bisous. Sylvie.
Par lesbonsrestaurants      le 08/08/2020 à 16:35     Voir mon blog !  
Sylvie
région magnifique !
bises
Par titanique      le 10/08/2020 à 00:25     Voir mon blog !  
Coucou Annick
Oui! C'est une belle région. Bisous.
Par lesbonsrestaurants      le 10/08/2020 à 13:10     Voir mon blog !  

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :